Nous sommes actuellement le 04 Mars 2021 20:35

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 20 Fév 2021 18:24 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1162
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
L'autre soir sur TF1 rediffusion d'une énième version de Tarzan par Hollywood (2016) :
https://www.allocine.fr/film/fichefilm_ ... 09062.html

on m'objectera que ce genre de film n'a guère de prétentions historiques et qu'en ces temps de mouvement deconno-deratisation je ne sais quoi Tarzan mâle blanc hétérosexuel dans un continent noir est déjà en soi pas mal suspect depuis son origine et ne fait guère d'effort pour s'intégrer à la couleur de son temps

toutefois en le campant dans l'Etat Indépendant du Congo de 1892 comme toile de fond le réalisateur prenait un risque de se voir étriller sur Passion Histoire il me semble

version aseptisée politiquement correcte oblige, de même que Robin des Bois est désormais accolé d'un sarrazin dans plusieurs versions (noir et musulman, d'une pierre deux coups) Tarzan était ainsi encadré par deux héros positifs
-une femme Jane mais ne l'imaginez pas en maillot de bain deux pièces, une féministe instruite, institutrice n'hésitant pas à faire le coup de poing
-de l'autre un noir-américain anti-esclavagiste envoyé du président Harrison, qui confessa au détour d'une petite minute de repentance, être vétéran des guerres contre les Indiens
ces deux derniers étant de plus Américains, c'est dire à quel point c'est le camp du Bien cette Sainte Trinité qui permettait d'atténuer le rôle central du mâle blanc hétérosexuel qui devrait logiquement se trouver dans le camp d'en face si les choses étaient bien faites

car oui du côté des méchants, facile : des blancs et des Belges tout aussi pâles

scène d'ouverture - premier malaise - une force militaire coloniale non identifiée et non identifiable par mon oeil uniformologue essentiellement blanche-européenne avec casque colonial armée de fusils et mitrailleuses
avec trois ou quatre pauvres soldats noirs habillés de bleu et fez rouges (dont on dirait la Force Publique du Congo) en avant en éclaireurs...oserais-je dire en boucliers humains (mise en scéne non illustrée par la photo ci-dessous)...car pour une raison inexplicable (manque de moyens de la production suis-je bête!) dépourvus de fusils sinon affublés de sagaies et boucliers comme des Zoulous (?!)

voilà qui est quand même trés trés trés curieux comme représentation
le "blanc" est dés les premières secondes le principal vecteur de la violence et a le quasi-monopole de cette violence à la fois par le nombre et la hiérarchie de l'armement distribué entre les figurants blancs et noirs
Image

or ceci constitue frontalement un travestissement éhonté de la réalité historique la violence coloniale au Congo Belge (Etat Indépendant du Congo jusqu'en 1908)
la seule force militaire étant la Force Publique du Congo constituée principalement d'Africains non seulement armés de fusils mais aussi de mitrailleuses et de canons, encadrée seulement par des blancs d'ailleurs pas tous Belges
au 1er août 1894 : 289 officiers et sous-officiers Européens, moins de 3%, pour 10 118 Africains

mais peut être était-ce un malentendu, que finalement ce n'était pas la Force Publique du Congo qui inaugurait le bal du révisionnisme colonial hollywoodien

en effet plus loin dans le film, on me corrigeait
une deuxième scéne au cri de «Force Publique écartez-vous!»
et là au lieu de soldats Africains en uniforme bleu et fez rouges... nous avons des mercenaires civils bien Européens bien blancs habillés comme des explorateurs ou chasseurs de fauves
ce que confirme un témoin «ils n'ont pas l'uniforme des Belges c'est la Force Publique!» (?!?!?! kamoulox)

la Force Publique du Congo selon Hollywood
Image

bon sachez pour abréger ce film pénible que tel Hercule, Tarzan finit par ratatiner aussi tout un wagon de «l'Armée Royale Belge», on se demande bien au mépris de la réalité Historique ce que peut faire l'Armée Royale Belge en 1892 au milieu du Congo...

la Force Publique du Congo dans la réalité
Image
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Fév 2021 21:59 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Déc 2006 15:45
Message(s) : 380
Sur pas mal de plateformes anglophones (reddit, quora, ...) le traitement du Congo par les Belges est souvent considéré comme le pire traitement colonialiste ayant eut lieu en Afrique (en faisant un mélange entre l'état indépendant du congo et le congo belge et pas mal d'autres approximations/erreurs). Je ne suis donc pas très surpris de voir une version de Tarzan contre les méchants colonisateurs belges, c'est quelque chose qui doit probablement parler à la population américaine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2021 15:08 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3766
Localisation : Versailles
Une hypothèse toute bête : et si tout simplement il n'existait aucun lobby belge aux États-unis ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2021 17:25 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1162
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
Je pense surtout que Hollywood et les Etats-Unis étant structurellement racialistes pour ne pas dire plus, le racisme Etatsunien inhibé par leur politiquement correct ne pouvant plus s'exprimer envers les noirs les jaunes les indiens a trouvé un exutoire en le dirigeant contre des non-américains blancs, on fédére ainsi noirs et blancs contre des "blancs" étrangers c'est imparable

ainsi bon nombre de "méchants" sont des blancs non-américains

on se souviendra de «Amistad» où pourtant dans les Etats-Unis du XIXe gangrenés par le racisme et l'esclavagisme jusqu'au cou, ils réussissent dans une hypocrise et un cynisme décomplexés à renverser et détourner l'accusation Historique qui se profilait en célébrant les Anglo-Saxons entre Américains épris de justice et vaisseaux Britanniques pourchassant les négriers, et agonir l'extérieur en pointant en l'occurrence les Espagnols et Isabelle II, chapeau

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2021 17:43 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4797
Localisation : Berry
Cela fait bien longtemps que j'ai arrêté de regarder les productions hollywoodiennes en essayant de leur trouver un caractère historique, surtout lorsqu'il s'agit de détails militaires.
Les producteurs/réalisateurs sont soit totalement dépourvus de culture historique, soit n'ont aucune volonté de sacrifier à la réalité. Parce qu'ils ont des messages à faire passer et que s'asseoir sur une histoire qui de toute façon n'est pas la leur ne leur importe guère.

Je pense par exemple à Master&Commander, qui est aussi une inversion totale des faits historiques.

Donc, à l'Ouest rien de nouveau.

Il est juste dommage que nos propres maisons de production européennes, incapables de rivaliser en moyens avec les américaines et de toute manière parfaitement alignées avec celles-ci idéologiquement, ne cherchent pas à rétablir l'équilibre...

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2021 19:39 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1558
Localisation : Belgique
Walsingham a écrit :
Sur pas mal de plateformes anglophones (reddit, quora, ...) le traitement du Congo par les Belges est souvent considéré comme le pire traitement colonialiste ayant eut lieu en Afrique (en faisant un mélange entre l'état indépendant du congo et le congo belge et pas mal d'autres approximations/erreurs). Je ne suis donc pas très surpris de voir une version de Tarzan contre les méchants colonisateurs belges, c'est quelque chose qui doit probablement parler à la population américaine.

Les origines de l'affaire remontent à loin... A l'époque de Léopold II !
https://wallonica.org/blog/2019/10/23/t ... opold-1905

Citer :
Début du XXe siècle : la campagne contre la gestion de l’État indépendant du Congo sous le roi des Belges Léopold II bat son plein.
Partie d’Angleterre, elle s’étend à l’Europe continentale et aux États-Unis. En France, Charles Péguy prend position. En Angleterre, Conan Doyle dénonce les conditions réservées aux indigènes dans la récolte du caoutchouc.
Aux Etats-Unis, Mark Twain est sollicité pour écrire un pamphlet. Ce sera, en 1905, Le soliloque du roi Léopold (King Leopold’s Soliloquy), dans lequel le grand humoriste met en scène un monarque monologuant contre ses critiques et sur sa mission civilisatrice.
Cette charge virulente et baroque est, depuis, devenue un classique de la littérature anticolonialiste.

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2021 21:17 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Jan 2013 13:11
Message(s) : 448
C'est d'autant plus étrange que l'un des principaux acteurs de la colonisation du Congo fut Stanley, né au royaume unis et américain d'adoption. Personnage pour le moins controversé en raison de ses méthodes réputées brutales...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Fév 2021 0:22 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1558
Localisation : Belgique
Théodare a écrit :
C'est d'autant plus étrange que l'un des principaux acteurs de la colonisation du Congo fut Stanley, né au royaume unis et américain d'adoption. Personnage pour le moins controversé en raison de ses méthodes réputées brutales...

D'après ce que j'ai trouvé sur lui, en vadrouillant sur le Net, Stanley fut un vrais aventurier....
Né au Pays de Galle, émigré aux États-Unis peu avant la Guerre de Sécession. Soldat de la Confédération, fait prisonnier à Shiloh (1862), et passant alors dans les rangs des Nordistes !
C'est quand il est devenu journaliste - suite à sa démobilisation - qu'il a été envoyé en Afrique pour le compte du New York Herald, à la recherche de David Livingstone.
Même s'il a passé de longues années aux États-Unis, il semble que Stanley ne soit jamais vraiment devenu Américain.... Il a passé ses dernière années en Grande-Bretagne, et est décédé à Londres.

Déjà de son vivant, Stanley, en tant que représentant officiel de Léopold II au Congo, a été un personnage clivant, controversé.... Certains l'admiraient, d'autres le détestaient.
Aujourd'hui, certains le décrivent comme l'un des pires exemples de " suprémaciste blanc ", alors que d'autres en dressent un portrait plus nuancé.

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Fév 2021 7:09 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7471
Lord Foxhole a écrit :
Déjà de son vivant, Stanley, en tant que représentant officiel de Léopold II au Congo, a été un personnage clivant, controversé.... Certains l'admiraient, d'autres le détestaient.

J'ai en tête que le Congo fut longtemps la propriété personnelle du roi des Belges, donc pas une colonie à proprement parler.

(On parlait même du "Congo indépendant", ce que je trouve assez cynique, mais c'est sous ce nom, avec comme souverain Léopold II, qu'il fut reconnu par la conférence de Berlin, qui partageait l'Afrique centrale - voir dans l'article.)

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_ind%C3%A9pendant_du_Congo

Wiki a écrit :
Ainsi que l'écrit l'historien Isidore Ndaywel è Nziem : « Fait unique dans l'histoire, l'État nouveau a été reconnu avant que ses frontières ne soient fixées, que son espace ne soit organisé et surtout, que sa population ne soit informée de ce qui lui arrivait. » [En réalité le cas s'est souvent présenté, dans les accords de partage entre puissances colonisatrices, les cartes d'époque manquant de précision, avec même parfois des "zones blanches", terra incognita.]


Léopold II fut donc propriétaire du Congo Kinshasa* pendant 23 ans. Il s'y est illustré en mettant en oeuvre une politique de répression épouvantable contre les noirs - ou les tribus - qui refusaient son autorité : massacres, mains coupées ou autres mutilations, tortures... le tout à grande échelle.

L'horreur était telle qu'elle a suscité de vives protestations de l'opinion publique et même des gouvernements des pays importants de l'époque (France, Angleterre, USA...) qui pourtant étaient longs à s'émouvoir du sort des indigènes de leurs propres colonies, mais Léopold II avait largement outrepassé les bornes habituelles de la brutalité. A une époque où l'ONU n'existait pas, Léopold II avait réussi à créer un mouvement et une protestation internationale.

Cette protestation s'étendait même à la Belgique, et suscita une commission d'enquête internationale, ce qui constituait sans doute une première. Finalement, peu avant la mort du roi, décision fut prise, en 1908, d'annexer le Congo à la Belgique, ce qui en fit une colonie comme les autres.

Stanley a été le délégué de Léopold II sur place, pour créer cet état... en achetant leurs terres aux chefs de tribus. Ses méthodes ont fait également l'objet de controverses, notamment sur les moyens employés pour certains achats contraints. (Certaines tribus se voyant "tordre le bras" sans tendresse excessive...) :rool:

Citer :
Entre-temps, Stanley multiplie les contrats d'achat de terres autour du fleuve. Les chefs de tribus, à qui l'on faisait signer des documents dans une langue inconnue d'eux, ignoraient ce à quoi ils s'engageaient. Une clause des contrats indiquait que non seulement le sol mais aussi la force de travail des habitants devenaient possession de Léopold II.

Pendant cinq années, Stanley est le représentant officiel de Léopold II au Congo. Il entame la construction d'une piste à l'embouchure du fleuve Congo, le long des chutes, sur deux cents kilomètres, jusqu'au Stanley Pool (aujourd'hui Pool Malebo) à partir duquel le Congo est navigable. Au cours de la réalisation de ce projet de nombreux indigènes recrutés de force trouvent la mort. Le comportement souvent brutal de Stanley fut fortement critiqué en Angleterre et lui valut le surnom africain de Bula Matari (« celui qui fend les rochers »)


https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_Morton_Stanley#Son_%C5%93uvre_pour_L%C3%A9opold_II

* J'utilise souvent les termes Congo Kinshasa pour l'ancien Congo belge, et Congo Brazzaville pour l'ancien Congo français. C'est daté, mais on sait de quel Congo on parle, en les nommant par leurs capitales. Le Congo belge s'est ensuite appelé Zaïre - nom donné par Mobutu, peut-être dans sa langue tribale ? - puis désormais RDC. J'ignore quel nom porte aujourd'hui l'ancien Congo français, peut-être Congo tout court. (A noter qu'à l'époque dont je parle, Kinshasa s'appelait... Léopoldville !) :rool:

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Fév 2021 19:50 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1558
Localisation : Belgique
Pour en revenir au film lui-même, le Tarzan de David Yates est sorti en 2016...

Voici la critique de l'époque par Hugues Dayez (critique de cinéma et journaliste culturel belge).
https://www.rtbf.be/culture/dossier/les ... id=9346611

Citer :
Comment faire du neuf avec du vieux ? Comment réactiver le mythe de Tarzan, créé en 1912 par Edgar Rice Burroughs ?
Les scénaristes de ce nouveau film, Adam Cozad et Craig Brewer, se sont visiblement posé la question. "La légende de Tarzan" commence là où le film "Greystoke" de Hugh Hudson (avec Christophe Lambert) se termine : on découvre Tarzan (Alexander Skarsgard) revenu à la civilisation, ayant retrouvé son nom de John Clayton et son titre de Lord Greystoke, vivant avec Jane (Margot Robbie) des jours paisibles dans son manoir anglais…
C’est alors que le gouvernement britannique lui demande de retourner au Congo belge pour y négocier certaines ressources naturelles. Sur le sol africain, John redevient Tarzan, renoue avec les animaux de la jungle mais doit affronter Léon Rom (Christoph Waltz), machiavélique émissaire du Roi Léopold II…

Le réalisateur David Yates (aux manettes des 4 derniers "Harry Potter") orchestre avec un vrai savoir-faire les différentes facettes du scénario, qui mélange allègrement les scènes d’aventures et la dénonciation du colonialisme européen au début du XXème Siècle. Ce mélange des genres, qui aurait pu accoucher d’une superproduction hybride, fonctionne plutôt bien.
Avec, au final, un paradoxe : ce blockbuster utilise les effets spéciaux les plus sophistiqués et les plus modernes (gorilles en images de synthèse, reconstitutions somptueuses en studio dans la banlieue anglaise…) pour renouer en fait avec le style des grands films d’aventure "à l’ancienne", comme pouvaient en jouer Errol Flynn ou Humphrey Bogart… Il serait donc dommage de bouder son plaisir.

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB