Nous sommes actuellement le 07 Juil 2020 13:27

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 04 Mars 2005 19:39 
J'aimerai beaucoup avoir des informations concernant les dames d'honneur de l'impératrice Eugénie: en particulier ce qu'elles sont devenues après la chute de l'empire. Où reposent elles aujourd'hui?
Enfin des informations concernant la maison de l'impératrice.
Je cherche de mon côté et je mettrai bientot en ligne quelques idées...

PS: ne sont "connues" aujourd'hui et encore c'est un grand mot que celles qui figuraient sur le fameux décaméron de Winterhalter, réalisé pour Fontainebleau et conservé à Compiègne.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Mars 2005 20:16 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mai 2004 2:07
Message(s) : 83
Et bien il n'y avait pas énormément de dames d'honneur autour de l'impératrice vue qu'elle n'en avait qu'une lol :lol: ! En effet ce titre n'était réservé qu'à la personne qui secondait la grande maitresse de cérémonie (ce dernier titre était porté par la princesse d'Essling), le titre de dame d'honneur a été porté respectivement par la duchesse de Bassano puis à sa mort par la comtesse Walewska.
Ces deux personnes s'occupaient des audiences et des présentations à la souveraine ainsi que du service quotidien des dames du palais.

En effet les charmantes personnes entourant la souveraine sur la Winterhalter portent ce titre!: ce sont, en 1855, la baronne de Pierres, la vicontesse de Lezay-Marnésia, la comtesse de Montebello, la baronne de Malaret, la marquise de Las-Marismas et la marquise de Latour-Maubourg. Manque sur la toile la comtesse Feray.
On peut ajouter également Madame Carette, dame du palais à partir de 1866. Elles étaient chargées entre autres d'accompagner l'Impératrice dans ses déplacements.

_________________
"l'Impératrice est légitimiste; le Prince Napoléon est républicain, Morny est orléaniste: Moi meme je suis socialiste; il n'y a que Persigny qui soit bonapartiste, et il est fou!"
Napoléon III


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Avr 2005 6:47 
Bonjour,

L’ensemble des offices rattachés aux différentes maisons impériales sous le Second Empire a été détaillé en juillet 2003 par Andrea G. voir le sujet : [url]La Cour de Napoléon III[/url]

Les décrets de nomination de la plupart de ces titulaires ont été publiés au Journal Officiel – Moniteur Universel :

Décret du 25 janvier 1853
Grande Maîtresse : Princesse d’Essling ; Dame d’Honneur : Duchesse de Bassano ;
Dames du Palais : Mme Feray, marquise de Las Marismas, vicomtesse de Lezay-Marnesia, baronne de Malaret-d’Aiguesvives, comtesse Lannes de Montebello, baronne de Pierres.

Décret du (7 ?) février 1853 : Dame du Palais : Marquise de Latour-Maubourg.

Décret du 29 janvier 1855
Dames du Palais : Comtesse de Labedoyère, comtesse de La Poëze, comtesse de Lourmel, comtesse de Rayneval, Mme Louis Félicien de Saulcy.

Décret du 25 février 1861 : Dame du Palais : Baronne de Viry-Cohendier.

Décret du 23 avril 1866 : Dame du Palais : Mme Carette née Bouvet.

Décret du 8 novembre 1868 : Dame d’Honneur : Comtesse Walewska.

(En 1868, la comtesse Des Garets est nommée Demoiselle d’Honneur).

Je n’ai pas retrouvé le décret de nomination de la princesse Ney de la Moskowa ; celle de la vicomtesse Aguado, femme d’un chambellan honoraire nommé le 9 janvier 1864, reste incertaine, comme celles de Mme Clary et de la baronne de Bourgoing comme demoiselles d’honneur.

Il est à noter que seule sa lectrice, Mme Lebreton-Bourbaki accompagna l’Impératrice en septembre 1870, lors de sa fuite organisée par le Dr Evans, dentiste de l’Empereur.

PS. Les documents du ministère de la Maison de l’Empereur sont référencés : sous série O 5
(Archives Modernes) aux Archives Nationales.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Avr 2005 9:06 
Mais que sont donc devenues toutes ces dames à la chute de l'Empire en 1870?
Je sais que l'on retrouve Madame Lebreton-Bourbaki et aussi Mademoiselle de Larminat, future comtesse des Garets (qui nous laissa des souvenirs très interessants!!!) dans l'entourage de l'impératrice après 1870. Mademoiselle des Garets ayant quitté son service après la mort du prince impérial en 1879 (il me semble que la raison de ce départ était son mariage). Mais que sont devenues toutes ces dames? Ont-elles revues l'impératrice (je pense que oui!!!)? Lui ont-elles survécues? Quand ont-elles quitté ce monde? Voici autant de questions que je me pose depuis longtemps et auxquelles j'aimerai avoir une réponse.
En fait, je recherche en quelque sorte une petite biographie de ces dames et pourquoi pas des photographies. Ressemblaient-elles beaucoup à leur portrait sur le célèbre tableau de Winterhalter (à propos de ce peintre, quelqu'un sait-il combien de tableau il a réalisé de l'impératrice? Il serait peut-être interessant d'ouvrir un forum sur les représentations de l'impératrice par tous les peintres et sculteurs qui ont eu le privilège d'immortaliser ses augustes traits. Qu'en pensez-vous?).


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Mai 2005 9:11 
Amélie Bouvet, plus tard Madame Carette est née en 1823 et est décédée en 1889 à 66 ans. Je n'est pas trouvée où se trouvait sa sépulture; peut-être que l'on saura me renseigner à ce sujet? Quels furent les rapports entre l'impératrice et Madame Carette entre 1870 et 1889?

D'après ZI MdC, Madame Carette serait entrée au service de la souveraine le 23 avril 1866, en tant que dame du palais, mais n'était-elle pas la secrétaire particulière de l'impératrice durant les 4 années où elle fut à son service. En remplacement de Monsieur Damas-Hinard peut-être?


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Mai 2005 9:36 
Bonjour,
Quelles étaient les fonctions de la duchesse de Mouchy, amie intime de l'impératrice Eugénie?
Auriez-vous des renseignements biographiques sur les dames du palais nommées à partir du 29 janvier 1855?
Qui est Madame Feray?


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Juin 2005 8:14 
Voici quelques informations sur les dames du palais de l'impératrice Eugénie, représentées sur le célèbre tableau de Winterhalter:

De gauche à droite:
- Princesse d'Essling (1802 1887), Anne Debelle
Epouse Francois victor de Masséna, duc de Rivoli, 3ème prince d'Essling.
Grande maitresse de la maison de l'impératrice.
- duchesse de Bassano (1814 1867), Pauline Van Der Linden d'Houghvorst.
Epouse Napoléon Joseph Hugues, comte Maret, duc de Bassano.
- baronne de Malaret (1827 1910), Nathalie de Ségur (fille de la célèbre comtesse de Ségur). Epouse le baron Paul Martin d''Aiguesvives de Malaret.
- baronne de Pierres (1821 1873), Jane Mary Thorn (fille d'un milliardaire américain: le colonel Thorn)
Epouse Stéphane de Pierres.
- comtesse de Montébello (1826 1870), Adrienne Villeneuve-Bargemont
Epouse Gustave Olivier Lannes,comte de Montebello.
Grande amie de la duchesse d'Albe, soeur de l'impératrice.
- marquise de las Marismas (1817 1905), Claire Emilie Mac Donell.
(fille d'un consul anglais à Alger)
- marquise de Latour Maubourg (1829 1900), Anne Eve Eugénie Adolphine Mortier de Trévise.
Epouse César Florimond de Latourg Maubourg, marquis de Fay
- vicomtesse de Lesay Marnésia (1826 1891), Louise Poitelin de la Tarde
Epouse Albert Antoine Joseph, vicomte puis comte de Lezay Marnésia.
Madame de Lezay Marnésia démissionna de sa charge en 1853.

NB: Chaque dame du palais de l'impératrice Eugénie percevait une pension de 12 000 francs. La pension allouée à la charge de grande maitresse s'élevait à 40 000 francs.

Je n'est pas encore trouvé dans quel lieu reposaient aujourd'hui toutes ces dames. J'espère que quelqu'un pourra m'éclairer à ce sujet.
De meme pour d'autres renseignements bibliographiques concernant les autres dames de l'impératrice Eugénie.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : madame de Pourtalès
Message Publié : 27 Juil 2005 21:10 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 27 Avr 2004 22:59
Message(s) : 146
Localisation : Paris
tout ce que je puis dire sur le sujet est qu'il y a une biographie de la comtesse de Pourtalès, publiée à LA NUEE BLEUE en 1995, de Robert Grossmann. Elle fut une égérie de l'Alsace française pendant son annexion à l'empire allemand. Elle est décédée en 1914, juste avant la guerre. Son chateau, Robertsau, existe toujours dans les environs de Strasbourg.

Pour les autres dames, elles vinrent épisodiquement dans l'entourage de l'Impératrice, qui les avait relevées de leurs fonctions.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Août 2005 13:20 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 28 Juil 2005 14:54
Message(s) : 47
Merci pour l'information bibliographique ptimarquis.

Mais qu'arriva-t-il à ces dames du palais de l'impératrice Eugénie après la chute de l'Empire? (Entre parenthèse, je cherche touijours le lieu de leur inhumation). A ce que je sache, elle n'accompagnèrent pas l'impératrice en exil, mis à part Marie de Larminat et Madame Lebreton-Bourbaki, que l'on retrouve en Angleterre auprès de la famille impériale.
Une photo de groupe prise après le décès de l'empereur et exposé lors de l'exposition récente sur l'Aiglon et le prince Impérial au chateau de Compiègne, figure ces deux dames (d'après la légende). Mais où sont-elles? Je présume que la jeune Marie de Larminat est celle assise à la droite du prince Impérial, mais où est Madame Lebreton? Il m'est impossible de la reconnaitre n'ayant jamais vu de photographie d'elle.

Dernière question: Où peut-on trouver une photographie de Madame Carette? Je signale qu'il existe un magnifique portrait d'elle au musée du second empire à Compiègne.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Dames de l'impératrice
Message Publié : 07 Août 2006 20:23 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Août 2006 20:04
Message(s) : 1
je voudrais savoir plus sur la comtesse Pons de Wagner femme de Rayneval


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Ces Dames
Message Publié : 12 Août 2006 17:39 
Bonjour,

Peu de choses concernant ces trois dames, mais comme point de départ possible pour consulter le Dictionnaire du Second Empire (Jean Tulard) ou des sites généalogistes :


Comtesse PONS de WAGNER Nommée le 7 février 1853 Lectrice de l’Impératrice

La Dame lectrice venait au Palais vers midi, écrivait quelques lettres pour l’Impératrice, mais ne remplissait jamais ses fonctions de Lectrice. L’Impératrice lisait beaucoup, mais ne se faisait jamais faire la lecture. A l’arrivée des Dames, la Lectrice pouvait se retirer.
In : Duc de Conegliano, La Maison de l’Empereur, Calmann Lévy Ed. , Paris 1897, p349.

Madame Pons de Wagner, Dame Lectrice, jouit pendant d’assez longues années de cette agréable sinécure. Elle venait tous les jours aux Tuileries vers une heure, se tenait dans le salon de service de l’Impératrice où elle écrivait quelques lettres jusqu’à l’arrivée des Dames du Palais. Elle mourut peu de temps avant la guerre.
La bonne et si aimable Madame Lebreton-Bourbaki, sœur du général Bourbaki, Aide de Camp de l’Empereur, la remplaça (…)
In : Duc de Conegliano, La Maison de l’Empereur, Calmann Lévy Ed. , Paris 1897, p357.


Comtesse de RAYNEVAL Nommée Dame du Palais de l’Impératrice le 29 janvier 1855

La Comtesse de Rayneval, Chanoinesse, était la fille du Comte de Rayneval, Ambassadeur à Rome, sœur du Comte de Rayneval, ministre plénipotentiaire, de l’abbé de Rayneval et du Comte de Rayneval, ancien Officier de marine qui avait fait partie de la Maison du Prince Napoléon, et qui fut, en 1870, nommé Chambellan de l’Empereur.
Madame de Rayneval, qui avait été remarquablement belle, avait conservé de beaux traits et une taille superbe ? Elle était aussi charitable, aussi pieuse que spirituelle et intelligente.
In : Duc de Conegliano, La Maison de l’Empereur, Calmann Lévy Ed. , Paris 1897, p. 354.


Mme Edouard THAYER (Epouse du Sénateur)
Nommée Dame d’Honneur de la Princesse Marie Clotilde le 9 février 1859

Dimanche 30 janvier 1859. (Mariage du prince Napoléon avec la princesse Marie Clotilde).
La composition de la maison de la princesse rencontre de grands obstacles, jusqu’à présent, presque tout le monde refuse d’en faire partie. On ne veut s’exposer ni aux galanteries du prince Napoléon, ni à ses boutades de mauvaise humeur, ni à ses mauvaises façons.
Enfin on est parvenu à décider Mme E. Thayer (Mlle de Padoue) à être grande maîtresse !
On ne connaît encore ni les noms des dames pour accompagner, ni celui du chevalier d’honneur, ni ceux des autres officiers.
Mme Emile de Girardin et Mme de la Roncière sont inscrites sur la liste proposée à l’approbation de l’Empereur au nombre des dames qui devraient faire partie de la maison de la nouvelle princesse.

Jeudi 10 février 1859. Les dames de la princesse Clotilde sont nommées :
Dame d’honneur : Madame E. Thayer. Dames pour accompagner : Mesdames de Clermont Tonnerre, de la Roncière, vicomtesse Bertrand.
Flamarens avait accepté d’être chevalier d’honneur, il avait même remercié l’Empereur et l’Impératrice ; mais sa famille lui a signifié qu’elle cesserait de le voir s’il entrait dans la maison du prince Napoléon, et Flamarens est venu retirer ses remerciements.

Vendredi 19 août 1859. Madame Thayer, grande maîtresse de la princesse Clotilde, a reçu une verte réprimande de S.A.I. pour s’être montrée à la cérémonie de la rentrée des troupes. L’Empereur devrait comprendre quel mauvais effet produit cette opposition et ce blâme du prince Napoléon.

(In Horace de Viel Castel : Mémoires sur le règne de Napoléon III. Robert Laffont, 2005).


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : au debut du règne
Message Publié : 17 Mai 2007 8:47 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Août 2006 14:03
Message(s) : 1
Le livre de Jean Descars "Eugénie la dernière imperatrice" evoque qu'au début du règne imperial les dames du palais ne vivaient pas aux tuileries car il n'y avait pas assez de place.

Est-ce vrai ?

Et si oui, où vivaient les dames du palais?

Merci mille fois d'avance pour votre aide. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Mai 2007 9:03 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 28 Juil 2005 14:54
Message(s) : 47
Effectivement les dames de l'Impératrice ne résidaient pas au Palais des Tuileries! Une voiture de la cour armoriée aux armes impériales venaient ainsi les prendre à leur domicile, les menait au palais, pour les raccompagner à leur domicile par la suite, leurs fonctions remplies! Elles résidaient donc à Paris, mais je ne connais pas les adresses exactes de chacune d'elle! Elles devaient en outre disposer de résidences en province, comme cela a été dit par exemple pour la marquise de Latour Maubourg. Madame Carette a vécu quelques temps au château de Nogent sous Coucy, ancienne abbaye aujourd'hui détruite.
Il y avait cependant des exceptions parmi les dames de l'impératrice et certaines ont ainsi résidé aux Tuileries. Ce fut le cas des demoiselles d'honneur, comme Marie de Larminat, mais aussi de madame Pollet, née Pepa Narro, trésorière. Ces personnes vivaient, ce me semble, dans les "combles", au dessus des appartements de l'Impératrice, non loin d'ailleurs des appartements où l'Impératrice logera ses nièces, les deux filles de la duchesse d'Albe.
Dans les autres résidences impériales des appartements leur étaient cependant concédés, comme à Compiègne, Fontainebleau, Saint Cloud ou Biarritz. Sans doute la place manquait-elle au palais des Tuileries.

Il serait interessant de se pencher ici sur les différents lieux de résidence de toutes ces dames, mais je crains que, pour beaucoup, les sources manquent et je ne sais où nous pourrions chercher. Tout comme leurs lieux de sépulture, de grands vides subsisteront... La chute de l'Empire les a plongé dans l'oubli!

Je profite également de l'occasion pour demander à tout hasard si quelqu'un saurait à quelle date est décédée Madame Lebreton Bourbaki, lectrice de l'Impératrice et fidèle dans l'infortune! Une photographie parue dans l'ouvrage "Le prince Victor" de Laetitia de Witt montre qu'elle se trouvait toujours auprès de l'Impératrice en 1893... Je ne pense pas qu'elle ait survécu à l'Impératrice et peut être est elle inhumée à farnborough!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Baronne de Malaret - Médaille
Message Publié : 19 Oct 2007 17:46 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 19 Oct 2007 16:22
Message(s) : 1
Localisation : Amérique du Nord
Au hasard de mes errances sur le Net j’ai trouvé votre forum, qui a suscité mon intérêt, car je possède, parmi des souvenirs de famille, une médaille qui aurait été remise à la Baronne de Malaret alors qu’elle était Dame de Palais.

J’aurais souhaité savoir dans quelles circonstances la médaille décrite ci-dessous aurait été remise et si elle avait une utilité particulière, par exemple, à titre d’identification.

Côté pile

En bordure demi-cercle : MAISON DE L’IMPERATRICE
Au centre : l’aigle impérial
Sous l’aigle : Bonne DE MALARET DAME DU PALAIS

Côté face

En bordure demi-cercle : NAPOLEON III EMPEREUR DES FRANÇAIS
Au centre : le profil de l’Empereur
Sous le profil : BARRE (le nom du concepteur de la médaille?)

Médaille en cuivre (indiqué sur la côté), de 5 cm de diamètre sur 5 mm d’épaisseur.

Cet objet représente t-il un intérêt quelconque?

Je vous remercie d’avance pour tout renseignement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Déc 2007 20:10 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 09 Déc 2007 19:50
Message(s) : 1
Déplacé

Je découvre ce forum relatif au dames d'honneur de Limpératrice Eugénie, je possède un fond d'archives relatif à la Marquise de la Tour Maubourg née duchesse de trévise, et pour répondre aux recherches sur sa survivence à l"impératrice, elle est décédée en octobre 1900 au château de Glareins à LAPEYROUSE (AIN), veuve du Marquis en 1986 ayant eu un fils Juste mort en héros à 20 ans en 1870 à la bataille de Bellgarde et une fille Nancy épouse du comte de KERGOLAY, morte en couche en 1875 (?) sans déscendance, les biens des Maubourg furent cédés par la Marquise à sa lointaine cousine Philippa de FAY SOLIGNAC épouse de Paul Baron de FRAMOND .
Ils résidaient alternativement à Paris au 22 rue de Ville levesque et au château de Maubourg à St Maurice sur Lignon (haute loire), et parfois à Glareins.
le Marquis quant à lui fut député de haute loire et Chambellan de Napoléon III, .
Je suis en cours de dépouillement des archives de Glareins qui contiennent quelques précisions divers et vaiées, mais cependant pas grand choses sur leurs relations avec le ménage impérial.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB