Nous sommes actuellement le 25 Jan 2021 14:47

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 394 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 27  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Maximilien De Robespierre.
Message Publié : 21 Juin 2006 14:30 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 21 Juin 2006 13:46
Message(s) : 1
Localisation : Essonne
Noacyl a écrit :
Maximilien De Robespierre a écrit :
Jamais aussi un homme ayant du pouvoir n'avait ainsi donné l'exemple d'une telle humilité.

C'est faux. D'autres hommes, notamment des empereurs, étaient d'une humilité extrême :wink:

Ils en avaient les moyens, eux... et ça ne les engageait à rien!

Robespierre "le tyran"
L'Incorruptible avait un grand défaut: il était psychorigide. Par exemple: il plaçait la Loi au-dessus de tout. Cette loi définie dans l'art. 6 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen par ces mots: "La loi est l'expression de la volonté générale."
A tel point que lorsqu'il est décrété d'arrestation par la Convention, le 9 thermidor, il ne proteste ni ne résiste (pas plus que Saint-Just). Car la Convention représente la Nation, source du pouvoir législatif. Tout citoyen doit s'y soumettre, fût-il membre du Comité de Salut public. Drôle de façon de raisonner pour un "tyran"...

Robespierre et la Terreur
La Terreur s'est achevée avec l'exécution de Robespierre et de ses partisans, lit-on dans les livres d'histoire. Mais sait-on que débute alors une autre Terreur, "si propre qu'on l'appelle la Terreur blanche, si distinguée qu'elle n'a brutalisé aucun banquier ni aucun noble, et si normale, n'est-ce pas, que les manuels d'histoire en parlent peu." (Jean Massin, "Robespierre"). J'ajouterai en connaissance de cause: les manuels d'histoire n'en parlent jamais! (il est plus photogénique, "hollywoodien" de représenter une belle marquise arrêté par des sans-culottes mal rasés et avinés, que l'inverse: des ouvriers, paysans, artisans massacrés par des conspirateurs royalistes...).

Rosbespierre de 1789 à 1792:
protestant, sous les railleries de ses collègues députés, contre le suffrage censitaire, le droit de veto du roi ("monstruosité juridique"), le maintien de l'esclavage dans les colonies. Pourtant, aujourd'hui, qui voudrait de tout ça??

En 1792:
refusant la guerre voulue par les inconséquents Girondins et par le Roi ("Les peuples n'aiment pas les missionnaires armés").

En 1793:
devant reprendre à son compte cette guerre très mal engagée, parce que si la France perd, c'est la fin de la Révolution et le retour de l'Ancien Régime (oui, rappelez-vous, les privilèges, la société de castes, l'arrogance des Grands... Le paradis, quoi!).

En 1793 et 1794
Avec ses collègues du Comité, redressant la situation et remportant la victoire, alors qu'une partie du territoire est en révolte contre la Convention (Vendée, révoltes fédéralistes).

Sacré Max! Et dire que tu n'as même pas une rue à Paris, alors que Boissy d'Anglas, qui en a une belle débouchant sur la place de la Concorde, un de ces thermidoriens qui t'ont succédé, justifiait en 1795 le "gouvernement des meilleurs", c'est-à-dire celui des riches...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Juin 2006 15:14 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9512
Localisation : Région Parisienne
Moui. Dommage que des commentaires saugrenus gâchent le texte. Enfin, chacun voit midi à sa porte.

Il est vrai que les guillotinés et les Vendéens ont apprécié à sa juste valeur son sens de l'équité et de son sens du respect de l'idée de l'autre.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Juin 2006 18:38 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Mai 2006 18:51
Message(s) : 110
Localisation : MONTPELLIER (34)
Bonjour a tous,

Concernant Robespierre, un écrit d’époque (je ne trouve plus la référence) résume ma pensé sur « l’Incorruptible »

"Passant, ne pleure pas ma mort : si je vivais tu serait mort."
Un conseil aux admirateurs de Robespierre :fou: (et accessoirement aux autres) la lecture d’un livre : Actes du tribunal révolutionnaire de Gérard Walter

« Présentation de l'éditeur
Nos manuels d'histoire ne nous en citaient qu'une réplique, de loin en loin. On brûlait alors d'en savoir davantage, d'entendre toute la séance, d'y être. Nous y sommes : voici les procès-verbaux authentiques, officiels et intégraux des grandes audiences du Tribunal révolutionnaire. Documents inestimables, ils restituent toute une époque, dans son tragique presque quotidien, dans ses peurs et ses faiblesses, dans sa grandeur aussi. Ils redonnent également vie aux hommes et aux femmes de premier plan de ce temps : Robespierre et Danton, les Girondins et Madame Roland, Marie-Antoinette, Charlotte Corday et d'autres encore. Rien de plus pathétique ici que la froideur sèche du compte rendu : elle nous installe, si l'on peut dire, en direct avec les accusés, comme à la lecture du reportage d'un envoyé spécial sous la Terreur. »

A lire absolument !!!
:baton:

_________________
"Lhistoire du 9 Thermidor n'est pas longue : quelques scélérats qui firent périr quelques scélérats." Joseph de Maistre


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Juin 2006 20:32 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 04 Juin 2006 12:47
Message(s) : 2720
Localisation : Centre
Citer :
Robespierre"). J'ajouterai en connaissance de cause: les manuels d'histoire n'en parlent jamais! (il est plus photogénique, "hollywoodien" de représenter une belle marquise arrêté par des sans-culottes mal rasés et avinés, que l'inverse: des ouvriers, paysans, artisans massacrés par des conspirateurs royalistes...).


Le cliche guillotine = ci-devant a la vie dure, semble t'il.
La Terreur a tue principalement des ouvriers, paysans, artisans, la noblesse ne representant 'que' 10 a 12% du total des executions.
Par ailleurs, il ne s'agit pas de faire un concours de victimes, mais je doute que le nombre de morts de la Terreur blanche approche de celui de la rouge, meme de loin.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Maximilien De Robespierre.
Message Publié : 22 Juin 2006 15:56 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2004 15:03
Message(s) : 585
Localisation : PARIS
Jacobin a écrit :
Sacré Max! Et dire que tu n'as même pas une rue à Paris,

Oui mais il a une station de métro. D’ailleurs je trouve cela un peu bizarre à une époque où diaboliser des grandes figures du passé est devenu un véritable sport. C’est un peu comme si à Berlin il y avait une station Hitler...

Jacobin a écrit :
alors que Boissy d'Anglas, qui en a une belle débouchant sur la place de la Concorde, un de ces thermidoriens qui t'ont succédé, justifiait en 1795 le "gouvernement des meilleurs", c'est-à-dire celui des riches...

Surtout celui des gens compétents. Préférez-vous êtes dirigés par des incompétents ?
Surtout celui des gens qui paient des impôts. C’est un peu normal que ce soit ceux qui donnent leur argent qui décident de ce qui doit être fait avec.
Surtout celui des propriétaires. Le droit de propriété ne sera donc pas remis en cause.
Surtout celui de ceux qui ont réussi. Préférez-vous confiez l’avenir du pays à des perdants ?
Et enfin celui des riches. Il est peut-être préférable de confier l’argent de l’Etat à des personnes qui savent gérer leur propre argent.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Robespierre.
Message Publié : 22 Juin 2006 17:04 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 08 Mars 2005 22:10
Message(s) : 971
Localisation : guilers - brest métropole océane
Bonsoir.

A Brest, nous avons une longue et étroite rue qui porte le nom de Robespierre. Egalement une rue Danton et une rue Camille Desmoulins.
Mais aussi une rue Barnave, Vergniaud, Bailly et La Fayette.

Robespierre fit un doux rêve... utopique ! :diablotin:

Toujours se méfier d'un chien gentil; il peut devenir féroce. L'instinct. Et les hommes sont pareils. Robespierre rêvait !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Maximilien De Robespierre.
Message Publié : 13 Mai 2013 12:17 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2010 14:22
Message(s) : 2089
Citer :
Débat 1/4 - La figure de Robespierre 2

13.05.2013 - 09:06 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile





Débat autour de la figure de Robespierre.
Avec Patrice Gueniffey, Hervé Leuwers, Jean-Clément Martin, Peter McPhee.


Invité(s) :
Jean-Clément Martin , professeur émérite à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Hervé Leuwers, professeur en histoire moderne à l’Université de Lille 3.
Peter McPhee, professeur en histoire à l’Université de Melbourne
Patrice Gueniffey, directeur d'études à l'école des hautes études en sciences sociales


http://www.franceculture.fr/emission-la ... 2013-05-13

_________________
et tout le reste n'est que littérature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Maximilien De Robespierre.
Message Publié : 14 Mai 2013 14:36 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 1387
Localisation : Paris
La BBC a produit un document assez intéressant sur Robespierre : Terror ! Robespierre and the French Revolution.
La reconstitution historique est accompagnée de commentaires de Simon Schama et de Slavoj Zizek.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Maximilien De Robespierre.
Message Publié : 17 Mai 2013 20:24 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Oct 2012 0:28
Message(s) : 34
Localisation : 94
En parlant de Robespierre, qui a un livre intéressant à me conseiller sur lui?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Maximilien De Robespierre.
Message Publié : 21 Mai 2013 0:26 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Oct 2009 16:26
Message(s) : 21
La biographie de Joel Schmidt, elle retrace notamment la constante admiration de l'Antiquité (Sparte, Brutus, Cicéron...) qu'éprouvait Robespierre et qu'il affichait dans ses discours.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Maximilien De Robespierre.
Message Publié : 21 Mai 2013 10:17 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
Est-ce que cet ouvrage comporte à la fois une analyse de la responsabilité entière de Robespierre dans la Terreur au nom de la vertu, de l'égalité, son invention du totalitarisme et du concept inquiétant d'ennemi du peuple avec la loi des suspects, et en même temps l'affirmation de la complexité du personnage.
Robespierre était en effet plein de contradictions et parfois à contre-courant de la Convention, comme par exemple son refus de l'anti-cléricalisme et de l'athéisme, son refus de la guerre, sa condamnation des excès de la Révolution et de notamment Fouchet à Lyon, Carrier à Nantes.
Y a t-il les deux versants du personnage ?

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Maximilien De Robespierre.
Message Publié : 23 Mai 2013 12:15 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Oct 2009 16:26
Message(s) : 21
Bien entendu l'ouvrage n'est pas spécialement tendre avec Robespierre, il voit dans ses discours une évolution progressive vers la mégalomanie de plus en plus poussée et une intransigeance démesurée.

Après je suis très hostile au schéma ultra-simpliste et tellement facile à comprendre: Rousseau=>Robespierre=>Staline, Hitler et le totalitarisme, c'est non seulement anachronique, disproportionné au vu des victimes des époques comparées (y'a-t-il eu des camps durant la RF?!) mais surtout faux dans la définition un tant soit peu rigoureuse du totalitarisme.

Quelques caractéristiques du totalitarisme: culte de la personnalité (y'avait-il des affiches de Robespierre placardées dans les rues? Et même Robespierre était-il vraiment le "chef suprême" dans un CSP qui regroupait un vingtaine de personnes?) Contrôlait-il la pensée de ses collègues quand on sait que les engueulades des membres du CSP s'entendaient jusque dans la rue? Vous imaginez pareille situation avec Staline?
Le totalitarisme c'est aussi un Etat centralisé et puissant, difficile d'appliquer cette caractéristique avec les moyens technologiques de l'époque, pourquoi Robespierre aurait-il rappelé Fouché et sa clique s'il était si puissant pour contrôler leurs faits et gestes?
Ensuite pour ce qui est de la mainmise de l'Etat sur l'économie là aussi il me semble que pendant la Terreur Robespierre ait mis entre parenthèses ses propositions économiques (y'a un topic très intéressant sur ce sujet dans Passion histoire).

Enfin, tout simplement, comme le rappelait Marquis de Chambonas dans la discussion "pour ou contre robespierre": "Le totalitarisme c'est la volonté de controler totalement une société et par cela créer un homme nouveau, alors Robespierre esperant controler totalement la société française avec les moyens de l'epoque alors qu'il faut 3 semaines pour traverser le territoire c'est purement risible."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Maximilien De Robespierre.
Message Publié : 23 Mai 2013 14:15 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
Lenny Small a écrit :
faux dans la définition un tant soit peu rigoureuse du totalitarisme.
Pas de doute sur ce point, mais personne ne dit qu'il y a un totalitarisme de Robespierre. J'ai dit qu'il invente le totalitarisme, l'expression n'est pas très bonne. Furet dans une interview à la revue L'Histoire, évoque plus justement " Le jacobinisme a des traits pré-totalitaires (F. Furet)" ou encore il a une "tonalité totalitaire".

- " Revue L'Histoire: François Furet: la Terreur, un mal nécessaire? un génocide? un système totalitaire?
François Furet: "Toute une partie du socialisme français s'est réclamée de la tradition jacobine. Au Xxe siècle, la Terreur est perçue comme instrument de lutte des classes contre la bourgoisie. Elle est au centre de leur admiration pour le jacobinisme. Pour les socialistes du XIXe siècle elle a été un moyen nécessaire pour sauver la patrie... Robespierre n'a jamais cessé d'avoir des admirateurs mais minoritaires: il suffit de voir le petit nombre de monuments ou de rues qui sont consacrés à sa mémoire..." (Source: Entretien dans la revue L'Histoire, n° 177, mai 1994).
Le jacobinisme a des traits pré-totalitaires (F. Furet)

- "- La révolution a-t-elle mis en place un système totalitaire comme celui de l'URSS?
François Furet: "Il y a dans le discours de Robespierre et d'autres révolutionnaires une tonalité totalitaire, au sens qu'il faut "créer un homme nouveau", régénéré grâce à l'action de l'État. Mais la Terreur peut être considérée à la fois comme un état d'esprit et comme un mode de gouvernement. Marat dès 1789 exprime dans "L'Ami du peuple" une conception manichéenne de la politique hanté par l'obsession du complot. Robespierre n'est pas un terroriste type car, au moment ou il déchristianise, il instaure le "culte de l'être suprême". La Terreur est une situation très diverse selon les régions. En Vendée elle atteint son point le plus terrible, elle devient militaire alors qu'à Paris elle est civile.

- Y a-t-il eu "génocide" vendéen comme certains hommes politiques le prétendent?
... les paysans ont été assassinés au nom d'une idéologie révolutionnaire. La Terreur s'est donnée des justifications: salut public, régénération, violence inévitable pour instaurer l' ordre nouveau.
Si le totalitarisme est un régime qui ne laisse aucune place entre le politique et le social (peuple et pouvoir n'en font qu'un), on peu dire d'une certaine façon que le jacobinisme français a des traits pré-totalitaires...
- Robespierre est-il seul responsable? La terreur ne peut pas être attribuée à un seul homme. Elle relève d'actions individuelles, multiples et d'intensité très variable selon les lieux. Robespierre n'est pas, loin s'en faut, le plus terroriste des hommes de l'An II" (Source: Entretien dans la revue L'Histoire, n° 177, mai 1994).

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Maximilien De Robespierre.
Message Publié : 23 Mai 2013 15:07 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 1387
Localisation : Paris
L'idée de Robespierre comme préfiguration des tyrans totalitaires se retrouve aussi chez James Eagan.
La Révolution français est, à ce titre, parfois considéré comme le terreau des totalitarismes, comme dans les travaux d'Alfred Cobban.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Maximilien De Robespierre.
Message Publié : 23 Mai 2013 15:49 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6559
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
les paysans ont été assassinés au nom d'une idéologie révolutionnaire. La Terreur s'est donnée des justifications: salut public, régénération, violence inévitable pour instaurer l' ordre nouveau.

C'est surtout le contexte de guerre extérieure qui explique ces massacres. La Terreur n'a pas lieu uniquement pour justifier ou défendre une idéologie, mais bien pour que la jeune République puisse tenir face aux monarchies coalisées.
Dans ce contexte, nulle place pour la sédition...

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 394 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 27  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 19 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB