A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Nov 2017 2:55

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 476 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 28, 29, 30, 31, 32
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Quizz Empire
Message Publié : 25 Juil 2016 13:44 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3983
Aide :
Complément à l'image 4 :
Image

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quizz Empire
Message Publié : 27 Juil 2016 9:41 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3983
Aide :
Complément à l'image 1 :
Image

Compélment à l'image 2 :
Image

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quizz Empire
Message Publié : 29 Juil 2016 15:20 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 04 Mai 2010 14:51
Message(s) : 663
Projet d'obélisque sur le Pont Neuf (Z Benjamin).L'Egypte a toujours été à la mode sous l'Empire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quizz Empire
Message Publié : 29 Juil 2016 16:52 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3983
L'image 3 est bien une référence au décret du 15 août 1809 :
"Art. 1er. Il sera élevé sur le terre-plein du pont Neuf un obélisque en granit de Cherbourg, de 180 pieds d'élévation, avec cette inscription : L'Empereur Napoléon au Peuple Français.
Art. 2. Sur les différents côtés de cet obélisque, seront représentés tous les faits qui ont honoré la France pendant ces deux campagnes.
Art. 3. Notre directeur général des musées sera chargé de l'exécution de ce monument, et notre ministre de l'intérieur nous en présentera les projet et devis avant le 1er janvier 1810, et les travaux devront en être terminés en 1814 pour tout délai."

Mais l'oeuvre d'art qui lie les différentes images présentées n'est pas cet obélisque. :(
En revanche, le lieu où il devait être installé a son importance pour résoudre l'énigme : à savoir, le terre-plein du Pont neuf. :rool:

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quizz Empire
Message Publié : 23 Août 2016 10:10 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3983
Nouvel indice :
Image

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quizz Empire
Message Publié : 23 Nov 2016 18:58 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 311
Localisation : Isère
Allez je tente une réponse qui sera peut-être complètement HS.

Est-ce la célèbre statue équestre d'Henri IV qui fut érigée en 1614, presque détruite en 1792, et reconstruite à la hâte avec du plâtre à l'occasion de l'entrée de Louis XVIII à Paris (le long de la voie royale, ce qui expliquerait la porte de Saint-Denis représentée sur les illustrations que vous avez proposées), pour enfin être élevée (1818) "en dur" lors de la seconde restauration ?
Drouet Cyril a écrit :
Indices :

Images 1,2,3,4 : occasions manquées
Image 5 : une certaine utilité


Utile du coup lors de cet évènements, puisque justement, sur le socle de la statue "éphémère" de 1814, avait été gravé pour l'occasion « Le retour de Louis fait revivre Henri ».

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quizz Empire
Message Publié : 23 Nov 2016 20:20 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3983
Il y a bien un lien avec la statue provisoire d'Henri IV, mais il ne s'agit pas de l'oeuvre recherchée.

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quizz Empire
Message Publié : 26 Nov 2016 7:22 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3983
Au commencement :

Image

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quizz Empire
Message Publié : 14 Déc 2016 13:55 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3983
...et à la fin :
Image

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quizz Empire
Message Publié : 14 Déc 2016 14:24 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1515
Localisation : Vienne (86)
Ne s'agit-il pas du quadrige de la porte de la paix déboulonné par Napoléon en 1806 ?

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quizz Empire
Message Publié : 14 Déc 2016 16:08 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3983
Bravo ! :P :P :P
L’oeuvre recherchée était en effet le quadrige de la porte de Brandebourg.

Quelques explications concernant les indices proposés :



Image
Image

Ici le pont d’Iéna. On avait envisagé d'orner, sur la rive gauche, à l’entrée du pont, un arc de triomphe avec le Quadrige.
Une vue du monument imaginé :
Image





Image
Image

La Porte Saint-Denis. On évoqua un temps la possibilité de monter le Quadrige au sommet de l’arc.
Un autre arc fut imaginé : celui de l’Etoile. Denon (14 août 1808) :
« Ce trophée est complètement restauré et plus solide qu'il n'a jamais été; il est utile que Sa Majesté soit prévenue que ce groupe, quelque grand qu'il paraisse de près, sera également trop petit […] pour l'arc de l'étoile»





Image

Vue du projet d’obélisque sur le bastion du Pont-Neuf. Cet emplacement aurait peut accueillir le quadrige, selon les souhaits de Denon dans sa lettre à Napoléon (9 septembre 1807) :
Ainsi, le 9 septembre 1807, il écrivait à l’Empereur :
« Aussitôt que le quadrige de la porte de Brandebourg a été arrivé à Paris, j'ai donné des ordres pour qu'il fût de suite restauré et assemblé pour être prêt à la destination que Votre Majesté lui assignerait. Cet ouvrage considérable est très avancé et sera terminé dans un mois. Ce trophée d'un genre nouveau a mérité l'attention de tous les artistes et une visite de l'Institut qui a motivé un rapport tout à fait à l'avantage de ce monument. Il est donc important, Sire, qu'il en devienne un à Paris. Si Votre Majesté le destine à orner un arc de triomphe en honneur de la campagne d'Iéna, il serait à craindre qu'il retombât dans l'inconvénient qu'il a éprouvé sur la porte de Brandebourg, de devenir un accessoire maigre et insignifiant, et je ne sais si, par le mérite de l'art, il peut commander à l'arc qui le porterait d'en devenir la mesure de proportion. C'est ce qui m'a fait oser, Sire, proposer à Votre Majesté d'en décorer une place qui appelle, au jugement de tout le monde, un nouveau monument : c'est la plate-forme du Pont-Neuf, vis-à-vis la place Dauphine. J'ai l'honneur de joindre ci-contre, Sire, le croquis d'un projet de fontaine qui utiliserait ce trophée, et décorerait ce bel emplacement.
Le quadrige, d'un genre d'exécution qui ne porte pas avec lui un grand fini, pourrait être accompagné dans son piédestal de trophées en bas-reliefs exécutés en fer, premier essai d'un genre monumental dont le succès pourrait servir à l'avenir pour tout ce qui serait colossal. J'estime que la dépense de ce monument, tant pour la maçonnerie que pour les modèles et la fonte des bas-reliefs et toute autre dépense ne pourrait pas excéder la somme de 350 000 F. Si ce projet plaisait à Votre Majesté, et qu'elle désirât de plus grands détails, je m'en occuperais et les lui donnerais d'une manière positive. »

Le projet de fontaine fut refusé.
Denon ne désespéra cependant pas de voir le célèbre quadrige couronné le Pont-Neuf. Le 12 octobre suivant, il émettait de nouvelles propositions :
« Votre Majesté a désapprouvé la fontaine attachée au monument que je lui ai proposé pour employer le quadrige de Berlin. J'ai pensé depuis que, pour utiliser ce monument, son piédestal immense pouvait devenir un superbe corps de garde à la place de celui qui occupe déjà cet emplacement. J'ai vu le plan de l'arc de triomphe de l'Etoile; le quadrige de Berlin, tout grand qu'il est, serait trop petit pour cet édifice colossal; il fera un bon effet sur la plate-forme du Pont-Neuf, qui est la situation la plus monumentale de Paris. Les chevaux, le char, y feront un bon effet; la figure de la Victoire est mal dessinée, il faudra en mettre une autre un jour : ce sera le peuple qui la désignera et qui la placera dans le lieu qui a déjà été consacré par un objet de son adoration. J'ai l'honneur de joindre ici le nouveau projet avec le plan et le devis. »

Là encore, le projet n’alla pas plus loin.




Image
Image

Une vue de l’intérieur de la Madeleine et un plan de l’édifice ; autre lieu où le quadrige aurait pu finir, conformément aux souhaits émis par Napoléon dans sa lettre à Champagny en date du 30 mai 1807. Les instructions se firent plus précises le 13 octobre suivant (lettre à Duroc) :
« Écrivez à M. Denon que j'ai arrêté que le quadrige de Berlin serait placé sur le temple de la Victoire, à la Madeleine. »
L'information était rapportée dans un article de la Gazette de France (1er novembre 1807) :
« Le beau quadrige qui couronnait la porte de Brandebourg est arrivé à Paris. Des ouvriers sont maintenant occupés à le restaurer et à le remonter. On espère qu'il sera exposé aux regards du public avant d'être placé dans l'édifice à la décoration duquel il sera employé. Il est, à ce qu'on croit, destiné à décorer le temple projeté sur l'emplacement de la Madeleine. »

Là encore, le projet n’aboutit pas.
Ainsi, Denon, le 14 août 1808, notifiait :
« Ce trophée est complètement restauré et plus solide qu'il n'a jamais été; il est utile que Sa Majesté soit prévenue que ce groupe, quelque grand qu'il paraisse de près, sera également trop petit […] pour le fronton de la Madeleine. »





Image

L’arrivée de Louis XVIII à Paris. Au second plan, la statue provisoire d’Henri IV. Pour ce faire, on avait utilisé le moulage d’un des chevaux du quadrige berlinois. Le moulage fut effectué, sur l'autorisation du Roi de Prusse, par le sculpteur Henri-Victor Roguier. Ce monument fut ensuite remisé au Louvre, où il semble avoir été détruit en 1830, lors des Trois Glorieuses.




Image

Le transfert des trophées de la campagne de Prusse aux Invalides le 17 mai 1807. Autre trophée de cette campagne, le quadrige arriva le jour même à Paris.
Le Journal de l’Empire annonça la nouvelle en ces termes :
« On vient de débarquer au port du Louvre 80 ou 100 caisses colossales renfermant les antiquités de Berlin, de Postdam, et le quadrige que l’on voyait sur la porte de Brandebourg à Berlin. Ce convoi est indépendant de 150 caisses précédemment arrivées au Musée Napoléon, et qui contiennent les magnifiques tableaux de la galerie de Hesse-Cassel, ainsi que les objets précieux de celle de Brunswick-Shalsdhalum et Wolfenbuttel, et qui lui ont été expédiés par M. Denon, directeur-général du Musée Napoléon. »




Image

L’entrée de Napoléon à Berlin. A l’arrière : la porte de Brandebourg.
Le Quadrige fut démonté fin novembre 1806. Ainsi, les nouvelles de Berlin en date du 30 novembre étaient publiées par le Journal de l’Empire, le 14 décembre, en ces termes :
« Le Quadrige de la porte de Brandebourg à Berlin, a été enlevé ces jours-ci, par les soins de M. Denon, directeur du Musée-Napoléon ; ce monument est parti hier pour la France, avec plusieurs autres objets d’art recueillis en France. »
Un départ complet le 29 novembre semble anticipé puisque Denon écrivait le 3 décembre à l’Empereur :
« Deux chevaux du Quadrige de la Porte de Brandebourg sont descendus. Tout le reste sera terminé dans trois jours et encaissé dans huit. J’ai achevé de me brouiller avec les habitants de Berlin.»



Image

Image

Le retour au pays du Quadrige en 1814. Il fut finalement replacé sur la Porte au mois d’août.



Encore bravo et à vous la main nico86. :wink:

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 476 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 28, 29, 30, 31, 32

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB