A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 22 Jan 2018 13:15

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
Message Publié : 08 Août 2013 22:36 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 26 Fév 2011 9:10
Message(s) : 680
Localisation : france
%1 J'ai trouvé sur le net en oeuvre complete numerisée
"Relations des quatre voyages entrepris par christophe colomb
de Martin fernandez de Navarrete "

traduit en Version française 5 tomes. Passionnant.

Tome 2 ( relation 1 er voyage) : http://books.google.fr/books?id=cXuUEUQ ... .1&f=false

les autres tomes sont aussi numerisés sur google books


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Déc 2013 17:19 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Mai 2013 21:37
Message(s) : 5
Quelle est, selon vous, la "meilleure" biographie de Cortès ? (j'ai vu qu'il en existe au moins deux en français, Duverger et Bennassar)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Déc 2013 18:35 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Fév 2011 22:11
Message(s) : 17
Bonjour,

Je recherche un livre sur les améridiens soit sur leur histoire générale soit sur des cultures précises type comanches, sioux, apaches ect...

Merci


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2014 13:14 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2009 10:33
Message(s) : 27
Localisation : Tours
Je souhaite en savoir plus sur la vie politique des États-Unis au XIXe siècle, en particulier avant la guerre de Sécession ; je cherche donc d'éventuels livres en français sur la question.

À défaut je suis aussi preneur d'ouvrages plus génériques sur l'histoire des E-U mais qui s'attarderaient sur cette période (j'ai lu par exemple le livre de James McPherson sur la guerre qui comporte une longue partie sur les années ayant mené au conflit mais j'aimerais approfondir).

Merci d'avance aux spécialistes !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Juin 2014 15:08 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2012 20:56
Message(s) : 611
Localisation : Suisse
Je vous suggère de partir de livres généraux sur l'histoire des Etats-Unis et de voir les bibliographies proposées (André Kaspi, le livre dirigé par Bernard Vincent, celui de Jean-Michel Lacroix, etc.). Vous trouverez des références surtout en Anglais, mais parmi les ouvrages et articles en français, on peut citer:

Jacques Portes, Les Etats-Unis de l'indépendance à la Première Guerre mondiale, 1991.
les différentes publications de Vincent Bernard (La Destinée manifeste: Aspects idéologiques et politiques de l'expansionnisme américain au XIXe siècle, 1999.
René Rémond, Les Etats-Unis devant l'opinion française, 1815-1852, 1963.

Sans oublier les biographies des différents présidents.

_________________
Comme disaient les Kennedy, "faut pas se laisser abattre"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Juin 2014 17:26 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1910
Karwen a écrit :
Bonjour,

Je recherche un livre sur les améridiens soit sur leur histoire générale soit sur des cultures précises type comanches, sioux, apaches ect...

Merci


Sur les Sioux : Les Sioux "vie et coutumes d'une société guerrière" de Royal B. Hassrick traduit en français par Laurence Fritsch aux Editions Albin Michel dans la collection "Terre Indienne"

Bien à vous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Sep 2017 19:03 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Mai 2010 14:03
Message(s) : 97
Localisation : Lille
Pièce jointe :
IMG_3569.JPG
IMG_3569.JPG [ 80.88 Kio | Consulté 2744 fois ]
127 pages

_________________
"Vos amis ont un taux de mortalité assez élevé." - L'harmonica


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Oct 2017 22:42 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 30 Août 2010 15:50
Message(s) : 6
hello,

je ne sais plus qui cherchait un livre en anglais sur l'histoire US, il y a "The Enduring Vision : A History of the American People". L'anglais utilisé est assez accessible et c'est un livre qui est sans cesse actualisé.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re:
Message Publié : 05 Nov 2017 23:36 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Mai 2010 14:03
Message(s) : 97
Localisation : Lille
PJ57 a écrit :
Aurelianus a écrit :
A paraître, toujours sur les Mayas et chez Tallandier, le livre Les Mayas de Arthur Demarest.

L'ouvrage a paru depuis :

Image

Pour discuter de ce livre, et afin de ne pas alourdir ce fil bibliographique, je vous invite à vous rendre sur ce fil de discussion...

Aurelianus a écrit :
Sinon je souhaiterais citer un classique qui est l'équivalent de Gibbon pour les civilisations précolombiennes, les ouvrages de William Prescott, Histoire de la conquête du Mexique et du Pérou.

Cette oeuvre de Prescott vient d'être rééditée, tout récemment, aux éditions Pygmalion sous le titre - hélas racoleur, pour ne pas dire lamentable - de : Aztèques et Incas : Grandeur et décadence de deux empires fabuleux.

PJ


Désormais édité sous la collection texto
Image

Arthur Demarest ramène à la vie cette civilisation perdue. Il en décrypte l’histoire complexe, la
société brillante, la spiritualité omniprésente, et surtout la chute énigmatique. Et s’il n’y avait pas
d’énigme, si la société maya fournissait elle-même la clé de son déclin, ou plutôt de sa
transformation ? Les Etats mayas combinaient deux couches sociales : dans la forêt tropicale, une
masse de paysans très productifs, remarquablement adapté à leur milieu ; dans les cités, une élite
turbulente et dissipée, dominée par un roi sacré, chef religieux et militaire. Les élites mayas
fondaient leur pouvoir sur l’éclat de leurs victoires, sur la richesse de leurs rituels, sur la beauté de
leurs temples et de leurs palais. Ils réclamaient de leur peuple toujours plus de main d’oeuvre,
toujours plus de grains. D’où des charges croissantes, et une surpopulation qui a fini par dégrader
un milieu écologique fragile. De 750 à 1050, craignant l’insécurité, courbés sur un sol devenu
infertile, les paysans ont émigré, tandis que les élites, incapables de répondre à la crise ou de se
soutenir elles-mêmes, ont fini par abandonner les grandes cités. Les Mayas, sans disparaître, ont
changé, adoptant un modèle social moins spectaculaire, mais plus efficace.


414 pages (299 sans les notes et bibliographies)

_________________
"Vos amis ont un taux de mortalité assez élevé." - L'harmonica


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Déc 2017 21:34 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Mai 2010 14:03
Message(s) : 97
Localisation : Lille
une intéressante analyse des mythes fondateurs aztèques

Image

Comment lire l'histoire préhispanique ? Comment interpréter la chronologie indigène ? Originairement nomades et guerriers, les Aztèques se sont progressivement insérés dans le creuset des peuples sédentaires de la vallée de Mexico. Accédant au pouvoir, ils ont alors reconstruit leur passé pour justifier leur domination sur la Méso-Amérique.

Déchiffrant les codex précolombiens et les chroniques du XVIe siècle, ce livre parcourt cette histoire biseautée et rebrousse les chemins des Aztèques. Il met au jour un passé soigneusement recomposé où l'origine sert en permanence d'enjeu culturel et politique.

_________________
"Vos amis ont un taux de mortalité assez élevé." - L'harmonica


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Déc 2017 11:26 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Mai 2010 14:03
Message(s) : 97
Localisation : Lille
livre très succinct (130 pages) présentant plusieurs mythes mayas et azteques

Image

Mythes aztèques et mayas
Issus d'une très ancienne tradition, les mythes mayas ont survécu dans les inscriptions et l'art préhispanique alors que la mythologie des Aztèques, peuple dont l'expansion impériale avait commencé près de deux siècles avant la conquête espagnole, est connue surtout grâce à des documents coloniaux du XVIe siècle. Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique maya et l'interprétation des codex ont jeté une lumière nouvelle sur l'ensemble de la mythologie méso-américaine. Au fait de ces apports, l'auteur rapporte les récits majeurs aztèques et mayas, qui parlent de la création et du déluge, des origines de la vie et de la défaite des dieux de la mort. Et il montre en quoi la conception mythique de l'État élaborée par les Aztèques fournit comme une justification cosmique à leur fulgurante expansion politique.


Karl Taube
Professeur d'anthropologie de l'université de Riverside, Californie, il est l'auteur de plusieurs livres consacrés à la religion et l'art de la Méso-Amérique ancienne.

_________________
"Vos amis ont un taux de mortalité assez élevé." - L'harmonica


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 19:18 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Mai 2010 14:03
Message(s) : 97
Localisation : Lille
pour tout savoir sur le contexte du sacrifice humain chez les aztèques :


Image

Présentation de l'éditeur
Nulle part le sacrifice humain officiel, organisé par l'Etat, n'a été plus répandu que dans l'ancien Mexique. Les Aztèques eux-mêmes se vantent d'avoir immolé en trois ou quatre jours quelque 80 400 guerriers pour l'inauguration de leur Grand Temple en 1487. Cette pratique, qui nous paraît barbare, mais que toute une tradition tente de minimiser ou de justifier reste particulièrement difficile à comprendre. On dit parfois que le XXe siècle a vu bien pis avec ses génocides, mais le fait de sacrifier des ennemis n'empêchait nullement les Aztèques d'exterminer en plus des cités entières. Il est vrai aussi que bien d'autres civilisations ont immolé des hommes aux dieux, mais elles ont en général fini par passer au sacrifice animal, ou même, comme le christianisme, au sacrifice non sanglant. Comment comprendre alors le cas des Aztèques ? Pourquoi ces mises à mort nombreuses, variées et raffinées ? Pourquoi cette implication de la société tout entière, les rois, les nobles et les prêtres, les sacrifiants - seigneurs, guerriers victorieux, riches marchands ou artisans -, et enfin l'ensemble des habitants, sans compter ceux d'autres cités parfois contraints, sous peine de mort, d'assister aux cérémonies Les victimes sont présentées à la population qui les adopte et reste en contact avec elles. Certaines incarnent l'une ou l'autre divinité et se promènent pendant des jours dans la ville. Lorsqu'on les immole et les mange, c'est la divinité même qui meurt et renaît à travers elles. Ceux qui les offrent, les sacrifiants, les accompagnent depuis la capture ou l'achat jusqu'à la mise à mort, lorsqu'ils les conduisent au pied du temple ou de la pierre de sacrifice. Connus et visibles du début jusqu'à la fin, ils organisent les banquets finaux durant lesquels on mange l'homme-dieu, ils en conservent des reliques et gagnent du prestige, des richesses et des chances de survie dans l'au-delà. L'ampleur de la cérémonie glorifie la cité et écrase les rivaux invités à y participer. Mais les mises à mort massives de prisonniers de guerre sont aussi des meurtres inspirés par la vengeance, des meurtres dont ceux qui y assistent fascinés sont en fait complices, ce qui doit accroître le sentiment d'appartenance au groupe et renforcer sa cohésion.

Biographie de l'auteur
Michel Graulich, un des meilleurs spécialistes des religions du Mexique ancien, est directeur d'études à l'Ecole pratique des Hautes Etudes (section des sciences religieuses) et professeur à l'université libre de Bruxelles. Il est l'auteur d'une remarquable biographie de Montezuma publiée chez Fayard en 1994.


365 pages hors notes et biblio

_________________
"Vos amis ont un taux de mortalité assez élevé." - L'harmonica


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB