A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Jan 2018 5:06

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 18 Déc 2017 14:27 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 16 Juin 2011 9:30
Message(s) : 54
Restons au Vietnam avec Voyage au bout de l'enfer de Michael Cimino et sa description détaillée de l'avant, du pendant et de l'après...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Déc 2017 15:16 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 339
J'avais bien aimé Centurion de Neil Marshall, qui se passe dans l'Angleterre et l'Ecosse romaines.

C'est assez fantaisiste, très sanglant et il y a des moments outranciers, mais c'est nerveux, efficace, bien joué et j'avais embarqué dans cette aventure haletante avec grand plaisir.
La première partie est un film de guerre, mais l'essentiel du film est un film d'action et de suspense (avec en bande musicale un ostinato très efficace et un très beau son). Vous passerez un bon moment je pense Pouzet.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Déc 2017 17:00 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4574
Localisation : Allemagne
Stavrog a écrit :
Restons au Vietnam avec Voyage au bout de l'enfer de Michael Cimino et sa description détaillée de l'avant, du pendant et de l'après...


Je suis d'accord avec vous et j'ajouterai " La chute du Faucon noir " concernant une opération héliportée à Mogadiscio qui se termine mal.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Déc 2017 18:08 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1288
Localisation : Belgique
Pouzet a écrit :
Il y aussi "Full Metal Jacket" de Stanley Kubrick qui est pas mal, mais à mon humble avis trop triste et déprimant.

Dans son genre, Full Metal Jacket est un chef-d’œuvre, mais je ne trouve pas que ce soit un film triste et déprimant... Sauf si on le prend vraiment au premier degré !
Stanley Kubrick était un réalisateur qui introduisait souvent de l'humour dans ses histoires, mais sans en faire des vraies comédies : c'était un sens de l'humour très sombre et « à froid »... On navigue dans une frontière floue où l'on ne sait pas trop s'il faut rire, pleurer ou trouver la situation vraiment inquiétante.

La première partie de Full Metal Jacket est certainement, pour moi, la plus réussie... Plus originale et percutante que la seconde, qui se déroule au Vietnam mais finalement est plus conventionnelle. La grande vedette est évidemment le Sergeant Hartman, incarné par R. Lee Ermey, qui avait réellement été instructeur chez les Marines ! Quand vous voyez ce gars hurler, houspiller ses hommes et leur imposer de faire des choses apparemment absurdes, il faut savoir que Stanley Kubrick le laissait pratiquement jouer « en roue libre »... R. Lee Ermey pouvait improviser ses propres textes et pratiquement incarner son personnage à sa façon.
Ce qu'il faut donc comprendre, c'est que ces sergents instructeurs sont - quelque-part - des acteurs nés, et qu'ils (sur)jouent leur rôle de peau de vache... Et ce qui ressemble à de la folie ou du sadisme est, en réalité, savamment calculé pour stresser les recrues.

_________________

Quand il s’agit d’argent, tout le monde est de la même religion. (Voltaire)



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Déc 2017 19:17 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1748
Pouzet a écrit :
Citer :
En effet "La bête de guerre" que vous citez Robert Spierre est en très bon film, concernant un conflit sur lequel il n'y a pas eu me semble t-il beaucoup de films
J'ai vu celui-ci :

Image
De Fedor Bondarchuk (2005)

En 1988, le conflit entre l'Union soviétique et l'Afghanistan fait rage. De jeunes recrues revenant d'une cérémonie militaire décident de s'engager dans le neuvième escadron, réputé pour ses soldats prêts à affronter les situations les plus dangereuses. Mais ce prestige a un prix, et les jeunes hommes subissent bientôt un entrainement extrêmement éprouvant dans la vallée de Fergana, en Ouzbékistan. Ils se retrouvent, quelque temps plus tard, au sein d'une bataille sanglante et décisive contre des moudjahidin...

https://www.youtube.com/watch?v=TcHD9VEQ7C8

Pas trop mal excepté l'attaque finale des moudjahidin, qui fait presque penser à une scène de "Marvel"...

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Déc 2017 20:11 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 339
Robert Spierre a écrit :
Pouzet a écrit :
Citer :
En effet "La bête de guerre" que vous citez Robert Spierre est en très bon film, concernant un conflit sur lequel il n'y a pas eu me semble t-il beaucoup de films
J'ai vu celui-ci :

Image
De Fedor Bondarchuk (2005)

En 1988, le conflit entre l'Union soviétique et l'Afghanistan fait rage. De jeunes recrues revenant d'une cérémonie militaire décident de s'engager dans le neuvième escadron, réputé pour ses soldats prêts à affronter les situations les plus dangereuses. Mais ce prestige a un prix, et les jeunes hommes subissent bientôt un entrainement extrêmement éprouvant dans la vallée de Fergana, en Ouzbékistan. Ils se retrouvent, quelque temps plus tard, au sein d'une bataille sanglante et décisive contre des moudjahidin...

https://www.youtube.com/watch?v=TcHD9VEQ7C8

Pas trop mal excepté l'attaque finale des moudjahidin, qui fait presque penser à une scène de "Marvel"...


Je l'avais vu aussi. Pas mal du tout.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Déc 2017 0:58 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1751
Localisation : Nanterre
Lord Foxhole a écrit :
En vadrouillant sur le Net, je me suis aperçu qu'il y avait un film russe plus récent qui était sorti en 2013 : Stalingrad de Fiodor Bondartchouk ( le fils de Sergueï Bondartchouk ! )
N'ayant pas vu le film, je n'ai aucune idée de sa valeur...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Stalingrad_(film,_2013)
Le film est très sympa. Après les affrontements du début, il se concentre autour d'une escouade de soldats réfugiés dans un bâtiment, et qui y découvre une civile survivante. Une idylle aura le temps de naître entre les patrouilles allemandes, avant le sacrifice final.

La scène vraiment impressionnante est celle du passage de la Volga. Elle montre un soucis de l'irréalisme dont nous avons perdu l'habitude ;) Mais qu'est-ce qu'elle envoie !!!


Citer :
En fait, il s'agit d'une histoire naviguant aux confins du fantastique et où le " monstre " est un char Tigre allemand fantôme (mais néanmoins destructeur). Notez le gag : l'équipage du T-34 chargé de chasser le Panzer spectral est commandé par un amnésique, apparemment doté d'un pouvoir de régénération.
Ce que j'ai retenu de ce film est la fameuse réplique de l'amnésique : "J'ai oublié mon nom, mais ce n'est pas important. Je me souviens que je suis russe, et je sais toujours conduire un char. Il n'y a que ça qui compte !" Je trouve que cette profession de foi nationaliste dépasse de loin tout ce à quoi le cinéma américain nous a habitués !

Plus sérieusement, je recommande deux films sur les guerres anglo-zoulous :
L'ultime attaque de Douglas Hicock, qui montre la bataille d'Isandlewhana.
Image
Et son pendant : Zoulou, de Cy Enfield, qui montre la bataille de Rorke's Drift.
Image

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Déc 2017 7:58 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 868
Je suis surpris de ne pas voir certains films alors je viens les défendre. Point commun : ils sont évidemment intéressants comme film mais ont aussi un rôle "historique" à leur sortie.
1/ La batalle du rail de René Clément (1946 mais scènes tournées dès avril 1945), avec un aspect quasi documentaire. On riee dans ce film avec des balles réelles car les munitions à blanc sont introuvables à cette date. On est à la fois dans le documentaire, certes, mais aussi dans la volonté d'illustrer la geste héroïque de la résistance. Cela reste saisissant à cause de cet aspect d'immédiateté.
Image

2/ La bataille d'Alger de Pontecorvo (1966)
Image
La reconstitution de cet épisode de la Guerre d'Algérie est particulièrement convaincant et l'histoire de la sortie du film a été particulièrement difficile (avec un attentat contre une salle à Béziers...). Un ruse de la raison hegelienne : l'état-major américain a visionné ce film avant la chute de Bagdad en tant que manuel illustrant ce qu'il faut faire pour quadriller une ville ennemie !
«La Bataille d'Alger est un modèle d'enseignement sur la guérilla urbaine pour mieux comprendre le développement de la guerre en Irak ». (Donald Rumsfeld)

3/ Les sentiers de la Gloire de Stanley Kubrick (1957)
Image
On connaît l'histoire compliquée de la sortie de ce chef d'oeuvre
Un film vraiment étreignant. J'avoue que je suis complètement fasciné par l'interprétation de Kirk Douglas, la beauté plastique de la mise en scène et des éclairages (film à voir en salle et pas à la télé...), cet opéra tragique (il y a un aspect baroque ds lamise en scène de SK) mettant en scène les passions humaines sous le regard terrible de la guerre. Du reste plus un film sur la guerre qu'un film de guerre

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Déc 2017 17:31 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1288
Localisation : Belgique
Nebuchadnezar a écrit :
Citer :
En fait, il s'agit d'une histoire naviguant aux confins du fantastique et où le " monstre " est un char Tigre allemand fantôme (mais néanmoins destructeur). Notez le gag : l'équipage du T-34 chargé de chasser le Panzer spectral est commandé par un amnésique, apparemment doté d'un pouvoir de régénération.

Ce que j'ai retenu de ce film est la fameuse réplique de l'amnésique : "J'ai oublié mon nom, mais ce n'est pas important. Je me souviens que je suis russe, et je sais toujours conduire un char. Il n'y a que ça qui compte !" Je trouve que cette profession de foi nationaliste dépasse de loin tout ce à quoi le cinéma américain nous a habitués !

Vu le contexte historique, personnellement, je n'ai pas trouvé ça choquant... Les Russes se battaient parce que l'on envahissait leur territoire national, et que les Nazis menaient littéralement une guerre vouée à l'extermination des populations de l'Est. Outre l'idéologie qui soutenait (le soldat soviétique était souvent un communiste convaincu), la lutte contre les Allemands était une question de vie ou de mort...
Du côté du cinéma hollywoodien, on ne retrouve évidemment pas cet aspect, vu que la Seconde Guerre Mondiale est généralement perçue comme une « dispute entre Européens ». Le véritable ennemi était plus le fourbe Japonais (à cause de son coup en traître à Pearl Harbor) que l'Allemand nazi ou l'Italien fasciste.
Les G.I.s en Europe n'étaient pas conditionnés pour devenir des défenseurs fanatiques de la Démocratie. Par contre, ils étaient motivés par de vrais sentiments de haine et de désir de revanche dans le Pacifique.

_________________

Quand il s’agit d’argent, tout le monde est de la même religion. (Voltaire)



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Déc 2017 1:12 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2012 18:05
Message(s) : 369
Nebuchadnezar a écrit :
Lord Foxhole a écrit :
En vadrouillant sur le Net, je me suis aperçu qu'il y avait un film russe plus récent qui était sorti en 2013 : Stalingrad de Fiodor Bondartchouk ( le fils de Sergueï Bondartchouk ! )
N'ayant pas vu le film, je n'ai aucune idée de sa valeur...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Stalingrad_(film,_2013)
Le film est très sympa. Après les affrontements du début, il se concentre autour d'une escouade de soldats réfugiés dans un bâtiment, et qui y découvre une civile survivante. Une idylle aura le temps de naître entre les patrouilles allemandes, avant le sacrifice final.

La scène vraiment impressionnante est celle du passage de la Volga. Elle montre un soucis de l'irréalisme dont nous avons perdu l'habitude ;) Mais qu'est-ce qu'elle envoie !!!


Citer :
En fait, il s'agit d'une histoire naviguant aux confins du fantastique et où le " monstre " est un char Tigre allemand fantôme (mais néanmoins destructeur). Notez le gag : l'équipage du T-34 chargé de chasser le Panzer spectral est commandé par un amnésique, apparemment doté d'un pouvoir de régénération.
Ce que j'ai retenu de ce film est la fameuse réplique de l'amnésique : "J'ai oublié mon nom, mais ce n'est pas important. Je me souviens que je suis russe, et je sais toujours conduire un char. Il n'y a que ça qui compte !" Je trouve que cette profession de foi nationaliste dépasse de loin tout ce à quoi le cinéma américain nous a habitués !

Plus sérieusement, je recommande deux films sur les guerres anglo-zoulous :
L'ultime attaque de Douglas Hicock, qui montre la bataille d'Isandlewhana.
Image
Et son pendant : Zoulou, de Cy Enfield, qui montre la bataille de Rorke's Drift.
Image


Le film de Bondartchouk est intéressant, mais il n'est pas très bien filmé. Il abuse et sur-abuse des ralentis dans les scènes d'action à la limite du grotesque. Il n'y a pas une scène de combat sans ralenti, c'est assez pénible. J'aime bien la version allemande de 1993 avec sa bande de soldats perdus dans le chaudron.

Et le Zulu Dawn de Douglas Hicock, il contient une des scène de charge les plus épiques et les plus impressionnantes que je connaisse depuis l'histoire du cinéma. Voir le Grand Kraal Zoulou charger comme une vague, ca me file toujours des frissons.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Déc 2017 6:03 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6219
Nebuchadnezar a écrit :
La scène vraiment impressionnante est celle du passage de la Volga. Elle montre un soucis de l'irréalisme dont nous avons perdu l'habitude ;) Mais qu'est-ce qu'elle envoie !!!

Je trouve cette scène complètement ridicule. Ces soldats incendiés transformés en torche et qui continuent à attaquer comme si de rien n'était... :rool:

Là on n'est clairement plus dans le film de guerre, mais dans le genre fantastique. Bon, c'est autre chose, et qui ne m'attire pas du tout.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Déc 2017 12:54 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1748
Pierma a écrit :
Nebuchadnezar a écrit :
La scène vraiment impressionnante est celle du passage de la Volga. Elle montre un soucis de l'irréalisme dont nous avons perdu l'habitude ;) Mais qu'est-ce qu'elle envoie !!!

Je trouve cette scène complètement ridicule. Ces soldats incendiés transformés en torche et qui continuent à attaquer comme si de rien n'était... :rool:

Là on n'est clairement plus dans le film de guerre, mais dans le genre fantastique. Bon, c'est autre chose, et qui ne m'attire pas du tout.
8-| 8-| 8-|

On dirait une fusion entre "Ghost Rider" et La Torche/"Les 4 Fantastiques" :

ImageImage

lol lol lol

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Déc 2017 14:51 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Déc 2017 14:33
Message(s) : 14
Nebuchadnezar a écrit :
Lord Foxhole a écrit :
En vadrouillant sur le Net, je me suis aperçu qu'il y avait un film russe plus récent qui était sorti en 2013 : Stalingrad de Fiodor Bondartchouk ( le fils de Sergueï Bondartchouk ! )
N'ayant pas vu le film, je n'ai aucune idée de sa valeur...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Stalingrad_(film,_2013)
Le film est très sympa. Après les affrontements du début, il se concentre autour d'une escouade de soldats réfugiés dans un bâtiment, et qui y découvre une civile survivante. Une idylle aura le temps de naître entre les patrouilles allemandes, avant le sacrifice final.

La scène vraiment impressionnante est celle du passage de la Volga. Elle montre un soucis de l'irréalisme dont nous avons perdu l'habitude ;) Mais qu'est-ce qu'elle envoie !!!


Citer :
En fait, il s'agit d'une histoire naviguant aux confins du fantastique et où le " monstre " est un char Tigre allemand fantôme (mais néanmoins destructeur). Notez le gag : l'équipage du T-34 chargé de chasser le Panzer spectral est commandé par un amnésique, apparemment doté d'un pouvoir de régénération.
Ce que j'ai retenu de ce film est la fameuse réplique de l'amnésique : "J'ai oublié mon nom, mais ce n'est pas important. Je me souviens que je suis russe, et je sais toujours conduire un char. Il n'y a que ça qui compte !" Je trouve que cette profession de foi nationaliste dépasse de loin tout ce à quoi le cinéma américain nous a habitués !

Plus sérieusement, je recommande deux films sur les guerres anglo-zoulous :
L'ultime attaque de Douglas Hicock, qui montre la bataille d'Isandlewhana.
Image
Et son pendant : Zoulou, de Cy Enfield, qui montre la bataille de Rorke's Drift.
Image


Pas de doute sur Zulu. C'est un film formidable. Aucun acteur n'est en dessous, c'est prenant du début à la fin...
J'ai du le voir une dizaine de fois.
Un autre film que j'ai beaucoup aimé, bien que je pense que tout le monde ne sera pas d'accord, c'est Nimitz retour vers l'enfer. C'est certes un film de science fiction, mais sans doute celui qui m'a fait prendre goût à l'histoire, l'orsque je l'ai vu vers les 12 ou 13 ans.
Je ne sais pas ce qui vous a conduit à apprécier l'histoire, mais moi ce n'est que pas le billet du cinéma. Les films de guerre, les western, les films de cap et d'épée... Tout ce qui était diffusé dans la dernière sceance le mardi soir.
Bien sûr, aucun bateau n'est retourné dans le passé pour assister à l'attaque de pearl Harbor, Billy le kid n'était pas le tireur le plus rapide de l'ouest et Ivanhoé n'as pas combattu le prince Jean. Mais ce sont des histoires qui mènent à se passionner pour l'Histoire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Déc 2017 15:01 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Déc 2017 14:33
Message(s) : 14
calade a écrit :
Je suis surpris de ne pas voir certains films alors je viens les défendre. Point commun : ils sont évidemment intéressants comme film mais ont aussi un rôle "historique" à leur sortie.
1/ La batalle du rail de René Clément (1946 mais scènes tournées dès avril 1945), avec un aspect quasi documentaire. On riee dans ce film avec des balles réelles car les munitions à blanc sont introuvables à cette date. On est à la fois dans le documentaire, certes, mais aussi dans la volonté d'illustrer la geste héroïque de la résistance. Cela reste saisissant à cause de cet aspect d'immédiateté.
Image

2/ La bataille d'Alger de Pontecorvo (1966)
Image
La reconstitution de cet épisode de la Guerre d'Algérie est particulièrement convaincant et l'histoire de la sortie du film a été particulièrement difficile (avec un attentat contre une salle à Béziers...). Un ruse de la raison hegelienne : l'état-major américain a visionné ce film avant la chute de Bagdad en tant que manuel illustrant ce qu'il faut faire pour quadriller une ville ennemie !
«La Bataille d'Alger est un modèle d'enseignement sur la guérilla urbaine pour mieux comprendre le développement de la guerre en Irak ». (Donald Rumsfeld)

3/ Les sentiers de la Gloire de Stanley Kubrick (1957)
Image
On connaît l'histoire compliquée de la sortie de ce chef d'oeuvre
Un film vraiment étreignant. J'avoue que je suis complètement fasciné par l'interprétation de Kirk Douglas, la beauté plastique de la mise en scène et des éclairages (film à voir en salle et pas à la télé...), cet opéra tragique (il y a un aspect baroque ds lamise en scène de SK) mettant en scène les passions humaines sous le regard terrible de la guerre. Du reste plus un film sur la guerre qu'un film de guerre


Pour les sentiers de la gloire je ne suis que partiellement d'accord.
L'histoire en elle même est particulièrement intéressante et l'interprétation de Kirk Douglas très bonne sauf... pour une scène clef. À la fin lorsque fou de colère il rejette l'offre qui lui ait faite de remplacer son supérieur incompétent (pour ne pas dire criminel). Par rapport à tous les films que j'ai pu voir de lui (comme il s'agit de l'un de mes acteurs préférés, j'en ai vu beaucoup), cette scène est pour moi, la moins bien joué. J'ai d'ailleurs toujours supposé, qu'il a sur joué cette scène à la demande de Kubrick, vu que je ne l'ai pas vu refaire ailleurs.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Déc 2017 8:41 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 868
C'est bien évidemment une question de perception mais ce je pense que vous avez d'accord sur le côté presque outrancier du film. Je pense que Kubrick ne cherchait pas une approche réaliste mais d'une esthétique baroque, avec des moments caravagesques (traitement des ombres). Le choix du château de Schleissheim donne un cadre tout à fait en accord avec cette esthétique. C'est pour cela que je pense que Kubrick a donné un côté "opéra" avec ces outrances à certaines scènes. Mais je doute que ce soit involontaire ou maladroit de la part de Kubrick.

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB