A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 15 Déc 2017 11:23

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : "L'ennemi intime"
Message Publié : 29 Sep 2007 17:39 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juil 2006 11:43
Message(s) : 348
il sort mercredi prochain, les critiques sont plutôt mitigés.

_________________
"la guerre est la paix"
"la liberté est l'esclavage"
"l'ignorance est la force"

(1984 G.Orwell)

Pas d'URL dans les signatures SVP (voir la charte)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Nov 2007 23:04 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 15 Fév 2005 1:19
Message(s) : 389
Localisation : Cherbourg
Je n'en dirais rien ne l'ayant pas vu mais j'en ai entendu parlé, plutôt en bien, assez objectif...

La seule critique que j'ai entendue est celle du traitement de l'image... des villageois assassinés par le FLN, on ne voit rien, on sait juste qu'ils ont été massacrés... en retour, une scène de torture côté armée française très (voire même trop) long...

mais encore une fois, je n'ai pas jugé par moi-même... pas eu le temps d'aller le voir au cinéma..

Par contre, ce film était un documentaire initialement, un très bon documentaire (que j'ai chez moi) que je recommande.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Déc 2007 9:50 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juil 2006 11:43
Message(s) : 348
Bonjour,

je l'ai vu hier soir et je suis effaré par autant de cliché d'erreurs et de bêtises....

tout simplement idiot, les films d'hollywood ont encore de belles heures de gloires devant eux, pas près que notre piètre cinéma historique leur dame le pion :cry:

_________________
"la guerre est la paix"
"la liberté est l'esclavage"
"l'ignorance est la force"

(1984 G.Orwell)

Pas d'URL dans les signatures SVP (voir la charte)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: "L'ennemi intime"
Message Publié : 03 Mai 2008 10:16 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Jan 2006 15:17
Message(s) : 72
Localisation : Paris
Image
Enfin j'ai pu regarder le film. J'ai été assez déçu juste après l'avoir vu, et mon avis n'a pas trop favorablement évolué depuis.

Indiscutablement la réalisation a un certain nombre de points forts : le spectacle est soigné, on voit qu'il y a eu des moyens de production assez importants. Les scènes de combats ont été filmées un peu dans l'esprit Band of Brothers, au coeur de l'action et dans le fracas des armes. L'autre atout de la réalisation est le paysage : la Kabylie est une région superbe qui donne au film un côté grandiose.

Malheureusement le grandiose n'est pas dans le réalisme. Le scénario tout d'abord est assez brouillé, on ne comprend pas toujours où l'on veut nous emmener. Pourtant talentueux, les acteurs ont du mal à s'imprégner du climat grave et pesant de la guerre. Les dialogues n'ont pas grand chose de militaire, si l'on compare avec d'autres réalisations françaises comme Dien Bien Phu, dont on est loin d'atteindre le degré de réalisme. On se demande qui est ce type en chemise noire (toute propre) avant de comprendre qu'il est officier de l'armée française... drôle d'accoutrement. L'AML 90 (blindé léger) présente dans le camp n'existait pas en 1959. Le scénario a cédé un peu trop vite à l'obsession de la torture, qui sans être dissimulée, aurait pu faire l'objet d'une mise en scène plus tempérée, afin que le spectateur ne retienne pas que cela du film. Enfin, j'ai relevé un détail qui me gène un peu : chaque perte française "métropolitaine" est identifiée et fait l'objet de compassion, tandis que dans la même section, dans les mêmes combats, les Harkis se font tuer dans le plus strict anonymat.

Sans doute une maladresse plus qu'un choix, mais qui n'améliore pas mon impression générale sur ce film à voir, mais pas nécessairement à revoir.

_________________
"Les médiocrités croient égaler le génie quand elles dépassent la raison." (Lamartine)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: "L'ennemi intime"
Message Publié : 04 Mai 2008 11:01 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Jan 2006 15:17
Message(s) : 72
Localisation : Paris
En réalité les harkis ne sont pas totalement absents du scénario, puisqu'il y a cet impitoyable vétéran de Monte Cassino et le voltigeur qui disparaît au milieu du film. Mais tous les autres de la section sont vraiment là pour le décor tandis que les bidasses de métropole sont bien identifiés.

Certaines critiques comparaient ce "grand film" au cinéma de guerre français dans l'inspiration de P. Schoendoerffer... Malheureusement on en est loin.

_________________
"Les médiocrités croient égaler le génie quand elles dépassent la raison." (Lamartine)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: "L'ennemi intime"
Message Publié : 07 Mai 2008 22:11 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juil 2006 11:43
Message(s) : 348
Bonsoir,

bien evidement il ne peut en aucun cas être comparé au superbe 317° section qui est 10.000 fois plus réaliste que ce brouillon de film.

pour moi le seul acteur qui colle au rôle c'est le capitaine des renseignements qui est tué dans sa jeep.

_________________
"la guerre est la paix"
"la liberté est l'esclavage"
"l'ignorance est la force"

(1984 G.Orwell)

Pas d'URL dans les signatures SVP (voir la charte)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Déc 2008 10:52 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2008 8:11
Message(s) : 2935
Localisation : 中国
Je ne connais pas grand chose à la Guerre d'Algérie donc je pose la question ici.
J'ai vu L'ennemi intime de Florent Emilio Siri, qui m'a fait grande impression. Les acteurs sont excellents, la scénographie est magnifique avec des images vraiment grandioses.

Mais quid de la valeur historique du film? La première heure m'a paru très réaliste mais, à partir du village brûlé et sa population mitraillée, j'ai commencé à avoir quelques doutes... La suite du film a confirmé cette impression.

Quelqu'un qui a vu ce film ce film pourrait-il me renseigner? Merci :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Déc 2008 9:42 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2007 18:46
Message(s) : 168
Localisation : Breizh
Bonjour,

Ce film est très très fort :

Il montre la Guerre d'Algérie dans ces contradictions (Garder l'Algérie Française, l'Algérie c'est la France, les Algériens n'étaient pas français ou de seconde classe, les Pieds noirs dominaient la vie politique économique et sociale) ; des militaires qui ont connu la résistance, la torture ont employé les mêmes méthodes à tord ou à raison (dans le film on parle de méthodes de la Gestapo...

Le film montre la vie d'une compagnie militaire et à aucun moment on voit la vie à Alger par exemple, dans les villes d'Algérie... C'est un très beau film qui nous montre la dureté de la Guerre, les choix à faire, choisir son camp, le sens du devoir ect...

Cette Guerre civile voulue par personne ne pouvait ce terminer que dans un bain de sang et à l'indépendance... Paris et ces politiques auraient du, s'il voulait garder l'Algérie Française encore quelques temps, réformer en profondeur la vie sociale, politique et économique de ce pays qui méritait autre chose que des attentats, des meurtres, la loi du talion...

salutations

Pier

PS : Je suis fils de Pieds-noirs et j'ai étudié cette période : triste bilan alors que l'avenir pouvait etre prometteuse...

_________________
Mard eo bet trec'het Breizh er brezelioù bras,
He yezh a zo bepred ken bev ha biskoazh,
He c'halon virvidik a lamm c'hoazh 'n he c'hreiz.
Dihunet out bremañ, ma Breizh!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Déc 2008 13:57 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2577
J'ai fait partie d'unités de choc (commandos de chasse) et suis souvent étonné de la dimension partisane de telles réalisations cinématographiques ou télévisuelles. Non seulement la torture ou les exécutions sommaires n'ont pas été la règle (heureusement !) mais l'exception, mais elles furent souvent le fait d'"appelés extrémistes" (l'ambiance métropolitaine n'étais pas majoritairement "de gauche") et rarement le fait de soldats professionnels. Ceux-ci, du reste, admettaient très bien que quiconque invoque sa conscience pour refuser un ordre, ce que j'ai pu faire moi-même plusieurs fois, soutenu par ma hiérarchie.

Je n'avais sous mon commandement que des fellaghas ralliés ou des nord-africains d'origine et ai souvent constaté que leurs motifs de révolte étaient parfaitement justifiés non seulement par l'attitude de certains colons mais surtout par le comportement général de l'administration ou des municipalités qui leur avaient refusé la place qui leur était due. Par exemple en les excluant, quoique bacheliers ou diplômés, des concours qui leur étaient normalement ouverts par les décisions métropolitaines.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Déc 2008 0:24 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Mai 2008 23:54
Message(s) : 36
Localisation : Nantes
Un film qui se laisse regarder, qui parle de la guerre d'algérie (et de la guerre tout court).
Comme je n'ai rien lu sur le sujet ,une question:
-L'utilisation du NaPalm (les "bidons"):quantité ,utilisation ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Déc 2008 1:32 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2008 8:11
Message(s) : 2935
Localisation : 中国
Barns a écrit :
Film nul, historiquement, acteurs mauvais si ce n'est ceux qui jouent les harkis et le capitaine du renseignement (excellent je trouve ) Maginel, et Dupontel ne son pas dans leur personnage, nous sommes bien loin d'un 317° section ! oeuvre qui ecrase de loin ce navet avec Cremer et Perrin

autre temps autre vision.

J'ai trouvé les acteurs très bons au contraire, la photographie excellente. Par contre, je me posais la question du réalisme historique, notamment dans la deuxième partie où l'on sent un certain manichéisme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Déc 2008 7:51 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 665
jibe a écrit :
la torture ou les exécutions sommaires n'ont pas été la règle (heureusement !) mais l'exception, mais elles furent souvent le fait d'"appelés extrémistes"
Vu la durée du service militaire, il ne devait pas y avoir de différence sur le plan du mental entre appelés et engagés. A partir du grade de Capitaine, les militaires étaient des professionnels or c'est à ce niveau que sont donnés les ordres directs. Je ne juge pas ceux qui sous la pression ont pratiqué la torture avec des ordres implicites venant des gouvernements de gauche à Paris. Quand on demande à des militaires, sans informateurs, de trouver immédiatement des réponses , ils n'ont pas d'autres solutions.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Déc 2008 11:29 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Gerard. a écrit :
Vu la durée du service militaire, il ne devait pas y avoir de différence sur le plan du mental entre appelés et engagés.


Je vous trouve - une fois de plus - bien péremptoire. Vous avez fait cette guerre? Si oui, donnez-nous donc votre expérience et votre ressenti. Sinon, que savez-vous du mental des pauvres gars qui sont allés se faire trouer la peau là-bas pour qu'un pays dont la plupart se fichaient éperdument reste français? Vous avez travaillé là-dessus? Vous avez des sources, des archives, des témoignages? Non bien entendu, juste une vague théorie insultante pour le contingent.

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Déc 2008 11:47 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 665
Alfred Teckel a écrit :
Vous avez fait cette guerre?
Ce maintien de l'ordre a baigné mon adolescence. En 1965 j'étais sous-lieutenant formé par ceux qui avaient servi en Algérie; cela vous convient-il ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Déc 2008 11:49 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Gerard. a écrit :
Alfred Teckel a écrit :
Vous avez fait cette guerre?
Ce maintien de l'ordre a baigné mon adolescence. En 1965 j'étais sous-lieutenant formé par ceux qui avaient servi en Algérie; cela vous convient-il ?


Absolument pas. Être formé par des anciens d'Algérie, donc militaires de carrière, vous autorise-t-il à juger des pensées des appelés? Je ne vois pas en quoi.

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB