Nous sommes actuellement le 23 Oct 2019 13:51

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 99 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Les parlements d'Ancien Régime
Message Publié : 03 Fév 2008 12:35 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 10 Nov 2007 18:12
Message(s) : 130
Bonjour à tous,
suite à un cours d'histoire du droit, qui porte sur la période de la révolution et de ses causes, je me pose une question. Qu'en est-il des parlements, c'est-à-dire est-ce qu'ils existaient pour leur propre intérêt, ou existaient-ils pour représenter les intérêts de la France?
On a souvent l'image des parlements qui n'en font qu'à leur tête, finissent par toujours contredire le roi qui doit alors se déplacer; on a l'image des parlements qui font véritablement la loi, rendent des arrêts qui conditionnent pour l'avenir toutes les affaires similaires etc.
Qu'en est-il donc véritablement de leur utilité vis-à-vis de la nation ?
Merci d'avance,
Thibault

_________________
"En guerre comme en amour, pour en finir, il faut se voir de près" ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Fév 2008 13:29 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2067
Localisation : Paris
Les parlements d'Ancien régime disparaissent entre 1789 et 1790. Ils ont tout naturellement sautés avec le changement de régime.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Fév 2008 23:19 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 3549
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Châtillon a écrit :
Les parlements d'Ancien régime disparaissent entre 1789 et 1790. Ils ont tout naturellement sautés avec le changement de régime.


Ils ont même failli plusieurs fois sauter bien avant! :wink:

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2008 0:00 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2067
Localisation : Paris
C'est très rigolo, mais j'ai l'impression que mon intervention précédente est stupide. :lol:
Juste pour préciser, je me disais que notre ami Thibaut, s'était peut-être trompé de partie forum pour poser sa question ... sauf si on veut faire une comparaison avec l'Assemblée Nationale.

Quant on voit l'évolution de la position du parlement sous la Fronde, on voit effectivement que les parlementaires servent, avant tout, leurs intérêts propres.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2008 0:08 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Mai 2007 15:20
Message(s) : 157
Localisation : Le Manoir d'Ebène
Le rôle et la nature des Parlements sont très complexes.

La première chose à souligner et vous l'avez très bien remarqué, c'est le pouvoir et l'influence parlementaire dont l'expression la plus criante a lieu au cours du règne de Louis XV.

Nous pourrions presque analyser le règne de Louis XV sous le seul prisme de l'opposition Pouvoir Royal/ Idéologie parlementaire.

Les Parlements émanaient toujours d'environnement urbain, c'est très important de le souligner et jouissaient par conséquent de pouvoirs particuliers de par l'assise qu'ils avaient sur les villes.

Le plus important étant bien évidemment le Parlement de Paris mais celui de Rouen( un des plus anciens) ou encore celui de Toulouse étaient également très importants.

Les parlementaires sont un corps à part entière du Royaume, composé à la fois de magistrats, de noblesse robine au service de l'Etat ou de notables.
Ils sont donc à la fois composés d'une noblesse de robe nouvelle et du Tiers-Etat par l'intermédiaire des notables juristes ainsi que de la bourgeoisie fortunée.
Lors des Etats Généraux de 1614, ils sont à deux doigts d'ailleurs de se présenter comme un Quatrième Ordre ce qui souligne bien le sentiment de cohésion et d'indépendance sociale qu'ils revendiquaient.

On ne peut pas dire qu'ils étaient représentatifs donc du Royaume. Il faut bien dissocier les Parlements et les Etats Généraux qui sont eux un reflet de l'ensemble de la société.

Les Parlements émanent directement du pouvoir royal et sont garants du bon respect du Roi vis à vis de l'idéologie monarchique.
Plus royalistes que le Roi si je puis dire, ils sont prêt à recadrer le monarque en personne s'il enfreint les Lois Fondamentales du Royaume.
Ils sont bel et bien un véritable pouvoir d'opposition.

On ne peut vraiment pas les dissocier du pouvoir royal puisque leur essence même est basée sur ce même pouvoir, c'est pour cela qu'ils disparaitront en toute logique avec la Révolution française.

En espérant vous avoir éclairé avec ce panorama rapide. Si vous avez davantage de questions, je suis à votre disposition.

_________________
"Lorsque vous avez éliminé l'Impossible, ce qui reste aussi improbable soit-il est nécessairement la Vérité"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2008 1:19 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 3549
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Châtillon a écrit :
Quant on voit l'évolution de la position du parlement sous la Fronde, on voit effectivement que les parlementaires servent, avant tout, leurs intérêts propres.



Cela se discute. Dans l'absolu, oui, les parlements défendent avant tout leurs intérêts, mais dans le discours (et parfois dans la pratique), les choses sont différentes. Pendant les agitations parlementaires du règne de Louis XV, les parlements et parlementaires se veulent en partie une émanation de la "Nation", et pour cela, se cherchent des origines mythiques, que les discours, pamphlets et libelles situent concomittantes à la naissance de la monarchie, voire antérieures! (je n'ai pas les références en tête, il me faudra rechercher). La plupart des parlementaires voient leur vision d'eux-meme évoluer au cours du XVIIIe s., et de plus en plus, se vivent comme l'opposition (ce qu'il ne sont juridiquement pas) au roi et comme l'expression de la volonté populaire d'une province, voire du pays en son entier. Même lorsqu'il défend ses intérêts privés.

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2008 19:24 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 10 Nov 2007 18:12
Message(s) : 130
Citer :
C'est très rigolo, mais j'ai l'impression que mon intervention précédente est stupide

Je l'ai également trouvé étrange ! :D

Merci pour vos réponses, je me permets donc de continuer le débat.
Qu'est ce que la "Fronde" (c'est certainement une ignorance parfaitement honteuse, mais ma foi, nous sommes là pour partager) ? L'opposition a apparemment été virulente sous Louis XV, auriez vous des éléments de ce combat?

De plus, d'après vos réponses, il semble qu'ils servent à la foi leurs intérêts et ceux de la nation: est-ce qu'il est possible que par leurs intérêts personnels (d'ailleurs il faudrait définir ce que sont ces intérêts, véritablement) ils puissent également satisfaire les intérêts de la nation, puisqu'ils sont tout de même censés être ses représentants (c'est le sens dans lequel semble aller Alfred...).

Merci de votre attention. :)

_________________
"En guerre comme en amour, pour en finir, il faut se voir de près" ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2008 20:00 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2067
Localisation : Paris
Thibault a écrit :
est-ce qu'il est possible que par leurs intérêts personnels ils puissent également satisfaire les intérêts de la nation, puisqu'ils sont tout de même censés être ses représentants (c'est le sens dans lequel semble aller Alfred...).

Je ne pense pas qu'Alfred ait voulu dire ça, car les parlementaires ne représentent absolument pas la nation. D'ailleurs, MonteCristo a été très clair là-dessus. Les parlementaires sont les représentants du roi.

La Fronde que vous connaissez sûrement, c'est la période durant laquelle le parlement s'oppose au gouvernement de Mazarin et prétend s'arroger le droit de discuter les lois ... sous le prétexte de représenter les intérêts du royaume.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2008 20:24 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Déc 2007 17:46
Message(s) : 350
Localisation : 43"32'25 Nord 6"28'00 est
Il me semble nécessaire de 'recadrer' un petit peu le débat...

A quelle période vous situez vous et dans quelles régions ?

Le Parlement de Paris ? les Parlementsde Province?

Meric de préciser un peu

_________________
"FORTUNA PERIT, FAMA MANET"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2008 20:56 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 10 Nov 2007 18:12
Message(s) : 130
Je me situe surtout dans la période juste avant la révolution, mais les possibles évolutions que peuvent avoir eu les parlements m'intéressent également, sans aucun doute, de même que la discussion parle sur tous les parlements: de province et de Paris (bien que celui-là semble quelque peu différent des autres).

_________________
"En guerre comme en amour, pour en finir, il faut se voir de près" ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2008 23:10 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 3549
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Thibault a écrit :
De plus, d'après vos réponses, il semble qu'ils servent à la foi leurs intérêts et ceux de la nation: est-ce qu'il est possible que par leurs intérêts personnels (d'ailleurs il faudrait définir ce que sont ces intérêts, véritablement) ils puissent également satisfaire les intérêts de la nation, puisqu'ils sont tout de même censés être ses représentants (c'est le sens dans lequel semble aller Alfred...).

Merci de votre attention. :)


Vous m'avez mal compris. La seule esquisse de représentation de la nation sous l'Ancien Régime, ce sont les Etats Généraux. Ce que j'ai voulu dire, c'est que les Parlements, qui émanent du Roi (les parlementaires sont titulaires d'un office vendu par le pouvoir royal), mais que, au cours du règne de Louis XV, pendant la "fronde parlementaire", certains se voyaient comme une réprésentants de la nation. Ils ne l'étaient pas, mais se voyaient ainsi et prétendaient à ce titre interférer dans le pouvoir royal.

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2008 23:29 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2003 17:54
Message(s) : 570
Il faut relire le Discours de la Flagellation que Louis XV fit lire en mars 1766, lors d'un lit de justice, pour mater le Parlement de Paris et dans lequel il rappelle à tous ce que sont réellement les parlements.

:arrow: http://passion-histoire.net/phpBB3_Fr/v ... php?t=1911


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Fév 2008 23:41 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 3549
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Vous faites bien de le rappeller Louis-Auguste, en effet, comme Louis XV le dit dans ce discours, les parlements sont, avant toute chose, des chambres de justice chargées de la rendre et d'enregistrer les actes royaux, avec droit de remontrance qui doivent être "respectueuses"! Tout ce qu'ils furent ensuite ou crurent être (représentation nationale, mouvement d'opposition, refuge du jansénisme, etc) sont soit des vues de l'esprit de l'époque ou de l'historiographie récente, soit une amplification de leur mission originelle prise au fil du temps et devenue une "pratique" mais en aucun cas une réalité juridique.

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Fév 2008 0:07 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2006 23:34
Message(s) : 588
Il n' y pas que la fronde parlementaire. Il y a aussi celle des princes, menée par le Grand Condé.

_________________
le seul moyen de se délivrer d'une tentation, c'est d'y céder (Oscar Wilde)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Fév 2008 0:32 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 3549
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Escalibure a écrit :
Il n' y pas que la fronde parlementaire. Il y a aussi celle des princes, menée par le Grand Condé.



Je pensais plutôt au règne de Louis XV en l'occurence.

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 99 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB