A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Mai 2018 0:40

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 19 Avr 2013 13:02 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1703
Localisation : Lyon-Vénissieux
Comment ont été traités par les européens les indiens du Canada jusqu'au 20° siècle ?
Ont-ils été traités différemment de ce que s'est passé aux Etats-Unis ?
Y a t-il des massacres ou des tentatives de répandre des maladies contagieuses en leur sein ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Avr 2013 21:43 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2013 19:19
Message(s) : 38
Bonjour (ou bonsoir, mais peu importe)

Je decouvre votre sujet avec plaisir (l'histoire coloniale de l'Amerique est un de mes sujets favoris, on y apercoit la rencontre entre plusieurs civilisations, entre deux mondes totalement différents) mais avec un peu de retard. J'espere que vous n'avez pas trop perdu patience ;)

A ma connaissance, le sort réservé aux indiens du Canada n'est pas tellement différent de celui réservé aux autres peuplades autochtones d'Amérique. Les relations entre colons et natifs se dégradent au fil du temps : le bétail des nouveaux arrivants dévaste les cultures de maïs.
Les indiens subissent également les effets de cette "invasion microbienne".
Plus intéressant encore est le cas de "l'eau de feu", importée en masse par les Européens. Consommée a forte dose, elle donne des visions et permettent aux indiens de réaliser leurs rites chamaniques, mais son abus genere aussi des violences.

Les colons européens ne voyaient pas d'un tres bon oeil la presence des indigenes, et les sentiments ressentis vis à vis de ces derniers sont partagés entre indifférence et mépris voir de la haine envers ces sauvages adorant des divinités paiennes. Les conséquences de ces intolérances aussi bien religieuses que culturelles seront terribles pour les populations indiennes : massacres, déportations, et j'en passe ....

Ravi d'avoir pu te renseigner, en espérant qu'il n'y a pas trop d'inexactitudes ^^


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Avr 2013 10:09 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3357
Il me semble avoir lu que au moins lorsque une partie des régions nord américaine étaient françaises, les indiens étaient mieux considérés. Il y a même eu une discussion à ce sujet sur P-H.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Avr 2013 21:37 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1031
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
Bonjour
oui en effet ce débat me dit quelque chose

viewtopic.php?f=63&t=12584

Un historien Américain au XIXe écrivait de façon expéditive
"L'Espagnol a exterminé l'Indien , l'Anglais l'a méprisé, le Français l'a protégé"

et sur l'affaire des couvertures contaminées distribuées aux Amérindiens...par les Britanniques
viewtopic.php?f=63&t=13628

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Avr 2013 19:26 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2013 19:19
Message(s) : 38
Je reconnais qu'effectivement j'ai assez simplifié l'affaire :)

Comme vous le soulignez loïc et skipp, l'attitude de la France à l'égards des américains diffère de celles des Espagnols et des Britanniques. Pour souligner cette affirmation, citons les ordres du roi au gouverneur de la Nouvelle-France, de Courcelles : "les officiers, les soldats et tous les sujets de Sa Majesté doivent traiter les Autochtones de façon équitable, sans jamais avoir recours à la violence".

Si dans le sens Colons-Autochtones, il y a eut peu ou prou de massacres, je sais que dans le sens Autochtones-Colons, il y en eut. Comme le "massacre" de Lachine, près de Montreal, où une centaine de colons du village de Lachine perrirent au cours d'un raid des Iroquois.
J'ai entendu dire que les colons auraient pris quelques contre-mesures. Les querelles entre colons francais et iroquois n'étant pas rare, les relations s'étant envenimées depuis que les colons avaient fait main basse sur le commerce de fourrures dans la région.

Mais des faits plus récents mettent en lumière que les occupants suivants (britanniques suite à la sécession de la colonie de la Nouvelle-France par la France a l'Angleterre lors du traité de Paris en 1763) entretenaient des relations acrimonieuses avec les natifs.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Avr 2013 21:49 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3357
Granite a écrit :
Si dans le sens Colons-Autochtones, il y a eut peu ou prou de massacres, je sais que dans le sens Autochtones-Colons, il y en eut. Comme le "massacre" de Lachine, près de Montreal, où une centaine de colons du village de Lachine perrirent au cours d'un raid des Iroquois.

Les français avaient leurs alliés parmi les nations amérindiennes... les anglais quant à eux avaient les leurs... dont les iroquois.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Avr 2013 21:56 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2013 19:19
Message(s) : 38
Effectivement, vous faîtes bien de le souligner. Les Anglais, dans leur course à la suprématie sur le "nouveau continent" ont su exploiter les rivalités entre colons français et Iroquois à leur profit...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Sep 2013 4:42 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2007 5:47
Message(s) : 575
Localisation : Nouvelle-France
En fait , celui qui a le mieux exploité les rivalités entre Français en Anglais était un chef de guerre amérindien du nom de Tanacharison ou Tanaghrisson connu dans les livres d'histoire anglophones sous le nom de " Half King " le Demi-Roi .

Né dans la nation Catawba , fait prisonnier par les Français , adopté chez les Tsonontouan/Senecas de la confédération Haudenesaunée/Iroquoi ( de nos jours on convient de donner le nom original avant le nom européen ex. Inuït/Eskimo )

Pour faire l'histoire courte , Tanaghrisson ( en français on écrit aussi Tanagarison ) est celui à qui on doit que la guerre de Sept Ans commence en 1754 en Amérique ,

http://www.youtube.com/watch?v=VbKR0rKP7Bs

deux ans plus tôt qu' en Europe .

Il pensait qu' en réactivant la guerre entre Français et Anglais , il parviendrait à libérer la vallée de l'Ohio de la présence Européenne .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Sep 2013 5:09 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2007 5:47
Message(s) : 575
Localisation : Nouvelle-France
Mais revenons 150 ans plus tôt .

Les Anglais ont des colonies sur la cote Atlantique, ce sont des établissement de diverses communautés religieuses protestantes , Anglicans, Puritains , Catholiques ( au Maryland ) , Huguenots , Qakers , Presbytériens , il y a aussi des Néerlandais Calvinistes ( absorbés en 1665 ) et même des Suédois ( absorbés en 1681 )
Après quelques années de bonne entente , les divers clergés adoptent une philosophie biblique ségrégationniste . Dans les sermons conservés aux archives , les Amérindiens sont désignés comme " Cananéens " , ceux qui s'opposent à la prise du terre promise au " peuple élu de Dieu " . Les Français et les " créoles du Canada " seront aussi désigné de ce nom au XVIII e siècle .

Dans la vallée du St Laurent , les Français , beaucoup moins nombreux n' ont d' autre
choix que de chercher la paix avec les Amérindiens , Micmacs , Malécites , Abénakis et "Montagnais" ( Innu ? ) tous de culture Algonquienne .

Mais tout les Amérindiens ne vivent pas en paix entre eux , et le 30 juillet 1609 Champlain n' a plus d' alternative , les Gagnienkehaka/ Agniers/Mohawk s' avancent vers lui et ses amis , et ainsi commence une série de guerres qui ne prendront fin qu' en 1701

Image

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerres_franco-iroquoises

Dont on subit encore les traces aujourd'hui

http://www.youtube.com/watch?v=FFXbzPsSeDk


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Sep 2013 9:22 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6634
Tourblanche a écrit :
Les Anglais ont des colonies sur la cote Atlantique , ce sont des établissement
de diverses communautés religieuses protestantes, Anglicans, Puritains , Catholiques ( au Maryland ) , Huguenots , Qakers , Presbytériens , il y a aussi des Néerlandais Calvinistes ( absorbés en 1665 ) et même des Suédois ( absorbés en 1681 )

Tiens, je me fais une réflexion à lire cette énumération d'églises recherchant la liberté religieuse ou diffusant leur foi : la faiblesse de l'émigration française vers les USA pourrait bien s'expliquer en partie par le fait qu'il y avait moins de protestants en France : Louis XIV était passé par là...

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Sep 2013 10:11 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1703
Localisation : Lyon-Vénissieux
Il est étonnant que les protestants français ne se soient pas davantage réfugier en Amérique du nord à moins qu'on ne les aient pas laissés partir.....

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Sep 2013 10:51 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4586
Localisation : Bade-Württemberg
Pas d'accord : les colons anglais émigrent au début du XVIIe (les "Pilgrim Fathers" du "Mayflower", c'est 1620), et il s'agit de plus généralement de Protestants intégristes (Dissenters) qui fuient le contrôle exercé par l'Eglise anglicane.
Dans la décennie 1620 se déroule, en France, la dernière série de guerres de religion (clôturée par l'Edit d'Alais en 1629). Louis XIV n'a pas grand chose à voir là-dedans. Il est plus probable que sans l'Edit de Nantes de 1598, les huguenots auraient nombreux essayé de trouver la terre promise outre-Atlantique...

Pour revenir à Louis XIV, pour finir, l'Edit de Fontainebleau entraîne une émigration huguenote massive, mais à destination non pas du Nouveau Monde, mais des pays calvinistes européens (Provinces-Unies et Brandebourg principalement - Berlin dispose au XVIIIe siècle d'une communauté française conséquente directement issue de cette émigration forcée). Certains Huguenots rejoignent la colonie du Cap néerlandaise.

Bref :
- à période similaire, la cause aurait pu donner la même conséquence. Mais les Protestants français étaient suffisamment structurés pour espérer échapper de vive force à la persécution religieuse, et celle-ci ne vint jamais (avant la fin du XVIIe) puisque Louis XIII et Richelieu firent preuve d'une modération significative une fois l'Etat protestant démantelé.
- si les Huguenots n'avaient pas eu l'Edit de Nantes et leurs places de sûreté, une fois les premières colonies de peuplement françaises établies à partir de 1608, il est vraisemblable que le Canada aurait pu devenir un refuge pour eux. Mais ils restèrent en France tant ils y étaient puissants et, in fine, respectés.
- la révocation de 1685 engendre une émigration massive, encouragée, mais vers des pays calvinistes ou plus largement protestants, et leurs dépendances coloniales. Les colonies françaises du Nouveau Monde n'apparaissent pas être un refuge, car l'Eglise gallicane s'y est déjà durablement et solidement installée dans le sillage du zèle de ses missionnaires. Au XVIIIe, en revanche, le protestantisme français ayant été réduit à bien peu, il n'y a plus de mouvements migratoires massifs.

CNE503

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Sep 2013 12:57 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 16004
Localisation : Alsace, Colmar
@ Tourblanche : merci de mettre les liens entre balises URL ainsi on peut les suivre en cliquant dessus.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Sep 2013 16:46 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2007 5:47
Message(s) : 575
Localisation : Nouvelle-France
Citer :
Tourblanche : merci de mettre les liens entre balises URL ainsi on peut les suivre en cliquant dessus.

Un lien entre balises URL ? Voila qui dépasse mes connaissances .

Mon lien était -il illisible ? Pourtant il semble bien fonctionner ?
http://www.youtube.com/watch?v=VbKR0rKP7Bs
A votre demande , je le place donc entre URL , voila
http://www.youtube.com/watch?v=VbKR0rKP7Bs
Ça ne change pas grand chose ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Sep 2013 17:08 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2007 5:47
Message(s) : 575
Localisation : Nouvelle-France
Un retour sur la carte .

on utilise souvent ce type de carte

Image

Image

sans apporter les précisions nécessaires .

On y voit les colonies anglaises , ou la population " blanche " ou "Européenne " est déja
majoritaire et à la recherche de nouvelles terres cultivables .

Par contre , la population française , est limitée à une mince bande le long du St Laurent
et quelques posts éloignés . La plus grande partie du territoire étant sous le controle
des Autochtones , alliés commerciaux et militaires des Fançais mais toujours maitres des lieux . Les petites garnisons des postes de traite ne pouvant exercer aucun controle autre que diplomatique sur la région .

Les cartes du XVIII mentionnent " pays des Outaouais " , " pays des Winnebago "
et même " Royaume des Abénakis " le N'Dakina , état tampon entre Nouvelle France et Nouvelle Angleterre , qui contenait l' actuel état du Vermont et une partie du New Hampshire . Ce territoire pouvait être traversé par les Français qui y entretenaient des comptoirs , mais pas par les Anglais .

Il est a souhaiter que la prochaine génération de manuels scolaires tiennent compte
de cette situation .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB