Nous sommes actuellement le 12 Déc 2019 4:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 99 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
Message Publié : 06 Mai 2008 16:04 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 27 Avr 2008 15:22
Message(s) : 171
C'est aussi ce qui fonde la distinction de Montesquieu sur les régimes tyranniques ou tempérés classant la monarchie dans ce dernier ordre de gouvernement. Indéniablement Montesquieu adhère à cette culture ou s'en sert comme modélisation des différents types de gouvernement ainsi - et c'est constant dans le domaine de l'histoire des idees- c'est complètement transversal à une période historique académiquement définie ! ( ca c'est un clin d'oeil à Alceste)

_________________
l'Etat n'a pas à représenter l'intérêt général mais à faire de l'intérêt général un objet de croyance.

Gilles Deleuze


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mai 2008 17:28 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 27 Avr 2008 15:22
Message(s) : 171
C'est d'ailleurs ce qui a conduit l'historiographie à remettre en question le concept même d'absolutisme dans les faits mêmes, puisque le roi, au final, ne peut pas tout faire, certes par principe, mais aussi parce que cet absolutisme qui respecte les lois divines et naturelles dans les faits, sur le terrain, est limité. Le roi doit sans cesse négocier ses décisions. L'intendant envoyé en province, souvent esseulé, n'a guère le choix que le compromis pour faire passer la loi du monarque, et il doit se ménager des soutiens, des fidélités pour être le "roi dans la province".[/quote]

Je trouve dans un article d'Alfred Soman dans un article intitulé " La justice criminelle vitrine de la monarchie française" ( Revue de l'Ecole des Chartes t.153 fasc 2 1995) cette " phrase qui éclaire bien la problématique du pouvoir royal confronté à ses propres institutions judiciaires : "Durant cette longue pérode qui englobe la guerre de cent ans et la grande reconstruction du royaume qui l'a suivie, l'Europe entière fit un énorme investissement dans le droit , un investissement - écrit-il- comparable à la valorisation de la carrière militaire à l'époque napoléonienne" c'est durant cette période que se contruit la procédure d 'appel qui consacre le triomphe de la justice royale sur les justices seigneuriales.
Je n'insiste pas pour ne pas prendre trop de place mais c'est fondamental pour bien comprendre le rapport au " discours" du trône et du aprlement ( variante du trône et de l'autel :) double discours : discours "héroïque" sur les origines du droit de juger ( et de juger arbitrairement c'est à dire non soumis aux peines "fixes" que doivent appliquer les juriditions inférieures et discours " efficient" une procédure d'appel qui est la plus performante des pays d'Europe (et qui d ailleurs justifie la multiplication des offices autant que les " caisses" royales
entre 1540 et 1570 passe de moins de 100 à plus de 300..bon sujet de réflexion

_________________
l'Etat n'a pas à représenter l'intérêt général mais à faire de l'intérêt général un objet de croyance.

Gilles Deleuze


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Nov 2008 15:25 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 11 Juin 2008 16:44
Message(s) : 7
Localisation : 11
Voir aussi de Tocqueville qui explique bien la période avant la Révolution et le rôle supposé des Parlements face à une centralisation des intendants déjà bien en place.

_________________
non moins que savoir, douter me plait. Dante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Nov 2008 18:35 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 22 Nov 2008 18:31
Message(s) : 1
Déplacé

Bonjour, je n'arrive pas à faire un plan pour mon exposé sur les parlements sous l'Ancien Régime.
D’abord j'ai l'impression de faire un exposé de droit, ensuite je ne vois pas comment faire un plan en trois parties avec trois sous parties.

Je sais le rôle, leur composition leur fonction et leur rôle politique.
Vous me conseillez quoi?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Nov 2008 19:02 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2320
lesbus a écrit :
ensuite je ne vois pas comment faire un plan en trois parties avec trois sous parties.
Vous me conseillez quoi?

Exercice de style sans intérêt et sans aucune obligation (du moins pour les 3 sous parties, pour les grandes parties, il est vrai que souvent ça colle bien 3, mais ça peut être deux), ramassez les informations que vous avez et organisez les logiquement. Il y a assez de péripéties historiques sur les parlement sans se limiter au droit. Je n'en dirai pas plus.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mars 2014 12:17 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 1009
Il y a déjà 5 ans, je faisais une petite bibliographie sans prétention mais en relisant ce fil, je vois que je n'ai jamais cité l'ouvrage pourtant fondamental pour comprendre l'histoire des parlements au XVIIIe siècle : Jean EGRET , Louis XV et l'opposition parlementaire. B) :rool:

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2019 17:24 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 24 Juil 2010 17:07
Message(s) : 70
Bonjour à tous,


J'ai parcouru ce sujet, et je n'ai pas vu mentionné Les origines du Parlement de Paris et la justice aux XIIIe et XIVe siècles, de Gustave Ducoudray.

Je n'ai pas lu ce livre. Qui l'aurait lu pour me donner un avis construit ?

De plus, connaissez-vous une oeuvre, en un ou plusieurs volumes, dont le sujet est l'histoire des Parlements, des origines à leur suppression ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Sep 2019 7:42 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 13 Oct 2016 8:18
Message(s) : 137
Françoise Hildesheimer et Monique Morgat-Bonnet: Le Parlement de Paris. Histoire d’un grand corps de l’État monarchique XIIIe-XVIIIe siècle, Honoré Champion 2018.
Une recension ici:
https://www.parutions.com/index.php?pid ... &ida=19331


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Sep 2019 19:21 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 24 Juil 2010 17:07
Message(s) : 70
La recension laisse penser que ce livre est très intéressant, merci beaucoup !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 99 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB