A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Juin 2017 23:26

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Le Vietnam
Message Publié : 17 Juil 2016 14:24 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 25 Mai 2013 10:43
Message(s) : 15
Bonjour,


Pourquoi le Vietnam a changé son écriture?
C'est le seul pays de tradition confucéenne qui a renié son écriture (et donc son héritage) de plusieurs siècles.

Est-du à
- une volonté des élites viets de se séparer du joug chinois lors de l'occupation française?
- une imposition des colons français pour mieux communiquer (une proto-francophonie avant l'heure)
- une opportunité pragmatique (l'alphabet latin pourrait mieux s'adapter au parler viet), car n'oublions pas que le vietnam est un carrefour de plusieurs cultures (chinoise, khmer etc)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Vietnam
Message Publié : 17 Juil 2016 14:48 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1472
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bonne question

Ce sont les français qui durant la colonisation ont imposé l'écriture avec les caractères latins.
Les nationalistes ont ensuite prorogé cette écriture.
Voir l'article wikipedia correspondant ;
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%E1%BB% ... g%E1%BB%AF

Voici que dit wikipdia ;
Citer :
Cette transcription, devenue très populaire, a acquis en 1918 le statut d'orthographe officielle de la langue dans le système scolaire français destiné aux indigènes (en concurrence jusque là avec les deux autres écritures). Cette initiative du pouvoir colonial français, souhaitant disposer rapidement d'interprètes pour relayer de l'action des colonisateurs, visait à déraciner les mouvements indépendantistes liés à une intelligentsia qui écrivait en caractères chinois. Même si l'initiative de cette réforme revint aux autorités coloniales, l'adoption du quốc ngữ fut bien accueillie par les milieux nationalistes vietnamiens, dans la mesure où il constituait un vecteur d'unification, y compris face au colonisateur, entre des populations indigènes dont les idiomes étaient différents jusque-là2.
Plus simple à apprendre que l'écriture vietnamienne traditionnelle qui nécessitait un apprentissage préalable du chinois, le quốc ngữ a été un outil de démocratisation de l'éducation. Il est l'écriture officielle des administrations vietnamiennes depuis 1954. Le chinois est conservé par les colonisateurs dans son statut de langue officielle de l'administration impériale.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Vietnam
Message Publié : 17 Juil 2016 15:24 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 25 Mai 2013 10:43
Message(s) : 15
J'imagine un peu les enjeux politico-culturels de l'époque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Vietnam
Message Publié : 19 Juil 2016 23:16 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Fév 2014 12:31
Message(s) : 63
Localisation : Lyon
Ne jamais oublier que les Viêt n'ont que très sporadiquement écrit leur propre langue : la langue des lettrés et de l'administration, jusqu'au XXe siècle, est le chinois classique. Du coup, ce n'est pas vraiment une tradition propre qu'ils renient, c'est plutôt le rejet d'un système étranger devenu obsolète et évidemment pas adapté à la population entière d'un Etat.
Il existe bien le Chữ nôm, qui a été inventé pour retranscrire la langue viêt : mais il est encore moins pratique que le chinois car il utilise de nouveaux caractères, inventés de toutes pièces, pour remplacer les caractères chinois, et ces caractères sont en général encore plus complexes que les caractères chinois. En gros, c'est une écriture qui nécessite de savoir déjà lire et écrire le chinois...tout en se voulant illisible par quelqu'un qui ne maîtriserait que le chinois ! Du coup elle s'est limitée au champ de la littérature et ne s'est jamais vraiment diffusée.
Les Viêt se retrouvant donc sans réelle écriture "nationale" (contrairement justement aux Coréens et aux Japonais), si j'ose dire, il était logique que le quốc ngữ (romanisé) inventé par les Jésuites au XVIIe siècle soit considéré comme une solution viable, bien pratique pour les Français et jugé utile par les nationalistes et les communistes ensuite. Ca permettait d'alphabétiser facilement la population et dans un sens, je suppose que ça permettait de mettre un peu à distance le voisin chinois...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Vietnam
Message Publié : 20 Juil 2016 7:34 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 25 Mai 2013 10:43
Message(s) : 15
Oui, en effet, les élites vietnamiennes (de l'époque et actuelle) en sont conscient

la romanisation a permis culturellement
- de s'éloigner de la Chine, définitivement. La rupture a été radicale pour créer un "mur" à défaut de pouvoir délocaliser géographiquement

- de se rapprocher (d'intégrer?) l'Occident, toute proportion comprise.

L'accès aux connaissances et à la culture occidentale se fait plus facilement. Alors que l'accès au monde culturel chinois demande un apprentissage à conquérir.

Après je ne suis pas assez expert pour voir si l'influence khmer (cambodge, thailande) joue un rôle dans cette romanisation (tant au niveau politico-culturel ou grammatical)



Quand on sait que les langues et les écritures structurent les capacités cognitives, passer d'une écriture idéographique (base du chinois) à une écriture alphabétique est tout simplement une révolution civilisationnelle.

Alors que les chinois ont changé la structure grammaticale du chinois contemporain (par rapport au chinois classique) et simplifié nombre d'idéogrammes, le Japon ayant rajouté 2 alphabets: à savoir l'hiragana et le katakana pour compléter le kanji, le vietnamien a switché de pôle si j'ose dire, il a muté.

Quand j'y pense profondément, cette flexibilité (ou imposition) me sidère.

Une négation de soi profonde pour obtenir un contrôle total de soi à terme.
Les élites vietnamiennes étaient féru de Nietzsche ou Hegel?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le Vietnam
Message Publié : 15 Mars 2017 15:07 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Fév 2017 19:41
Message(s) : 6
Le Chữ Quốc ngữ s'est répandu très rapidement parce qu'il était plus simple à utiliser pour le peuple. Vu qu'il est dérivé de l'alphabet latin, il est plus pratique que l'alphabet chinois qui était réservé aux élites confucéennes, comme le latin et les langues vernaculaire en Europe

_________________
Podcast l'Histoire des Indes Orientales : des premières explorations Portugaises à l'Indochine Française en passant par les Grandes Compagnies, et pleins de choses au milieu!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB