Nous sommes actuellement le 05 Juil 2020 13:47

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Jan 2006 10:40 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 1923
Luern a écrit :
Par contre, la levée en masse n'était pas une "plaisanterie"

La guerre de 70 fut précisement la défaite de ce concept face à la conscription.

Les républicains et la majorité de la population étaient persuadé que la "garde nationale", le "peuple en arme" renouvelleraientt Valmy

Ce concept, novateur et très efficace en 1790 était dépassé en 1870.

Peu de temps après, la France s'alignait sur la Prusse et instaurait une veritable conscription afin de: former ses reserves.


Rapidement, sur la trahison des républicains. Elle est indéniable. Et on ne discuterait pas de la légitimité dynastique ? Et pourquoi donc ?

Le Plébiscite de mai 1870 a donné une majorité de OUI à Napoléon III. Soit 70% des suffrages exprimés ! Les républicains ont donc été heureux de passer outre grâce à la divine surprise de Sedan.

Pour le reste, le concept de "levée en masse" était bien une plaisanterie. Si les républicains avaient eu un tant soit peu de connaissances militaires, ils l'auraient sû. Evidemment, un Gambetta ne pouvait pas le savoir: il était NUL sur le plan militaire...

Grand bêta !!!

Ce ne sont pas les volontaires de 92 qui arrêtèrent l'invasion après Valmy, mais bien l'armée royale de Louis XVI, repeinte en tricolore. L'amalgame décidé par Carnot permit de mélanger "blancs" et "bleus" (les volontaires étaient revêtus de drap bleu alors que les vétérans étaient encore revêtus de l'habit blanc) !

Cela dit, cette levée en masse aurait pu donner des résultats, si on avait pris le temps d'aguerrir les jeunes recrues et de les exercer. Mais Gambetta ne voulait pas attendre. Et Paris menaçait de capituler: il fallait donc se porter à son secours...

Ceci aboutira aux batailles désastreuses de Beaune-La-Rolande et de Loigny, échecs dus aux incohérences du stratège en chambre qu'était Gambetta et qui prétendait mener les opérations à la place du général en chef (Aurelle de Paladines)! Gambetta avait nommé ce dernier parce qu'il n'était pas bonapartiste (mais orléaniste). Seulement, il n'avait pas confiance en lui parce qu'Aurelle était royaliste...

Toujours la politique ! Quand c'était le destin du pays qui était en jeu !!! :evil:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2013 11:13 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 646
Je reprends ce curieux débat où il est question de "trahison" des républicains le 4 septembre 1870, pour rappeler qu'il n'y eut point de révolution ce jour là ... les députés républicains ont demandé la déposition de l'empereur prisonnier au corps législatif, et le gouvernement de l'impératrice régente ne s'y est pas opposé. Un régime déliquescent et discrédité par la défaite s'est effacé sans lutter pour se maintenir... Je ne vois pas là de trahison...

_________________
Le passé change parce que nous changeons


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2013 11:53 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9261
Localisation : Région Parisienne
Trahison, le mot est fort et exagéré. Les républicains ont voté contre les crédits militaires durant le second empire, considérant que la levée en masse devait résoudre tous les problèmes, ayant des souvenirs lointains de la Révolution et oubliant, comme le rappelle justement Liber censualis, que la colonne vertébrale de l'armée révolutionnaire était constituée par les troupes de l'armée royale.

La désillusion allait être amère, la levée en masse ne remplace pas des troupes instruites, et l'encadrement ne s'improvise pas.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2013 16:07 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2961
La France était dans les mains de politiques et de faiseurs d'opinion particulièrement stupides....Paris avait bien pavoisé pour Sadowa ! Pas de généraux de qualité, Pas d'enseignements retirés du conflit civil américain...L'armée semble bien moins organisée qu'elle ne l'était lors de l'expédition d'Alger.L'armée de Louis XVI avait été capable de fournir des cadres pour former l'armée de la levée en masse de la révolution ,d'excellents sous officiers ,bien instruits qui avaient su se révéler aussi excellents officiers.....Rien de tel en 1870 et cependant les expériences n'avaient pas manqué,de L'Italie au Mexique en passant par la Crimée .....et le courage au combat n'avait jamais manqué.........


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2013 17:42 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
Il y a eu en 1870 devant l'armée allemande un effondrement complet et presqu' immédiat des troupes françaises en moins d'un mois. Et quand l'empereur lui-même est fait prisonnier le 2 septembre, on ne saurait être étonné que des élus veuillent proclamer la République. Le pouvoir était vacant de facto. Il ne saurait donc y avoir trahison.
Sur le plan politique, l'extrême gauche qui s'est manifestée le 14 août avec Blanqui, est bien plus forte qu'on ne peut le penser. On le verra plus tard avec la Commune. C'est dès lors pour prendre les devants et éviter le renouvellement des journées de juin 1848 qui ont terrifiés l'opinion, avec une extrême gauche déterminée à faire entendre sa voix, que Gambetta avec Jules Favre et soutenu par la plus grande partie des élus républicains, vont à l'Hotel de Ville proclamer la République le 4 septembre.
On peut penser qu'il y avait urgence à mettre fin en urgence à la vacance du pouvoir.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2013 18:12 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6900
ça me fait penser à ce mot de De Gaulle :"En mai 58, le pouvoir n'était pas à prendre, il était à ramasser." Si cela peut se discuter, je pense en revanche que cela s'applique très bien à la chute de Napoléon III. Pourquoi les républicains se seraient-ils gênés pour prendre le pouvoir, sachant que celui-ci était issu d'un coup d'état contre la 2ème République ?

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2013 20:55 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mai 2003 15:53
Message(s) : 664
Localisation : N France / Paris / Seine
Certes, mais cette proclamation, même riche en symbole pour une république qui en est friande, ne signifie pas grand-chose historiquement. La IIIeme république ne date pas de ce moment. Le gouvernement qui suit n'est pas a proprement parler républicain. Plus encore : les législatives de 1871 (?) donnent les 2/3 de la chambre aux royalistes : le système mis alors en place n'a rien de très républicain : il ne sert que d'attente de la mort du comte de Chambord, avec de sénateurs monarchistes a vie ( je crois que les derniers sont morts autours de 1920 !). Il faudra attendre l'amendement wallon (1875?) pour qu'on parle de république ... Mais évidement comme début c'est moins sexy !

_________________
"Le droit du Prince nait du besoin du peuple." (Pierre BOUTANG)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2013 23:17 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6345
Localisation : Provinces illyriennes
Et pourtant, cher Lamy, c'est la date que l'on honorera symboliquement par la suite... :wink:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Fév 2013 11:28 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 646
pierma a écrit :
ça me fait penser à ce mot de De Gaulle :"En mai 58, le pouvoir n'était pas à prendre, il était à ramasser." Si cela peut se discuter, je pense en revanche que cela s'applique très bien à la chute de Napoléon III. Pourquoi les républicains se seraient-ils gênés pour prendre le pouvoir, sachant que celui-ci était issu d'un coup d'état contre la 2ème République ?


Cela s'applique d'autant mieux, que rien n'a été fait par le gouvernement impérial pour empêcher la proclamation de la république ce jour là !! Des troupes étaient disponibles à Paris et ont été massées devant le corps législatif, mais aucun ordre d’intervention ne leur a été donné.

_________________
Le passé change parce que nous changeons


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Fév 2013 12:13 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
Certes cela tient au fait que l'empereur très malade était prisonnier des allemands. Mais on sent aussi l'usure d'un régime. Quand l'impératrice forme un nouveau ministère de bonapartistes décidés à continuer l'empire, sa proposition est balayée alors que le Corps législatif délibérait, par la proclamation de la République du 4 septembre. L'Impératrice régente doit s'enfuir.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mars 2013 17:45 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 04 Mai 2010 14:51
Message(s) : 602
L'historiographie d'apres 70 n'a jamais été honnete.IL est politiquement correct de glorifier la République naissante Gambetta,Garibaldi ,la Commune ,Blanqui etc...Il y a eu un "hold up" des républicains sur un pouvoir vacant.Le plébiscite de juillet montrait un soutien populaire à l'Empire.Le gros problème était que le gros des forces armées (soutien de l'empereur) était prisonnier .Après il ya eu un folklore avec ces armées de Paris,de la Loire ,de Bourbaki ...qui se sont battues avec des pertes mais sans aucune issue.Je partage l'avis que Gambetta qui a tant d'avenues en ville est tres surestimé.Le role de la Finance est obscur mais déja dans ce domaine l'opportunisme et le réalisme prévaut.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mars 2013 17:53 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9261
Localisation : Région Parisienne
Il faudra m'expliquer le rôle de la Finance, parce que là, je ne vois pas. Encore une théorie du complot ?

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Mars 2013 11:01 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 04 Mai 2010 14:51
Message(s) : 602
oh bcp plus simple:les grandes banques et industriels n'ont pas soutenu le régime pendant les quelques jours ou l'Impératrice tente de mettre en place un gouvernement de régence.Maintenant les financiers sont favorables à l'arret des hostilités le plus tot possible(capitulation du 28 janvier) et n'avaient pas prévu la réaction des parisiens en 71


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Mars 2013 11:31 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9261
Localisation : Région Parisienne
Vous rêvez, vous attribuez des pouvoirs aux banques qu'elles n'ont pas, surtout à cette époque où leur périmètre est quand même réduit.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Mars 2013 20:28 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
ALEXANDRE 1ER a écrit :
L'historiographie d'apres 70 n'a jamais été honnete.IL est politiquement correct de glorifier la République naissante Gambetta,Garibaldi ,la Commune ,Blanqui etc...Il y a eu un "hold up" des républicains sur un pouvoir vacant.Le plébiscite de juillet montrait un soutien populaire à l'Empire.Le gros problème était que le gros des forces armées (soutien de l'empereur) était prisonnier .Après il ya eu un folklore avec ces armées de Paris,de la Loire ,de Bourbaki ...qui se sont battues avec des pertes mais sans aucune issue.Je partage l'avis que Gambetta qui a tant d'avenues en ville est tres surestimé.Le role de la Finance est obscur mais déja dans ce domaine l'opportunisme et le réalisme prévaut.
je ne comprends pas vos réticences à l'égard de Gambetta et des milieux de finance. Gambetta a en effet décidé avec les députés républicains modérés de se prononcer pour continuer la lutte, "la guerre à outrance", votre souhait si j'ai bien compris et les financiers ont adopté le point de vue inverse qui vous choque mais se trouve être celui de la majorité des français qui voulaient au contraire la paix et l'ont exprimé en votant largement pour les monarchistes pour cette raison, en leur donnant une énorme majorité de 400 députés à l'Assemblée Nationale.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB