A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Juil 2018 19:25

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 18 Mars 2018 17:35 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1738
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bonjour

Il y a eu une ou des famines durant la révolution française.
Sait-on combien elle a fait de morts, combien de temps elle a duré, les régions les plus touchées et l'attitude des autorités face à ce problème ?
Il me semble que par exemple les autorités ont utilisé les services de la marine pou faire venir du grain de l'étranger (et qu'à l'occasion la Royal Navy a infligé de lourdes pertes aux navires français)
Il me semble aussi qu'il y. a eu des réquisitions et la fixation de prix maximaux.

Merci de vos passionnantes lumières sur ce sujet

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mars 2018 20:00 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
Il ne me semble pas qu'il y ait eu de "famine" à proprement parler pendant la RF. Il y a eu des disettes importantes avant 1789, et on a souvent donné la faim comme une des causes de la RF, mais après 89, non, pas de véritable famine, même si on a manqué de pain, à l'occasion. Et on cherchait alors un coupable parmi les agioteurs. Boissy d'Anglas, rapporteur du comité des subsistances, fut ainsi surnommé Boissy-Famine.

Des gens ont eu souvent peur de la famine, ce qui est très différent. Et cette peur de la famine a fait des morts, elle.

Il y a eu en effet des approvisionnements de l'étranger. Des Etats-Unis, en particulier, jusqu'à la rupture de 1797. Les cargaisons américaines qui arrivaient dans les ports français étaient fêtées quelques jours plus tard dans les journaux parisiens.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mars 2018 20:38 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2665
Localisation : Versailles
Pouzet a écrit :
Bonjour

Il me semble que par exemple les autorités ont utilisé les services de la marine pou faire venir du grain de l'étranger (et qu'à l'occasion la Royal Navy a infligé de lourdes pertes aux navires français)

Merci de vos passionnantes lumières sur ce sujet



ModifierSuivre cette page
Sur le vaisseau Le Vengeur

Anonyme — Ponce-Denis Écouchard-Lebrun

Ode
Sur le vaisseau Le Vengeur


Mais des Flots fût-il la Victime,
Ainsi que le VENGEUR il est beau de périr ;
Il est beau, quand le Sort vous plonge dans l’Abîme,
De paraître le conquérir.

Trahi par le Sort infidèle,
Comme un Lion pressé de nombreux Léopards,
Seul au milieu de tous, sa fureur étincelle ;
Il les combat de toutes parts.

Captifs !... la Vie est un outrage :
Ils préfèrent le Gouffre à ce bienfait honteux.
L’Anglais, en frémissant, admire leur Courage ;
Albion pâlit devant eux.

Plus fiers d’une Mort infaillible,
Sans peur, sans désespoir, calmes dans leurs combats,.
De ces Républicains l’Ame n’est plus sensible
Qu’à l’ivresse d’un beau Trépas.

Voyez ce Drapeau tricolore
Qu’élève, en périssant, leur Courage indompté.
Sous le Flot qui les couvre, entendez-vous encore
Ce Cri : Vive la Liberté !

Et vous ! Héros de Salamine,
Dont Thétis vante encor les Exploits glorieux,
Non ! vous n’égalez point cette auguste Ruine,
Ce Naufrage victorieux !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mars 2018 20:58 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
On précisera, pour ceux qui ne maitrisent pas la chronologie, que le Vengeur du peuple, évoqué dans la chanson postée par Jérôme, a été détruit pendant la bataille du 13 prairial an II (mai 1794) : les Français avaient détaché une petite flotte pour escorter les navires américains chargés de grain à destination de la France et se heurtèrent à la Royal Navy. Sévère déculottée pour les Français, mais le convoi américain parvint néanmoins à toucher les côtes françaises.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mars 2018 20:59 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1738
Localisation : Lyon-Vénissieux
Ok merci, je peux me tromper bien sûr. ;)
Je me basais sur des volumes d'Hypolite Taine qui montrait la désorganisation du pays à l'époque...

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Mars 2018 8:32 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 563
Sans doute que dans certaines régions, on peut parler de disette..

Un document d'époque: une lettre des administrateurs du district de Vitré aux administrateurs du département d'Ille et Vilaine:
http://gen3553.pagesperso-orange.fr/ima ... ettre1.jpg
http://gen3553.pagesperso-orange.fr/ima ... ettre2.jpg

Dont voici la transcription:

Liberté, Unité, Egalité
Vitré, 28 pluviose, l'an 2eme de la République française une et indivisible


Les administrateurs du district de Vitré aux administrateurs du département d'Ille et Vilaine
Nous prévoyons depuis longtemps la disette dont nous étions menacés; ce moment terrible est arrivé
Toutes nos ressources sont épuisées, tous nos greniers sont vides et nos malheureux concitoyens sans pain.
Venez à notre secours, citoyens, faites en sorte de nous avancer sur la répartition que vous ferez dans les 40 000 quintaux, avec quoi vivre la décade prochaine, il nous en faut au moins 800.
La distribution est d'un demi quintal de mesléard de sarrazin et d'avoine par ménage ou d'un 16eme de quintal de gros grain par tête.
Nous n'avons ni fèves, ni pomme de terre, pas même des pois; Le pays en produit trop peu pour qu'on en puisse conserver pour l'hiver, on n'a pas cueilli de pommes cette année, ainsi nous manquons absolument de tout.
Les Campagnes sont dans la même pénurie, les ouvriers ne trouvent ni pain ni travail, les fermiers les plus aisés ont à peine du grain pour deux mois.
Dans la fermentation où sont les esprits au moment de la levée de la première réquisition(*), le moindre mouvement occasionné par le défaut de subsistances peut causer les plus grands malheurs;
Ce serait le prétexte d'un soulèvement général et la ruine totale de ce pays.

Nous ne pouvons que vous faire part de nos craintes, vous sentirez facilement qu'elles ne sont que trop fondées et vous vous enpresserez de prévenir les maux dont nous sommes menacés.
Nous envoyons vers vous le citoyen Mellet pour solliciter des secours que
notre malheureuse position ne permet plus de nous refuser. Nous les attendons de votre justice et de votre humanité


(*) Vitré fait partie de la zone anti-révolutionnaire (les Chouans), dont la 1ère réquisition semble avoir été l'élément déclencheur de l’insurrection en 1793.
Cette lettre date de février 1794 et il est possible que dans la campagne vitréenne, les événements de 1793 ont perturbés la production agricole. L'année 1794 sera également très violente, avec de nombreux morts dans des combats entre les bleus et les blancs


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mars 2018 15:21 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
Je le pense également. La situation en Vendée est toutefois assez particulière, avec ses villages incendiés, sa structure sociale désorganisée et ses confiscations ou réquisitions par la soldatesque. Dans le reste du pays, il ne me semble pas (mais je ne saurais l'affirmer absolument) que l'on ait vu de famines ou de graves disettes. Je persiste à penser que les gens ont moins souffert de la faim que de la peur d'être affamés. Mais j'avoue n'avoir pas creusé le sujet autant que je le souhaiterais pour toutes les régions françaises. Et je n'ai guère de temps pour le faire.

Si quelqu'un a des sources ?

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB