Nous sommes actuellement le 14 Oct 2019 18:47

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 22 Mars 2016 13:49 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1649
Localisation : Lyon-Vénissieux
Alors que l'immigration européenne aux USA est bien documentée, qu'en est-il de l'immigration en Amérique latine ?
Dispose t-on de statistiques sur l'immigration européenne en Amérique latine de 1492 au 20° siècle ?

Merci.
:mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2019 14:48 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Oct 2006 22:46
Message(s) : 411
Tout ce que je sais à propos de l'immigration européenne en Amérique latine concerne les italiens qui sont en grand nombre en Argentine, en Uruguay, au Brésil et dans une moindre mesure au Mexique.
Il y a eu également une immigration allemande avant la 2nde guerre mondiale et après celle-ci tout comme des juifs pour ces 2 communautés en Argentine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2019 16:32 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1035
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
L'Argentine et l'Uruguay sont des pays qui tranchent démographiquement car ils furent beaucoup plus européanisés que le reste de l'Amérique Latine, surtout hispanique, qui est plutôt un continent de métis d'espagnols-indiens avec des proportions indiennes dans certains pays Andins encore significatives, il y'a d'autres nuances, le Costa Rica resté exceptionnellement d'origine blanche, la République Dominicaine plutôt mulâtre etc...

l'Argentine cumule des particularismes d'immigration avec autant sinon plus d'Italiens que d'Espagnols, des Français et des même des juifs, des slaves qui achèvent de lui donner un caractère plus d'Europe surtout Latine que américain

même la France qui n'est pourtant pas vraiment un grand pays d'émigration, il faut savoir que Montevideo était pratiquement devenue une petite colonie Française avec 20% de Français, elle était un petit protectorat Français en 1838-1852 contre l'Argentine de Rosas, le blocus, au secours du Grand Siège de Montevideo de "la Nouvelle Troie"

vers 1900 le pays où il y'avait le plus de Français à l'étranger c'était l'Argentine avec ~100 000 de nos ressortissants, ainsi il n'est pas rare de voir parmi les Argentins beaucoup de patronymes Italiens, Espagnols naturellement mais aussi Français,
l'Argentine est un des pays qui a été le plus "italianisé" au monde avec les Etats-Unis et la France

un fameux dicton Argentin résume toute cela avec humour les Mexicains descendent des Aztèques, les Péruviens des Incas et les Argentins du bateau!

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2019 16:49 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 540
La colonisation hispano-portugaise est bien documentée, sur les côtes Atlantique et Pacifique.
Pour les autres migrants, plusieurs communautés se sont installées. Effectivement les Italiens en Argentine. Il faut citer la diaspora savoyarde au Mexique (XIXe) et en Argentine (surtout entre 1860 et 1914). A partir du XVIe s, beaucoup de juifs européens viennent s'installer en Amérique latine (Colombie, Costa Rica, puis Argentine et Brésil), puis bien sûr une nouvelle vague dans les années 30. Les Allemands et Autrichiens à partir de 1850 dans les Andes péruviennes (vallée du Pozuzo) et en Argentine. Les Allemands venus après la seconde guerre mondiale en Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay, Bolivie.

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2019 19:52 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1035
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
au delà du cas Argentin l'immigration juive voire Française (les Barcelonnette du Mexique) est assez résiduelle en comparaison d'autres en Amérique Latine où 8 millions d'Européens arrivent entre 1870 et 1914
dont la moitié, 4 millions, pour la seule Argentine parmi lesquels 47% d'Italiens et 32% d'Espagnols
et 2 millions et demi au Brésil

la France est alors le premier pays de destination de l'immigration Italienne dans les années 1876-1885
descend au 4e rang supplantée par l'Argentine dans les années 1886-1890,
puis le Brésil pour les années 1891-1895,
dans les années suivantes ce sont les Etats-Unis alors que l'immigration italienne, en moyenne 21 000 par an dans le monde dans les années 1876-1880, explose à prés de 900 000 (872 598) en 1913 année où l'Argentine est au 2e rang des destinations (115 500)

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juin 2019 17:53 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1201
Localisation : Corsica
De nombreux corses, surtout du Cap Corse ont immigré au Porto Rico et au Venezuela
Mon arrière grand mère est née au Venezuela puis revenue dans le Cap Corse ou elle y a fait construire sa maison dite d'Américains en 1900. On reconnait l'architecture caractéristique de ces maisons dans le Cap construites par des architectes Toscans.
Caramba ! (L'expression est restée dans la famille)

CORSES ET BAS-ALPINS EN AMÉRIQUE HISPANIQUE
https://www.departement06.fr/documents/ ... _215_2.pdf


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juin 2019 20:35 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1331
Localisation : Orne
De nombreux Basques, français et espagnols, ont émigré en Argentine. Il parait que c'est parce qu'ils sont allés pêcher par là-bas, à la recherche de grands cétacés.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juin 2019 22:24 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Oct 2006 22:46
Message(s) : 411
Les basques français et espagnols sont également présents dans une région du Mexique où ils ont apporté la pelote basque.

Côté Brésil, il y a une forte communauté de langue Platt qui serait la 2nde langue parlée dans ce pays due à l'immigration de lorrains et d'allemands.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Juil 2019 14:37 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Avr 2019 21:35
Message(s) : 58
Il me semble que la population argentine est en très grande majorité d'origine européenne. Espagnole et italienne majoritairement, avec des minorités françaises, allemandes ou même polonaises ou même du proche orient.
Il me semble qu'entre 1900-1930, les italiens voyaient l'Argentine (voire même le Brésil) comme une terre promise, au même titre que les Etats-Unis. Alors pourquoi certains choisissaient les Etats-Unis et d'autres l'Argentine....aucune idée. Cela probablement dépendait de leurs contacts dans ces pays.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juil 2019 10:05 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 1387
Localisation : Paris
L'émigration italienne est un cas particulier et bien connu dans l'étude des migrations vers l'Amérique latine aux XIXème et XXème siècles. Contre toute fausse idée, les Italiens vinrent en effet beaucoup plus d'installer en Amérique centrale et en Amérique du Sud qu'aux Etats-Unis. En 1891, par exemple, il y avait ainsi 554 000 Italiens au Brésil, 452 000 en Argentine, 286 000 aux Etats-Unis, 100 000 en Uruguay, enfin 36 000 dans d'autres pays américains (G. Yver, L'émigration italienne, 1897, p. 124).

Ce qui différencie les émigrations italiennes vers l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud, c'est leur continuité : tandis que l'émigration vers les Etats-Unis est continue, celle vers l'Amérique du Sud est sujette à des variations brutales et trouve un coup d'arrêt vers la fin des années 1910. Ainsi, au tournant de la Première Guerre mondiale, 70% des émigrés italiens en Amérique faisaient déjà route vers les Etats-Unis.

De manière plus ténue, ces deux émigrations géographiques se distinguent également par une différenciation des catégories socio-professionnelles touchées. En Amérique du Sud, ce sont d'abord des émigrations paysannes, qui vont acquérir gratuitement ou acheter des lots agraires, par exemple en Argentine, à la suite de la loi de 1856. Le mouvement s'étiole doucement, au point que les émigrations vers l'Argentine ou le Brésil touchent plutôt des populations urbaines, comme les menuisiers, les militaires ou encore les marins.

En Amérique du Nord, l'étendue inépuisable de nouveaux territoires continue d'alimenter un flot d'immigrations paysannes. Les contadini (paysans italiens) sont ainsi systématiquement poussés à aller vers l'Ouest et la Frontière. Les missionnaires italo-américains, comme Samuel Mazzuchelli (dans l'Iowa), John Nobili (en Californie) ou Michael Accolti (dans l'Oregon) encouragent ces migrations vers les terres inhabitées, au nom de l'évangélisation et d'une vie meilleure (Marie-Christine Michaud, "Immigrations italiens et frontière américaine", 2006, p. 58).

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juil 2019 10:30 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1646
immortel aphorisme

les Mexicains descendent des Aztèques
les Colombiens descendent des Mayas
les Péruviens descendent des Incas
les Argentins descendent… des bateaux

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juil 2019 15:55 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Avr 2019 21:35
Message(s) : 58
Jadis a écrit :
L'émigration italienne est un cas particulier et bien connu dans l'étude des migrations vers l'Amérique latine aux XIXème et XXème siècles. Contre toute fausse idée, les Italiens vinrent en effet beaucoup plus d'installer en Amérique centrale et en Amérique du Sud qu'aux Etats-Unis. En 1891, par exemple, il y avait ainsi 554 000 Italiens au Brésil, 452 000 en Argentine, 286 000 aux Etats-Unis, 100 000 en Uruguay, enfin 36 000 dans d'autres pays américains (G. Yver, L'émigration italienne, 1897, p. 124).



Incroyable, donc en 1891, sur 5 émigrés italiens, 4 choisissaient l'Amérique latine et 1 les Etats-Unis!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juil 2019 15:56 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Avr 2019 21:35
Message(s) : 58
bourbilly21 a écrit :
immortel aphorisme

les Mexicains descendent des Aztèques
les Colombiens descendent des Mayas
les Péruviens descendent des Incas
les Argentins descendent… des bateaux


Pas mal...par contre je ne situe pas trop les mayas en Colombie!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB