A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 22 Fév 2018 7:37

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les adieux de la reine
Message Publié : 27 Mars 2012 18:45 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Nov 2010 17:01
Message(s) : 937
Localisation : sur le cardo d'une cité de la Gaulle romaine
Autant, j'ai aimé le livre de Chantal Thomas, autant je demeure réservé sur le film.
Y a-t-il d'autres avis ?

_________________
Je n'ai pas cru que tes édits pussent l'emporter sur les lois non écrites et immuables des dieux. Sophocle


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les adieux de la reine
Message Publié : 27 Mars 2012 19:28 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2191
Localisation : Paris
Le film a l'originalité de raconter les évènements du 14 Juillet depuis les coulisses de Versailles, c'est-à-dire du point de vue domestique. C'est plutôt bien fait.
Toutefois, un immense bémol sur les costumes. On reste dans la veine de Coppola et ça décrédibilise le film. Dommage de buter ainsi sur un problème de costumière (ou de moyens ?).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les adieux de la reine
Message Publié : 29 Mars 2012 11:10 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Déc 2011 20:34
Message(s) : 129
Localisation : Entre la Villa Hadriana et Byzance
J'ai détesté ce film. Bon, pour les costumes, je comprend qu'il puisse s'agir d'un problème de budget. Mais tout le film est bâti de manière à faire croire que Marie Antoinette était lesbienne et pour moi, ça tient plus du voyeurisme que de la vérité historique.
Marie Antoinette et Mme de Polignac étaient amies, "inséparables", c'est un fait. Mais le film aborde automatiquement cette complicité sous l'angle de la sexualité et un spectateur qui ne connaît pas cette époque ou ses personnages sortira de la salle persuadé que la reine était lesbienne (enfin bisexuelle).
Je ne vois vraiment pas l'utilité de cette dimension "crypto lesbienne" dans cette histoire. On peut aimer trés fort, sincèrement, une personne du même sexe sans pour autant coucher avec, contrairement à ce que suggère le film.
Seul bon point : la vision d'un Versaille "caché", un Versailles inhabituel, souterrain, insalubre, innatendu, où s'agite tout une faune assez mélangée, loin des fastes des salons.

_________________
Puisque nous sommes appelés à mourir, pourquoi ne pas vivre ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les adieux de la reine
Message Publié : 02 Avr 2012 20:16 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2006 20:25
Message(s) : 372
Localisation : Paris
Hadrien César a écrit :
J'ai détesté ce film. Bon, pour les costumes, je comprend qu'il puisse s'agir d'un problème de budget. Mais tout le film est bâti de manière à faire croire que Marie Antoinette était lesbienne et pour moi, ça tient plus du voyeurisme que de la vérité historique.
Marie Antoinette et Mme de Polignac étaient amies, "inséparables", c'est un fait. Mais le film aborde automatiquement cette complicité sous l'angle de la sexualité et un spectateur qui ne connaît pas cette époque ou ses personnages sortira de la salle persuadé que la reine était lesbienne (enfin bisexuelle).
Je ne vois vraiment pas l'utilité de cette dimension "crypto lesbienne" dans cette histoire. On peut aimer trés fort, sincèrement, une personne du même sexe sans pour autant coucher avec, contrairement à ce que suggère le film.
Seul bon point : la vision d'un Versaille "caché", un Versailles inhabituel, souterrain, insalubre, innatendu, où s'agite tout une faune assez mélangée, loin des fastes des salons.



pas vu, mais juste la bande annonce m'a donnée la même impression que vous. Quel manque d'imagination de ramener le statut de favorite à l'amitié érotique... :rool: Dommage parce que j'étais ravie, enchantée par l'idée un film sur les coulisses de Versailles...

_________________
Le satanique ennemi de la véritable histoire : la manie du jugement (Marc Bloch)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les adieux de la reine
Message Publié : 03 Avr 2012 19:13 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2191
Localisation : Paris
Sur ce point, le film est très clair. Dès le générique d'intro, on nous dit qu'il s'agit de l'adaptation d'un roman. Le spectateur est donc prévenu qu'il ne verra pas un film historique pur.

Pour les historiens, ça vaut d'être vu au moins une fois. Quelle bonheur de voir la domestique courir pour ne pas arriver en retard ''au travail'', tomber, se "crotter" et se faire ''reprendre'' par Mme Campan.
Les dialogues contribuent également à rendre le film réaliste. On n'est pas dans un cours d'histoire bêtement raconté au spectateur, faute grave que commettent la plupart des films "historiques". Du coup, si on ne connait rien des évènements du 14 Juillet et de ce qu'ils représentent, le spectateur néophyte s'y perdra et s'ennuiera.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les adieux de la reine
Message Publié : 08 Avr 2012 22:23 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 24 Jan 2007 15:40
Message(s) : 27
Localisation : Bretagne
:'( Film raté. Bande son épouvantable avec des textes inaudibles : qui est donc le technicien du son qui devrait recevoir le prix du plus mauvais son de l'année ? Un mauvais texte français que sauvent seulement quelques seconds rôles sortis de la comédie française (Eux au moins ont une diction impeccable et un texte probablement retouché par eux-mêmes pour sauver leur rôle du naufrage). Dialogues indigents, français indigne du français de l'époque. De jeunes actrices au débit vocal incontrôlé (parlent de façon inaudibles et rapide comme tous les jeunes d'aujourd'hui). Des scènes qui s'enchainent sans aucun intérêt ni liant entre elles..On s’ennuie ferme. Je pense avoir vu là l'un des plus mauvais film qu'il m'ait été de voir depuis longtemps.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les adieux de la reine
Message Publié : 09 Avr 2012 19:37 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Fév 2010 23:25
Message(s) : 429
Un critique du film, avec surtout des extraits de l'intervention de Jacquot : Les Adieux à la reine.

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les adieux de la reine
Message Publié : 16 Avr 2012 13:26 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Oct 2006 16:33
Message(s) : 244
Localisation : Paris
Les seconds rôles garderaient le même costume pour être facilement reconnus :?:
Pas vu le film et la seule motivation serait pour les passages " derrière la façade " que certains d'entre vous ont remarqué réussis .

_________________
"De tous les legs du passé qui commandent notre présent, le legs du XVIII siècle est un des plus importants". Pierre Chaunu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les adieux de la reine
Message Publié : 16 Avr 2012 19:08 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2191
Localisation : Paris
C'est quand même très dommage que ce film salué par la critique comme étant peut-être le chef-d'oeuvre de l'année 2012, fasse un tel rejet de la part du grand public.

Même si les costumes sont à la ramasse et si l'histoire n'est que l'adaptation d'un roman, on est dans un traitement de l'Histoire qui n'est ni hagiographique, ni pompeux. Ca fait du bien.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les adieux de la reine
Message Publié : 16 Avr 2012 21:37 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Fév 2010 23:25
Message(s) : 429
Il fait un bide ?

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les adieux de la reine
Message Publié : 23 Avr 2012 15:47 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 14 Juil 2004 9:45
Message(s) : 70
Localisation : italy
le livre est délicieux, le film est fait bien aussi, meme si très audace.
C'est la première fois qu'on montre le chateau de versailles inhabités par les serveurs, donc les caves, les soustoits,..


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les adieux de la reine
Message Publié : 23 Sep 2012 14:04 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1340
Localisation : Blois
Le Versailles d'un point de vue domestique est intéressant. Mais pour ma part, je n'ai pas aimé ce film. Ça ne tient ni au contenu, ni à l'intrigue, ni aux faits historiques, mais plutôt au traitement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB