A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Oct 2018 22:49

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 08 Mars 2009 21:50 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 21 Déc 2008 11:01
Message(s) : 801
Les 6 et 7 octobre 1960 , les troupes franco-britanniques font le sac et incendient le palais d'été des empereurs chinois , pendant la guerre de l'opium .
Pourquoi les français étaient présents dans cette guerre ? Qui a pris la décision de detruire ce palais dont on dit que c'était une merveille ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2009 10:21 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 665
Des réponses sur cette page http://www.cafeshistoriques.com/docs/SacPalais.doc
En France, la justification avancée est d’ordre complètement différent puisqu’il s’agit de la protection des missionnaires présents en Chine.
Au début de cette expédition des occidentaux avaient été pris en otage par les chinois. Certains sont retrouvés sur place. Ils ont été fort maltraités, tués pour certains. En représailles, les Anglais brûlent le palais d’été.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2009 11:12 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Sait-on si l'incendie fut volontaire ou non?

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2009 11:17 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 665
http://www.canalacademie.com/Le-sac-du- ... d-Ete.html
Les 7 et 8 octobre 1860, le fabuleux Palais d’Eté de Pékin, le Versailles chinois, est pillé par les Français et les Anglais, au terme d’une expédition militaire destinée à ouvrir la Chine au commerce occidental... et surtout à l’opium que les Anglais produisent aux Indes ! Dix jours plus tard, sur ordre de Lord Elgin, il est incendié en représailles aux tortures et à la mort de prisonniers, otages des Chinois. Pour la Chine - et pour le patrimoine de l’Humanité -, la perte est immense, incalculable, irréparable.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2009 12:12 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
D'accord, merci de votre réponse. Car comme dans les cas de pillage un incendie peut toujours se déclarer accidentellement, je préférais être sûr qu'il s'agissait d'un acte délibéré.
Très grande perte en effet et quelle ironie que la destruction du palais de l'empereur Qianlong par des troupes en partie françaises, quand on sait, comme le montre une exposition du Louvre en ce moment, les rapports intéressants et bien plus pacifiques entretenus au XVIIIe s. entre ce même empereur et Louis XV...

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2009 12:27 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4817
Localisation : Allemagne
Encore une histoire de missionnaires qui enquiquinaient les Chinois pour les amener à la "vraie Foi". :rool: Ah ! Vraiment je te jure :!:

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2009 13:35 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Jan 2008 15:24
Message(s) : 488
Localisation : La Lune
Faget a écrit :
Encore une histoire de missionnaires qui enquiquinaient les Chinois pour les amener à la "vraie Foi". :rool: Ah ! Vraiment je te jure :!:

Ne serait-ce pas plutôt une histoire d'opium et d'intérêt économique ? :rool:

_________________
« Il me paraît essentiel qu'il y ait des gueux ignorants. Si vous faisiez valoir comme moi une terre et si vous aviez des charrues, vous seriez bien de mon avis ; ce n'est pas le manœuvre qu'il faut instruire, c'est le bon bourgeois. »
Voltaire, 1766.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2009 15:18 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 617
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonjour,

L'empereur Napoléon III engage un corps expéditionnaire français en Chine pour plusieurs raisons :

1. Il s'agit de se réconcilier avec l'Angleterre après la libération de la Lombardie italienne en 1859. Les anglais n'avaient guère apprécié l'intervention militaire française. Ainsi, une réconciliation franco-anglaise passait par le soutien militaire français à la cause anglaise, en l'occurrence l'ouverture des exportations d'opium anglais en Chine.

2. Des missionnaires catholiques français avaient été affreusement torturés et exécutés. La population française, alors très catholique, n'avait pas apprécié. Il faut savoir aussi que les catholiques chinois eux-mêmes s'étaient vu supprimer le droit d'entretenir leurs églises. Après la victoire de Pa-li-kao, on verra des français aider les chinois catholiques à entretenir leurs édifices religieux.

3. Napoléon III désirait que la France soit présente en Extrême-orient. Cela explique pourquoi les troupes françaises se sont implantées en Cochinchine, avec notamment l'expédition de l'amiral Charner.

En ce qui concerne le sac du palais d'été. Il convient de rappeler plusieurs choses :

1. Il y eu tout d'abord ce que l'on a appelé "le pillage réglé". Il s'agissait de dérober plusieurs objets de ce palais et de les offrir en présents aux souverains français et anglais.

2. C'est ensuite que tout va dégénérer. Nous engagions dans notre corps expéditionnaire "des coolies". Ces derniers étaient des sapeurs chinois, chargés d'assurer la logistique. Il se trouve que ces "coolies" chinois vont ouvrir les portes du palais à des chinois habitant les voisinages. Va alors s'ensuivre un déferlement de chinois dans le palais. Ça commence à piller. Devant ce spectacle, les soldats français et les soldats anglais font preuve d'indiscipline et se ruent dans le palais à leurs tours. Eux aussi commencent à piller. C'est alors le déroulement de ce qu'on a appelé "le pillage sauvage".

3. Le comble c'est que quelques jours après, les soldats français manquaient de provisions. Alors, ils allèrent jusqu'à échanger les objets qu'ils avaient dérobé dans le palais d'été en échange de nourritures et d'eau. Les soldats français se débarrassèrent ainsi de l'essentiel de ce qu'ils avaient volé dans le palais d'été.

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2009 15:27 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 665
Eneru a écrit :
Ne serait-ce pas plutôt une histoire d'opium et d'intérêt économique ?

En 1858, la Chine fut obligée de signer le Traité de T’ien-Tsin avec la Russie, l'Amérique, l'Angleterre et la France, traité qui permit aux missionnaires de ces quatre pays de se livrer aux activités de propagande religieuse à l'intérieur de la Chine.
http://fr.encarta.msn.com/encyclopedia_ ... 9s_de.html
En 1860, la Chine dut signer le Traité de Pékin avec l'Angleterre, la France et la Russie. Ce traité ajoutait une nouvelle concession qui permettait aux Missionnaires étrangers d'acheter des terrains et de procéder librement à toutes constructions qui leur plairaient dans toutes les provinces de Chine. Par ces traités, les Missionnaires étrangers étaient autorisés à répandre la foi partout en Chine. Bien plus, ils n'étaient plus soumis à la juridiction chinoise mais ils étaient protégés par le privilège de l'extraterritorialité.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_de_P%C3%A9kin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2009 19:09 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Jan 2008 15:24
Message(s) : 488
Localisation : La Lune
Gerard. a écrit :
En 1858, la Chine fut obligée de signer le Traité de T’ien-Tsin avec la Russie, l'Amérique, l'Angleterre et la France, traité qui permit aux missionnaires de ces quatre pays de se livrer aux activités de propagande religieuse à l'intérieur de la Chine.
http://fr.encarta.msn.com/encyclopedia_ ... 9s_de.html
En 1860, la Chine dut signer le Traité de Pékin avec l'Angleterre, la France et la Russie. Ce traité ajoutait une nouvelle concession qui permettait aux Missionnaires étrangers d'acheter des terrains et de procéder librement à toutes constructions qui leur plairaient dans toutes les provinces de Chine. Par ces traités, les Missionnaires étrangers étaient autorisés à répandre la foi partout en Chine. Bien plus, ils n'étaient plus soumis à la juridiction chinoise mais ils étaient protégés par le privilège de l'extraterritorialité.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_de_P%C3%A9kin

Vous insinuez que le sac du palais d'été a été commis en représailles au non respect de ces traités, plutôt qu'en représailles au refus de consommer l'opium anglais ?

_________________
« Il me paraît essentiel qu'il y ait des gueux ignorants. Si vous faisiez valoir comme moi une terre et si vous aviez des charrues, vous seriez bien de mon avis ; ce n'est pas le manœuvre qu'il faut instruire, c'est le bon bourgeois. »
Voltaire, 1766.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2009 20:34 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 665
Le traité de Pékin fait suite au pillage et à l'incendie du palais d'été, il ne les précède pas. Les Chinois n'étaient intéressés ni par l'importation d'opium indien ni par l'importation de religions étrangères; les deux produits conduisent à une dépendance vis à vis des fournisseurs. Pour les missionnaires, cela faisait plus de deux siècles qu'ils tentaient de percer le marché chinois. Cela se serait peut-être fait si le Vatican avait accepté les rites chinois.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2009 9:26 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 665
Alphonse Daudet secrétaire du Duc de Morny : Après la prise de Pékin et le pillage du palais d’Eté par les troupes françaises, lorsque le général Cousin-Montauban vint à Paris se faire baptiser comte de Palikao, il distribua dans la société parisienne, en guise de dragées de baptême, les merveilleux trésors de jade et de laque rouge dont ses fourgons revenaient chargés, et pendant toute une saison il y eut aux Tuileries et dans quelques salons privilégiés une grande exhibition de chinoiseries.

Paris a trois musées d'art asiatique : Guimet, Cernuschi, Ennery.
http://www.guimet.fr/
http://www.paris.fr/portail/Culture/Por ... ge_id=5853
http://www.guimet.fr/Musee-d-Ennery


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2009 14:08 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Le musée d'Ennery est fermé depuis un bail il me semble.

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mars 2009 14:33 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2754
Quelque observations.

Il y dans un livre de Lucien Bordard une description hallucinante des tortures infligées par les Chinois aux diplomates occidentaux. Ils finirent tous pas mourir sauf un qui fut gardé en vie pour aller faire faire peur aux troupes franco-anglaises - il était devenu fou à force de souffrances. Ce sont ces sévices infligés à des diplomates en violation des conventions habituelles qui auraient justifié le pillage (le droit international du temps admettait les représailles).

Par ailleurs l'opium me semble plutôt avoir été à l'origine de la guerre anglo-chinoise de 1839 - pas de celle de 1860.

Quant au régime judiciaire privilégié accordé aux étrangers il reflétait la répugnance occidentale face aux pratiques judiciaires chinoises (torture et aussi corruption).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mars 2009 16:27 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 665
Aigle a écrit :
un livre de Lucien Bodard ... Ce sont ces sévices infligés à des diplomates en violation des conventions habituelles qui auraient justifié le pillage (le droit international du temps admettait les représailles)
Fils de consul en Chine, Lucien Bodard a certainement étudié la question, par contre a-t-il fait une analyse d'historien et non pas de journaliste ? Le Droit International dans ce contexte est celui du plus fort. Ce n'est pas pour cet exploit de brigandage que le général Cousin-Montauban a reçu un titre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB