Nous sommes actuellement le 15 Jan 2021 16:36

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 394 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 27  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Juin 2004 23:29 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2004 16:58
Message(s) : 58
Localisation : Brignoles, Centre Var.......
Citer :
Non, elles devraient être resérvées aux langues où c'est l'usage, comme l'italien ("De Chirico", "De Sica"...), le flamand ("De Winter", "De Jaeghere", peut-être bien "De Gaulle"), mais en aucun cas le français (où d'ailleurs, contrairement aux langues précitées, la particule disparaît quand elle n'est pas précédée d'un prénom ou d'un titre, à moins que le nom soit monosyllabique



Bonjour Fabien,

Merci de ces informations ,
pour être honnête j'ignorais totalement celà... :D

Cordialement..


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Robespierre et l'être suprême
Message Publié : 24 Juin 2004 20:17 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Juin 2004 19:10
Message(s) : 7
On ne peut pas laisser végéger un sujet comme 'Robespierre'. Il faut le faire rebondir.
Par l'être suprême par exemple.
Quel était donc l'objectif recherché par Robespierre avec cette fête de l'être suprême ? Etait-ce un acte politique ?
Pourquoi cette curieuse célébration, surtout à ce moment, alors que la terreur était à son paroxysme ? Serait-ce justement à cause de ça ?
Max, expliquez-vous ?
Claudine, quelle est votre analyse? J'ai cru comprendre que cette initiative n'était pas ce que vous admiriez le plus chez l'incorruptible et je partage votre point de vue.

Cordialement
PS : certains d'entre vous ont-ils l'intention de se rendre place de la Concorde le 28 juillet, pour le 210 ème anniversaire de la 'mort' de la révolution ?

_________________
PG


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Juin 2004 21:52 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2004 16:58
Message(s) : 58
Localisation : Brignoles, Centre Var.......
Citer :
On ne peut pas laisser végéger un sujet comme 'Robespierre'. Il faut le faire rebondir.


Bonjour Patrick,
Je ne crois pas que ce sujet ne s'endorme, :wink:
car j'ai bien l'intention de poster encore sur Maximilien! :D :lol:

Par l'être suprême par exemple.
Quel était donc l'objectif recherché par Robespierre avec cette fête de l'être suprême ? Etait-ce un acte politique ?
Pourquoi cette curieuse célébration, surtout à ce moment, alors que la terreur était à son paroxysme ? Serait-ce justement à cause de ça ?
Max, expliquez-vous ?

J'en ai bien l'intention, mais ce soir vu l'heure hélas je ne le pourrais point, mais c'est chose promise.. :wink:

Claudine, quelle est votre analyse? J'ai cru comprendre que cette initiative n'était pas ce que vous admiriez le plus chez l'incorruptible et je partage votre point de vue.

Cordialement
PS : certains d'entre vous ont-ils l'intention de se rendre place de la Concorde le 28 juillet, pour le 210 ème anniversaire de la 'mort' de la révolution


Ah si j'étais pas si loin de Paris......!!! :lol: :wink:

A bientôt pour ce débat sur l'être suprême!

Cordialement......


Max qui ce soir a sommeil. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Jan 2005 17:01 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 28 Jan 2005 16:58
Message(s) : 3
Bonjour, j'ai un exposé à faire en classe de 2nde sur Robespierre, dont le sujet est le suivant :

Maximilien de Robespierre : tyran ou idéaliste ?

Qu'en pensez-vous ? Pourriez vous me donner votre avis svp, avec vos arguments ?

Merci d'avance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Jan 2005 17:56 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Citer :
Maximilien de Robespierre : tyran ou idéaliste ?

Pour ma part, je dirai, pour faire simple, qu'il fut les deux. D'abord un idéaliste (tu peux pour cela notamment évoquer ses nombreux écrits littéraires, philosophiques et politiques, et bien sûr mentionner l'influence de Rousseau) puis, d'une certaine façon un "tyran" (même s'il faut bien définir ce que tu entends par là).
Cela te permettrai dans un troisième temps d'élargir le champs en te demandant pourquoi est-ce qu'un idéaliste peut devenir un tyran, si Robespierre était un tyran en puissance ou si au contraire, il a été "poussé" à la tyrannie par la conjoncture (tu pourrai même en conclusion faire des parrallès historiques avec les Khmers rouges et tous ces gouvernements initialement bien intentionnés et qui se terminent dans le sang et la terreur).

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Jan 2005 18:31 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1365
Localisation : Lorraine
Florian a écrit :
Citer :
Maximilien de Robespierre : tyran ou idéaliste ?

[...] si Robespierre était un tyran en puissance ou si au contraire, il a été "poussé" à la tyrannie par la conjoncture (tu pourrai même en conclusion faire des parrallès historiques avec les Khmers rouges et tous ces gouvernements initialement bien intentionnés et qui se terminent dans le sang et la terreur).


Parallèle historique à faire aussi aussi avec le dictateur au sens qu'avait ce terme dans la république romaine, qui confiait parfois tous les pouvoirs à un seul -qu'on appelait alors le dictateur- pour sauver la république ?

Robespierre, Saint Just etc... n'étaient-ils pas pétris de culture romaine ?

_________________
Sujets lorrains :
===> Bibliothèque lorraine
et aussi : Histoires lorraines sur Facebook


Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Jan 2005 18:52 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Oui Karolus, c'est très juste.

En résumé, je ferai un plan chronologico-thématique:

I/ Robespierre avant Robespierre: l'idéaliste:
La jeunesse de Robespierre, ses écrits, et son attitude avant d'accéder au pouvoir.

II/ Robespierre au pouvoir: un comportement tyrannique
Description de la politique menée par Robespierre et notamment de la Terreur.

III/ Comment devient-on un tyran?
Se demander si la tyrannie était en germe dans les idéaux de jeunesse de Robespierre ou si elle s'impose à lui du fait de la "logique propre" à la révolution.

Conclusion:
parallèle avec divers autres régimes avant et après

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Jan 2005 16:53 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 28 Jan 2005 16:58
Message(s) : 3
Merci, c'est vrai que ça m'éclaire davantage, je vais approfondir cela.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Jan 2005 22:51 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 28 Jan 2005 11:45
Message(s) : 16
deux trois choses, sur ce débat que je prends bien tard.
tyran ou idéaliste? la question ne se pose pas, un tyran est seul à décider, se soustrait à toute autorité, et sa déchéance présuppose un complot (au sein des lieux de residence) ou une révolte de la population (entendu comme combat avec violence d'un groupe important de la population contre l'individu).
Robespierre gouverne au sein de comité, mais surtout, toute décision, tout ordre, même dans les pires moments de la Terreur, doivent être approuvés par la Convention, dont, comme Furet le rappelle, se compose de 600 membres inamovible de septembre 92 à l'été 94. Ilserait dès lors, vain de voir un tyran avec autant de contre-pouvoir en puissance. Thermidor prouve le caractère impossible de la tyrannie.
d'autre part, sur la Vendée, faut-il rappeler que robespierre a déchu de ses fonctions Carrier, commissaire à Nantes, responsable de tres nombreuses répressions. je vous renvoie aux ouvrages de J.C. Martin sur son procès pour comprendre comment il servit les thermidoriens à construire l'image du tyran robespierre.
Un idéaliste, non plus. Si effectivement il etait porté par des idées - d'ailleurs largement partagées - généreuses et bonnes, il voulait les réaliser, ce qui le distingue notoirement de l'idéaliste. l'exemple meme du culte de letre supreme sert à cette regénération. peut etre, l'idee de transformer les hommes parait totalitaire a notre epoque, mais n'est ilpas plus conforme à la raison de vouloir orchestrer un renouveau de lhumanité pour des idées de justices, de bonheur du genre humain que le confort matériel. acculturation dans les deux cas, mais l'une est plus perfide, et moins porteuse.
sinon, maximilien, je suis bien d'accord avec toi sur le constat d'un temps ou les idéaux se perdent et te renvoie à rousseau "un citoyen déclare que m'importe des affaires de l'Etat, il faut le considérer comme mort". malheureusement, il est mort depuis longtemps. il est bien dommage que Robespierre n'est pas plus méditer cet ouvrage extraordinaire (contrat social).

enfin, pour revenir au début du débat, je trouev particulièrement actuel de reconsidérer la constitution de l'anI. pourquoi un executif ne peut etre collégial? aurait on peur de la décision de groupe, prefere-t-on notre monarque, oups président? le fait d'impliquer les citoyens dans les affaires de la cité, serait-il completement dépassé?? je n'espere pas, sinon, autant suprimer la citoyenneté!
tout ceci n'est pas un plaidoyer du personnage si contesté. a titre de clan d'oeil, regardons l'évolution de Gueniffey (pire opposant de robespierre a mon gout): il en faisait un tyran en 1994, maintenant il en fait un fanatique, y a du progres :lol: esperons qu'un jour il se reveille.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Jan 2005 21:31 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Juil 2004 11:34
Message(s) : 149
Citer :
la question ne se pose pas, un tyran est seul à décider, se soustrait à toute autorité, et sa déchéance présuppose un complot (au sein des lieux de residence) ou une révolte de la population (entendu comme combat avec violence d'un groupe important de la population contre l'individu).


Absolument pas d'accord avec vous, ce qui fait un tyran c'est ......l'histoire ou plutôt une certaine histoire.
De nombreux meurtre sont considérés comme des tyrannicides, César tyran ou grand homme (on peut admettre que l'Histoire a gardé le souvenir d'un grand homme), Néron tyran ou pas (de nos jours certains historiens reviennent sur sa "tyrannie"), en réalité il n'y a pas de définition pré-établie du tyran.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2005 14:16 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 28 Jan 2005 16:58
Message(s) : 3
Encore une fois je vous remercie, cela m'est très utile pour mon exposé, grâce à vos réponses moi et ma camarade avons pu boucler le tout et ainsi répondre aux questions qui nous étaient floues.

Je vous tiendrai certainement au courant de notre résultat :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Fév 2005 23:20 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 28 Jan 2005 11:45
Message(s) : 16
Bonsoir Aurélie,

si je puis me permettre un petit conseil de méthode, le dictionnaire, petit robert, puis un dico spécialisé sur la période (là tu as le choix, soboul, furet, ou le consensuel tulard). tu definis tes termes, et il ne reste plus qu'à les agencer ensemble pour faire ton plan. Le plan est toujours dans le sujet.
bon courage pour la suite.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Juin 2006 21:59 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2106
Localisation : Paris
Bonsoir. J'ai une question.

Robespierre a t-il été franc-maçons ?
A t-il pu fréquenté des franc-maçons ?
A t-il fréquentés des sociétés comme des sociétés literaires etc ?


Je travaille sur les révolutions muncipales et on constate que beaucoup de riches bourgeois de 1789 et de 1790 qui se sont fait le porte parole du peuple et de la liberté et tralala, que ces hommes véhiculaient qui se transmettaient dans les sociétés, ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Juin 2006 17:23 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 04 Juin 2006 12:47
Message(s) : 2720
Localisation : Centre
Bonjour ou plutot vu le titre du fil, salut et fraternite ou la mort, citoyens :wink: .
J'ai lu les arguments pro et contre Robespierre, et des arguments pro, il n'y en a vraiment que deux qui me paraissent recevables--son incorruptibilite et son peu d'interet pour les biens materiels, plutot rares dans les cercles revolutionnaires.
Et le fait qu'il est sans doute injuste de le prendre comme bouc emissaire de la Terreur--certes, les executions precedees d'une parodie de justice, les horreurs de la repression en Vendee, etc, tout cela impliquait un tres nombreux personnel engage dans la planification et l'organisation.
Cela dit, un certain nombre d'arguments pro, comme celui de la modestie de Robespierre, semblent difficile a soutenir sur la base des donnees biographiques connues; cet homme, autour de qui s'esquissait un culte de la personnalite peu avant sa mort, orgueuilleux de sa superiorite intellectuelle, jaloux de ses succes de tribun et de son emprise d'ideologue sur les foules au point qu'il supportait tres mal les succes des autres orateurs en assemblee, avait un ego XXXXXL. Ses protestations d'humilite 'romaine' sont une fausse modestie toute de facade.
D'une facon generale, meme si R. et sa fraction faisaient profession de defendre le peuple, quasiment toutes les mesures qu'ils ont prises ont eu un effet inverse, calamiteux en particulier sur le plan de l'economie, dont les fonctionnements specifiques lui echappaient totalement
une anecdote lue dans la derniere bio de R. que j'ai parcourue, illustrant l'absurdite de nombre de condamnations de pauvres bougres par les tribunaux revolutionnaires-
Un imprimeur de 68 ans travaillant pour divers clients, en particulier imprimant des textes officiels, etait tombe malade et avait du laisser la composition typographique des textes a un semi-illettre.
Celui ci avait imprime un texte officiel avec la coquille suivante-
' l'an II de la Republique une et INVISIBLE'
Le malheureux imprimeur fut guillotine...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Juin 2006 18:29 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Juin 2005 16:07
Message(s) : 14
Robespierre n'était évidemment pas le seul responsable de la Terreur. Les mesures idéologiques du comité de salut public étaient appliquées par de vrais terroristes: Fouché à Nevers puis Lyon, Barras à Marseille, Tallien à Bordeaux, Carrier à Nantes etc.. Robespierre était trop enfermé dans son idéologie pour se rendre compte des effets plus que néfastes sur les Français que causait sa politique. Mais il faut quand même reconnaître que la situation était meilleure à son départ que lorsque la Montagne a pris le pouvoir: la révolte intérieure était quasiment matée (au prix d'une sanglante répression), les ennemis étaient refoulés aux frontières (au prix de nombreuses levées en masse et là aussi de centaines de milliers de morts). Il était loin d'être "tout blanc", mais ceux qui l'ont renversé étaient encore plus "pourris" que lui.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 394 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 27  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB