A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 22 Août 2018 1:20

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les leçons de Sadowa
Message Publié : 20 Sep 2012 12:51 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 740
Quelles leçons l'état major impérial français a t'il tiré de la guerre austro-prussienne ?
A part la loi Niel... Comment les généraux français ont ils appréhendé ce conflit dans les années qui les ont séparés de la guerre de 1870 ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les leçons de Sadowa
Message Publié : 20 Sep 2012 14:05 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2596
A part le maréchal Niel justement, il semble que personne n'ait tiré les leçons de Sadowa, et surtout pas les politiques qui sabotèrent, dans cette phase de l'empire libéral, les pauvres efforts de Napoléon III pour réformer les choses, après avoir compris que le succès prussien reposait sur un service universel et des réserves instruites, sans parler de la supériorité de l'armement.

Un bilan assez objectif ici :

http://www.napoleon.org/fr/salle_lecture/articles/files/responsabilites_defaite_militaire_1870.asp[/size]

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les leçons de Sadowa
Message Publié : 20 Sep 2012 14:12 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 934
L'adoption du chassepot le 30 août 1866 a été accélérée par Sadowa. Ce fusil à chargement par la culasse permet de tirer plus vite et plus loin que les autres modèles. Il est plus adapté à la nouvelle forme de bataille qui se dessine.
Il y a dû avoir d'autres modernisations (artillerie) mais ce qui suit 4 ans plus tard montre bien comme le dit Jibe que toutes les leçons n'ont pas été tirées... Ajoutons que la loi qui va prendre le nom du marchal Niel en 1868 était bien plus audacieuse dans la pensée de l'empereur, telle qui la soumet en 1866 au Corps législatif, que ne le sera le texte voté. Les députés ont torpillé l'idée d'une réserve forte et entraînée.

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les leçons de Sadowa
Message Publié : 20 Sep 2012 14:27 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2596
Problème, le Chassepot, qui "faisait des merveilles", n'était pas adapté au nouveau type de guerre "technique" dont 1870 et surtout 14-18 allaient être la confirmation sanglante : ce qui comptait désormais, c'était l'artillerie, y compris de très gros calibre et à très longue portée, et... les mitrailleuses. Et pourtant, dès 1887, le fusil Lebel remplaça le "merveilleux" Chassepot, avec autant de propagande cocardière...
J'ajoute que le fusil allemand Dreyse modèle 1862 était le premier doté d’un système de chargement par la culasse et, pour la première fois, le fantassin pouvait tirer et recharger en position couchée, ce qui bouleversa totalement les tactiques de l'infanterie. Pourtant le fusil Dreyse était plus lourd que le Chassepot français, sa portée était plus courte de moitié et son maniement moins commode et moins rapide.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les leçons de Sadowa
Message Publié : 20 Sep 2012 15:03 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10220
Localisation : Région Parisienne
Tout y est, très bon article. Il faut toutefois noter la résistance féroce des campagnes à la conscription, celle des temps du premier Napoléon leur avait donné de très mauvais souvenirs.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les leçons de Sadowa
Message Publié : 20 Sep 2012 15:43 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 740
Oui merci, l'article est très intéressant. La remarque sur l'alimentation des généraux laisse un peu songeur tout de même...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les leçons de Sadowa
Message Publié : 20 Sep 2012 17:10 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 17 Sep 2012 11:36
Message(s) : 5
Je vous conseille le très bon livre de Michel Goya, La chair et l'acier, l'invention de la guerre moderne (1914-1918) chez Tallandier
Goya y décrypte les blocages et changements, des idées, des mentalités, des armes et armées, la fondation ou refonte d'écoles militaires, suite au désastre de 1870, le traumatisme de cet échec jusqu'à la 1ère GM.

Pour le fusil Lebel il date de 1886, et présente des défauts de conception surtout son système d'approvisionnement, il sera améliorer en 1893 mais toujours inférieur au Mauser 98 allemand


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les leçons de Sadowa
Message Publié : 20 Sep 2012 20:04 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Mars 2003 11:49
Message(s) : 92
Localisation : virtuellement : Allassac (19) Manoir des Tours / Paris (75) 20 rue dauphine et 22 rue de l'arbre sec
Les cadres de l'Armée Impériale de Napoléon III furent longtemps convaincus de la supériorité de leurs forces, de leur sens tactique, de leur courage... et ce, communément, aux différents niveaux de la hiérarchie...

Depuis Milan, au surlendemain de la bataille de Magenta-Boffarola, le Capitaine de Chasseurs d'Afrique Aymard de Foucauld écrivait en 1859 : " l’Empereur d’Autriche probablement désabusé est maintenant à Vérone, [il] a enfin compris que ses soldats qui se battent fort bien, vont bravement au feu et [sont] parfaitement capables de rosser Prussiens et même Russes et [de] tenir tête aux Anglais, ne peuvent tenir tête à la Furia Francessa et aux attaques à la baïonnette de nos zouaves qui sont plus beaux et plus fous que jamais".

Le pronostic de cet officier était erroné. Quelques années plus tard, en juillet 1866 les Prussiens de Guillaume 1er écraseront les Autrichiens de François-Joseph à Sadowa en Bohème, lui apportant un furieux démenti... qui l'aurait sans doute interpellé s'il n'était mort au combat en 1863 au Mexique.

L'été 1870 constituera une grande déconvenue... Le monde changeait... les tactiques, les armements, la logisitique évoluaient... Le (relatif) confort d'un repos sur des lauriers qui commençaient à fâner ne pouvait pas conduire à une issue positive.


J'en profite pour glisser un extrait du dernier numéro de la lettre d'information de La Louve Editions qui annonce pour la deuxième quinzaine d'Octobre la sortie de la biographie d'Aymard de Foucauld...


Image

Il est possible de souscrire jusqu'au 15 Octobre.
Au delà l'ouvrage sera vendu à son prix public.

Des commandes peuvent être passées depuis le site de l'editeur :
http://www.lalouve-editions.fr/AYMARD-D ... -1863.html

_________________
« UT DILIGARIS A TUIS, TUOS AMA »
« Aime les tiens, tu seras aimé d'eux »
Gui du Faure de PYBRAC 100ème quatr .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les leçons de Sadowa
Message Publié : 21 Sep 2012 12:02 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2718
Le Chassepot certes était un progrès ,surtout en portée et précision, mais, il avait un grave défaut : l'encrassement car le calibre étant réduit,les déchets de poudre pouvaient facilement bloquer la culasse après une dizaine de coups et même empêcher l'introduction de cartouches dans la chambre ,il fallait alors débloquer la culasse à coups de talons de godillots et uriner dans la chambre pour continuer à pouvoir faire feu ....gênant quand même .....
Les Français avaient mis en service les premières mitrailleuses,mais ne les plaçaient pas assez près de l'adversaires


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les leçons de Sadowa
Message Publié : 21 Sep 2012 13:38 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 934
Pour ce qui concerne les mitrailleuses (le "canon à balles"), j'avais lu qu'il s'agissait surtout d'un manque d'intérêt des officiers qui ne croient qu'au choc et à l'exploit sur le champ de bataille. La négligence a fait que l'on a eu des mitrailleuses envoyées là où personne n'avait été formé pour les utiliser et vice-versa (j'ai du lire cela dans la Nouvelle histoire militaire de Bertaud et Serman)

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les leçons de Sadowa
Message Publié : 21 Sep 2012 13:46 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2596
En fait, Napoléon III avait une meilleure formation militaire et tactique que ses officiers et que les Prussiens. Les "canons à balles" furent donc très mal employés mais, là où ils le furent bien, les résultats étaient probants :
http://rha.revues.org/index6765.html

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les leçons de Sadowa
Message Publié : 21 Sep 2012 14:02 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10220
Localisation : Région Parisienne
Sadowa fut mal analysé parce que ce fut une victoire prussienne à l'arraché, qui fut longue à se dessiner et où le fusil Dreyse, bien que très efficace, fut extrêmement gêné par les bois environnant. Il y eut même un moment où les Prussiens pensèrent la bataille perdue.

Il parut à l'Etat-major français qu'il ne fallait pas surestimer l'armée prussienne, et que vaincre l'Autriche était une chose, mais que battre l'armée française en était une autre. Le même phénomène se reproduisit en 1939 losque certaines têtes pensantes affirmèrent que la France n'était pas la Pologne.

Sadowa :

Image

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB