Nous sommes actuellement le 11 Juil 2020 12:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 25 Juin 2003 12:19 
André Castelot dans NIII- des prisons au pouvoir- juge le projet d' extinction du paupérisme du prince président d' irréaliste et démagogique. Je souhaiterais savoir ce qu'il en est vraiment. Y-aurrait-il quelq'un qui possèderait cet ouvrage de l' empereur? Et dans la situation économique de la France sous le second empire en quoi se projet est-il irréalisable?
merci
lise.c


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juin 2003 15:12 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
Je serais intéressé de savoir quelle version du "Napoléon III" de Castelot vous avez lue avant de vous répondre.
Merci,

Fialin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juin 2003 18:29 
en effet, je doit rectifier mes propos, ce n' est pas exactement A. Castelot qui porte un jugement sur les projets de NIII ( j'espère que cet écrivain de renom me pardonera !) , mais la baron de Hubner ( ambassadeur d' Autriche ) et le Ministre Odilon Barrot dans le livre " Napoléon III- des prisons au pouvoir-" librairie academique perrin, page 558.
lise. :roll:


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Juin 2003 13:57 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 07 Jan 2003 12:45
Message(s) : 799
Je ne connais pas trop ce livre. Il paraît que Louis-Napoléon proposait plusieurs méthodes à l'état français pour donner du travail à tout le monde pour que chacun ait droit à une rémunération. Ceci devait conduire à l'abolition de la pauvreté. Il proposait en outre de partager entre les gens pauvres les terrains vagues autour des villages pour qu'ils puissent vendre leurs produits sur un marché et ainsi obtenir l'argent pour vivre.
Certaines de ces réformes seront exécutées sous le Second Empire.

Fialin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Juin 2003 19:58 
Vous pouvez télécharger l'"Extinction du pauperisme" (et autres ouvrages de N. III) dans ce site:

http://gallica.bnf.fr/


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Juin 2003 22:29 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Juil 2002 22:33
Message(s) : 548
Localisation : N France / Marseille / Bouches-du-Rhône / Provence
Fialin a écrit :
Je ne connais pas trop ce livre. Il paraît que Louis-Napoléon proposait plusieurs méthodes à l'état français pour donner du travail à tout le monde pour que chacun ait droit à une rémunération. Ceci devait conduire à l'abolition de la pauvreté. Il proposait en outre de partager entre les gens pauvres les terrains vagues autour des villages pour qu'ils puissent vendre leurs produits sur un marché et ainsi obtenir l'argent pour vivre.
Certaines de ces réformes seront exécutées sous le Second Empire.
Fialin


Oui, sous l'ancien régime,c'était les jardins comunaux!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Juin 2003 3:54 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Mai 2003 22:05
Message(s) : 250
Localisation : N France / Lorient / Morbihan / Bretagne
Citer :
Oui, sous l'ancien régime,c'était les jardins comunaux!


Les communes sont une création de la révolution, alors comment des jardins communaux auraient-ils pû exister sous l'ancien régime ? :exorbité:


Mais de toute façon le plan de Nap III est beaucoup plus ambitieux que de simples jardins potagers :

1) Il compte créer une classe intermédiaire tampon entre les ouvriers et le patronat qui serait le corps des prud'hommes, ils auraient pour fonction de représenter les ouvriers et en même temps de maintenir l'autorité de l'Etat. Ils seraient élus tout les ans par les ouvriers à raison d'un prud'homme pour 10 ouvriers, ils devraient montrer le bon exemple pour les stimuler les ouvriers, et seraient payés le double ; Nap III les comparent aux sous-off de l'armée. (démocratie salariale)


2) Il veut aussi utiliser les 6 000 000 terres en friches exploitables pour créer des colonies agricoles, qui auraient 2 buts : nourrir un grand nombre de familles pauvres en leur faisant cultiver la terre, soigner les bestiaux..., et d'offrir un refuge momentané aux ouvriers aux chomage. Les pauvres trouveraient nourriture, travail, éducation et religion. (assurance chomage)

Lorsque l'industrie aurait besoin de travailleurs elle irait à ces dépots centraux, et serait obligé de proposer un salaire descend car autrement l'ouvrier préfererait rester dans la colonie. (C'est le principe d'un salaire minimum vital, non basé sur la loi mais sur l'offre et de la demande.)

Pour stimuler les échanges de travailleurs entre la colonie et l'industrie, une somme serait prélevée sur les bénéfices de la colonie qui constiturait une épargne pour chaque ouvrier selon le travail qu'il a fournit.

Les prud'hommes de l'industrie enverraient les hommes qui ne peuvent employés aux colonies agricoles, et les prud'hommes des colonies essayeraient de placer dans l'industrie les ouvriers dont celle-ci aurait besoin. De plus les ouvriers apprendraient l'agriculture et seraient plus polyvalents. (échange et rôle de l'ANPE)

Comme dans le privé les colonies auraient des prud'hommes , mais aussi des directeurs qui auraient pour rôle d'apprendre l'agriculture aux ouvriers, ils seraient élus par les ouvriers et les prud'hommes réunis, au-dessus il y aurait un gouverneur par colonie qui serait élu par les directeurs et les prud'hommes réunis. L'administration de la colonie se composerai du gouverneur et d'un comité formé d'un tiers de directeurs et 2 tiers de prud'hommes. (démocratie salariale)

Chaque année les compte de la colonie seront communiqués à l'assemblée générale des travailleurs et soumis au conseil général du département qui devra les approuver. Tous les ans les gouverneurs rencontreront à Paris le ministre de l'intérieur et discuteront du meilleur emploi à faire des bénéfices. (transparence)

Une discipline sévère regnerai dans les colonies, la vie y serai salutaire mais rude, car leur but des pas de nourrir des fainéants mais d'annoblir l'homme par le travail et par une éducation morale. Le logement, la solde, la nourriture, l'habillement seraient règlés d'après le tarif de l'armée.


analyse :
Ce projet de Napoléon III élaboré en 1848, est assez étonnant, dans sa première partie il veut établir un syndicat républicain et démocratique qui aurait pour but de défendre aussi bien les ouvriers que le patronat et l'Etat comme un médiateur, pour rendre le monde du travail moins conflictuel.

Dans sa deuxième partie il fait un mélange de communisme et de libéralisme, il veut créer des colonies agricoles démocratiques basée sur le principe de la communauté qui éduqueraient les ouvriers, leur serviraient d'assurance chomage, leur permettraient de retrouver du travail dans l'industrie à un salaire correct, leur donneraient un petit pécule selon le travail qu'ils ont fournis, et tout çà par rapport à la loi de l'offre et de la demande qui dépend de la situation économique ; ces colonies sont en fait les régulatrices de l'économie.

En gros c'est égale au : SMIC = salaire minimum dans l'industrie
assurance chomage = colonie quand l'économie va mal
RMI = minimum vitale en colonie
caisse d'épargne = petite épargne
syndicats = syndicat républicain médiateur

_________________
Le sage n'affirme rien qu'il ne puisse prouver. proverbe latin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB