A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Août 2018 4:23

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 13 Nov 2009 15:37 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 10 Nov 2009 21:10
Message(s) : 32
Romeo a écrit :
Quels auraient été les buts de guerre de la France si elle avait vaincu la Prusse en 1870 ?


Le problème, me semble-t-il, c'est que, justement, la France n'avait pas de but de guerre. Elle est entrée dans ce conflit par une sorte de fureur nationaliste collective à laquelle Napoléon III n'avait plus la force de s'opposer.
Maintenant, on peut se demandre ce qu'auraient été les exigences d'une France vainqueur de cette guerre.
D'abord il me semble que tout aurait dépendu de l'ampleur de cette victoire. Il est clair, en effet, que la position française n'aurait pas été la même en cas de victoire sur l'armée prussienne et ses alliés en Rhénanie qu'en cas d'entrée triomphale de Napoléon III à Berlin.
Dans la première hypothèse, il me semble que la France aurait obtenu des états allemands du sud un surcroît de prestige qui aurait considérablement renforcé sa position dans cette partie de l'Allemagne et bloqué la constitution de l'empire allemand sous la férule de la Prusse.
En cas d'entrée à Berlin, je pense que, territorialement, elle aurait pu obtenir le Luxembourg, sur lequel lorgnait Napoléon III depuis 1866, mais rien de plus car la Grande Bretagne n'aurait pas accepté cet ultime destruction des traités de 1815. En revanche, elle aurait probablement pu exiger l'abandon de la rive gauche du Rhin par la Prusse et la reconstituion d'une sorte de Confédération du Rhin.
Sur le plan intérieur, le régime aurait, bien entendu, connu un énorme surcroît de prestige qui aurait probablement permis au Prince Imlpérial de succéder à son père. Ensuite, nous entrons dans l'uchronie (exerccie passionnant par aileurs), mais on peut raisonnablement penser que l'empire allemenad n'existant pas, le conflit de 1914 et par suite celui de 1939 n'auraient pas existé non plus.

_________________
"L'histoire est un mensonge ...que personne ne conteste" Napoléon 1er


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Nov 2009 20:17 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1043
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
En cas de victoire par effet de domino on se représente plus des conséquences pour l'Europe que directement pour la France au delà d'une annexion du Luxembourg
-le succés des opérations militaires auraient peut être conduit à concrétiser ce projet d'envoi de la Division d'Infanterie de Marine au Danemark, d'où une retrocession du Schleswig-Holstein à ce seul pays allié de la France
-affaiblissement de la Prusse et donc constitution aprés 1871 d'une Allemagne Autrichienne voire comme l'Autriche une Prusse rejetée d'Allemagne
-Question Italienne : survie des Etats Pontificaux sous protectorat militaire Français ? Rappelons que le retrait de la garnison Française de Rome a precipité leur fin en septembre 1870

avec des si on met Paris en bouteille...

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Mars 2011 0:22 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 16 Mars 2011 23:52
Message(s) : 4
bonjour,

pour ce qui est du but de la guerre, je tenais à signaler l'analyse d'un Historien allemand citant un diplomate français ou avant que la guerre ne soit finie, il était presque convenu que la Prusse remporte l'Alsace et une partie de la Lorraine en cas de victoire et dans le cas inverse, que la France reçoive la Rhénanie.
ma source est modeste mais elle vaut sans doute le coup d'oeil !!

http://www.dailymotion.com/video/x9mkfh_1870-la-bataille-decisive-de-sedan_webcam

à regarder vers 7'20


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Mars 2011 19:51 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 17 Mars 2004 23:16
Message(s) : 1682
Il aurait vraiment fallu une victoire de l'ampleur de celles de son oncle pour que Napoléon III puisse envisager d'annexer la Rhénanie. Et je doute que l'Angleterre aurait laissé faire. D'ailleurs, seule l'ampleur imprévue de la victoire de la coalition allemande a conduit celle-ci à exiger finalement l'Alsace-Moselle, malgré les réticences de Bismarck.

Le plus vraisemblable, en cas de victoire française en 1870, aurait selon moi plutôt constitué en la perte par la Prusse de ses territoires rhénans qui auraient été constitués en un ou plusieurs Etats indépendants satellites de la France (comme envisagé après la 1ère guerre mondiale). La Saxe aurait aussi récupéré des territoires perdus. La France n'aurait récupéré que le Luxembourg et la Sarre. Et ce faisant, on aurait largement tué dans l'oeuf la montée en puissance de la Prusse-Allemagne puisque la source principale de la puissance allemande tenait en ce qu'elle possédait 2 très grands bassins industriels : la Rhénanie/Ruhr d'une part et la Silésie d'autre part.

Je ne crois pas davantage à la constitution d'une Allemagne autrichienne. L'Autriche n'était pas assez forte ni assez cohérente pour exiger quelque annexion que ce soit au détriment de la Bavière.
La logique aurait plutôt voulu qu'on inverse le mouvement d'unification engagé avec le Zollverein en 1830 puis avec la confédération de l'Allemagne du nord en 1867.
D'ailleurs, une très belle compensation aurait pu être donnée au Royaume-Uni en enlevant à la Prusse le royaume de Hanovre, annexé à l'issue de la guerre de 1866, ce qui aurait alors permis d'envisager de plus grandes avancées françaises en Rhénanie.

L'intérêt conjoint du RU, de la France et de l'Autriche-Hongrie, c'était de garder une Allemagne divisée et ouverte à leurs commerces. Les britanniques étaient suffisamment observateurs et réalistes pour mesurer que la France connaissait un déclin relatif et que la puissance montante et menaçante sur le plan économique était la Prusse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Juin 2013 9:17 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2739
Caesar Scipio a écrit :
-Uni en enlevant à la Prusse le royaume de Hanovre, annexé à l'issue de la guerre de 1866, ce qui aurait alors permis d'envisager de plus grandes avancées françaises en Rhénanie.



Bonne remarque mais est-ce que le destin du Hanovre après la séparation des deux couronnes en 1837 a vraiment préoccupé les gouvernements de Sa Majesté ? je pose la question san sarrière-pensée n'ayant pas d'infos sur la politique britannique sur ce point.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Déc 2013 17:02 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 04 Mai 2010 14:51
Message(s) : 663
On constate que après 70 et la naissance d'un état fort l'Empire Allemand ,la politique étrangère de la France sera continuellement sur la défensive et ce jusqu'en 1945.Auparavant depuis presque 3 siécles le but de la France était d'entretenir par des alliances diverses l'existence d'états divisés et faibles.Après la séparation des deux empires habsbourgeois ,tous les régimes (y compris le 1er Empire) visent à maintenir une prééminence en Europe avec quelques guerres certes.(les coalitions contre Napoléon étant particulières).Si 70 avait été une victoire,outre l'affaiblissement de la Prusse ,on peut penser que la diplomatie dans sa tradition aurait privilégié une France forte au milieu d'Etats européens tranquilles ,n'aurait pas soutenu les nationalismes etc...bien entendu les deux guerres mondiales n'aurait pas existé.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Déc 2013 17:11 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1748
Localisation : Lyon-Vénissieux
Citer :
bien entendu les deux guerres mondiales n'aurait pas existé.


Pas sur les pulsions guerrières en Europe se seraient réveillés un jour ou l'autre.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB