A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Oct 2017 23:06

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 09 Sep 2016 10:22 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Oct 2015 12:42
Message(s) : 13
Bonjour,

Pourtant "spécialiste" de la période (du moins suis-je sensé l'être puisque je viens de soutenir mon mémoire de M2 :)), je me rends compte qu'il y a une chose que je ne sais pas sur la Révolution française, c'est le moment où l'on a commencé à la qualifier comme telle.

En 1789, le mot "révolution" a déjà une longue histoire, et il est depuis un siècle au moins, régulièrement employé dans le sens que nous lui connaissons, celui de changement brutal des paradigmes. Mais qui, en 1789, a employé le premier ce mot pour qualifier les évènements en France ?

Le sait-on ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Sep 2016 14:33 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2571
A part la fameuse réplique faite à Louis XVI par le duc de la Rochefoucauld-Liancourt le 15 juillet ("C'est une révolte ? - Non sire c'est une révolution"), l'homme le plus influent (et auteur de bien des manigances contre Marie-Antoinette) à avoir porté un tel jugement est le duc de Dorset, ambassadeur d'Angleterre à Paris. Il écrivit dès le 16 juillet à son gouvernement que dirigeait William Pitt: "Ainsi s’est accomplie la plus grande révolution dont l’Histoire ait conservé le souvenir, et, relativement parlant, si l’on considère l’importance des résultats, elle n’a coûté que bien peu de sang. De ce moment, nous pouvons considérer la France comme un pays libre. " Il n'y avait rien à y ajouter !

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Sep 2016 16:18 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5998
Si les choses avaient pu s'arrêter là... William Pitt n'avait pas fini d'en voir ! :mrgreen:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Sep 2016 19:51 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 903
Le mot "révolution" (sans majuscule) est déjà sur les lèvres des députés en juillet 1789. Le mot est régulièrement employé dans les cahiers des bailliages et sénéchaussées. C'est "une" révolution, une "révolution heureuse" qu'on appelle ou qu'on constate. Parmi ceux qui l'emploient régulièrement, Mirabeau, Bailly, Gregoire. Fin 1789, Sébastien Mercier, dans les Annales Politiques, parle de "l'année de la révolution". En 1789, c'est encore un nom commun.

En janvier 1790, le Moniteur met pour la première fois (d'après ce que j'ai lu), la majuscule à Révolution, dans une intervention de Treilhard. Les deux (nom commun pour parler "d'une révolution" et nom propre, "La Révolution") se côtoient ensuite.

En 1791, c'est définitivement "la Révolution".

Pierma a écrit :
Si les choses avaient pu s'arrêter là... William Pitt n'avait pas fini d'en voir ! :mrgreen:


Si les choses s'étaient arrêtées là, nous vivrions peut-être sous un régime de monarchie parlementaire. Nous aurions fait l'économie de Bonaparte, sans doute, et d'une guerre longue et coûteuse en vies humaines. Les esprits perfides qui hantent ce forum évoqueront sans doute la Terreur. Robespierre, Danton et Brissot seraient sans doute restés amis et l'histoire de la Révolution française aurait été à la fois plus courte et bien moins passionnante à étudier.

Que de débats sur ce forum qui n'auraient pas eu lieu. Combien de bonapartistes orphelins ! :) Nous ne nous déchirerions pas sur la Vendée, sur les Girondins et les Montagnards, je ne me serais jamais fâché avec Jérôme.

Ce serait un ennui mortel pour les modernistes de Passion Histoire.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Sep 2016 18:12 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5998
Jefferson a écrit :
Ce serait un ennui mortel pour les modernistes de Passion Histoire.

Certes, mais en revanche, une famille royale, quel filon pour les gazettes ! Les femmes de notre roi, sa passion pour le scooter-polo, la mode lancée par sa maîtresse... :mrgreen:

Les peuples heureux n'ont pas d'histoire, c'est désolant ! (Vous imaginez le désarroi d'un Victor Hugo suisse ?)

De Gaulle disait : "C'est vrai que la guerre est terrible, mais qu'est-ce que la paix est assommante ! " (En 1945 il recevait - paraît-il - Paul Ramadier, ministre du ravitaillement, soucieux et graves dossiers sous le bras, avec cette apostrophe : "Vous, j'en suis sûr, vous allez encore m'emmerder avec vos patates ! " On était loin des émotions de Bir-Hakeim ! )

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Sep 2016 20:59 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 903
lol Hahaha !

On imagine assez bien Louis XXI en tenue de cérémonie. Les gazettes lui trouvent une ressemblance certaine avec son quadrisaïeul, Louis XVI.

Image

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Sep 2016 21:37 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1529
Localisation : Lyon-Vénissieux
Citer :
Vous imaginez le désarroi d'un Victor Hugo suisse ?


Il se serait jeté dans le lac Léman !!
:mrgreen: :mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Sep 2016 13:38 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3966
Jefferson a écrit :
Si les choses s'étaient arrêtées là, nous vivrions peut-être sous un régime de monarchie parlementaire. Nous aurions fait l'économie de Bonaparte, sans doute


Un "what if ?" hélènien (parmi tant d'autres) :
"si j'avais vécu sous le règne de Louis XVI, je serais mort maréchal de France s'il y avait eu guerre."
(Napoléon cité par Montholon, Récits de la captivité de l'Empereur Napoléon à Sainte-Hélène)

Toujours au top... lol

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Sep 2016 19:53 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 15 Nov 2015 20:14
Message(s) : 21
Louis XVI a eu le tort de fuir Paris et surtout de se faire intercepter à Varennes.
Il aurait bien géré la situation et nous serions dans une monarchie constitutionnelle


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Sep 2016 21:24 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 05 Nov 2014 20:52
Message(s) : 14
Si la révolution avait été plus pacifique, je ne pense pas que l'histoire de France aurait été plus ennuyante. On aurait certainement repris notre guerre pour la domination des mers contre l'Angleterre. On aurait certainement pu conserver notre alliance avec l'Espagne, très utile dans la guerre maritime contre l'Angleterre. Et si l'assemblée nationale avait pu résoudre les problèmes financiers, on aurait pu développer encore plus notre Marine.

Vraisemblablement, la France aurait connu un nombre de guerre important aux XIXème siècles. Mais en étant moins isolé diplomatiquement que sous Napoléon.

Selon l'issue des guerres, on aurait peut même pu finir par annexer la Belgique, ou on aurait mis les Bourbons-Parme sur le Trône de Belgique.

On peut aussi imaginer que le jour ou l'unification de l'Italie serait devenue inéluctable, les Bourbons de France et d'Espagne aurait mis tout leurs poids pour que le trône d'Italie revienne aux Bourbons-Sicile.

N’empêche, sa fait rêver d'imaginer une France qui continue l'effort naval grâce a Louis XVI, qui grâce a l'assemblée nationale mets en place un système fiscal et d'emprunt qui permet a la France de rivaliser avec l'Angleterre et qui bénéficie du génie de Napoléon pendant les guerres continentales...



Pour aujourd'hui, les différences seraient aussi "importantes": Point de vue serait le magazine people le plus vendu de France :mrgreen: Stéphane Bern serait le plus heureux des Français, Melenchon serait un des rares républicains parmi les politiciens Français, Paris n'aurai ni Tour Eiffel, ni Arc de Triomphe, ni pyramide du Louvre...

Plus sérieusement, difficile d'imaginer les conséquences, mais comme je l'ai dit au début, je pense que l'histoire de France serait au moins aussi passionnante.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Sep 2016 21:37 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 903
gago a écrit :
Melenchon serait un des rares républicains parmi les politiciens Français.


Un truc qui ne changerait pas, pour le coup ! :mrgreen:

Oui, je sais, je viens de faire disjoncter les barrières chronologiques du forum. Faisons comme si je n'avais rien dit ^^ Mais ma réflexion sur une histoire "ennuyeuse" sans RF était une boutade, bien entendu.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB