Nous sommes actuellement le 11 Juil 2020 12:10

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Est-ce que oui ou non, les Châtiments reflètent le vrai caractère de Napoléon III?
abstention 100%  100%  [ 1 ]
Nombre total de votes : 1
Auteur Message
Message Publié : 07 Jan 2003 17:40 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
"Les Châtiments", une oeuvre de Victor Hugo, a été publiée après le livre "Napoléon le Petit". Il décrit, en comparant le neveu à Napoléon 1er, un Louis-Napoléon affreux, terrible, un assassin, qui est la punition supprême de son oncle.

Victor Hugo était député et opposé à la politique de Louis-Napoléon. Il a vu les barricades après le coup d'État, où des députés incitaient le peuple à se révolter et où ils se faisaient tuer sur place.
Il a aussi vu la fusillade des boulevards, où la troupe, prise de panique ou de fureur (?), a massacré les gens dans les rues.

Et Hugo s'est basé sur ces deux évènements pour écrire ses livres et est devenu le pire opposant du régime bonapartiste. Il a peut-être fondé l'idée que Napoléon III était un tyran.
Plus tard, lorsque peu à peu, beaucoup de gens et même d'anciens exilés supportaient Napoléon III et lorsque ce dernier c'est montré bon politicien et dirigeant de la France, Hugo n'a rien voulu savoir de ses idées avancées et de ses bienfaits.
Et il est resté l'adversaire de Napoléon III jusqu'en 1873 et même jusqu'à sa propre mort.

Ce sondage demande aux membres de dire si oui ou non, les Châtiments reflètent le vrai caractère de Napoléon III.

Merci pour tous vos commentaires

Fialin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Jan 2003 19:00 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Tout d'abord une petite précision au sujet d'une erreur trop souvent commise: le receui d'Hugo s'intitule Châtiments et non pas Les Châtiments.
Quand aux propos de Victor Hugo dans ses poèmes, il va de soi qu'ils n'ont rien de véridiques, qu'ils constituent un traestissement honteux de la réalité. Une réalité que Victor Hugo, sur son rocher perdu, ne peut de toute façon pas connaître.
Hugo a voulu se tailler une stature pour la postérité, il y est parvenu à merveille. Mais petit à petit, la vérité commence à refaire surface, timidement certes, mais ce n'est que le début. J'ai la certitude que le jour viendra où on remettra Victor Hugo à la place qu'il mérite, bien loin de la dythirambe hagiographique des faux républicains corrompus...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Jan 2003 16:53 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
je pense que vous avez raison.

Cependant Hugo est devenu "immortel" et très populaire et je crois que plus de gens connaissent Hugo et le célèbre "Waterloo, Waterloo, morne plaine..." (Châtiments :cry: !!!), que Napoléon III et ses idées politiques.
Je suis aussi d'avis que la vraie vie des deux personnages est encore presque inconnue.
Mais, comme vous le dites, il faudrait remettre chacun à sa place: Napoléon devrait être réhabilité dans les pensées des gens et Hugo devrait être reconnu comme le plus grand des poètes romantiques, soit, mais aussi comme un politicien mauvais qui ne savait pas s'il devait être ultraroyaliste ou ultrarépublicain.

Fialin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Jan 2003 19:24 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Citer :
Hugo devrait être reconnu comme le plus grand des poètes romantiques, soit


Cela aussi, ça se discute. On a façonné une image complétement faussée d'Hugo, et pour le rendre plus influent, on a aussi surestimé sa production littéraire.
Il y a bien sûr des morceaux magnifiques d'un point de vue littéraire chez Hugo, mais c'est loin d'être la majorité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Jan 2003 18:25 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
Cher M.Florian
Est-ce que vous ne croyez pas que ce soit aussi Victor Hugo, qui a fait qu'on ne considère pas Napoléon 1er et Napoléon III comme une dynastie, mais en fait comme deux: il y a, malheureusement, des admirateurs de Napoléon 1er qui méprisent profondément Napoléon III.
Et je crois que c'est justement cette image que Hugo a voulu fondre: il décrit la gloire de Napoléon 1er et se moque dans les termes les plus grossiers et dégoûtants de Louis-Napoléon.
Je voudrais bien citer ici un texte de Hugo, où il compare l'Empire à une écorchure cachée sous sa cicatrice. Cet écrit en prose m'a choqué par la haine que Hugo y exprime. Je vais l'envoyer quand je l'aurai retrouvé.
Et en outre la personnalité de l'Empereur m'est infinement plus sympathique que celle de Hugo.

Fialin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Jan 2003 20:30 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
La pensée unique n'est pas une nouveauté! Depuis la chute du Second Empire, tous les régimes se sont fait les fossoyeurs du Second Empire.
Les chiffres suivant sont éloquents:

Proportion tenue par les poètes dans les receuils scolaires:

-1880/1900: Hugo est premier avec 15,8% du receuil pour lui seul
-1900/1920: Hugo est toujours premier avec 14% du manuel pour lui, loin devant le deuxième Lamartine (8,7%)
-1920/1940: Hugo est premier avec 11,75% (loin devant Musset: 8, 25%)
-Depuis 1940: Hugo est toujours premier avec 10,25% (il est cependant talloné par Baudelaire avec 9,3%)
-1960/1970: Hugo est premier avec 13%, mais Musset obtient le même score.

Il ressort donc de cette première statistique la prépondérance d'Hugo dans l'éductaion nationale depuis 1880. On note toutefois, avec le temps qui passe, une réduction des écarts entre les poètes. On note aussi que sur toute la période, l'écrasante majorité des poètes faisant partie du top10 sont des romantiques (dont Baudelaire, qui fut trainé en justice sous le Second Empire).
Il est aussi interessant de noter que Béranger entre dans le top10 entre 1880 et 1920 avant de disparaitre totalement à compter de 1940. Cette présence tend à confirmer l'entretien de la légende napoléonienne par la Troisième République au détriment du neveu.

-Popularité des écrivains chez les jeunes recrues (d'après une enquète au centre de sélection militaire de Limoges en 1962/1963)
On a posé la question au jeune recrue: "quel est votre écrivain préféré". La réponse reflète évidemment l'apprentissage scolaire, d'où la categorisation des réponses en fonction du niveau scolaire.

-Etudes supérieures: le vainqueur est Camus, devant Saint Exupéry, Hugo est troisième
-Niveau Bac: c'est Zola qui arrive en tête, Hugo n'est que quatrième
-Niveau certificat d'étude: Hugo est premier devant La Fontaine
-Niveau Primaire incomplète: Hugo est premier
-Pour l'ensemble: Hugo est premier

On voit donc que les jeunes recrues sont d'autant plus respectueuses d'Hugo qu'elles sont peu diplomées...

-Les auteurs cités au baccalauréat:
-1912: Hugo est loin de Rousseau, premier (cité 10 fois), sixième avec 4 textes
-1922: Hugo est toujours sixième
-1940: Hugo remonte à la troisième place
-1953: Hugo prend la première place à Molière
-1980: Pas un seul texte de Hugo sur les 25 auteurs proposés!
-1981: Hugo reprend la première place
-1982: Hugo premier
-1983: Hugo premier
-1984: Hugo est deuxième

Etonnante disparition d'Hugo en 1980, on remarque que l'arrivée des socialistes au pouvoir semble avoir dopé la côte hugolienne.

Source: chapitre Les classiques scolaires, par Daniel Milo, in Les Lieux de Mémoires, tome 2, sous la direction de Pierre Nora.[/u]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Jan 2003 12:23 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
Ce que vous avez écrit m'étonne. Je n'aurais jamais cru que Hugo n'est plus le poète préféré des Français. Et même que Zola, qui était son ennemi, le dépasse. Pourtant je trouve que Zola était meilleur que Hugo. Il critiquait ce dernier et ce qui compte vraiment pour un admirateur de Napoléon III, c'est que Zola défendait l'Empereur contre les pamphlets de Hugo.

Fialin, chevalier (Je suis devenu noble!) :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Jan 2003 12:33 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
Je dois avoir sauté le bas du message: jusqu'en 1980, tout semble être défavorable à Hugo, mais ce que vous écrivez est vrai: il regagne du terrain! J'éspère que cela ne va pas durer trop longtemps...

Fialin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Jan 2003 17:07 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Il ne faut pas se fier aux apparences, Zola fut aussi un opposant à Napoléon III, mais plus insidieux qu'Hugo.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Jan 2003 18:05 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
Cher Florian,
pouvez-vous me dire alors quel était le poète ou auteur le plus fidèle à l'Empereur? Peut-être Mérimée, l'amant de la mère d'Eugénie? Il me semble que c'était un proche de l'Empereur. Aussi Castelot raconte-il un épisode amusant où Mérimée fait écrire une dictée à quelques courtisans et à l'Empereur (d'ailleurs c'est ce dernier qui a fait le plus de fautes!). Il me semble donc que Prosper Mérimée est vraiment un ami de Napoléon III.

Fialin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Jan 2003 18:26 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Oui, il n'y a guère de doute, Mérimée fut l'écrivain encore célèbre de nos jours le plus proche de l'Empereur.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Jan 2003 20:22 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
Cher Florian,

Je suis du même avis que vous, même si Mérimée n'est peut-être pas le plus célèbre des poètes (J'ai apprécié Carmen et la Vénus d'Ille).
J'ai écrit un article sur la tour Malakoff du G-D de Luxembourg sous le nom de "Souvenir de la guerre de Crimée au G-D de Luxembourg". J'éspère que vous seriez un des premiers à le lire. J'ai encore d'autres informations sur des monuments du G-D rappellant Napoléon 1er, II et III. Par exemple il y a plusieurs arbres plantés pour commémorer la naissance du Roi de Rome. Cependant la tour Malakoff, est je crois, le seul lien avec le Second Empire.
Merci

Fialin :coucou:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Jan 2003 7:52 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
Cher Florian,
pourriez-vous me dire si, par hasard, Mérimée a reçu un titre de noblesse ou un ordre de la Légion d'honneur de Napoléon III?

Merci
Fialin


Dernière édition par Fialin le 21 Mars 2003 21:32, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB