A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 22 Sep 2018 20:34

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 25 Jan 2018 18:10 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2739
Localisation : Versailles
On cite souvent deux grandes affaires qui auraient illustré le degré de corruption de la Cour et suscité l'indignation des bourgeois : la faillite Rohan-Guéméné en 1782 (33 M£ de passif !) et l'affaire du collier de la Reine (2M£ !).

Qui pourrait me dire s'il a existé des scandales comparables sous Louis XV ou Louis XIV ?

et si vraiment ces affaires ont pu discréditer la monarchie ou s'il s'agit d'une reconstruction d'historiens postérieurs ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Jan 2018 18:23 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2739
Les attaques visant à mettre en cause la royauté par le biais de la très mal aimée Marie Antoinette,l'Autrichienne,l'étrangère, ont bien été une réalité...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Jan 2018 20:01 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6771
Sir Peter a écrit :
Les attaques visant à mettre en cause la royauté par le biais de la très mal aimée Marie Antoinette,l'Autrichienne,l'étrangère, ont bien été une réalité...

On n'a plus idée aujourd'hui de la violence et/ou de la saleté des libelles répandus contre Marie-Antoinette. Au détour de son récit sur le Secret du Roi, Gilles Perrault cite un "récit des amours de Marie-Antoinette et de son vizir Vergennes". Et c'est une goutte d'eau dans l'océan de ce qui circule sous le manteau. (il faut se souvenir que lors de son procès elle sera accusée de relations incestueuses avec le Dauphin : aucune limite à la calomnie pour ce qui la concerne. Le coup de propagande le plus efficace et tordu lancé contre elle est sans doute le fameux "S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche !" )

L'affaire du collier a détruit le peu de prestige qui restait encore à la monarchie. Là on n'éviterait plus la Révolution. (Je n'ai jamais compris pourquoi Louis XVI s'était attaqué à Rohan en justice, devant le parlement de Paris, qui évidemment n'a pas raté l'occasion de lui infliger un coup terrible en acquittant cet imbécile catastrophique. - ce qui signifiait en creux que la reine était bien l'acheteuse clandestine du fameux collier. Il aurait pu le mettre à la Bastille pour la fin de ses jours. Est-ce parce que Rohan avait un statut ecclésiastique ? Ou est-ce une fois de plus la naïveté politique de Louis XVI qu'il faut incriminer ?)

Après on peut se demander quels milieux sont touchés. Après tout Louis XVI continue à bénéficier au début de la Révolution du respect du peuple des campagnes, au minimum, et la fête de la Fédération est une belle manifestation d'unanimité nationale.

Des affaires antérieures ?

Il y a bien la faillite de Law sous le régent, ou l'affaire des poisons sous Louis XIV, mais je ne pense pas que ça touche le petit peuple. En tous cas, la personne du roi n'est pas mise en cause.

Non, le problème antérieur c'est que le règne de Louis XV est scandaleux du début à la fin. Et c'est là que s'est prise l'habitude des libelles injurieux ou orduriers, dans une relative impunité, parce qu'en plus le roi était indifférent à l'opinion publique.

Que le roi ait une maîtresse, on s'était habitué. Mais que la Pompadour fasse nommer, entre autres, un Soubise notoirement incompétent qui se fait étriller à 2 contre 1 à Rossbach dépassait tout ce qu'on avait vu jusque-là. ("Nous saurons bien à qui, Madame, il nous faudra tordre le cou, comprenez-vous ?" ) Même chose pour la nomination de certains ministres : le passage par la Pompadour signifie que la compétence ne compte pas.

Ajoutez-y le Parc aux Cerfs (qui fait fantasmer - sans doute exagérément - les auteurs de libelles, petites feuilles, feuilles à la main... il y avait un foule de supports et de canaux de diffusion) et pour finir le fait que le roi installe près du trône une femme connue comme prostituée par la moitié de Versailles, et vous avez le tableau de l'héritage que Louis XV laisse à son successeur, qu'il a d'ailleurs négligé de former à son métier. (Le pauvre homme y laissera la vie.)

Un seul point positif dans cet héritage : Louis XV a mis au pas les Parlements. Mais cet acquis décisif tombera sans combat dès le début du règne de Louis XVI. :rool:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Jan 2018 10:09 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1845
Localisation : Nanterre
Jerôme a écrit :
On cite souvent deux grandes affaires qui auraient illustré le degré de corruption de la Cour et suscité l'indignation des bourgeois : la faillite Rohan-Guéméné en 1782 (33 M£ de passif !) et l'affaire du collier de la Reine (2M£ !).
Ces deux affaires ne sont pas de la même nature. La faillite fait effectivement partie des causes : le prince de Guéméné et son épouse avaient emprunté à tout va, même à des petits épargnants, pour entretenir leur train de vie dispendieux - des Madoff avant l'heure ? ;). Après la faillite, beaucoup de créanciers peu fortunés y laissèrent leurs économie.
L'affaire du collier de la reine est plutôt une conséquence de l'impopularité de Marie-Antoinette : elle n'a rien à voir avec l'escroquerie dont a été victime le cardinal de Rohan (tiens, la même famille que l'autre affaire ? lol ) mais son nom a été utilisé, ainsi qu'une prostituée à sa ressemblance. Son humiliation vient du refus du Parlement de condamner le cardinal pour lèse-majesté, attestant qu'il était plausible que la reine rencontre quelqu'un en cachette dans un jardin, la nuit ;)

Le fil conducteur de ces scandales, outre qu'il sape le crédit moral qui pouvait rester à la noblesse, semble être l'incapacité des Parlements à rendre autre chose qu'une justice de complaisance envers leur ordre, sans protéger le peuple, ni écouter le roi.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB