A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Oct 2017 3:02

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 66 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Films allemands sur la R.D.A.
Message Publié : 28 Juin 2014 11:42 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4449
Localisation : Allemagne
Je vous soumet une liste, peut-être incomplète, des productions tournées en Allemagne et concernant la R.D.A. communiste:
:arrow: Nikolaikirche - 1995
:arrow: Sonnenallee - 1999
:arrow: Le tunnel - 2001
:arrow: Good Bye Lenin - 2003
:arrow: La vie des autres - 2006
:arrow: Barbara - 2012

Dans la plupart de ces films, le jeune cinéma allemand a produit des œuvres d'excellente qualité.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Juin 2014 16:04 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 01 Déc 2013 14:49
Message(s) : 73
La vie des autres est un excellent film ! :)

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est. » (Jean Jaurès)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Juil 2014 0:31 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2191
Localisation : Versailles
J ai été très ému par la vie des autres et Barbara. Ces films sur la réalité du socialisme créent néanmoins un malaise chez nous Occidentaux qui vivions heureux si proches géographiquement et en fait si indifférents aux souffrances quotidiennes, matérielles et morales , des peuples est européens !

J'ai aussi entendu parler de NVA :"NVA is a German film comedy released in 2005 that involves two friends who serve in the National People's Army of the former DDR. It was directed by Leander Haussmann, who together with Brussig Thomas also wrote the screenplay. The film caricatures the life of the National People's Army (abbreviated: NVA) in the final years of East Germany".

Qui l'aurait vu ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Juil 2014 17:31 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4449
Localisation : Allemagne
Youtube donne plusieurs extraits de "NVA". Evidemment cela ne vaut pas une vision intégrale du film. A première vue , ça semble un peu simplet par rapport à des chefs-d'oeuvre comme "La vie des autres" et "Barbara". Ce dernier est passé plus inaperçu, pourtant son intensité dramatique arrive à angoisser le spectateur. C'est ce que j'ai personnellement ressenti et j'ai eu la surprise de constater que d'autres personnes avaient eu la même sensation.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Juil 2014 18:47 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2191
Localisation : Versailles
Allez voir sur Youtube les images du journal Tv de la RDA en googlsisant "aktuelle kamera DDR". Un voyage dans l'espace et le temps. La réalité du socialisme !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Juil 2014 16:25 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 09 Fév 2014 13:38
Message(s) : 160
A signaler pour compléter vos références ci-dessus :
sur ARTE MERCREDI 23H10 "on voulait prendre la mer" + Good bye Lenin ! Dimanche 27 même chaine.
Synopsis du premier (datant de 2012) :
A Rostock en 1982, Cornelis et Andreas, deux amis désireux d'intégrer la flotte marchande est-allemande, arrivent dans le port de la Baltique. Un collaborateur zélé de la Stasi propose peu après aux deux garçons, cantonnés à un travail de dockers, de réaliser leur rêve en échange d'informations sur Matze, leur chef de brigade, soupçonné de vouloir passer à l'Ouest. Confiant, l'homme confie bientôt son plan de fuite à Cornelis, qui en parle à Andreas. Le lendemain, Matze est arrêté...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Avr 2015 21:04 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 18 Mars 2015 21:30
Message(s) : 20
Bonjour,
Je reprends le topic pour évoquer "d'une vie à l'autre", film allemand-norvégien, sur les enfants faits entre nazis et norvégiennes pour la race aryenne et mis dans des orphelinats, ensuite utilisés par la STASI. C'est un thriller vraiment bien foutu, intelligent sans en devenir abstrait, les paysages sont superbes(certains diront que ça ne compte pas.. Je pense au contraire que ça ajoute beaucoup!!) et les acteurs surtout jouent bien.. Ca n'est pas purement historique dans le sens où c'est fictionnel mais c'est tout de même sur un thème qui pose encore problème aujourd'hui et qui fait réfléchir..
Voilà, il est sorti il y a un an, il devrait être en dvd ou sur internet sans problèmes!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2015 11:14 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
Il est assez amusant de noter l'explosion de films allemands sur la RDA dans l'immédiat d'après-Guerre froide - le premier film mentionné par Faget date de 1995.

Pour Sebastian Heiduschke, cela s'explique par le sentiment d'Ostalgie et par la médiatisation accélérée des films produits par la DEFA pendant la Guerre froide - l'unique studio d'exportation des films est-allemands pendant quarante ans. Racheté par une compagnie française en 1992, la DEFA, renommée Bablesberg, s'était en effet lancée dans une politique de relance de ses classiques passés. Die Geschichte des Kleinen Munk (1953) est un de ces classiques remis au goût du jour dans les années 1990.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Avr 2015 19:15 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 11 Fév 2015 14:52
Message(s) : 92
A ajouter à votre liste: "Führer Ex" (titre français insipide: "Les enfants de la colère"), 2003.

Le film est à cheval entre la RDA et les racines de la résurgence du nazisme auprès des jeunes d'Allemagne de l'Est; deux jeunes gens avides de liberté, de rock et de culture de l'Ouest sont jetés en prison par la Stasi en 1986, et y rencontrent des Nazis emprisonnés depuis la guerre. La haine de la RDA les incite à écouter ces adversaires du communisme, qui leur expliquent que les crimes nazis sont exagérés par la propagande d'Etat (ce qui dans le contexte de la RDA pourrait être crédible); on retrouve ensuite ces jeunes gens dans les milieux néonazis après la réunification.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2016 8:33 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Nov 2016 10:58
Message(s) : 28
Localisation : Francie orientale
Faget a écrit :
Youtube donne plusieurs extraits de "NVA". Evidemment cela ne vaut pas une vision intégrale du film. A première vue , ça semble un peu simplet par rapport à des chefs-d'oeuvre comme "La vie des autres" et "Barbara". Ce dernier est passé plus inaperçu, pourtant son intensité dramatique arrive à angoisser le spectateur. C'est ce que j'ai personnellement ressenti et j'ai eu la surprise de constater que d'autres personnes avaient eu la même sensation.



Je connais le film NVA de Leander Haußmann. Le film montre l'expérience d'un jeune homme qui passe son service militaire obligatoire dans l'armée de la RDA. Ce film a évoqué des mémoires chez moi de mon service militare dans la RFA. Ce film n'a pas été doublé en Français ou en Anglais, Il est disponible chez Amazon Allemagne (seulement en allemand).


Je ne connais pas Barbara, mais ce film va étre diffusé sur ARTE dans quelques jours: http://www.arte.tv/guide/fr/044568-000-A/barbara

_________________
quidquid latine scriptum altum videtur


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2016 9:30 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Sep 2006 21:34
Message(s) : 373
Localisation : Berlin
Bonjour,

Carolus Parvus, je ne peux que vous encourager à visionner ce film. Outre l'intrigue amoureuse et bien plus que La vie en RDA, se sont les rapports des Est-allemands avec la Stasi ( police politique ) qui est en toile de fond.
Cette société entièrement surveillée, sans tombée non plus dans la paranoïa, se méfiait de tout le monde, même à l'intérieur des familles, car chacun pouvait être un IM ( inoffizieller mitarbeiter ) informateur de la Stasi. Cette suspicion permanente n'arrangeait pas les rapports humains, surtout quand vous n'étiez pas membre du Parti.

Cordialement.

_________________
_____________________________

ne nous prenons pas au sérieux, il n'y aura pas de survivant (A. Allais)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2016 10:31 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5999
Rapentat a écrit :
car chacun pouvait être un IM ( inoffizieller mitarbeiter )

traduction : collaborateur non officiel.

J'ai déjà raconté qu'alors que le régime s'écroulait, la Stasi a fait disparaître ses archives - au siège central, de toutes façons les dictatures archivent tout, elles rêvent du fichier ultime ou chaque citoyen serait connu sous toutes les coutures - mais que les broyeuses chargées jusqu'à la gueule ont rendu l'âme.
Ils ont donc mis tout le monde au travail, avec une minutie très allemande, pour déchirer le reste en petits morceaux.

Là dessus émeute à Berlin est, le régime s'écroule, et le bâtiment de la Stasi est pratiquement le premier pris d'assaut. Les premiers à y entrer comptent un bon nombre d'agents du BND - Bundes Nachrichten Dienst - le service secret de l'ouest, qui se dépensent pour que les émeutiers ne jettent pas tous les dossiers restants par la fenêtre, et tombent en arrêt sur des rangées de grands sacs de papiers déchirés, que la Stasi n'a pas eu le temps d'aller brûler.

Et donc, avec une minutie non moins allemande, le BND embauche des petites mains qui vont mettre deux ans à reconstituer le puzzle. :mrgreen:

Ce n'est pas une chasse aux sorcières, et mis à part les agents de la Stasi - à qui il faut trouver un emploi inoffensif - il n'y aura pas de publication de listes de noms pour les surveillants bénévoles, les IM : on se serait écharpé dans tout le pays. Simplement le BND veut le nom de tous les collaborateurs pour enrichir ses propres dossiers, et parce que certains peuvent être des communistes convaincus éventuellement recrutables par la Russie. Il faut donc avoir l'info.

Cette histoire de papiers recollés m'a toujours amusé. J'ai vu ça dans un documentaire, et je vous garantis que recoller un sac entier constituait un vrai travail de bénédictin. (Ils utilisaient de grandes tables, un travail de malade !)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2016 13:24 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Sep 2006 21:34
Message(s) : 373
Localisation : Berlin
Bonjour Pierma,

Je ne sais pas qui a pu vous dire que tous les sacs de dossiers déchirés, ont pu être reconstituer en seulement deux ans !! ??
Voilà une estimation faite en 1995 par le responsable de ce travail situé dans la Normennstrasse à Berlin, QG de la Stasi :

1 employé reconstitue en moyenne 10 pages par jour
40 employés reconstituent en moyenne 400 pages par jours
40 employés en une année de 250 jours de travail, reconstituent en moyenne 100 000 pages
1 sac contient en moyenne 2500 pages
100 000 pages équivalent donc à 40 sacs par an
Le bureau des dossiers de la Stasi dispose d'un total de 15000 sacs
Pour tout reconstituer les 40 employés auront besoin de 375 ans !!

Ceci avait été calculé sur la base de 40 personnes et malheureusement c'est entre 20 et 30 personnes qui travaillent pour cette reconstitution, même si elles sont grandement aidées par un logiciel mis en place il y a quelques années.
Désolé d'être un peu sorti du sujet de ce fil.

Cordialement

_________________
_____________________________

ne nous prenons pas au sérieux, il n'y aura pas de survivant (A. Allais)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2016 15:07 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4449
Localisation : Allemagne
Excellent Rapentat ! On oublie trop souvent de faire des calculs simples et de bon sens quand on nous apprend une information qui cherche le sensationnel.
Mais il y a dû y avoir bon nombre d'archives de la Stasi qui ont été trouvée intactes, puisque autant que je me souvienne c'était un pasteur de la RDA (résistant au régime) qui avait été désigné comme garanti éthique pour en surveiller l'exploitation. Ce pasteur Joachim Gauck est devenu plus tard l'actuel président de la RFA.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2016 15:38 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Nov 2016 10:58
Message(s) : 28
Localisation : Francie orientale
Faget a écrit :
Excellent Rapentat ! On oublie trop souvent de faire des calculs simples et de bon sens quand on nous apprend une information qui cherche le sensationnel.
Mais il y a dû y avoir bon nombre d'archives de la Stasi qui ont été trouvée intactes, puisque autant que je me souvienne c'était un pasteur de la RDA (résistant au régime) qui avait été désigné comme garanti éthique pour en surveiller l'exploitation. Ce pasteur Joachim Gauck est devenu plus tard l'actuel président de la RFA.



Aujourd'hui l'ancien QG du Stasi est un musée: http://stasimuseum.de/fr/frindex.htm

_________________
quidquid latine scriptum altum videtur


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 66 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB