A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 15 Août 2018 0:27

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 25 Oct 2009 11:07 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 30 Août 2009 10:56
Message(s) : 4
Bonjour tout le monde !

eh bien je me demandais ce qu'il restait de la noblesse française à la fin du XIX siècle ....?
COncernant leurs privilèges par exemple (bien-sûr ils conservent le droit de ne pas payer l'impot) mais autrement à part cela.... :rool: ?

Et leurs devoirs, vont-ils toujours à la guerre? ont-ils fait celle de 1871, je ne crois pas :-|

Voilà j'aimerais bien avoir quelques précisions d'ensemble sur cette noblesse qui je crois à fusionner avec la bourgeoisie?

Merci beaucoup et bon diamanche à tous :!:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2009 13:21 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3648
Localisation : Myrelingues la brumeuse
caramel56 a écrit :
Bonjour tout le monde !

eh bien je me demandais ce qu'il restait de la noblesse française à la fin du XIX siècle ....?
COncernant leurs privilèges par exemple (bien-sûr ils conservent le droit de ne pas payer l'impot) mais autrement à part cela.... :rool: ?

Et leurs devoirs, vont-ils toujours à la guerre? ont-ils fait celle de 1871, je ne crois pas :-|

Voilà j'aimerais bien avoir quelques précisions d'ensemble sur cette noblesse qui je crois à fusionner avec la bourgeoisie?

Merci beaucoup et bon diamanche à tous :!:


vous êtes sûr de parler de la fin du XIXème siècle ?

Ils payaient l'impôt comme les autres !!!

Pour la guerre ? La tradition nobilière française incitait les nobles à postuler des rangs dans l'armée. Il va de soit que de nombreux nobles étaient officiers. Beaucoup d'ailleurs mourront durant la PGM (de nombreuses lignées seront éteintes à cette occasion)
Autrement ils n'auront pas de privilèges spécifiques

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Dernière édition par Elgor le 25 Oct 2009 13:30, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2009 13:23 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 915
Localisation : Paris
caramel56 a écrit :
eh bien je me demandais ce qu'il restait de la noblesse française à la fin du XIX siècle ....?
COncernant leurs privilèges par exemple (bien-sûr ils conservent le droit de ne pas payer l'impot) mais autrement à part cela.... :rool: ?

Bien sûr que si ils payent l'impôt. Les privilèges ont été abolis le 4 août 1789. Cela n'a pas aboli la position sociale dominante de la noblesse, mais en tout cas des privilèges il n'y en a plus.
N'ayant plus de privilège, la noblesse n'a plus vraiment d'existence légale (qu'est-ce que la noblesse en France, sinon justement un ordre qui se définiti par le non-paiement de l'impôt direct qu'est la taille?), mais les familles nobles restent longtemps au sommet de la hiérarchie sociale. Voir Balzac, Flaubert et Proust.

Citer :
Voilà j'aimerais bien avoir quelques précisions d'ensemble sur cette noblesse qui je crois à fusionner avec la bourgeoisie?

Fusionner avec la bourgeoisie, cela ne veut pas dire grand chose concrètement. Le fait qu'il n'y ait plus de privilèges a brouillé les frontières, qui ne sont plus imperméables. Mais allez dire à un noble du Second Empire qu'il est un bourgeois, cela ne va pas beaucoup lui plaire.

Et puis, comme toujours, il faut distinguer les périodes. Le XIXe siècle, c'est vaste, et les régimes sont très différents. Sous la Restauration et la monarchie de Juillet, il y a un cens requis pour voter et être éligible : seules les grandes familles, qu'elles fussent de vieille noblesse, de noblesse d'Empire ou de la très haute bourgeoisie, peuvent exercer le pouvoir. La noblesse d'Ancien Régime joue donc un rôle politique prédominant.
En revanche, sous la IIIe République, la noblesse a très largement perdu de son pouvoir politique, mais elle conserve une assise sociale importante.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2009 14:28 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 30 Août 2009 10:56
Message(s) : 4
merci de toutes ces précisions!

Si je résume tout cela : la noblesse française n'a plus de privilèges. Elle se définit, à la fin du XIXème siècle, comme une simple dénomination sociale .....?

Mais joue-t-elle un rôle encore dans les affaires, dans l'économie? si ceux n'est pas eux qui le jouent.....?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2009 14:39 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3648
Localisation : Myrelingues la brumeuse
entendons nous bien ! la noblesse, en tant que telle, ne joue aucun rôle. Mais les nobles si ! et aujourd'hui encore ! Individuellement, les nobles peuvent arriver aux plus hautes charges, quoique la IIIème république s'en méfie.

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2009 15:44 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Fin 19è, la noblesse a encore beaucoup de prestige, mais n'a plus les moyens d'entretenir ses châteaux. Il y a aujourd'hui un retour partiel des familles nobles dans l'élite de l'administration, des entreprises, juste une impression, sans doute du à la régression de la méritocratie républicaine. Les familles nobles continuent d'enseigner des valeurs à leurs enfants et guident les études avec une grande attention alors que la bourgeoisie s'était un peu laissé aller avec des enfants qui ont souvent choisi de nouvelles manières de vivre. On se tromperait en pensant que la noblesse a disparu, simplement elle doit faire ses preuves pour subsister et n'a pas de privilèges autre que le prestige du nom.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2009 21:11 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 30 Août 2009 10:56
Message(s) : 4
suite à tous ça ... je me demande maintenant quels privilèges avaient les nobles à l'époque de la monarchie ou de l'empire ? ne ce sont-ils pas révoltés de voir leurs privilèges disparaitre ? je me rapelle de la fronde en 1648 (si mes souvenirs sont bons lol) mais sinon à part cette épisode, il y à t-il eu d'autres révoltes des nobles ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2009 21:26 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 24 Avr 2008 15:59
Message(s) : 114
Elgor a écrit :
Pour la guerre ? La tradition nobilière française incitait les nobles à postuler des rangs dans l'armée. Il va de soit que de nombreux nobles étaient officiers. Beaucoup d'ailleurs mourront durant la PGM (de nombreuses lignées seront éteintes à cette occasion)
Je confirme : pendant la PGM le record en % des tués par rapport aux effectifs mobilisés est chez les nobles, il dépasse celui des agriculteurs.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2009 21:40 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 915
Localisation : Paris
caramel56 a écrit :
suite à tous ça ... je me demande maintenant quels privilèges avaient les nobles à l'époque de la monarchie ou de l'empire ?

Vaste question pour la Monarchie. Le mieux est de lire le décret d'abolition des privilèges du 4 aôut 1789 : en voyant ce qui est aboli, vous saurez ce qu'il y avait auparavant :
http://fr.wikisource.org/wiki/D%C3%A9cret_relatif_%C3%A0_l%27abolition_des_privil%C3%A8ges

En revanche, pour l'Empire, pas de privilège. Ils sont abolis en 1789, et l'Empire c'est après (1804-1815).

Citer :
ne ce sont-ils pas révoltés de voir leurs privilèges disparaitre ?

Eh bien c'est l'inverse. L'abolition des privilèges est une réponse de l'Assemblée Constituante, où l'on trouvait de nombreux nobles, aux émeutes paysannes anti-seigneuriales dans les campagnes françaises, émeutes appelées "La Grande Peur" parce qu'elles ont foutu la trouille aux seigneurs.
Face au peuple qui se révoltait, la noblesse a sacrifié ses privilèges.

Citer :
je me rapelle de la fronde en 1648 (si mes souvenirs sont bons lol) mais sinon à part cette épisode, il y à t-il eu d'autres révoltes des nobles ?

Des révoltes de nobles, il y en a eu des dizaines et des dizaines! En faire la liste serait impossible.

Voir l'ouvrage d'A. Jouanna appelé Le Devoir de Révolte. Pour un noble, la révolte est presque un mode de vie...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2009 22:16 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2007 5:47
Message(s) : 575
Localisation : Nouvelle-France
Citer :
pendant la PGM le record en % des tués par rapport aux effectifs mobilisés est chez les nobles, il dépasse celui des agriculteurs.

Cette affirmation peut -être prise dans plusieurs sens A) Ils étaient volontaires pour des missions dangereuses B ils étaient moins bon guerriers que les agriculteurs C ) ils étaient suicidaires . D ) autre E ) Toutes ces réponses


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2009 22:28 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
On admet maintenant que c'est par une révolte des nobles contre leur relative éviction, par évolution de la Monarchie, que la Révolution a été "initiée", les nobles n'admettant pas de ne plus avoir le monopole des grands emplois et de ne plus constituer un contre-pouvoir, par les parlements notamment. Il y a beaucoup de nobles dans la révolution.
Les nobles conspiraient sous Louis XV et Louis XVI pour retrouver les privilèges perdus avec Richelieu et Louis XIV, et spécialement leur chef, le duc d' Orléans, l'homme le plus riche de France, véritable déclencheur de 1789, au Palais Royal.
Napoléon va employer sous l'empire de nombreux nobles, bien plus qu'on ne le croit. La plupart des anciennes familles nobles prennent en effet les innombrables emplois créés par l'empire.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Oct 2009 3:15 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4791
Localisation : Allemagne
Caramel 56, vous nous dites dans votre profil que vous avez 21 ans et que vous êtes étudiante. Mais est-ce étudiante en histoire :rool: :?:

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Oct 2009 16:00 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 30 Août 2009 10:56
Message(s) : 4
je confirme 21 ans et étudiante en histoire. Le truc c'est que j'ai oublié mes bases ^^ et du coup il faut que je m'y remette!
merci beacuoup à tous ceux qui ont postés!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Oct 2009 12:50 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 24 Avr 2008 15:59
Message(s) : 114
Tourblanche a écrit :
Citer :
pendant la PGM le record en % des tués par rapport aux effectifs mobilisés est chez les nobles, il dépasse celui des agriculteurs.

Cette affirmation peut -être prise dans plusieurs sens A) Ils étaient volontaires pour des missions dangereuses B ils étaient moins bon guerriers que les agriculteurs C ) ils étaient suicidaires . D ) autre E ) Toutes ces réponses

réponse F : très souvent officiers de troupe, morts quand ils partent les premiers à l'attaque en donnant l'exemple pour être suivis de leurs hommes. Les hécatombes de 14 18 c'est çà.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Oct 2009 13:08 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3648
Localisation : Myrelingues la brumeuse
D'accord avec jaggered. En 14/18, mis à part les officiers d'état-Major, qui restaient à l'arrière (sauf quand ils faisaient leur stage en 1ère ligne), les officiers de troupe étaient à la tête de leurs hommes et subissaient de lourdes pertes. Beaucoup de ces officiers étaient nobles.

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB