A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Août 2018 12:10

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 81 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 21 Juin 2011 8:51 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Nov 2010 17:01
Message(s) : 944
Localisation : sur le cardo d'une cité de la Gaulle romaine
Si les tenues des milites étaient respectées, je ne suis pas sûr de pouvoir en dire autant à propos de celles des sénateurs. La bande de pourpre de la tunique n'était-elle pas sur l'épaule et non sur la poitrine ?

_________________
Je n'ai pas cru que tes édits pussent l'emporter sur les lois non écrites et immuables des dieux. Sophocle


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 21 Juin 2011 9:38 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2596
D'accord sur les recherches phonétiques qui ont basé cette interprétation du latin. Mais, ce que je voulais dire, c'est qu'il y manque la "musique" de la langue, très certainement aussi typée que les langues d'aujourd'hui : on reconnaît de loin, à l'ouïe, un Allemand, un Portugais, un Italien même sans entendre vraiment les mots qu'il prononcent, simplement sur la ligne mélodique de leur vocalisation. Ici, cette musique est absente de l'interprétation des acteurs, exactement comme les séries TV tournées dans le sud de la France gomment tout accent local.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 21 Juin 2011 11:51 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1840
Grippeminaud a écrit :
Si les tenues des milites étaient respectées, je ne suis pas sûr de pouvoir en dire autant à propos de celles des sénateurs. La bande de pourpre de la tunique n'était-elle pas sur l'épaule et non sur la poitrine ?
Dans la série "Rome", on peut voir les deux modèles :

Image

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 21 Juin 2011 11:55 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5700
Localisation : Limoges
Grippeminaud a écrit :
Si les tenues des milites étaient respectées, je ne suis pas sûr de pouvoir en dire autant à propos de celles des sénateurs. La bande de pourpre de la tunique n'était-elle pas sur l'épaule et non sur la poitrine ?


Elles sont un peu trop resserrées mais bon, rien de tragique :

Image

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 21 Juin 2011 18:18 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
jibe a écrit :
D'accord sur les recherches phonétiques qui ont basé cette interprétation du latin. Mais, ce que je voulais dire, c'est qu'il y manque la "musique" de la langue, très certainement aussi typée que les langues d'aujourd'hui : on reconnaît de loin, à l'ouïe, un Allemand, un Portugais, un Italien même sans entendre vraiment les mots qu'il prononcent, simplement sur la ligne mélodique de leur vocalisation. Ici, cette musique est absente de l'interprétation des acteurs, exactement comme les séries TV tournées dans le sud de la France gomment tout accent local.


Oui mais cela risquait d'être arbitraire. L'acteur qui jouait Octavien a parlé de ses efforts pour les accents toniques, mais les longues et les brèves cela aurait été un peu dur. En plus la plus grande partie des textes en latin était faite de discours pour lequel on peut admettre une certaine lenteur. Au fond le grec moderne rendait mieux l'intimité de la vie familiale d'Antoine et Cléopâtre.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 21 Juin 2011 18:43 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 2008 23:00
Message(s) : 981
Pour l'emploi du grec moderne par Cléopatre, il me semble que le metteur en scène explique dans le "making of" qu'ils n'ont pas réussi, contrairement au latin, à se rapprocher de la prononciation de l'époque. Du coup, plutôt que de tenter le n'importe quoi, ils ont préféré le grec moderne à une tentative ridicule de grec ancien.

Cela dit, ne boudons pas notre plaisir : Marc Antoine haranguant les sénateurs en latin, ou Cassius se laissant aller au désespoir en VO, c'est quand même sympa !

_________________
"Notre époque, qui est celle des grands reniements idéologiques, est aussi pour les historiens celle des révisions minutieuses et de l'introduction de la nuance en toutes choses".

Yves Modéran


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 23 Juin 2011 14:21 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Nov 2010 17:01
Message(s) : 944
Localisation : sur le cardo d'une cité de la Gaulle romaine
Robert Spierre a écrit :
Grippeminaud a écrit :
Si les tenues des milites étaient respectées, je ne suis pas sûr de pouvoir en dire autant à propos de celles des sénateurs. La bande de pourpre de la tunique n'était-elle pas sur l'épaule et non sur la poitrine ?
Dans la série "Rome", on peut voir les deux modèles :

Image


Je ne suis pas sûr que les tenues de cette série soient un modèle du genre.
Par exemple, Marc Antoine, devenu tribun de la plèbe, porte une toge blanche et non la toge prétexte.

_________________
Je n'ai pas cru que tes édits pussent l'emporter sur les lois non écrites et immuables des dieux. Sophocle


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 23 Juin 2011 17:08 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009 22:17
Message(s) : 380
Localisation : Caesarodunum
Mauvais exemple : les tribuns de la plèbe portaient la toge virile, comme n'importe quel citoyen, et non la toge prétexte des magistrats curules. A ce niveau je trouve que cette série s'en tire au contraire assez bien... les casques des légionnaires ne sont pas très convaincants, par contre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 23 Juin 2011 17:35 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5700
Localisation : Limoges
Vestitudo a écrit :
les casques des légionnaires ne sont pas très convaincants, par contre.


Ha bon? Pour quoi? Ce sont des coolus assez classique de l'époque de César il me semble.

Image

Celui-ci par exemple y apparait. On nous a souvent abreuvé de montefortino mais il semblerait d'après des recherches plutôt récentes que les soldats césariens aient majoritairement employé ces casques plus simple et sans jugulaires.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 23 Juin 2011 18:07 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009 22:17
Message(s) : 380
Localisation : Caesarodunum
Je pense qu'il y a méprise : ce sont bien des casques Coolus-Mannheim que l'on voit dans Le destin de Rome, et globalement de toute manière je ne m'aventurerais pas à critiquer les choix opérés par la troupe de reconstituteurs, sans doute bien calés... mais je répondais à Grippeminaud au sujet des costumes de la série Rome de HBO.
Or dans la bataille de l'épisode 1.1, les légionnaires portent tous des casques pourvus d'un couvre-nuque incurvé, de paragnathides et surmontés d'une boucle métallique, comme celle des casques représentés sur les reliefs de la colonne trajane. Cela étant dit, c'est déjà bien d'y voir les légionnaires avec des loricae hamatae, ça change un peu des anachronismes habituels...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 23 Juin 2011 18:46 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5700
Localisation : Limoges
Ha oui ceux là sont plutôt mal fichus, et surtout complétement stéréotypés. ;)

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 23 Juin 2011 22:13 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 2008 23:00
Message(s) : 981
Il serait évidemment mal venu d'indiquer que les légionnaires en question font partie d'un groupe de reconstitution relativement considéré comme pas trop hors des clous !

_________________
"Notre époque, qui est celle des grands reniements idéologiques, est aussi pour les historiens celle des révisions minutieuses et de l'introduction de la nuance en toutes choses".

Yves Modéran


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 23 Juin 2011 22:31 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Pédro a écrit :
"complétement stéréotypés". ;)

Logique si on a vu aussi le "making off". Dans tous les plans larges de l'armée il n'y a en fait qu'un seul soldat numériquement cloné.
A moins que ce ne soit le sens de votre smiley que j'ai vu un peu tard?

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 23 Juin 2011 22:45 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5700
Localisation : Limoges
Alceste a écrit :
Logique si on a vu aussi le "making off". Dans tous les plans larges de l'armée il n'y a en fait qu'un seul soldat numériquement cloné.
A moins que ce ne soit le sens de votre smiley que j'ai vu un peu tard?


En fait il y a eu un quiproquo dans la discussion ; j'ai cru que Vestitudo parlait du documentaire alors qu'il parlait de la série Rome. C'est dans cette dernière que les casques légionnaires sont mal fichus alors qu'ils sont au contraire de belle facture dans le docu. En même temps il me semble qu'ils ont travaillé avec une troupe de reconstitution historique. Ils ont cloné un faible nombre de personnages ce qui est parfois un peu désagréable mais certainement pas complétement problématique.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le destin de Rome
Message Publié : 23 Juin 2011 22:54 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 2008 23:00
Message(s) : 981
En effet, d'ou ma réponse plus haut (j'ai aussi interverti les sujets, oups !) le docu du père Hourlier a mobilisé - c'est carrément le mot - l'équipe de l'un des groupes les plus précis de France en matière de reconstitution de l'époque césarienne.

_________________
"Notre époque, qui est celle des grands reniements idéologiques, est aussi pour les historiens celle des révisions minutieuses et de l'introduction de la nuance en toutes choses".

Yves Modéran


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 81 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB