A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Sep 2017 3:04

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Jourdan et Napoléon
Message Publié : 22 Mars 2017 16:10 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3963
Jerôme a écrit :
Autre question : pourquoi Napoleon a t il titré Kellermann duc de Valmy et pas Jourdan duc de Fleurus ?


Dans la « Nouvelle biographie générale depuis les temps les plus reculés », parue sous le Second Empire », on trouve ceci :
« Le maréchal Lannes, qui avait l'habitude de parler à l'empereur comme à un homme, exprima devant lui l'opinion, généralement accréditée, que Jourdan devait être duc de Fleurus. « Mais, répondit Napoléon avec une sorte d'humeur, il aurait un titre plus beau que le mien; car, moi, je n'ai pas gagné de bataille ayant sauvé la France. »

J’ignore d’où est tirée cette réflexion.
Dans les Mémoires de Miot de Mélito, on trouve une note assez ressemblante :
« Le roi Joseph, qui eut toujours beaucoup d'affection pour le maréchal Jourdan, avait demandé à son frère, lorsqu'il conféra à Kellermann le titre de duc do Valmy, de donner au maréchal Jourdan celui de duc de Fleurus.
« Je m'en garderai bien, répondit vivement l'empereur, je le ferais plus grand que moi. »

Dans la Correspondance, on retrouve bien une demande en ce sens de Joseph. La réponse de l’Empereur (7 juillet 1808) fut celle-ci :
« Quant au maréchal Jourdan, je crains qu'en lui donnant un titre aussi élevé que celui de duc de Fleurus et une fortune assurée, il ne veuille revenir à Paris. Il faut le laisser venir à Madrid, lui dire que je lui destine un des dix duchés auxquels j'ai encore à nommer, et gagner ainsi quelques mois. Il vous servira en Espagne et s'y accoutumera. »

Un tel titre (à noter que Jourdan, si on excepte la période des Cent Jours, ne reçut d’ailleurs, tout comme Brune, aucun titre) était peut-être aussi vu par l’Empereur comme non mérité. Ainsi, ce dernier disait :
« Lefebvre est cause de la victoire de Fleurus »
(Gourgaud, Journal de Sainte-Hélène)
« C’est Lefebvre qui a décidé la victoire de Fleurus. »
(Montholon, Récits de la captivité de l’Empereur Napoléon à Sainte-Hélène)


Malgré les commandements conférés, Napoléon montra en effet à Sainte-Hélène une piètre opinion des talents militaires de Jourdan.

« Le général Jourdan était très brave un jour de combat, en face de l'ennemi et au milieu du feu, mais il n'avait pas le courage de tête au milieu du calme de la nuit, à deux heures du matin. Il ne manquait pas de pénétration, de facultés intellectuelles, mais il était sans résolution et imbu des plus faux principes de guerre. »
(Napoléon, Campagnes d’Italie)

«A Fleurus […] les troupes […] étaient mal conduites.
[…]
Jourdan […] n’avai[t] pas la moindre idée de la guerre.
[…]
Jourdan n’est rien. »
(Bertrand, Cahiers de Sainte-Hélène)

« [Napoléon] a parlé du maréchal Jourdan, des talents militaires duquel il a une pauvre opinion. »
(O’Maera, Napoléon dans l’exil)

« [Jourdan] est un imbécile.
[…]
[Moreau] n'est bon qu'à commander une division. Pour être en chef, il faut être un autre homme. Il est pourtant bien supérieur à Jourdan.
[…]
Avec 40 000 hommes, je ne craindrais pas […] Jourdan avec 100 000 [hommes]. Je viens de lire ses campagnes; Moreau s'y conduit bien, l'archiduc Charles aussi, mais pour Jourdan, il est impossible de pousser plus loin l'ineptie. »
(Gourgaud, Journal de Sainte-Hélène)

« [Moreau] était supérieur pour commander une forte division ou un de mes corps d'armée. Mais pour bien commander en chef, il faut être un autre homme que lui. Il est cependant bien supérieur à Jourdan. »
(Montholon, Récits de la captivité de l’Empereur Napoléon à Sainte-Hélène)


Napoléon lui rendit cependant hommage face à Las Cases (Mémorial de Sainte-Hélène) :
« Il a ouvert un recueil ou espèce d'almanach politique qui se trouvait sous sa main ; il est tombé sur la liste de nos maréchaux qu'il a passés en revue, les accompagnant de citations et d'anecdotes connues ou déjà dites. Arrivé au maréchal Jourdan, il s'y est arrêté assez longtemps ; il a terminé disant :
« En voilà un que j'ai fort maltraité assurément. Rien de plus naturel, sans doute, que de penser qu'il eût dû m'en vouloir beaucoup. Eh bien ! j'ai appris, avec un vrai plaisir, qu'après ma chute il est demeuré constamment très bien. Il a montré là cette élévation d'âme qui honore et classe les gens. Du reste, c'est un vrai patriote : c'est une réponse à bien des choses. »

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jourdan et Napoléon
Message Publié : 24 Mars 2017 20:54 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3963
Un peu de langage diplomatique de l’Empereur concernant les « talents » de Jourdan.


A l’heure où les risques d’entrée en guerre de l’Autriche augmentaient fortement, Napoléon décida de retirer à Jourdan son commandement en Italie.
Il en fit part en ces termes à Eugène, le 27 août 1805 :
« Le maréchal Jourdan, dans des circonstances aussi importantes, ne connaît pas assez le pays, n'a pas assez de vigueur, et a trop la réputation de se décourager facilement, pour que je puisse lui confier une armée aussi intéressante. Je suis dans l'intention de vous envoyer le maréchal Masséna, qui a plus de caractère, et une connaissance parfaite des lieux. »

Le 29 septembre suivant, Napoléon rassurait Jourdan :
« Il est impossible d'avoir été plus satisfait que je l'ai été de votre conduite, et d'avoir meilleure opinion que je l'ai de vos talents. Si j'ai envoyé Masséna en Italie, j'ai cédé à ma conviction intérieure que, dans une guerre qui présente tant de chances et éloignée du chef du Gouvernement, il fallait un homme d'une santé plus robuste que la vôtre et qui connût parfaitement les localités; car les événements se pressent autour de nous avec une telle rapidité, qu'il a fallu de telles circonstances pour faire taire toute considération particulière et envoyer en Italie l'homme qui connaît le mieux l'Italie. Depuis les positions de la Rivière de Gênes jusqu'à l'Adige, il n'est aucune position que Masséna ne connaisse.
S'il faut aller en avant, il a encore un avantage : ces contrées agrestes, dont il n'existe pas de carte, même à Vienne, lui sont également familières.
Mon cher Maréchal, je conçois que vous devez avoir de la peine ; je sais que je vous fais un tort réel; mais restez persuadé que c'est malgré moi, et, si les circonstances eussent été moins urgentes, comme je m'en flattais, vous eussiez achevé, cet hiver, d'étudier les localités, et ma confiance dans vos talents et dans votre vieille expérience de la guerre m'eût rassuré.
Mais vous connaissez le théâtre du Rhin, vous y avez eu des succès. La campagne est engagée aujourd'hui ; dans quinze ou vingt jours, les événements nécessiteront de nouvelles formations, et je pourrai vous placer sur le théâtre que vous connaissez le mieux et où vous pourrez déployer votre bonne volonté. »

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jourdan et Napoléon
Message Publié : 28 Mars 2017 18:14 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2150
Localisation : Versailles
J'ai trouvé la trace d'un titre ducal pour Jourdan : duc des Abruzzes.

JE ne puis toutefois juger de la qualité de cette informatique que j'ai trouvée chez un auteur que je ne connais pas : Frederic Hulot . C'est ici

https://books.google.fr/books?id=CVbSAQ ... us&f=false

Je suis intéressé par vos réactions sur la crédibilité de cette source.


Pour moi il reste incontestable que Kellermann a reçu un titre ducal lié à la Révolution (Valmy). Pourquoi Jourdan n'aurait il pu bénéficier d'une faveur analogue ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jourdan et Napoléon
Message Publié : 28 Mars 2017 18:55 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Fév 2017 21:50
Message(s) : 257
Localisation : Liège (Belgique)
Louis Chardigny indique qu'il aurait été fait comte en 1816 et ne mentionne pas qu'il aurait été fait duc des Abruzzes par Napoléon.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jourdan et Napoléon
Message Publié : 28 Mars 2017 19:05 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2150
Localisation : Versailles
Lei Ming Yuan a écrit :
Louis Chardigny indique qu'il aurait été fait comte en 1816 et ne mentionne pas qu'il aurait été fait duc des Abruzzes par Napoléon.


Lei Ming Yuan ou l'art d'enfoncer les portes ouvertes. Le sujet de ce fil est justement de débattre des raisons pour lesquelles Jourdan n'a pas reçu de titre ducal !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jourdan et Napoléon
Message Publié : 28 Mars 2017 22:07 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Fév 2017 21:50
Message(s) : 257
Localisation : Liège (Belgique)
Jerôme a écrit :
Lei Ming Yuan ou l'art d'enfoncer les portes ouvertes. Le sujet de ce fil est justement de débattre des raisons pour lesquelles Jourdan n'a pas reçu de titre ducal !

Vous posiez la question de la fiabilité de l'information que vous aviez trouvée sur Internet. J'ai donc consulté un ouvrage dont la qualité est reconnue pour voir s'il était possible de confirmer ou non l'information que vous aviez trouvée et sur laquelle vous invitiez à réagir. Tendiez-vous un piège aux naïfs qui croyaient que vous vous préoccupiez vraiment de leur avis sur la crédibilité de la source que vous citiez et qui auraient la sottise d'enfoncer la porte ouverte que vous aviez soigneusement dissimulée ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jourdan et Napoléon
Message Publié : 29 Mars 2017 17:46 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3963
Jerôme a écrit :
J'ai trouvé la trace d'un titre ducal pour Jourdan : duc des Abruzzes.


Il existe cette lettre de Napoléon à Joseph (3 juin 1806) :
« Je connais bien le maréchal Jourdan ; je pense que c'est un homme que vous devez vous attacher ; il a de l'expérience, de la modération, de l'activité et du dévouement. Je ne connais personne plus dans le cas d'être gouverneur de Naples ; car il vous en faut un de toute confiance, qui étudie cette capitale, d'autant plus importante qu'elle est frontière du côté de la mer. Alors son traitement se composerait du revenu de son duché, que je lui donnerai parmi ceux que je me suis réservés dans le royaume de Naples. Vous y joindriez une assez forte somme pour son traitement de gouverneur, ce qui lui formerait un grand état et lui donnerait une grande considération dans le pays. »

Intentions confirmées deux jours plus tard :
« Quant aux six autres duchés, je serai bientôt dans le cas d'y nommer. Masséna et Jourdan seraient l'un et l'autre convenables. Tout ce qui est tache disparaît avec le temps, et les titres de vainqueur de Fleurus, comme de vainqueur de Zurich, sont des titres qui restent ; on ne se souviendra que de cela en voyant leurs enfants.
[…]
Dites-moi les titres que vous voudriez donner aux duchés qui sont dans votre royaume. Ce ne sont que des titres; le principal est le bien qu'on y attache: il faudrait y affecter deux cent mille livres de rente. »

Napoléon faisait ici référence aux six grands-fiefs de l’Empire institués par son décret du 30 mars précédent :
« Nous instituons dans ledit royaume de Naples et de Sicile six grands-fiefs de l'Empire, avec le titre de duché et les mêmes avantages et prérogatives que ceux qui sont institués dans les provinces vénitiennes réunies à notre couronne d'Italie; pour être lesdits duchés grands-fiefs de l'empire à perpétuité, le cas échéant, à notre nomination, et à celle de nos successeurs. Tous les détails de la formation desdits fiefs sont remis aux soins de notredit frère Joseph-Napoléon »


Napoléon était donc disposé à l’été 1806 à offrir à Jourdan un duché dans le royaume de Naples. Le titre envisagé fut-il celui de duc des Abruzzes ? A creuser…

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jourdan et Napoléon
Message Publié : 01 Avr 2017 11:08 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 3963
Je n’ai pas trouvé de duché d’Abruzzes, mais celui de Ripalda évoqué par Joseph dans sa lettre à son frère, le 15 janvier 1809 :
« [Jourdan] est le seul maréchal qui n'ait pas obtenu un duché. A plusieurs reprises j'ai été autorisé par Votre Majesté à lui en faire la promesse lorsque j'étais dans le royaume de Naples. Tout ce que je pourrais faire, moi, ne l'indemniserait pas. Votre Majesté avait voulu lui accorder le titre de duc de Ripalda, au royaume de Naples. Cette terre rend 200 mille francs. Votre Majesté pourrait la lui donner en totalité ou en partie, et il serait juste qu'il eût ce duché, ayant beaucoup contribué à la pacification de ce royaume; ce serait aussi une manière de dire au public que Votre Majesté est loin d'approuver les ridicules calomnies que l'ou débite sur moi et mon gouvernement, en récompensant par un duché de cet État un général qui s'est attaché entièrement à moi, qui ai fait dans le royaume de Naples plus de bien probablement que je ne pourrai en faire ici. »

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB