A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Juin 2017 1:00

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 02 Déc 2013 20:32 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 833
Oui merci Marc Mailly, je n'explique pas mon oubli :


L'erreur est réparée :


Eric ANCEAU, Napoléon III, Texto

Image

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Jan 2014 14:38 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 1328
J'avais apprécié celle de Louis Girard :

Image

Celle de Philippe Séguin est, de mémoire, assez hagiographique.

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Jan 2014 20:54 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 833
Oui je ne sais pas comment j'ai pu ne pas la citer. Petite anecdote : il y a bien plus de 20 ans en 1ère année de DEUG d'Histoire (c'est-à-dire en L1 d'aujourd'hui), avec le professeur Lachaise, j'avais eu un exposé à faire sur Napoléon III face aux unités allemandes et italiennes. Je savais bien qu'il fallait aller jeter un œil dans l'ouvrage déjà classique de Louis Girard, mais je ne l'ai pas marqué dans ma bibliographie n'ayant pu la consulter à la Bibliothèque universitaire ni à celle de section d'ailleurs, si ma mémoire est bonne. Monsieur Lachaise me l' a fait remarquer au moins sur l'exposé rédigé ( à la vieille machine à écrire de mon père!!!) que je lui avais remis après mon oral. J'ai eu 12 à cet exposé, j'avais été trop fouilli et pas assez synthétique...mais je n'avais pas eu Louis Girard entre les mains, ceci explique peut-être cela... :rool: lol :P

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Jan 2014 21:35 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 1328
Pour ma part, j'ai lu intégralement le Girard et le Milza, je pense que ces deux suffisent amplement pour qui veut en apprendre plus sur le dernier empereur des Français. :wink:

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2014 21:57 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 21 Oct 2005 21:35
Message(s) : 113
Je ne comprends pas que l’on insiste sur cette suite de messages alors que, dans la ligne plus haut, nous trouvons la bibliothèque du Second Empire où le sujet a été largement développé. Nos administrateurs condensent habituellement les doublons pour moins que cela.

Cela dit, je répète ce que je disais justement dans la bibliothèque, et que Barack Obamo avait d’ailleurs relevé : « Les biographies de Dargent et d’Anceau sont à mon avis les deux meilleures publiées ces dernières années. Dargent se lit très très agréablement, Anceau est un peu plus technique, beaucoup plus fouillé et surtout s’appuie sur de nombreuses sources nouvelles, donc inédites qu’il est allé puiser aux Archives Nationales ; pour moi son livre est vraiment le must. Un tout petit bémol cependant, Anceau fait à mon goût trop confiance à Paléologue (les entretiens de l’impératrice Eugénie) et au baron d’Ambès (Mémoires inédits sur Napoléon III) dont les affirmations sont très souvent mises en doute et dont personne n’a encore apporté la preuve de leur véracité. Personnellement, je prends toujours un peu de recul lorsque ces deux auteurs sont cités. Mais parmi la kyrielle des ouvrages publiés ces dernières années (Napoléon III est à la mode, tant mieux) ce sont deux très bons bouquins, de la même veine que ceux de Louis Girard (il était temps) et que ceux, plus anciens encore, d’Adrien Dansette. »

Je n’ai pas changé d’avis. J’ai d’ailleurs pu m’entretenir récemment avec Eric Anceau qui reconnaît pour Paléologue, en n’ayant pas suffisamment averti les lecteurs du doute de certaines affirmations. L’auteur maintient cependant pour le baron d’Ambès qu’il confirme avoir identifié (Ambès est un pseudo) et vérifié le témoignage dans différentes sources d’archives.
Eric Anceau est professeur à Paris Sorbonne et à Sciences Po Paris, responsable du double diplôme Histoire – Sciences Sociales entre les deux institutions.

Il est dommage aujourd’hui de recommander Girard, qui reste certes une bonne étude, mais dépassée compte-tenu de son ancienneté. Quant au Napoléon III de Milza, je le trouve compliqué et confus ; à titre d’exemple Milza compare à plusieurs reprises Napoléon III à Mussolini, sujet d’une de ses autres biographies.
Pour une découverte, Napoléon III, Empereur du peuple, de Raphaël Dargent me semble suffisant, pour qui veut pousser un peu plus loin, je ne puis que recommander Napoléon III, un Saint-Simonien à cheval, d’Eric Anceau, d’autant que ce livre existe en édition poche.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Jan 2014 11:11 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 833
Citer :
Je ne comprends pas que l’on insiste sur cette suite de messages alors que, dans la ligne plus haut, nous trouvons la bibliothèque du Second Empire où le sujet a été largement développé. Nos administrateurs condensent habituellement les doublons pour moins que cela.


Oui c'est vrai et j'en suis le responsable, il est évident que le personnage de l'empereur dans le forum Second Empire est central et que le fil Bibliographie du Second Empire a déjà dû abondamment développer cette question de sa bibliographie, et encore une fois c'est ma faute, peut-être un modérateur peut-il fusionner ce fil dans celui de la Bibliographie du Second Empire ?

Mea maxima culpa
:oops: B)

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Jan 2014 8:57 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 21 Oct 2005 21:35
Message(s) : 113
Ne vous excusez pas, il n’y a pas de quoi. Ne rattrapez pas le temps de vos études en vous plongeant dans Girard, sauf si comme moi vous êtes un passionné du Second Empire (je possède une grande collection de biographies de NIII) mais passez plutôt à la vitesse supérieure avec le livre d’Eric Anceau, vous ne serez pas déçu, d’autant vous avez des acquis.
Je répète que le Napoléon III de Girard reste une bonne biographie, mais dépassée (elle date de 1986) Celle d’Anceau est de 2008, fortement appuyée sur des sources inédites. Elle existe en poche, vous ne prendrez donc pas grand risque. Cordialement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Jan 2014 13:20 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 833
Oui merci pour ce conseil.. J'ai pas mal lu pendant mes études d'Histoire (trop diront certains) mais je n'ai finalement jamais lu tout ou en partie la biographie de Louis Girard. Mais je vais me procurer celle d'Anceau incessamment sous peu, quitte à prendre plus tard celle de Pierre Milza. Napoléon III n'est pas une passion pour moi, je n'achèterai donc pas toutes les biographies.. mais quelques-unes pourquoi pas, entamer une ébauche de travail historiographique sur ce personnage ne me déplairait pas totalement... Merci encore. B)

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Jan 2014 21:34 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 833
Je mets ici un complément à la bibliographie sur Napoléon III mais chez nos voisins allemands. je ne sais pas encore si ces ouvrages ont été traduits en français ou en anglais... C'est juste un copié-collé de la bibliographie de l'article Wikipédia.de.

Des spécialistes ont déjà consulté ou lu ces ouvrages ? Quelle vision ont les auteurs allemands de notre Empereur N° 2 ? Je vais chercher si certains de ces ouvrages ont été traduits.

:arrow: T. A. B. Corley: Napoleon III: ein demokratischer Despot. Kohlhammer, Stuttgart 1982,
:arrow: Michael Erbe: Napoleon III. (1848/52–1870). In: Peter Cl. Hartmann (Hrg.): Französische Könige und Kaiser der Neuzeit. Von Ludwig XII. bis Napoleon III. 1498–1870. C.H. Beck, München 1994,
:arrow: Heinrich Euler: Napoleon III. in seiner Zeit. Teil I Der Aufstieg. Teil II Das Verhängnis. Kovač, Hamburg 2008, [unveränd. Nachdruck der Erstaufl. Ploetz, Würzburg 1961].
:arrow: Konstantin Frantz, Franz Kemper (Hrsg.): Masse oder Volk. Louis Napoleon. Protte, Potsdam 1933.
:arrow: Franz Herre: Napoleon III. Glanz und Elend des zweiten Kaiserreiches. Bertelsmann, München 1990,
:arrow: Heinz Rieder: Napoleon III. Abenteurer und Imperator. Katz, Gernsbach 2006,
:arrow: Johannes Willms: Napoleon III. Frankreichs letzter Kaiser. C.H. Beck, München 2008,
:arrow: Heiner Wittmann: Napoleon III. Macht und Kunst. Reihe Dialoghi/dialogues. Literatur und Kultur Italiens und Frankreichs. Hrsg. v. Dirk Hoeges, Band 17, Verlag Peter Lang, Frankfurt, Berlin, Bern u.a., 2013,
:arrow: Manfred Wüstemeyer: Demokratische Diktatur: zum politischen System des Bonapartismus im Zweiten Empire. Böhlau Verlag, Köln, Wien 1986 (= Dissertationen zur neueren Geschichte 18. Zugl.: Köln, Univ., Diss., 1971),


:arrow: Regina-Bianca Kubitscheck: Napoleon III.. In: Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon (BBKL). Band 22, Bautz, Nordhausen 2003, Sp. 869–886.

B.B. : Tous ne sont pas des ouvrages à part entière mais des articles aussi.

Image

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Jan 2014 8:44 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Nov 2013 11:22
Message(s) : 55
Il me semble avoir lu dans une des biographies de Napoléon III qu'un Nazi en avait écrit une avec comme titre "Un Socialist Kaiser".

_________________
"Je marche toujours droit devant moi sans regarder en arrière. Si je mets le pied dans un précipice, je tomberai en honnête homme et je trouverai peut-être en bas tout ce que j'ai perdu dans cette vie."
Prince Impérial


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Jan 2014 16:40 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 833
On peut supposer-mais rien n'est moins sûr- qu'une historiographie traditionnelle allemande a dû être favorable à celui qui a contribué à la réalisation de l'Unité allemande... Qu'en est-il au juste ? Quelque germaniste animateur du Second Empire aurait-il une idée ? Qu'en est il de l'Historiographie anglo-saxonne... j'imagine aussi mais sans rien y connaître que l'historiographie espagnole doit être beaucoup moins tendre avec le neveu de Napoléon Ier ... désolé de ces questions purement historiographiques mais je reconnais que tout cela m'intéresse au plus haut point... P.S. je viens de commander la biographie d'Éric Anceau.... :rool: B)

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Jan 2014 12:42 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 833
Citer :
Quelque germaniste animateur du Second Empire aurait-il une idée ?


Il faut bien sûr lire "amateur"... :oops: :rool:

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Fév 2014 12:51 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Nov 2013 11:22
Message(s) : 55
L'homme qui interview Eric Anceau est Allemand et a écrit un livre sur Napoléon III et les Arts,on peut si je me souviens voir son nom et son ouvrage dans la vidéo.
http://www.france-blog.info/anceau-napoleon-iii
J'ai revu la vidéo,l'homme est Heiner Wittmann et son livre s’appelle "Napoléon III. Macht und Kunst".(on voit la couverture du livre a 16min29)
Je suis désolé je n'avais pas vu que vous aviez déjà cité l'ouvrage.

_________________
"Je marche toujours droit devant moi sans regarder en arrière. Si je mets le pied dans un précipice, je tomberai en honnête homme et je trouverai peut-être en bas tout ce que j'ai perdu dans cette vie."
Prince Impérial


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Avr 2015 17:07 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 1328
Un ouvrage est paru récemment sur l'incendie de Limoges de 1864.

Image

Résumé :

Citer :
" L'incendie de Limoges donnera à l'histoire locale une de ses dates mémorables ", écrivait Pierre Laforest en 1864, l'année même de ce terrible événement au retentissement national et même international. En effet, en l'espace d'une nuit, le quartier des Arènes se trouvant entre la place d'Aine et la place de la Motte fut entièrement anéanti par les flammes. Si aujourd'hui, 150 ans après, peu de personnes se souviennent de ce fait tragique, la ville de Limoges est encore marquée par l'empreinte de ce gigantesque brasier qui vit la reconstruction entière de cette partie du centre-ville, donnant naissance à plusieurs rues - après en avoir vu disparaître d'autres. Cet ouvrage se propose, au travers d'une étude réalisée par l'historien Romain Valadour et complétée d'une riche iconographie, de vous plonger dans le Limoges de cette époque avant, pendant et après le drame du grand incendie.

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Avr 2015 17:29 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 1328
J'ajoute que le livre est composé d'un riche iconographie (plus d'une centaine de photographies et de dessins d'époque) et que le texte se découpe en trois parties :

- le récit de l'incendie (avant et pendant)
- le mouvement local, national et même international (si si !) de solidarité vis-à-vis de la population sinistrée
- la reconstruction du quartier (qui dura jusqu'en 1905 !).

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB