A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Jan 2017 7:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 74 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Avr 2007 8:35 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2853
Localisation : Lorraine
Déplacé

ETRE NOIR EN FRANCE AU XVIIIème SIECLE
Citer :
Hélène
Voici un livre qui vient de sortir, l'auteur est maître de conférences à Nantes (qui était la plus grande ville négrière de France).
Erick Noël, Etre noir en France au XVIIIe siècle, Taillandier, 320 pages.

Image

Voici le texte de l'éditeur:
"La France du XVIIIe siècle, celle des Lumières, n'est pas à l'aise quand il s'agit de considérer les Noirs. Surtout lorsqu'ils sont esclaves aux Iles ou lorsqu'ils entrent, clandestinement ou non, dans le royaume dont toute personne qui foule le sol est réputée libre. Or, de la mort de Louis XIV à la chute de la royauté, des milliers de Noirs ont pénétré en France, parfois s'y sont installés. Erick Noël s'est plongé dans les archives pour rendre vie à ces femmes et ces hommes méconnus. Il décrit les images que les intellectuels et l'opinion ont plaquées sur l'identité et la condition noires - de la brute animale au bon sauvage. Il analyse les embarras, les variations de la législation relative aux personnes de couleur, et l'élaboration d'une jurisprudence hésitante. Il décrit la situation réelle des Noirs, à Paris, à Nantes ou à Bordeaux, qu'ils soient domestiques, artisans, couturières, perruquiers... ou, plus rarement, membres de la bonne société comme le chevalier de Saint-Georges. Enfin, il démontre que, si le sort des Noirs fut l'un des enjeux de la Révolution, on peut douter que ceux-ci lui aient dû une réelle émancipation. C'est en quoi ce livre d'histoire renvoie à une actualité frémissante."

Interview de l'auteur :
http://www.lemonde.fr/web/son/0,54-0@2- ... 404,0.html


Jean-Marc Labat
Hélène a écrit :
, si le sort des Noirs fut l'un des enjeux de la Révolution,

Rien qu'à lire cela, je sens le politiquement correct à plein nez. C'est un enjeu totalement accessoire. Il serait peut être temps d'arrêter de projeter les fantasmes de ce début de XXIème siècle sur les siècles passés.
D'aucuns peuvent le déplorer, mais il est impossible de réécrire l'Histoire.


Corlin
Personnellement je pense que ce livre est bien écrit, clair et concis.
Il nous présente une facette de notre histoire bien méconnue, c'est donc un livre-témoignage et c'est tant mieux !
L'histoire ne doit pas de limiter à des chiffres ou des faits plus ou moins artificiels qui nous donne une vision étriquée : l'Histoire doit respirer et rendre curieux, elle doit POUVOIR nous rappeler tous les moments plus ou moins importants qui ont marqué l'humanité, notre humanité : noire, blanche, ou toute autre couleur... Que les faits soient archi connus ou anecdotique, cela n'a a pas d'importance !
Qu'est ce qui est important là dedans ? Ce que nous considérons PERSONNELLEMENT comme digne d'intérêt et ce n'est pas bien grave si cela n'intéresse pas certains !
Par pitié, cessons de tracer des lignes droites : l'histoire vaut bien plus que ça !


Jean-Marc Labat
Je ne nie pas l'intérêt du livre, qui est probablement bien fait, mais le fait que le sort des noirs soit un des enjeux de la Révolution.
Je n'ai pas lu le livre, je ne saurais donc le critiquer. Je ne vais pas plus loin.


Hélène
Votre remarque est parfaitement juste, Jean-Marc. (le texte n'est pas de moi bien sûr, mais de l'éditeur).
Il est clair qu'à part quelques énergumènes comme Brissot, la plupart des révolutionnaires avaient d'autres chats à fouetter. D'ailleurs quand on voit le recul de la condition des femmes sous la Révolution, pourquoi aurait-on amélioré celle des noirs ?...


_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Mai 2007 2:55 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2853
Localisation : Lorraine
Déplacé

Révoltes et révolutions en Europe (Russie incluse) et aux Amériques de 1773 à 1802 (ancien sujet d'agrégation)

Florian a écrit :
-La révolution, une exception française? d'Annie Jourdan (Flammarion)
-La révolution, tome 1, de François Furet (poche Hachette)
-La grande nation de Jacques Godechot (Aubier)
-Les Révolutions (1770-1799) de Jacques Godechot (puf)
-La révolution américaine, B. Cotteret (Perrin)
-Revolution americaine 1775-1783 (la) de Bernard Vincent (Presses universitaires de Nancy)
-Nouvelle histoire des relations internationales, tome 3 : De la paix des rois à l'ordre des empereurs 1714-1815 de Jean-Pierre Bois (Point Seuil)



Copyright © 2004-2005 - Tous droits réservés - Passion Histoire

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Juin 2007 19:35 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2003 17:54
Message(s) : 652
Sur la censure, qui fait l'objet d'un sujet du forum, un livre a paru récemment :

:arrow: La censure royale des livres dans la France des Lumières, par Raymond Birn; préface de Daniel Roche. (Editions Odile Jacob, collection Collège de France, février 2007 - 26 €)

Image

"Dans la France du XVIIIe siècle, la censure fut moins l'ennemie que l'alliée des Lumières. Comment l'appareil de l'Etat monarchique en est-il venu à promouvoir la tolérance ?
Faisant revivre les figures des censeurs royaux - savants, hommes de lettres, ecclésiastiques ou commis de l'Etat -, analysant leurs discours et leurs pratiques, racontant les innombrables affaires, des plus célèbres (l'Encyclopédie, Helvétius, Rousseau) aux plus obscures, Raymond Birn explique comment ils ont protégé la liberté d'expression contre les foudres du Parlement et de l'Eglise, et contribué à l'émergence d'un espace public en France."


Qui est l'auteur ?

"Professeur à l'Université d'Eugene (Oregon, Etats-Unis), Raymond Birn est l'un des meilleurs historiens du livre et du XVIIIe siècle français.
Il est notamment l'auteur de Crisis, Absolutism, Revolution : Europe and the World 1648-1789 et de Forging Rousseau : Print, Commerce and Cultural Manipulation in the Late Enlightenment."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Juin 2007 21:57 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Quelqu'un a-t-il lu les "Passions intellectuelles" d'Elisabeth Badinter?

Ces ouvrages sont-ils purement philosophiques ou également historiquement? J'en ai lu beaucoup de bien, mais j'hésite un peu encore...

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Juin 2007 8:13 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Jan 2007 20:12
Message(s) : 612
Localisation : Région parisienne
Je les ai lues. C'est très stimulant intellectuellement. Mais il est vrai que j'aime bien Elisabeth Badinter, alors je ne suis pas toujours très objective avec ses livres !
Ce qui m'a gênée le plus, cependant, c'est que tout est ramassé sur une période très courte (quelques décennies), qu'on reçoit une foule d'informations et de noms, et que par conséquent, la synthèse n'est pas aisée, comme une vue plus globale. Même si l'ensemble est très cohérent et agréable à lire.
Le traitement est aussi historique.
Je le déconseille à ceux qui n'ont jamais ouvert un auteur du XVIIIe, et aussi à ceux qui n'ont aucune idée de l'histoire du XVIIIe, parce que le sujet est déjà suffisamment pointu et qu'il est à mon avis nécessaire d'avoir un bagage minimum, au moins des points de repères.

En bref, une lecture intéressante et riche, dont il serait dommage de se passer.

_________________
Ne parlez jamais sèchement à un Numide.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Juin 2007 10:05 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Merci de votre avis éclairé (et par conséquent... lumineux! :P ).

Allez, encore des lectures à rajouter à ma liste! :D

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Juil 2007 9:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2853
Localisation : Lorraine
Déplacé

mariegillet a écrit :
Bonjour,

L'ouvrage Autour des Chifflet : aux origines de l'érudition en Franche-Comté, dirigé par Laurence Delobette et Paul Delsalle, vient de paraître dans la collection Les Cahiers de la MSH Ledoux, série "Transmission, identité, métissage".
Ce livre présente les actes des Journées d'étude du Groupe de recherche Chifflet tenues à Besançon entre mars 2003 et juin 2005.
La dynastie Chifflet était en contact avec tout ce que l’Europe comportait de savants et de lettrés. Les correspondances et les ex-libris des ouvrages de la bibliothèque familiale attestent de liens étroits avec l’Italie, l’Espagne et le nord-ouest européen. A l’échelle européenne, les savants bisontins ont ainsi formé un véritable réseau intellectuel. Ce « réseau Chifflet » mettait en relation des individus mais aussi des groupes, notamment religieux ; aussi ce réseau doit-il sans doute se lire à différents niveaux d’échelle. A l’évidence, il a fonctionné comme instrument de la constitution d’une élite européenne.
Prix : 17 €
ISBN : 978-2-84867-174-1

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Déc 2007 19:36 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2005 17:22
Message(s) : 558
Evelyne Lever a sorti beaucoup d'ouvagres sur Marie-Antoinette et Louis XVI.

J'aimerais savoir si "les dernières noces de la monarchie"chez Fayard rassemble en gros ses biographies de la reine et du roi paru chez le même éditeur ? Merci d'avance :)

Image Image Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Déc 2007 21:16 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2003 17:54
Message(s) : 652
Bonsoir Adélaïde,

Les dernières noces de la monarchie rassemblent effectivement, dans un format compact et pour un moindre coût, les 2 biographies d'Evelyne Lever sur les derniers souverains d'Ancien Régime.

D'autres historiens et leurs principales oeuvres sont disponibles dans cette collection des Indispensables de l'Histoire, chez Fayard (Georges Duby, Pierre Goubert...etc) :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Déc 2007 22:12 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2005 17:22
Message(s) : 558
Merci beaucoup cher Louis-Auguste :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Fév 2008 22:08 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Bonsoir,

J'aimerais savoir où trouver une édition des lettres de la Princesse Palatine à sa fille la duchesse de Lorraine... Je sais qu'il existe une édition des lettres de la Palatine. Les lettres à sa fille s'y trouvent-elles?


Merci d'avance :wink:

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : La guerre de Sept Ans au Canada
Message Publié : 01 Mars 2008 14:54 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 01 Mars 2008 14:46
Message(s) : 1
Une monographie très intéressante et vivante sur les coulisses de la guerre de Sept Ans au Canada. Vraiment pas mal pour ceux qui s'intéressent à la Nouvelle-France et à nos cousins d'Amérique. Les néophytes pourront s'apercevoir de la quantité de travail exigée pour un ouvrage historique (recoupage des sources, minutie dans le traitement des informations, renvois de bas de page aux pièces d'archives exhaustifs...) Un ouvrage technique mais qui ne sombre pas dans le verbiage d'initié. :P

<a href="http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=clic&id=2072"><img src="http://www.thebookedition.com/images/bannieres/banniere-v-2072.jpeg" border="0" alt="Le livre D\'une France à l\'Autre"></a><img src="http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=affichage&id=2072" width="0" height="0">


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Journal d'un négrier
Message Publié : 29 Juin 2008 1:16 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Dans l'émission "Le Forum de l'Histoire" sur Histoire à laquelle participait Alain Finkielkraut cette semaine, intitulée "L'histoire otage de l'émotion", il a été question de ce livre :

Journal d'un négrier au XVIIIe siècle : Nouvelle relation de quelques endroits de Guinée et du commerce d'esclaves qu'on y fait (1704-1734)

de William Snelgrave, négrier.

http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2 ... FK5RDHNB96

La présentation rapide qui en était faite le présente comme un ouvrage saisissant sur la réalité quotidienne du dur métier de négrier. Quelqu'un l'a-t'il lu ?


PS : l'émission est rediffusée ce dimanche à 8h30, 12h30, 19h20 et 00h20

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Dernière édition par Huyustus le 29 Juin 2008 1:21, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2008 14:02 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2003 17:54
Message(s) : 652
Il est sur ma table de chevet depuis un petit moment. :oops:
Ce sera probablement l'une de mes lectures de l'été. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Journal d'un négrier
Message Publié : 11 Juil 2008 20:10 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Huyustus a écrit :
Dans l'émission "Le Forum de l'Histoire" sur Histoire à laquelle participait Alain Finkielkraut cette semaine, intitulée "L'histoire otage de l'émotion", il a été question de ce livre :

Journal d'un négrier au XVIIIe siècle : Nouvelle relation de quelques endroits de Guinée et du commerce d'esclaves qu'on y fait (1704-1734)

de William Snelgrave, négrier.

http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2 ... FK5RDHNB96

La présentation rapide qui en était faite le présente comme un ouvrage saisissant sur la réalité quotidienne du dur métier de négrier. Quelqu'un l'a-t'il lu ?


PS : l'émission est rediffusée ce dimanche à 8h30, 12h30, 19h20 et 00h20


Au fait, j'ai enregistré cette émission. Si quelqu'un est intéressé, je vais en faire un divx basse qualité (pour qu'il ne soit pas trop volumineux), et je le mettrai sur un site de partage accesible uniquement avec un lien (comme ça on reste dans le cadre de la copie privée et de l'échange entre membres d'une petite communauté, ce qui n'est pas illégal à ma connaissance).
Si nos modérateurs préférés sont d'accord, je posterai ce lien ici, sinon je peux l'envoyer par mp à qui me le demandera.

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 74 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB