Nous sommes actuellement le 17 Jan 2021 16:27

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Déc 2004 11:26 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonjour,

Eylau serait une victoire en effet, à partir du moment où les Russes et les Prussiens de Bennigsen finissent par battre en retraite. Cependant, tactiquement, ce fut loin d'être une éclatante victoire. Suite à la tempête de neige qui aveugle le corps d'Augereau, ce même corps s'égare, se trompe de direction, montre son flanc à l'artillerie Russe et, au final, les troupes d'Augereau subissent de lourdes pertes tout en étant acculé à revenir en arrière. Le premier plan offensif de Napoléon a échoué puisque Augereau devait soulager l'offensive de Davout. On frôle même la catastrophe lorsque plusieurs masses de fantassins Russes attaquent vers le centre de l'armée Française. Il faudra la charge de 80 escadrons Français emmenés par Murat pour repousser ces masses Russes. On frôle encore la catastrophe lorsque Napoléon est sur le point de se faire capturer par une colonne de 5000 grenadiers Russes qui se sont aventuré dans le cimetière d'Eylau. Une charge à la baïonnette de l'infanterie Française de la Garde, de concert avec une charge de la cavalerie de la Garde, mettra fin à cette menace. De son côté, Davout va arracher quelques villages aux Russes, mais sans vraiment les vaincre de façon désicif. Il faudra attendre l'arrivée de Ney pour vraiment insciter les coalisés à faire retraite. Au moment où Bennigsen bat en retraite, l'armée Russe n'a pas été vraiment enfoncée tactiquement. Mis à part vers le secteur de Davout, les Russes avaient réussi à concerver leurs positions. Eylau n'a absolument rien à voir avec une victoire comme celle d'Austerlitz ou celle de Friedland, deux victoires prestigieuses, où, cette fois, les Russes sont enfoncés partout et avec de lourdes pertes pour ces derniers, alors que les pertes Françaises sont minimes (je parle des pertes d'Austerlitz et de Friedland).

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Avr 2005 0:22 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2005 0:09
Message(s) : 1311
Localisation : Outre nulle-part
Au soir de la bataille d'EYLAU, Napoléon Ier, au vu des pertes subies par son armée (13 000 à 14 000 tués) - ce qui entraîna pas mal de retard pour la suite de la campagne militaire et la compromit - prononça cette phrase assez cynique :
"Une nuit de Paris réparera tout cela..." En réalité, même une nuit dans toute la France de l'époque ne pouvait contrebalancer ces pertes d'une journée. Et le déclin démographique de la France est consécutif à toutes ces pertes dûes aux guerres napoléoniennes (entre 1 et 2 millons de morts).
Cordialement.
Vlad

"Ô Liberté, que de crimes on commet en ton nom !" (Madame Roland).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Avr 2005 11:52 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonjour,

Non les pertes ne se montèrent pas à 14 000 tués cotés Français, c'est trop excessif. Il faut bien faire attention entre les tués et les blessés qui ne meurent pas forcément de leurs blessures (je pense au capitaine Hugo notamment qui se pense lui-même dans la neige). J'ai 4000 tués et 7000 blessés pour ma part..

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Avr 2005 23:33 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2005 0:09
Message(s) : 1311
Localisation : Outre nulle-part
Bonsoir,
Effectivement cela fait beaucoup, mais en consultant différents sites Internet, les chiffres diffèrent sensiblement, alors il sera toujours difficile d'évaluer le nombre de tués de cette bataille. Apparemment, vos estimations proviennent des dires du Maréchal Davout lui-même, les miennes ont eté pêchées sur Herodote.net. Le Maréchal Augereau quant à lui parlait de 3000 tués dans son propre corps d'armée. Toujours est-il que c'est à l'issue de cette bataille que Napoléon s'est rendu compte "que le feu tue" et qu'il est resté une semaine sur le site afin de donner une sépulture à tous ses soldats tombés ; il a même refusé qu'un "Te Deum" soit célébré alors qu'il était sûr que cette bataille était une victoire de plus (Eylau a été présenté au Tsar comme une victoire des armées russes...)
A propos, tout en ne la contestant pas, j'ai du mal à imaginer ce que peut représenter une charge de cavalerie de 15 000 hommes...Ce doit être un sacré spectacle, frissons garantis. Dommage que Goethe n'était pas présent pour nous la relater.
Cordialement.
Vlad


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Juil 2005 15:39 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 30 Mars 2005 10:28
Message(s) : 93
L'emplacement de cette bataille se trouve près de Brno en Tchécoslovaquie. Eylau est devenu Bagrationosk, c'est un village russe, et Königsberg a été rebaptisé Kaliningrad en 1946.
Les tableaux "le cimetière d'Elau" du Baron Gros, "prise d'Eylau par les fantassins du corps de Soult" de Simon Fort, et "bataille d'Elau" également de Simon Fort donnent une idée de la bataille. On y voit à l'arrière plan une église. Aujourd'hui une usine d'informatique remplace l'église, de petits jardins ouvriers et des champs remplacent le cimetière. Contrairement à Waterloo il n'y a rien ( pas de monument ou de plaque)

Napoléon a décidé de rester sur place jusqu'au 16 février. Peut-être pour faire savoir au reste de l'Europe qu'il restait maître du champ de bataille ? Pendant ces jours il dicte au général Bertrand un texte intitulé "Relation de la bataille d'Elau, par un témoin oculaire, traduite de l'allemand". Il écrit également 5 lettres à Joséphine. Dans la 1ère, écrite le lendemain de la bataille, "la victoire m'est restée mais j'ai perdu bien du monde". Dans une autre "ce pays est couvert de morts et de blessés. Ce n'est pas la plus belle partie de la guerre ; l'on souffre et l'air est oppressé de tant de victimes".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Juil 2005 16:40 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 30 Mars 2005 10:28
Message(s) : 93
petit lapsus : Brno est la capitale de la Moravie. :oops:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Sur cette bataille
Message Publié : 23 Nov 2005 18:56 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Nov 2005 9:43
Message(s) : 317
Localisation : Arpitanie
Je vous conseille la lecture des mémoires du Baron de Marbot.
Il a participé à la bataille dont il donne une description dantesque.
Il s'en est sorti par un miracle incroyable, laissé pour mort, nu sur le champ de bataille au milieu de la neige, son aide camp lui a sauvé la vie en revenant par le plus grand des hasards là ou il gisait.

Sinon, cher Vladtepes peut-on vraiment attribuer aux guerres napoléonniennes le déclin de la démographie française au 19° siècle ?
Il me semble que oui, mais si avez plus de précisions.....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sur cette bataille
Message Publié : 23 Nov 2005 19:05 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 1923
Legrand a écrit :
Sinon, cher Vladtepes peut-on vraiment attribuer aux guerres napoléonniennes le déclin de la démographie française au 19° siècle ?
Il me semble que oui, mais si avez plus de précisions.....


Non, c'est une idée absurde... Répandue par la propagande royaliste puis républicaine:

- Les pertes ne furent pas moindres pour l'Allemagne ou la Russie. En 1870, l'Allemagne rattrappe la France sur le plan démographique (35 contre 36 millions).

-le déclin démographique est dû au fait que les Françaises font moins d'enfants. Le code civil en porte une large part de responsabilité. Dès qu'ils ont du bien, les bourgeois et les paysans se limitent à deux enfants pour éviter un trop grand morcellement des propriétés (suppression du droit d'aînesse)...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Honni soit qui mal y "panse"!
Message Publié : 23 Nov 2005 19:18 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3661
Localisation : Marseille
Citer :
(je pense au capitaine Hugo notamment qui se pense lui-même dans la neige).

Coquille savoureuse! Le capitaine Hugo, plutôt que de se livrer à l'introspection (fût-ce dans la neige!) devait probablement s'activer avec des pansements de fortune...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Nov 2005 22:56 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2005 0:09
Message(s) : 1311
Localisation : Outre nulle-part
"Je panse donc j'essuie". :wink:
Blague à part, sur la question posée, je ne saurais vous dire et je laisse le soin aux spécialistes du Ier Empire pour répondre à votre interrogation (comme l'a d'ailleurs déjà fait Roy-Henri). Mais c'est une question qui risque fortement d'être débattue ici.
Cordialement.
Vlad

_________________
"Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu à toutes les femmes...."
Extrait de "La Chanson de Craonne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Nov 2005 23:26 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 1923
Les pertes de l'empire (de 1804 à 1815) ont été estimées pour la France dans ses frontières de 1815 à 900 000 hommes environ.

C'est beaucoup. Mais en moyenne annuelle cela ne fait "que" 90 000 hommes par an... A comparer aux 1 400 000 tués de 14/18. Presque 300 000 hommes par année !

Si vous y ajoutez les Belges, Rhénans et Italiens, comptez 300 000 hommes de plus... Ils sont morts Français sous l'uniforme français, certes... Mais leur descendance (si elle a existé) n'a pas compté comme française...

Comptabilité macabre mais nécessaire pour aborder le thème récurrent de l'affaiblissement démographique de la France.

Celle du royaume est estimée à 25 millions en 1792. Elle est de 26 millions en 1815.

En 1830, approximativement de 30 millions. En 1870, 36 millions comme je l'ai déjà dit. Et 39 millions en 1914...

Nota: les guerres de la République sont données pour avoir coûté 600 000 morts (1792-1804). Je précise que ce total ne comprend pas les pertes vendéennes...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Nov 2005 15:15 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 22 Oct 2005 12:54
Message(s) : 105
très bonnes remarques Roy :)

ps = pour Marbot vous oubliez le passage où ca jument superman saute pardessus les grenadiers russe et en mange un pour le sauver

_________________
Ma vie est pour toi, mon sang pour l'Empereur et toute ma vie à l'honneur


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bataille d'Eylau
Message Publié : 21 Sep 2008 9:40 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 2626
Localisation : Myrelingues la brumeuse
bonjour !

je remonte le post pour faire appel à vos connaissances.

En 1969, lors du bicentenaire de la naissance de Napoléon, j'ai assisté à une conférence où plusieurs historiens intervenaient ! Incidemment dans le récit de la charge des 80 escadrons de Murat à la bataille d'Eylau, l'un d'entre eux (je ne me rappelle plus lequel ) à indiqué que ledit Murat avait chargé, non avec un sabre, mais une cravache à la main! Aucun des autres conférenciers n'avait contesté cette affirmation. Celà m'avait un peu interloqué, mais je n'avais pas osé relever le fait. Qui étais-je pour demander à d'illustres historiens des explications ? :'(

Or, depuis, j'ai eu beau rechercher sur tous les sites possibles, je n'ai plus retrouvé trace de cette affirmation. Quelqu'un pourrait 'il m'éclairer ?

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bataille d'Eylau
Message Publié : 21 Sep 2008 11:13 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2324
Je pense pour ma part que Murat ne disposait, pour sa charge, que de 12 000 cavaliers (hors artillerie montée), ce qui reste une masse énorme (12 000 chevaux lancés au galop, cela fait un choc !), répartis comme suit :
- deuxième division de grosse cavalerie (environ 1.900 hommes)
- première division de dragons (environ 2.000 hommes)
- deuxième division de dragons (environ 2.000 hommes)
- troisième division de dragons (environ 3.000 hommes)
- division de cavalerie légère (environ 2.100 hommes)

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bataille d'Eylau
Message Publié : 21 Sep 2008 15:51 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 2626
Localisation : Myrelingues la brumeuse
80 escadrons a 150 h par escadron font 12000 hommes

oui ! mais sabre ou cravache pour la charge ?

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 70 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB