Nous sommes actuellement le 09 Août 2020 13:01

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 23 Jan 2003 20:04 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Comme chacun le sait, après des débuts lyriques, la deuxième république s'engage vite dans une politique franchement réactionnaire (loi falloux, etc).
Le point d'orgue de cette politique reste la restriction du suffrage universel par la loi de 1850: par l'obligation d'avoir un casier judiciaire vide, et d'habiter au même lieu depuis au moins 3 ans (beaucoup d'ouvriers sont alors très mobiles), la population pouvant voter était amputée d'un tiers (le tiers le plus pauvre, bien sûr).
Deux petites remarques:
-Thiers (l'initiateur de cette loi) n'avait pas un logement fixe depuis 3 ans et ne pouvait théoriquement pas voter... il lui fallut faire produire un faux certificats par sa mère pour contourner la loi.
-Louis Napoléon Bonaparte, avec 2 coups d'Etats au compteur, était loin d'avoir un casier judiciaire vierge, et ne pouvait donc théoriquement pas voter!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Jan 2003 20:25 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
En fait la deuxième République est engendrée par une révolution. Je ne crois pas qu'on consultait vraiment les lois à ce moment-là, comme c'est souvent le cas dans un Etat qui sort d'une révolution. La candidature de Louis-Napoléon a été posée par son ami Fialin à Paris, vu que le prochain Prince-Président était à ce moment-là en exil en Angleterre. Je pense que normalement on pose sa candidature soi-même ? En outre Louis-Napoléon ne voulait d'abord pas du tout devenir candidat et c'est Persigny qui s'en est chargé.
Finalement je suis d'avis que les autres candidats n'étaient pas non plus dans la légalité: je pense que Cavaignac n'est pas non plus un citoyen honorable. Est-ce qu'il n'a pas non plus transgressé quelque loi ? Je serais intéressé de le savoir. Merci

Fialin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Jan 2003 17:46 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Mai 2002 9:45
Message(s) : 537
Le plus stupide dans cette deuxieme République était le mendat non-renouvelable qui a obligé Louis-Napoléon a faire un coup d'Etat pour rester au pouvoir ! :? Et dire que certains voudraient que ce principe soit appliqué de nos jours !

_________________
VIVE L'EMPEREUR !!!
Hypolite.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Jan 2003 17:49 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Cher Fialin, vous devez confondre, je parle de la loi électorale de 1850 donc bien après l'élection de LNB à la présidence.
Hyplite: ce système n'était pas absurde, il visait à empêcher que le pouvoir soit monopolisé trop longtemps par un même homme. On peut être contre, mais ce n'est pas stupide.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Jan 2003 19:11 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Sep 2002 17:09
Message(s) : 438
Localisation : Nancy
C'est dans cet état d'esprit qu'aux Etats-Unis le mandat n'a qu'une durée de quatre ans, et renouvelable deux fois.
La France a également réduit la durée du mandat présidentiel.

Ceci peut-être intéressant dans le cas où le président n'est plus "aimé" par la majorité de ses concitoyens.
Dans le cas contraire, il ne devrait pas avoir de soucis ! (En France.)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Jan 2003 20:19 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
Cher Florian,
c'est vrai que j'ai confondu.
Mais je pense que cette loi avait du bon: elle a provoqué la haine du peuple et ainsi Louis-Napoléon l'utilisa pour son coup d'Etat: il demanda d'abord à l'Assemblée d'abolir cette nouvelle loi, ce qu'elle refusa. Le Prince-Président montait ainsi dans l'estime du peuple. Et au lendemain de son coup d'Etat il fit coller des affiches sur lesquelles il affirmait qu'il avait aboli la loi en tant que Président à vie, ce que le peuple appréciait beaucoup. L'Assemblée essayait de regagner pour sa cause le peuple et abolit la loi à son tour, mais trop tard. La République appartenait au passé.

Et pour répondre à vos remarques: la limitation des suffrages était surtout pensée pour la gauche à laquelle les bonapartistes n'appartenaient pas. Et l'Assemblée n'aurait certainement pas défendu à Louis-Napoléon de voter, car elle craignait une révolution du peuple pro-louis-napoléonien...

Fialin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Jan 2003 20:21 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Citer :
il demanda d'abord à l'Assemblée d'abolir cette nouvelle loi, ce qu'elle refusa

A ma connaissance, LNB ne s'est pas opposé à cette loi, il était trop heureux de trouver là un argument politique pour discrediter la République le moment venu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Jan 2003 18:17 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
Cher Florian,
je n'ai pas prétendu qu'il était opposé à la loi. Mais ce que j'ai dit et ce qui me semble vrai, c'est qu'il a demandé à l'Assemblée d'abolir ces lois restrictives : il savait bien que l'Assemblée irait protester et qu'ainsi il pourrait fortifier sa popularité. Louis-Napoléon avait ainsi bien calculé son coup d'Etat d'avance.

Fialin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Jan 2003 18:25 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Je suis bien d'accord sur le fond, c'est une évidence, ce qui me gêne, c'est que tu dise qu'il a demandé à l'Assemblée de ne pas faire cette loi. As tu une source précise la dessus?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Jan 2003 12:46 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 21 Jan 2003 16:31
Message(s) : 20
Localisation : Paris
Bernard a ecrit:
Citer :
C'est dans cet état d'esprit qu'aux Etats-Unis le mandat n'a qu'une durée de quatre ans, et renouvelable deux fois.


Deux remarques:
- concernant la reduction de notre mandat presidentiel, elle ne peut etre justifiee par une volonte d'empecher la monopolisation d'un pouvoir par un meme homme. En effet, cela ne serait pertient qu'en cas de regime presidentiel - ce qui est le cas aux Etats-Unis. En France, le regime n'est pas presidentiel, mais hybride avec une preponderance parlementaire. Ainsi sur un fondemement de droit constitutionnel et de theorie des regimes politiques, la reduction du mandat presidentiel ne se justifiait pas. :cry: :wink:
- Ensuite, la limitation a deux mandats par president n'est pas dans l'esprit meme de la constitution americaine: c'est Roosevelt qui a modifie la constitution dans ce sens, considerant apres tous ses mandats que ce n'etait pas forcement si bon. 8O :?:

Si l'histoire constitutionnelle vous interesse, je peux vous faire un topo rapide sur le cheminement constitutionnel de la France et des Etats-Unis, ces deux pays etant partis de la separation des pouvoirs de Montesquieu; ou sur la valeur de la constitution (et de l'ensemble des normes constitutionnelles) dans ces deux pays (controle de consitutionnalite, protection des libertes individuelles...)

_________________
"La mort n'est rien, mais vivre vaincu et sans gloire, c'est mourir tous les jours." l'Empereur


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB