Forum Histoire - Passion Histoire
http://passion-histoire.net/

Limite chronologique
http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=59&t=16637
Page 2 sur 2

Auteur :  Adulith [ 10 Mai 2013 10:44 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

Peut-être parce qu'en général on s'intéresse à l'histoire avec un regard sur le présent. C'est d'ailleurs une méthode très courante de s'interroger sur le passé à travers des questionnements et des problématiques actuelles ("Comment en est-on arrivé là?", "Pourquoi est-ce que notre présent est ainsi?", etc.).

Pour (essayer de) comprendre notre monde actuel, sa situation, ses enjeux, il est tout naturel de se pencher sur notre passé récent. Ainsi, si on se demande quelles sont les causes de la crise économique, il est plus naturel et pertinent de s'intéresser à l'histoire économique de ces 20-30 dernières années que de se pencher sur les échanges commerciaux entre les membres de la Ligue de Delos. Je ne dis bien sûr pas que l'histoire Antique n'a rien à nous apprendre en rapport avec notre époque, mais je comprends tout à fait la tendance à regarder le passé proche et je la trouve plutôt rassurante. Car malgré tous les problèmes méthodologiques que cela entraîne (manque de recul, problème des sources...), c'est le signe que l'histoire n'est pas qu'une discipline sympa pour la culture générale, mais qu'elle peut vraiment alimenter la réflexion de tout un chacun sur le monde qui nous entoure.

Auteur :  Jean-Marc Labat [ 10 Mai 2013 11:02 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

Pour cela, nous avions ouvert le salon Géopolitique, dont il faut bien convenir qu'il est un échec. Les reflexions digne du troquet du coin y sont légion, la politique politicienne omniprésente et les digressions inutiles abondantes.

Alors, la date actuelle me va très bien, il faut laisser du temps pour que les évènements se décantent et deviennent de l'histoire, sinon, ce n'est que de l'info.

Auteur :  Faget [ 10 Mai 2013 11:31 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

JML vous me paraissez bien dur avec le Salon géopo qui effectivement est en état de coma dépassé et je le déplore. Personnellement j'ai appris beaucoup de choses sur diverses régions du monde et les problèmes géopolitiques qui s'y greffent. Mais , effectivement, moi " je suis un obscur, un sans grade " :oops: lol et je ne suis pas omniscient.

Auteur :  Barak Obamo [ 10 Mai 2013 12:13 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

Le Rwanda ou l'ex-Yougoslavie, ce n'est pas de l'info.

Mais ce n'est que mon humble avis...

Auteur :  Faget [ 10 Mai 2013 12:39 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

Il n'y avait pas que ça. Je pense aux contributions de Tonnerre, Huyustus, Enki Ea, Géopolis, pardon pour ceux que j'oublie. Ils en ont eu marre d'être parfois contré par des ignorants , ils ont posé le sac et ils ont pris la porte >:)

Auteur :  Jean-Marc Labat [ 10 Mai 2013 13:45 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

Barak Obamo a écrit :
Le Rwanda ou l'ex-Yougoslavie, ce n'est pas de l'info.

Mais ce n'est que mon humble avis...



Le Ruanda, peut être, mais l'ex-Yougoslavie est encore de l'info, ce n'est pas encore décanté, il faut du temps pour que les scories tombent et se transforment en Histoire. Dans un domaine que je maîtrise mieux, une histoire sereine de la RDA reste encore à écrire, et nous sommes dans les limites chronologiques.

Au début, la limite devait être 1989, avec la chute du Mur, puis nous avons opté pour 1991 avec celle de l'URSS. Nous avons songé à la porter à 2001, mais il nous a semblé que la suite des évènements découlant de la chute des tours n'était pas achevée, alors, nous sommes restés à 1991.

Auteur :  PAC [ 10 Mai 2013 15:14 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

Jean-Marc Labat a écrit :
Au début, la limite devait être 1989, avec la chute du Mur, puis nous avons opté pour 1991 avec celle de l'URSS. Nous avons songé à la porter à 2001, mais il nous a semblé que la suite des évènements découlant de la chute des tours n'était pas achevée, alors, nous sommes restés à 1991.
Ben dans ce cas il suffisait de la fixer à 2000 :mrgreen:

Auteur :  Jean-Marc Labat [ 10 Mai 2013 15:18 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

Bof, 2000 n'est jamais que la dernière année du XXème siècle. Il fallait un évènement marquant une rupture. Une fin de siècle, c'est un peu court, non ?

Auteur :  Pouzet [ 10 Mai 2013 15:25 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

Au plan économique on peut peut-être marquer la limite avec l'année 2002 date d'entrée en vigueur de l'euro

Auteur :  PAC [ 10 Mai 2013 15:33 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

Jean-Marc Labat a écrit :
Bof, 2000 n'est jamais que la dernière année du XXème siècle. Il fallait un évènement marquant une rupture. Une fin de siècle, c'est un peu court, non ?
Ben non je ne trouve pas. La dernière année d'un siècle, où en plus tous les chiffres du compteur tournent, c'est pas si mal.

Depuis ma naissance, l'an 2000 était perçu comme LA date charnière à atteindre pour entrer de plein pied dans la science-fiction ;)

Auteur :  jibe [ 10 Mai 2013 15:51 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

Ceci me rappelle que nous avons un problème constant de raisonnement dans les idées "grand public" sur le calendrier. Car, comme l'an 2 000 est la dernière année du XXème siècle, le siècle actuel a débuté le 1er janvier 2001 (de même, le premier siècle de notre ère a débuté le 1er janvier de l'an 1), invalidant les grandioses festivités qui ont marqué le début de l'an 2 000.

Or cette dérive est contagieuse et je constate souvent qu'un historien parlant, par exemple, d'un évènement survenu en 1400, le situe... au XVème siècle !

Auteur :  Narduccio [ 10 Mai 2013 18:25 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

jibe a écrit :
Ceci me rappelle que nous avons un problème constant de raisonnement dans les idées "grand public" sur le calendrier. Car, comme l'an 2 000 est la dernière année du XXème siècle, le siècle actuel a débuté le 1er janvier 2001 (de même, le premier siècle de notre ère a débuté le 1er janvier de l'an 1), invalidant les grandioses festivités qui ont marqué le début de l'an 2 000.

Or cette dérive est contagieuse et je constate souvent qu'un historien parlant, par exemple, d'un évènement survenu en 1400, le situe... au XVème siècle !


+1.
Le XX siècle se termine le 31 décembre 2000 à 24h. Le XXième siècle commence au même instant le 1er janvier 2001 à 0h.

Auteur :  Jerôme [ 14 Sep 2014 22:18 ]
Sujet du message :  Re: Limite chronologique

Je voudrais simplement signaler que la date actuelle nous empêche de parler de la fin du second septennat Mitterrand et des gouvernements Cresson, Beregovoy et Balladur .... Un jour il faudra bien changer la limite car sinon en 2051, le forum connaîtra un blanc de 60 ans ...

Donc je propose de repousser la limite à 1995, élection de Chirac et fin de la guerre de Yougoslavie.

Page 2 sur 2 Le fuseau horaire est UTC+1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/