A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Sep 2018 0:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 30 Mars 2015 11:07 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1754
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bien que le bouhisme ait des origines indiennes il a beaucoup décliné sur sa terre natal depuis le haut moyen-age.
En connait-on les raisons ?
(il est possible que le sujet ait déjà été traité)

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Avr 2015 13:30 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1845
Localisation : Nanterre
La cause la plus fréquemment invoquée est qu'il aurait été pris en étau entre l'enclume de l'hindouisme rénové et le marteau de l'islam envahissant.

En effet, après l'apogée des royaumes bouddhistes d'Inde du nord, l'hindouisme connaît une renaissance culturelle, avec une philosophie rénovée, qui lui permet de s'opposer aux thèses bouddhistes. Au VIIe sièce, le brahmane Kumārila Bhaṭṭa crée l'école Mimamsa, prônant le retour aux rituels sacrés védiques. Il débat avec brio contre plusieurs contradicteurs bouddhistes. De ce fait, l'hindouisme regagne les masses populaires (si tant est qu'elles avaient changé de religion), mais également les élites. Le bouddhisme est peu à peu "réabsorbé" par l'hindouisme : Bouddha n'est plus que la neuvième réincarnation de Krishna. Lorsque les rois décident d'arrêter de se définir comme bouddhistes, le bouddhisme perd son appui et une bonne part de son identité.

Par ailleurs, le berceau du bouddhisme au nord de l'Inde est la cible de multiples invasions Huns Hephtalites, Kushan, qui amènent d'autres religions (manichéisme), ce qui fragilise le tissu économique, alors que les monastères bouddhistes ont besoin de stabilité. Ces invasions préparent la venue de l'islam, d'abord avec les Arabes, puis les Turcs. L'islam, pour autant qu'on le sait, se propagera sur différents axes : chez les élites, par intérêt pour rallier les nouveaux dominants ; chez le peuple, car les Intouchables y verront une certaine rédemption (avant que la culture indienne ne réinstaure des castes toujours présentes au Pakistan). De plus, la domination musulmane s'accompagne d'une violence qui mine les bases matérielles du bouddhisme, les monastères : ceux-ci sont systématiquement pillés, les moines massacrés ou réduits en esclavage, si bien que la population perd le contact avec le bouddhisme pour finalement ne garder que le choix entre l'islam de l'envahisseur et l'hindouisme du résistant, en attendant que d'autres mouvements ne naissent des syncrétismes (sickhisme, bahaïsme...).

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Avr 2015 21:16 
Nebuchadnezar a écrit :
La cause la plus fréquemment invoquée est qu'il aurait été pris en étau entre l'enclume de l'hindouisme rénové et le marteau de l'islam envahissant.
Le Bouddhisme n'a pas été reconnu "du Livre" par les musulmans, alors que l'Hindouisme et le Jaïnisme l'étaient. Et donc, à partir de 1193 et de la conquête islamique du Bihar par Muhammad Khilji, il a été éradiqué, avec le massacre systématique des bonzes.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Avr 2015 15:07 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1845
Localisation : Nanterre
Jean R a écrit :
Le Bouddhisme n'a pas été reconnu "du Livre" par les musulmans, alors que l'Hindouisme et le Jaïnisme l'étaient. Et donc, à partir de 1193 et de la conquête islamique du Bihar par Muhammad Khilji, il a été éradiqué, avec le massacre systématique des bonzes.
En fait, je pense que la reconnaissance de ces dernières religions comme "du livre" vient de la constatation qu'il était impossible de les éradiquer complètement, ce qui a imposé de trouver un modus vivendi.

Cette reconnaissance est d'ailleurs purement circonstancielle, je ne crois pas qu'elle soit d'actualité aujourd'hui.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB