A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 22 Avr 2018 11:28

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Napoléon III et les ouvriers
Message Publié : 21 Avr 2002 13:34 
Hors-ligne
Archives ancien forum

Inscription : 19 Avr 2002 21:01
Message(s) : 14
hamon bernard a écrit :
je recherche, pour l'expliquer à un enfant élève de CM2, la ou les actions essentielles que Napoléon III aurait eu en faveur des ouvriers.

Roy-Henry a écrit :
Très sensible à la question sociale (son ouvrage sur l'extinction du paupérisme), Napoléon III supprime le livret ouvrier (en 1864?), permet l'association aux groupes de défense des ouvriers (les premiers syndicats), et financera de sa cassette personnelle, le voyage des délégués ouvriers français au congrès de la 1ère internationale.
Je pense qu'on lui doit aussi les premières mesures pour garantir une pension aux ouvriers âgés (à partir de 70 ans). certes, ils n'étaient guère nombreux à atteindre cet âge, mais c'étaient bien les premières mesures favorables aux ouvriers.
Il doit y avoir aussi des décisions ponctuelles pour autoriser des prêts avantageux pour permettre aux ouvriers d'accéder à la propriété (à vérifier).
La IIIème république ne fera guère mieux jusqu'en 1936...!

Burtscher Eric a écrit :
Il a, entre autre, instoré une sorte de réponce au chaumage; Les fermes Proudons (je ne suis pas sur de l'orthographe)qui assuraient un moyen de travailler, sorte de kibouts ou kolkose,l'épargne y etait obligatoire, les chomeurs pouvaient ce faire un petit pécule, qui a permit à beaucoup de se faire artisant, là n'est pas la seul mesure, et je vous en ferais parvenir un petit dossier. Louis Napoléon vulait être l'Empereur des Ouvriers, il a payé de sa poche, les parcs des Butes Chaumon (entre autres).

RUEDA Louis Xavier a écrit :
-08/09/1852: Fondation d'une caisse de retraite et de secours mutuel pour employés et ouvriers des manufactures de Sèvres, des Gobelins et de Beauvais.
-Novembre 1853: Louis Napoléon crée un service de traitement à domicile destiné aux pauvres de la capitale.
-Novembre 1856: Création de fourneaux économiques (repas à très bas prix).
-Le salaire passe à 5 francs par jour, des asiles pour ouvriers agés ou infirmes sont ouverts.
-Instauration des caisses de retraite pour la vieillesse et patronnage d'un organisme de crédit reservé aux salariés.
-En 1862 envoi à l'exposition universelle de Londres d'une déléguation d'ouvriers, Louis Napoléon invite les travailleurs de France à exiger à l'instar de leurs homologues anglais le droit de coalition et d'association. En 1864 à Londres nait l'association internationale des travailleurs, un an après l'Internationale aura son bureau parisien.
-Création de coopératives de production et de consommation. Louis Napoléon donne le droit de constitution aux sociétés de secours mutuel qui assurent leurs membres contre les accidents du travail et les risques de maladies.
-Abolition de l'article 1780 du Code Civil stipulant que devant un tribunal, dans les conflits opposant un 'maitre' et ses employés, le patron devait avoir automatiquement raison contre l'ouvrier.
-Stabilisation du prix du pain,"démocratisation des rentes" en instituant les petites coupures et extension considérable du corps des prud'hommes.
-En 1868, l'Empereur fait etudier un système d'assurances sociales que la guerre de 1870 empêchera seule de voir réaliser.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Avr 2008 17:39 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 17 Juil 2007 23:11
Message(s) : 157
Vous avez oublié la margarine! pour remplacer le beurre à moindre coût!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mai 2008 0:48 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 22 Avr 2008 15:31
Message(s) : 63
Justes quelques précisions pour nuancer le tableau...
Napoléon III avait certes un intérêt pour la condition ouvrière et a cherché un temps à les rallier au régime. Des mesures furent prises en leur faveur. Mais il ne faudrait pas oublier la pression qu'exercent les ouvriers eux-mêmes (par exemple pour le droit de coalition en 1864 ou l'abolition de l'article 1781) pour comprendre l'adoption de ces mesures.
Et puis assez vite les ouvriers s'engagent dans un mouvement de revendication qui se veut indépendant (Manifeste des Soixante de 1864) et abandonnent les idées de Proudhon sur la non participation électorale et politique. Pas tous certes, mais dans la deuxième partie des années 60, le mouvement ouvrier lutte clairement avec l'opposition républicaine et démocratique (voir les figures de proue comme Varlin ou Malon). Il ne faut jamais oublier que les ouvriers comme tous les autres sont soumis au régime autoritaire de l'empereur et à l'absence d'un grand nombre de libertés...
L'Internationale française est aussi trainée trois fois devant les tribunaux entre 1868 et 1870, ses sections dissoutes, certains membres emprisonnés. Et lors des grèves de La Ricamarie et d'Aubin la troupe tire sur les grévistes.
Quant au livret ouvrier, il n'est supprimé qu'en 1890 mais tombe de plus en plus en désuétude dans les années 1860, du fait même des patrons (difficulté de les tenir à jour, peu intérêt pour cette tâche administrative).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2009 15:44 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 25 Nov 2009 19:18
Message(s) : 12
Déplacé

Bonsoir!

En révisant mon cours, je me suis rendu compte que Napoléon III avait mis en place de très nombreuses réformes ouvrières. Comment peut-on expliquer que les ouvriers soient restés imperméables à ces avances sociales? Pourquoi n'ont-ils pas rejoint la cause d'un Napoléon qui leur était si attentif?

Merci d'avance pour vos éclaircissements.

_________________
"Un homme qui se noie se raccroche à tout, même à un serpent." Mahmoud, Sultan Ottoman


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB