A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Sep 2017 10:14

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 23 Mai 2002 23:51 
Bonsoir

A défaut d'avoir perdu l'Alsace, nous avons pris possession de la Savoie et de Nice, après justement la campagne d'Italie de Louis-Napoléon .

Ce que j'aimerai savoir, c'est la façon avec laquelle cette annexion à la France s'est déroulée, la population savoyarde l'a t'elle bien pris ? Des révoltes ont-elles eu lieu ? Des mouvement nationalistes ? Mêmes questions pour Nice ! Merci .

a+! 8)

C. Douville


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Mai 2002 8:34 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 24 Mai 2002 8:28
Message(s) : 25
Localisation : France
Bonjour,

Pour autant que je sache, le rattachement de la Savoie et de Nice à la France s'est passé dans les meilleures conditions possibles. Un plébiscite/référendum a été organisé dans chacun des territoires, donnant au rattachement une TRES large majorité ; il n'y a pas eu de véritable opposition. A noter que Garibaldi, natif de Nice, s'est opposé au rattachement de sa cité.
Par contre, certains pays se sont inquiétés des gains de territoires de la France, en particulier l'Angleterre et la Suisse. Je crois qu'une petite partie de la Savoie fut cédée à la Suisse, à vérifier.
Bref, le rattachement de la Savoie et de Nice fut voulu et démocratique ; les mouvements nationalistes "savoisiens" feraient bien de s'en rappeler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Merci !
Message Publié : 24 Mai 2002 21:23 
Bonsoir

Je tenais à vous remercier pour votre réponse ! 8)

Par contre ce qui m'inquiète c'est d'apprendre que même les savoyards voudraient l'indépendance . On avait déjà les corses, les bretons et les basques !

a+ :D


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Mai 2002 6:42 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Comme partout, ce n'est qu'une minorité active qui souhaite son indépendance, mais il est vrai que c'est inquiétant.

Voyez plutôt le site des indépendantiste de Notre Savoie :

http://notre.savoie.free.fr/defaultv2_f.htm

Ils y démontrent que le traité d'annexion n'a pas été respecté, et que donc leur vélleité d'indépendance est fondée.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Août 2008 7:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 486
Voilà ce que dit, en gros, Raymond Bourgerie (Magenta et Solférino : Napoléon III et le rêve italien) à propos de l'annexion de la Savoie et du comté de Nice :

Le processus d'annexion fut grandement facilité par le tout nouveau ministre des affaires étrangères français, Thouvenel, homme habile et brillant, qui manoeuvrera de façon à revenir sur l'abandon de la Savoie et de Nice contre l'acquiescement de l'Empire des Français pour les annexions de l'Italie centrale par le royaume de Piémont (Romagne, Modène, Parme et Toscane).

En effet, comme l'avait déjà signalé Fabrice, des protestations se sont faites entendre en Europe à l'annonce de cet évènement: l'Angleterre, mais aussi la Prusse, la Belgique et la Suisse, cette dernière essayant même d'obtenir une sorte de "pourboire" territorial (le Chablais et le Faucigny) et allant jusqu'à déclarer que sa neutralité et son indépendance étaient compromises par cette annexion.
Pour mettre un terme à cette querelle européenne, Napoléon III et Victor-Emmanuel feront sanctionner leurs annexions respectives "par le suffrage universel, procédé révolutionnaire pour l'époque, mais seul capable d'apporter stabilité et paix entre les peuples".
Au passage, le chancelier Bismark ne s'avisera pas de demander leur avis aux Alsaciens et aux Mosellans de Lorraine en 1871... >:)

Les Savoyards, qui se sentent depuis longtemps français, se sont toujours considérés comme étant sous le joug de l'Etat sarde, même pendant la campagne contre l'Autriche.
Le 2 août 1859, les députés formulèrent une pétition pour obtenir leur libération. Leurs noms évoquent des familles connues de nos jours:
Costa de beauregard (député de Chambéry);
B. Mollard (député de la Motte);
De Martinet (député d'Aix);
Grange (député d'Aiguebelle);
Carquet (député de Bourg-Saint-maurice);
Ginet (député de Romilly);
Mongellaz (député de Bonneville);
De la Fléchère (député de Taninges);
Girod de Montfalcon (député de Duingt);
Chaperon (député de Pont de Beauvoisin);
Lachenal (député d'Ugine);

Disons enfin que par le traité de Turin (24 mars 1860), le gouvernement sarde reconnaissait la souveraineté française sur sur "une magnifique province et un territoire ensorcelant, patrie du maréchal Masséna. Cette réunification achève l'oeuvre des rois de France depuis un siècle"...
Cependant, à l'époque, le retour à la France des "derniers joyaux de sa couronne" ont laissé indifférents les hommes politiques.Trop préoccupés qu'ils étaient de prendre la défense des états pontificaux.

Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Août 2008 12:12 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Août 2008 11:27
Message(s) : 51
Petit bémol tout de même ! La session du comté de Nice et de la Savoie ne s'est pas fait de si bon coeur que cela.
1. La Suisse était très irritée de voir sa zone franche, constituées par l'arrière-pays de Genève, mais après négociation, cela s'est arrangé : Il existe toujours une zone franche dans le Pays de Gex et s'étendant sur une partie de la Haute-Savoie. Quel ne fut pas ma surprise, un jour ou de Belgique, nous allions visiter le CERN, de tomber sur la Douane française au Col de la Fauçille dans le Jura !
2. La session des territoire de Nice et de la Savoie ont été fait en éxécution des traités, mais les italiens, prenant argument que "Sa Majesté le Roi de Sardaigne possédait des terrains de chasses a certains endroit de la frontière" ont permis au Piémont de conserver Tende et La Brigue et le plateau du Mont Tabor. Ce n'était pas pour rien, car ces petits territoires rendait nettement plus difficile la défense des territoires cédés ! Et ce n'est pas pour rien qu'en 1947, lors de la signature du traité de Paris, ces territoires ont étés cédés par l'Italie à la france.
Il existe d'ailleurs toujours un petit litige frontalier pour connaitre le passage exact de la frontière dans le massif du Mont Blanc.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Août 2008 15:01 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 486
Jean-Louis a écrit :
Et ce n'est pas pour rien qu'en 1947, lors de la signature du traité de Paris, ces territoires ont étés cédés par l'Italie à la france.
Il existe d'ailleurs toujours un petit litige frontalier pour connaitre le passage exact de la frontière dans le massif du Mont Blanc.


Etant légèrement moi-même "rancunier" sur les bords, je dirais que c'était de "bonne guerre" après tout !... >:)
Après le coup de poignard dans le dos asséné dans notre "flanc" droit inférieur en juin 1940...

Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Août 2008 15:28 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Juin 2006 17:06
Message(s) : 239
Localisation : Haute-Savoie
En terme de résultat au plébiscite de 1860, il est indéniable que la population savoyarde a approuvé son rattachement à la France. Mais, plus encore, elle a tout de suite adhéré à la République de 1870, et l'ancrage définitif se fait à cette époque. Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement parce que les notables locaux s'étaient fortement "compromis" avec le régime impérial. La République représentait une chance d'émancipation énorme pour la population savoyarde, qui, dès le début, a voté pour des Républicains, puis ensuite les Opportunistes et les Radicaux. La droite catholique n'aura son premier député en Haute-Savoie, par exemple, qu' en 1910 !!

Pour ce qui est de la zone franche ( qui est le principal argument des indépendantistes aujourd'hui, ainsi que l'envoi de troupes en 1914 ), elle n'existe plus en Haute-Savoie à l'heure actuelle. Et je trouve ça bien dommage, mais bon, c'est un avis purement personnel et materiel.

Pour ce qui est du litige du Mont Blanc, les cartes IGN incluent totalement le Mont dans la France, tandis que les cartes italiennes en font un sommet bi-national. Notre avantage est que, à l'étranger, les cartes suivent le modèle de l'IGN. Actuellement, toujours avec cette vue "française", le Mont Blanc est partagé entre les communes de Chamonix-Mont Blanc et St Gervais-les-Bains.

_________________
"Cambronne ne machait pas ses mots ... heureusement pour lui ! " J. Yanne


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2008 20:11 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Août 2008 11:27
Message(s) : 51
Ah ? J'ignorais la suppression de la zone franche de Haute Savoie, on apprend tous les jours............ lol
Pour le "litige" du Mont Blanc, honnêtement, c'est un peu pour le fun comme on dirait aujourd'hui, c'est une question de prestige, pour savoir qui possède le plus haut sommet d'Europe occidentale, pas grand chose d'autre.....

Pour Nicolas-Clouet : Figurez vous que lors du rattachement du comté de Nice a la France, les habitants de Tende et La Brigue ont protestés vigoureusement ! Ils VOULAIENT devenir français ! Entre 1860 et 1947, ces deux villages ont subis un isolement qui n'a pas laisser que de bons souvenirs. Le résultat des consultations populaires de 1947 en est d'ailleurs l'expression la plus nette : le rattachement effectif date du 16 septembre 1947, mais les consultations populaires, à bulletin secrets et sous contrôle internationals, organisées le 12 octobre de la même année donne comme résultat à Tende, un score de 94 % de "oui" au rattachement à la France et 95 % a La Brigue ! Ca c'est du score ! :mrgreen:

La source des scores est ici


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Août 2008 4:28 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 486
Jean-Louis a écrit :
Pour Nicolas-Clouet : Figurez vous que lors du rattachement du comté de Nice a la France, les habitants de Tende et La Brigue ont protestés vigoureusement ! Ils VOULAIENT devenir français ! Entre 1860 et 1947, ces deux villages ont subis un isolement qui n'a pas laisser que de bons souvenirs. Le résultat des consultations populaires de 1947 en est d'ailleurs l'expression la plus nette : le rattachement effectif date du 16 septembre 1947, mais les consultations populaires, à bulletin secrets et sous contrôle internationals, organisées le 12 octobre de la même année donne comme résultat à Tende, un score de 94 % de "oui" au rattachement à la France et 95 % a La Brigue ! Ca c'est du score ! :mrgreen:

La source des scores est ici


Merci pour l'info cher "Jean-Louis"...Je ne savais pas que Tende et La Brigue étaient restés piémontais en 1860...
Pour les scores, en effet, ce fut sans appel !...

Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Août 2008 4:36 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 486
Je sais bien que ce lien : http://marksrussianmilitaryhistory.info ... ia1854.htm va paraître "hors-sujet" aux modérateurs, mais on peut y retrouver, de façon sommaire, le découpage admistratif du Royaume de Piémont-Sardaigne avant 1860, avec notamment des renseignements sur l' état des forces militaires sardes présentes en Savoie et dans le comté de Nice (même le Prince de Monaco de l'époque est évoqué...Un certain "Florestano"...).
Pour ceux que ça intéresse donc...

Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Août 2008 15:54 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9902
Localisation : Région Parisienne
Sujet épuré de tout ce qui concernait la seconde guerre mondiale, qui n'avait rien à faire ici.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Sep 2008 9:16 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Sep 2008 8:14
Message(s) : 112
Localisation : Département du Mont-Blanc
Bonjour à tous ! lol

Je suis nouveau sur ce forum. Je me suis inscrit à ce forum afin de partager ma passion de l'Histoire avec vous ! :wink:

L'histoire de la zone franche autour de Genève est très bien décrite dans l'ouvrage collectif "La Savoie de la Révolution à nos jours, XIXe-XXème siècle", édition Ouest France Université, Chapitres II et III de la Partie V (de la page 415 à la page 455).

Comme c'est un petit peu long, bien que très instructif, je vais tenter de résumer l'histoire de cette zone franche :

En 1815, le Congrès de Vienne avait attribué à Genève les territoires qu'il possède actuellement, mais l'influence économique de Genève dépassait ses nouvelles frontières, et les Puissances du Congrès de Vienne refusèrent d'attribuer des territoires supplémentaires à Genève, mais en 1816 autorisèrent la création d'une zone franche dans le Pays de Gex et autour d'Annemasse.
Lors du Plébiscite de 1860, afin de satisfaire les Savoyards du Nord (liés économiquement à la Suisse), Napoléon III proposa d'étendre la zone franche principalement au Chablais et au Faucigny si les Savoyards votent leur rattachement à la France. Cette option sera importante dans le choix politique des Savoyards du Nord.

Mais cette extension de la zone franche avait entraîné des problèmes économiques (Je n'ai pas le temps d'en parler danvantage) si bien qu'en 1919, la France profita de son aura de la victoire pour supprimer la zone franche.
Cependant, de nouveaux problèmes économiques surgirent, et, après de nombreux débats, les zones franches de 1816 ont été rétablies en 1934.

Voilà un bref survol de l'histoire de cette zone franche. Maintenant, je vais vous exposer brièvement l'histoire de la zone neutre entre la Suisse et la France :

_________________
"Toute nation a le gouvernement qu'elle mérite." Joseph de Maistre
"Les faits sont têtus." Lénine


Dernière édition par Fab73 le 03 Sep 2008 9:18, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Sep 2008 9:16 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Sep 2008 8:14
Message(s) : 112
Localisation : Département du Mont-Blanc
En 1815, afin de protéger le Royaume de Sardaigne d'une nouvelle agression française, une zone neutre a été créée par le Congrès de Vienne. Cette zone neutre englobe tous les territoires savoyards situés au nord d'une ligne passant par Saint-Genix-sur-Guiers, Aix-les-Bains, Faverges et Ugine.
La Suisse avait le droit d'occuper cette zone en cas de guerre entre la France et la Sardaigne.
Pendant un siècle, même si les relations entre la France et la Sardaigne (qui devient l'Italie à partir de 1861) n'ont pas toujours été au beau fixe, les deux pays ne se sont jamais fait la guerre (en 1860, la France et la Sardaigne étaient alliés) et, en 1919, la France a également profité de son statut de vainqueur pour supprimer cette zone neutre.
Malheureusement, en 1940, l'Italie déclare la guerre à la France. Cette zone neutre aurait pu servir de "sanctuaire de liberté hors de l'emprise des troupes d'occupation italiennes et allemandes".
Quelle étrange ironie de l'Histoire >:) ! La zone neutre servait à protéger la Sardaigne contre l'expansionnisme français, mais elle aurait pu servir à protéger la France de l'expansionnisme italien et allemand. :rool:

En espérant que ça vous a intéressés...

_________________
"Toute nation a le gouvernement qu'elle mérite." Joseph de Maistre
"Les faits sont têtus." Lénine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Sep 2008 11:06 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Juin 2006 17:06
Message(s) : 239
Localisation : Haute-Savoie
D'ailleurs, le problème de ces zones ( neutre et franche ) est une des revendications des indépendantistes, qui croient dès lors que leur discours est légitimé. :rool:

_________________
"Cambronne ne machait pas ses mots ... heureusement pour lui ! " J. Yanne


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB