Nous sommes actuellement le 12 Déc 2019 11:45

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Oct 2006 14:11 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Juil 2006 18:03
Message(s) : 214
Localisation : Cahors
nicolas-clouet
Citer :
Et pourtant, deux auparavant, lors de la procclamation de l'Empire, Napoléon III avait prononcé il me semble un discours dans lequel il voulait rassurer l'Europe et la France en affirmant que "l'Empire, c'est la paix"...Il y a déjà une contradiction de sa part qui montre qu'il n'est pas très habile politiquement, au moins dans ses discours...


Le discours de Bordeaux se situe en 1852, Napoléon III vient de devenir Empereur et comme vous le dites, il a besoin de rassurer la France et l'Europe par rapport à la notion d'Empire. Or, son regime durera encore 18 ans dans une Europe et un monde en profonde mutation.
Sans vouloir forcement reprendre la grille de lecture de Machiavel, pour gouverner, le chef de l'Etat doit s'adapter aux évènements. Ainsi le politique en s'adaptant en arrive à se contredire. Dès lors, le fait de se contredire n'est pas l'apanage de la personne mauvaise en politique.

Cordialement. SAALFELD

_________________
Pour moi la vie va commencer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Mai 2007 23:29 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
En dehors des opérations qui se sont déroulées sur la presqu'ile de Crimée et dans l'archipel d'Aland (forteresse de Bomarsund), quel a été le déroulement, plus ou moins précis, des autres combats engagés sur le Danube et dans le Caucase pendant cettte même guerre?

Voici une adresse ou l'on peut lire un ouvrage traitant des forces militaires des nations impliquées de près ou de loin à la Guerre de Crimée (la Confédération germanique, la Sardaigne, la Hollande, la Belgique, la Grèce, le Danemark et même la Suède y sont représentées et passées en revue).Bonne lecture à tous les adeptes de wargames...
Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : La guerre de Crimée
Message Publié : 13 Sep 2007 8:43 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
Je viens de lire le livre d'Alain Gouttman intitulé "La guerre de Crimée :1853-1856" (aux éditions Tempus) et je voudrais apporter quelques précisions sur l'attitude de quelques nations européennes durant ce conflit qui, selon moi, aurait très bien pu "dégénérer" en guerre mondiale avant l'heure...

-D'abord la principauté du Monténégro: elle est en pleine révolte contre l'autorité du Sultan depuis 1850-1851 et le prince Menchikoff, lors de sa venue à Constantinople en mars 1853, fait de l'indépendance de cette nation un des points principaux de l'objet de sa mission.

-La Grèce, elle, est gouverné par le roi Othon qui n'hésite pas à afficher ses sentiments prorusses et qui menace par la même occasion les transports de troupes en Mer Egée. En effet, le peuple grec est en "plein délire orthodoxe" et appelle au soulèvement de ses coréligionnaires en Macédoine, en Thessalie et en Thrace contre l'autorité ottomane.Le gouvernement d'Athènes laisse partir des irréguliers pour prendre part aux combats, et même jusqu'à des généraux et des aides de camp du roi. En février 1853, on parle déjà de 40 000 insurgés et en mars la forteresse turque d'ARta est investie.Dans l'archipel de la mer Egée réapparaissent des pirates qui harcèlent les transports ottomans.Les alliés sont alors obligés de détourner de la route de Gallipoli le général Forey et sa 4ème division, qui ont reçu l'ordre d'occuper le port du Pirée afin de "ramener le gouvernement grec au sentiment de ses devoirs envers la France qui a tant fait pour lui"...Cette division manquera cruellement au maréchal de Saint-Arnaud en Valachie par la suite.

-Il est bon de savoir aussi que les commandants en chef alliés, lorsqu'ils se sont mis à l'étude d'un plan de campagne contre le port d'Anapa, ont reçu la visite d'une députation de chefs circassiens menée par Naïb-Pacha, beau-frère et premier lieutenant du légendaire Chamyl, et qui vient leur offrir le concours de 40 000 montagnards.

-De son côté, le Tsar Nicolas 1er réussi à retourner le Shah de Perse contre la Turquie pour menacer cette dernière dans le Kurdistan et en Mésopotamie. Malheureusement, Alain Gouttman n'en dit pas plus sur cet allié persan qui aurait pu mettre gravement en péril l'empire ottoman lorsque l'on connait la force de son armée pour l'époque.

-Napoléon III, tout au long du siège de Sébastopol, avait l'ambition de voir la Pologne se soulever contre le Tsar et de l'aider à obtenir son indépendance grâce à la la flotte alliée qui croisait en mer Baltique et qui venait de s'emparer de la citadelle de Bomarsund, dans l'archipel d'Aland. Ce qui par conséquent aurait fait basculer la Prusse dans le camp russe (la bourgeoisie prussienne était bien libérale mais l'aristocratie, elle, ne cachait pas son affection pour Nicolas 1er...Et Bismarck ne déclarait-il pas à l'époque que "la Prusse ne se connaissait d'ennemis qu'à l'Ouest" ?...).

-Enfin, même après la chute de Sébastopol, les alliés franco-britanniques travaillaient toujours à l'élaboration de vastes plans de campagne, notamment en mer Baltique. Au mois de novembre 1855, ils ont même réussi à s'attacher le concours de la Suède, alléchée par la promesse de recevoir la Finlande pour prix de ses services.

Quand on sait que l'Autriche était déjà impliquée dans le "débat" après qu'elle eut occupé les principautés danubiennes de Valachie et de Moldavie et que les Sardes s'engageaient carrément dans le conflit en expédiant la division du général La Marmora et ses 17 000 hommes en Crimée (afin que la question italienne soit "mise sur le tapis" lors des négociations de paix futures comme chacun sait), on peut alors se demander si toute cette histoire des Lieux-Saints n'aurait pas pu tourner au vinaigre en Europe, un peu comme après l'assassinat de l'archiduc François-Joseph en juin 1914...

Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Sep 2007 11:16 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
Petite précision de ma part...La rencontre entre les chefs de l'armée alliée (Lord Raglan et St-Arnaud) et les chefs circassiens emmenés par Naïb-Pacha a eu lieu le 25 juillet 1854.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Déc 2007 17:44 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 03 Nov 2007 17:50
Message(s) : 3
en etudiant le deroulement de la guerre de crimée, je m'apercois que bien qu'elle fut en partie declencher par la russie, cette derniere adoptera par la suite une guerre assez defensive, qu'en pensez vous? n'avait elle pas les moyens d'attaquer?
De plus n'y avait-il dans cette guerre comme seul enjeu la domination de l'europe et l'affirmation de la position de chacun, ou bien y'en avait-il d'autres?
voila les differentes questions que je me pose après avoir etudié le deroulement de cette courte guerre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Déc 2007 18:55 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonsoir,

Citer :
cette derniere adoptera par la suite une guerre assez defensive, qu'en pensez vous? n'avait elle pas les moyens d'attaquer?


L'armée russe a lancé deux grandes offensives, l'une en novembre 1854, à Inkermann, enfin l'autre en août 1855, à Traktir.

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Déc 2007 10:29 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 04 Fév 2007 9:08
Message(s) : 175
Localisation : Toulouse
Je ne connais pas les raisons de cette guerre mais ses conséquences sont la fin de l'approvisionnement en céréales de l'Europe occidentales. Les exportations d'Odessa sont alors décisives.

Les céréales américaines se substituent alors avantageusement (avec des prix de vente élevés) permettant notamment l'extraordinaire croissance de Chicago. Les américains rapidement enrichis consomment quantités d'articles de qualité importés d'Europe.

Avec le retour des céréales d'Ukraine, les américains revoient à la baisse leurs consommation, les exportateurs européens ne sont pas payés et provoquent (ou déclenche) la crise économique de 1857 en Europe.

_________________
L'Etat n'est pas la solution, c'est le problème.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Déc 2007 13:42 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
L'armée russe a lancé tout de même deux grandes offensives : la 1ère dans les Principautés danubiennes de Moldavie et de Valachie dès le commencement du conflit (ces deux principautés seront d'ailleurs, après la guerre, réunies en une seule pour former la future Roumanie...) et la 2ème, dans les montagnes du Caucase. La 1ère offensive sera stoppée grâce à l'héroïque défense turque de la place forte de Silistrie, entre mai et juillet 1854, et au secours envoyé par les alliés franco-britanniques à Varna et en Dobroudja; la 2nde, elle, réussira à s'emparer de la forteresse de Kars, en Anatolie orientale, après un siège qui dura de juin à novembre 1855. D'ailleurs, Kars sera rendue à la Turquie à l'issue du conflit il me semble.

Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Jan 2008 18:22 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 03 Nov 2007 17:50
Message(s) : 3
merci pour vos informations, cependant, j'ai quand meme l'impression qu'entre novembre 1853 (bataille ds le port de sinope) et mars 1854(entrée en guerre des anglais et francais) ily a un petit mmt de flottement?
a quoi cela est il dut si ce mmt est vraiment tel que je l'ai compris?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Fév 2008 15:33 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 22 Sep 2006 12:47
Message(s) : 69
Localisation : Hennebont (56)
Sujet fusionné

Voici donc dans la même veine que le sujet traitant des photographies de la guerre de 1870, une série de photographies concernant la guerre de Crimée.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Ce conflit vit l'apparition d'un tout nouveau métier : reporter de guerre. En effet, c'était la première fois qu'un photographe eu l'opportunité et l'autorisation de couvrir une guerre. Ce photographe précurseur s'appelait Roger FENTON -> Article Wikipedia


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Fév 2008 19:33 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 2005 22:11
Message(s) : 269
Certainement une des guerres les plus inutiles que la France ait faite.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Fév 2008 19:44 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 10 Nov 2007 18:12
Message(s) : 130
Pourrait-on, par la même occasion, situer le contexte et l'époque de cette guerre plus précisément? Ce nom ne m'évoque rien à l'esprit, de suite...
Merci ! :)

_________________
"En guerre comme en amour, pour en finir, il faut se voir de près" ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Fév 2008 20:04 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
Rappels historiques des faits sur ces deux sites:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Crim%C3%A9e

http://www.net4war.com/e-revue/dossiers ... imee01.htm


Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Fév 2008 22:11 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 13 Avr 2002 20:11
Message(s) : 34
Localisation : France
voir aussi l'article d'Alain Gouttman, auteur du dernier livre référence sur cette guerre :

http://www.napoleontrois.fr/site/index. ... sebastopol

Je rappelle aussi, sans faire de la publicité déplacée, que les personnes intéressées par le second Empire peuvent trouver une bonne partie des réponses à leurs questions sur mon site :

http://www.napoleontrois.fr

Enfin, on ne peut pas dire que la guerre de Crimée fut la plus inutile que la France ait menée ; elle a permis, au contraire, à la France de retrouver toute sa place dans le concert des nations et de détruire l'alliance objective entre Angleterre, Autriche, Prusse et Russie. Ce n'est pas rien.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Fév 2008 3:39 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
Sans compter que c'est grâce à ce conflit que les principautés danubiennes de Moldavie et de Valachie ont commencé à s'unir pour former la Roumanie et à s'engager sur le chemin de l'indépendence (celle-ci sera acquise et reconnue pour de bon en 1878 au traité de San Stefano il est vrai...). La réconciliation avec l'Angleterre d'alors, victorienne, a pu peut-être aussi aider à faire que l'Entente Cordiale de 1904 soit conclue (simple opinion de ma part ceci dit)...La France s'est faite alors la championne de la politique d'émancipation des nationalités européennes, rôle confirmée en 1859 après Magenta et Solférino. Ce qui n'est pas rien à mon avis!!!


Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB