A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Nov 2017 22:13

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Caserne de Courbevoie
Message Publié : 07 Avr 2017 10:39 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juin 2014 16:37
Message(s) : 187
Bonjour,

Une petite question à propos des unités qui sous le Premier Empire occupaient la caserne de Courbevoie.
Théoriquement cette caserne était occupée par le 1er régiment de Grenadier à pied de la Garde Impériale.
Pourtant quand on consulte La Garde Impériale de Pigeard, annexe I, Situation [de la Garde] au 1er Août 1807 on note les grenadiers "anciens" (c'est à dire à pied) à Paris, les Fusiliers à Courbevoie et les Vétérans à Versailles.

Comment expliquer cette différence ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 07 Avr 2017 15:05 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2577
Pour expliquer l'apparente confusion, Courbevoie avait un rôle spécial et n'était pas une base permanente du 1er régiment des Grenadiers à Pied, logé dès sa création dans cette caserne (plus tard nommée caserne Charras), mais avec son état major et l'ensemble des magasins du corps des Grenadiers. Aussi, chaque nouveau conscrit des Fusiliers-Grenadiers ou des Tirailleurs y était incorporé et y recevait son instruction militaire.
Finalement, les Fusiliers-Grenadiers n'y ont jamais été casernés en entier, étant constamment en campagne. Lors de ses séjours en France, l'unité fut mise au repos à Cherbourg ou Angers où elle continua à jouer un rôle de protection contre l'Angleterre ou la chouannerie. Dans le même temps, au moins une cellule de Fusiliers-Grenadiers, chargée du recrutement, de l'instruction et l'administration du régiment, logea à Courbevoie de fin 1806 à 1814. De même,les bataillons de Fusiliers-Grenadiers y séjournèrent en rentrant en 1809 de la campagne d’Autriche et au départ de la campagne de Russie en 1812, essentiellement pour y percevoir des uniformes et équipements neufs.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 07 Avr 2017 19:51 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juin 2014 16:37
Message(s) : 187
Logiquement le bataillon d'instruction des Fusiliers-Grenadiers resta dans cette caserne. Les autres bataillons en effet n'y firent que des passages. C'était le dépôt du régiment.
Mais du coup ils y étaient en même temps que le 1er Grenadier ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 10 Avr 2017 12:35 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juin 2014 16:37
Message(s) : 187
D'ailleurs en 1811 le 2e régiment de grenadiers à pied, alors en formation, est réparti entre Courbevoie et Rueil non loin car Courbevoie est au maximum de sa capacité d’accueil...
Donc on aurait à ce moment là à Courbevoie le bataillon de dépôt des Fusiliers-Grenadiers, plusieurs compagnies du 2e Grenadiers voir le 1er Grenadiers ? Ça commence à faire du monde...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 10 Avr 2017 13:31 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1782
lu chez Ségur je crois pendant la Retraite de Russie
un grognard amputé se relève immédiatement après l'opération et se remet en marche d'un bon pas en disant à son entourage : il y a loin d'ici à Courbevoie

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 10 Avr 2017 19:14 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juin 2014 16:37
Message(s) : 187
Chez Bourgogne c'est son ami Picquart qui en Russie rêve de Courbevoie(mais on ne sait s'il parle du temps où il était Vélite et /ou fusilier ?) et de la "Mère au bout" qui leur vendait du boudin.
La caserne serait-elle commune au corps des grenadiers ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 11 Avr 2017 0:41 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 989
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
et logiquement on trouve aussi des Tirailleurs-Grenadiers à Courbevoie

tel ce conscrit Luxembourgeois de Pintsch, Jacques Dupont, qui écrit (surtout en luxembourgeois malgré un nom très francophone) depuis Courbevoie en mars 1811-avril 1812
du 4e Régiment de Tirailleurs-Grenadiers 2e Bataillon 2e compagnie
http://atelier2010ecg.pbworks.com/w/pag ... l%27empire

ou ce conscrit Italien de Ligurie, Carlo Montla.ora (?) du même 4e régiment, 1er Bataillon 3e compagnie en avril 1813
qui donne aussi des nouvelles à sa famille dans un italien plus accessible à la compréhension que le luxembourgeois
Pièce jointe :
lettre.jpg
lettre.jpg [ 239.83 Kio | Consulté 1077 fois ]

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 11 Avr 2017 6:12 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juin 2014 16:37
Message(s) : 187
Ce qui va dans le sens d'une caserne commune à tout le corps des Grenadiers à pied: Grenadiers, Vélites puis Fusiliers-Grenadiers, Tirailleurs-Grenadiers, certainement aussi les Conscrits Grenadiers.
Il n'y a peut-être que les Vétérans qui n'étaient plus à Courbevoie mais à Versailles.
Ce serait donc à Courbevoie que se trouvaient les magasins de chaque unité avec armement et équipement ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 11 Avr 2017 14:22 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 989
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
et aussi le fameux régiment au titre redondant et à rallonge le Régiment des Gardes Nationales de la Garde Impériale créé en 1810 (7e Voltigeurs en 1813)

Ordre du 29 mai 1810
les officiers des 3e et 4e bataillon du régiment des gardes nationales de la garde seront placés dans les régiments du corps du général Suchet.
Ce régiment sera réduit à deux seuls bataillons et placé à Courbevoie il est nécessaire qu'il soit promptement formé. Il n'est qu'à 1.100 hommes, il doit être porté à 1.600 ou 1.700. Mon intention est de faire un appel de 1.000 hommes sur toutes les compagnies départementales proposez-moi la distribution de cette levée. Il faudrait n'y admettre que des hommes de 24 ans et d'une taille élevée par ce moyen, dans le courant de l'été, ils seraient mis en bon état et pourraient entrer en campagne.


les casernes de Courbevoie selon la description de jibe comme un grand dépôt d'équipement et d'habillement, un "centre de sélection" où l'on procède au triage des conscrits

Houssaye sur les Maries-Louises de 1813-1814 pauvres petits soldats arrachés à leurs foyers

Ce dont, malheureusement, on ne peut douter, c'est de la situation lamentable des recrues à leur arrivée au grand dépôt de Courbevoie. Non seulement les conscrits ne trouvaient pas toujours de pain, mais beaucoup d'entre eux ne trouvaient pas de gîte.

Et ils étaient mal venus à réclamer auprès des officiers du dépôt, accablés de travail, perdant la tête au milieu de tant de conscrits à incorporer et à pourvoir de tout. On entendait ces réponses : « — F.-moi le camp; je n'ai pas le temps de m'occuper de vous* »
Or, des 50 000 conscrits qui, en trois mois, passèrent par cette caserne de Courbevoie, 1 pour 100 seulement déserta². Quel témoignage à l'honneur des soldats de 1814! Ces enfants, ces mariés de la veille, qui, le cœur si gros, avaient quitté la chaumière où pleurait la mère esseulée et la femme allaitant le nouveau-né, se transformaient vite à la vue du drapeau. Ils apprenaient des vieux cadres, hommes de bronze qui avaient conquis l'Europe en chantant, ces grands sentiments d'abnégation et ces heureux sentiments d'insouciance dont est fait l'esprit militaire.

*Arch. nat., AF., IV, 1534. « Les conscrits de Courbevoie meurent de faim, » dit textuellement Pasquier. — Voici pourquoi beaucoup de recrues ne trouvaient pas de gîte. Le triage des conscrits pour la garde se faisait à la caserne de Courbevoie. Ceux qui n'étaient pas choisis étaient renvoyés, quelquefois très tard dans la soirée et individuellement, à Paris, où ils devaient attendre jusqu'au lendemain matin l'ouverture des casernes. Cf. Rapport de police du 16 janvier où il est parlé de conscrits maltraités par les officiers, F. 7, 6603.

² Au 2 mars 1814, les dépôts de la garde avaient reçu 50472 conscrits; 43422 avaient été incorporés dans la garde; 6168 avaient été renvoyés dans les dépôts de la ligne; 672 avaient déserté. Note du général Ornano, 2 mars 1814.


les grandes et modernes casernes de Courbevoie édifiées pour les Gardes Suisses sous Louis XV, premier pavillon en 1756, les deux ailes à partir de 1765
le XVIIIe siècle est la période qui voit la construction d'une première grande génération de logements pour la troupe
Image


Dernière édition par Loïc le 11 Avr 2017 14:29, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 11 Avr 2017 14:28 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2228
Localisation : Versailles
une question complémentaire : qui avait construit ces caserne ? à quelle époque ? dans quel but ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 11 Avr 2017 14:41 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 989
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
comme je l'avais précisé
Citer :
les grandes et modernes casernes de Courbevoie édifiées pour les Gardes Suisses sous Louis XV, premier pavillon en 1756, les deux ailes à partir de 1765

un fil ouvert sur le sujet de ces premières casernes
viewtopic.php?f=74&t=11016

sans les casernes le logement de la troupe était chez l'habitant dans les villes de passage qui se voyaient affliger d'une cohabitation avec les militaires jusque dans leur domicile
d'ailleurs il y'a eu relativement peu de casernes jusqu'à la Restauration ce qui n'a pas supprimé le problème sous la Révolution et l'Empire surtout au vu de la taille exponentielle des armées

ensuite après 1815-1830 le rapport s'est inversé avec la construction de casernes les municipalités recherchant des garnisons, source de profits économiques et signe d'un certain "rang" pour la ville, bon nombre de sous-préfectures désirant la sienne

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 11 Avr 2017 15:17 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juin 2014 16:37
Message(s) : 187
Il s'agirait donc d'un magasin pour la Garde mais aussi pour la Ligne vu que visiblement pas mal d'unités passent par Courbevoie pour s'équiper.
Mais, outre ces unités de passage, qui trouve-t-on en permanence à Courbevoie ? Les bataillons de dépôts des corps des grenadiers ?


Pour ce qui est des "incidents" entre les soldats et les populations voisines on trouve des choses dans le livre d'ordre du 2e régiment de Grenadiers à pied: des plaintes contre ces grenadiers qui sortent dans la campagne pour cueillir les raisins des vignes ou aller braconner...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 21 Avr 2017 0:46 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 989
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
c'est vrai qu'à l'époque c'était encore la campagne, 1500 habitants, il y'en autant sinon plus dans la caserne

dans la correspondance Napoléon se plaint que les conscrits restent plus que nécessaire dans la caserne, deux conscrits de 1812 l'un en février l'autre en mars n'y restent que 4 et 5 jours...

on note d'ailleurs que tous ces Tirailleurs Grenadiers dans ce fil sobrement et officiellement renommés «Tirailleurs» persistent à conserver le terme de Grenadiers quand il ne le font pas passer devant Grenadiers Tirailleurs, l'aura n'est pas la même, ce qui produit sans nul doute son effet sur la famille, le village et les pékins tandis que Tirailleurs...
Image


Pièces jointes :
courbevoie4.PNG
courbevoie4.PNG [ 169.62 Kio | Consulté 786 fois ]
Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 21 Avr 2017 7:33 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1782
sauf erreur de ma part, de nos jours c'est l'emplacement du lieu-dit Charras dans Courbevoie

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Caserne de Courbevoie
Message Publié : 21 Avr 2017 8:22 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juin 2014 16:37
Message(s) : 187
Ça a l'air de s'être pas mal bousculé à Courbevoie, les conscrit des unités de la Garde semblent y passer pour s'y exercer et s'équiper. Vu me le manque de place, certains régiments sont divisés entre Courbevoie et les villages voisins (Rueil).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB