Nous sommes actuellement le 26 Juin 2019 4:43

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 284 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16 ... 19  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 05 Mai 2012 17:24 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 23 Juil 2010 10:45
Message(s) : 208
Localisation : Paris
James Purefoy joue aussi dans le film "Ironclad" (c'est le titre en V.O., en V.F. c'est "le sang des templiers") sur la (non-)prise de Rochester par Jean sans terre. Son personnage est d'ailleurs assez éloigné de Marc-Antoine. Ray Stevenson, Titus Pullo, joue dans "le Roi Arthur" de 2004 avec Clive Owen et Keira Knightley.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2012 6:29 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Sep 2008 16:42
Message(s) : 1123
Localisation : Seine et Marne
Je viens de voir les débats en vidéo du centre d'études du CVUH (comité de vigilance face aux usages publics de l'histoire), consacré à la série. C'est en 5 parties :
- http://www.dailymotion.com/video/xtr7tk ... que-1_news
- http://www.dailymotion.com/video/xtrfky ... que-2_news
- http://www.dailymotion.com/video/xtw6vm ... que-3_news
- http://www.dailymotion.com/video/xtzk9m ... que-4_news
- http://www.dailymotion.com/video/xtyijn ... que-5_news
Cette conférence a eu lieu le 2 juin 2012.

_________________
"L'Angleterre attend que chaque homme fasse son devoir" (message de l'amiral Nelson à Trafalgar)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Nov 2012 16:32 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 09 Mars 2012 23:07
Message(s) : 82
Localisation : Thélème
Excellent conférence au passage...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Déc 2012 23:33 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Août 2011 13:21
Message(s) : 246
Bonjour mes amis, pour mon plaisir, j'ai envie de faire une petite comparaison entre la fiction et la réalité, de mon personnage préféré de cette période : Marc Antoine (Marcus Antonius en latin).

Qui est Marc Antoine en vrai? Un guerrier, un des lieutenants de César, mais pas seulement un soldat. C'est aussi un intellectuel, il a étudié en Grèce, il est d'ailleurs très tôt passionné par la Grèce Antique, et sa rencontre et alliance avec Cléopâtre n'est donc pas un hasard historique. Donc, comme je le disais, il s'agit d'un soldat intellectuel. Très jeune, il s'intéresse à l'exercice physique. Personnellement, je n'ai rien trouvé sur sa taille, mais apparemment, il a un physique d'athlète, ses adversaires politiques (Cicéron par exemple), disent qu'il a un physique de gladiateur (ce qui était péjoratif). Du reste, l'esprit martial il l'a, mais ça ne l'empêche pas d'être souvent (trop selon certains) clément. Il est également - et même si ce trait a sauvé été exagéré - un bon vivant, il aime jouir de la vie. Philosophiquement, où se situe-il? Question difficile à répondre, on pourrait penser qu'il est épicurien, ou hédoniste, mais non, pas vraiment, ce sont des philosophies de vie, et jamais on ne peut dire qu'il adhère intégralement à une de ces philosophies. Il est capable d'une grande discipline et d'un grand courage, et par exemple, après la défaite de Mutina, il est au milieu de ses hommes au pied des Alpes, et il arbore une barbe de deuil, une attitude de stoïcien. En outre, d'après les historiens que j'ai lu, il est tout simplement un homme pragmatique, il n'est donc pas impensable qu'au cours de sa vie, cet homme instruit (qui parlait le grec comme beaucoup de gens de sa classe), ait pu s'inspirer de plusieurs philosophies de vies.
Du point de vue de son profil psychologique, il est comme je le disais capable d'une grande bonté, un trait hérité de son père (Marcus Antonius Creticus). Mais aussi, de geste impulsif, qui comme il n'est pas rancunier, regrette souvent après. Il n'est pas aussi cruel que l'on peut le penser. Par exemple, lors des proscriptions, après avoir fait tuer Cicéron, il aurait voulu qu'on stoppe tout ces meurtres (note: ça se trouve dans les deux livres que j'ai lu). Enfin, un autre trait qui ressort, c'est qu'il souffre de catalepsie (c'est-à-dire qu'après un choc, il reste figé durant un long moment), il sera dans cet état après l'assassinat de César. Notons également, qu'il est d'humeur assez changeante. Enfin, notons qu'en bon soldat, malgré son éducation intellectuel, il utilise souvent un langage cru (exemple : lorsque Octave lui demande si il couche avec Cléopâtre "Mais qu'est-ce que ça peut te faire que je baise avec? C'est ma femme!"). A ce propos, c'est presqu'un pléonasme lorsqu'on parle de cet homme: mais c'est un homme à femme, il aime réellement les femmes, et pas seulement pour le sexe (contrairement à Octave, qui n'hésitera pas à coucher avec l'épouse de l'ôte d'une personne qui l'a invité à diné, lors de ce diné même).
Aussi lorsqu'il le faut, c'est un grand orateur. Enfin, il s'agit d'un grand stratège militaire (la victoire contre Brutus et Cassius est entièrement son oeuvre), ce dont on a tendance à oublier.
Bref, un personnage riche et haut en couleur, dont on saurait probablement plus de chose (ou ça sera peut-être encore plus faussé), si il avait gagné à Actium. :wink:

Maintenant, ceci étant dit, parlons du Marc Antoine fictif de la série : incarné par James Purefoy, il s'agit physiquement, d'un grand costaud bien viril. De ce point de vue-là, je suis assez satisfait (et mesdames encore plus que moi je pense), même si pour moi, Marlon Brando reste aussi une référence. Du point de vue de la personnalité, nous avons affaire à un personnage provocateur (le vrai aussi était bien capable de provocation) et parfois cynique. C'est aussi un homme qui aime les femmes, que ce soit pour le sexe ou par amour (Atia et Cléopâtre dans la série). Atia, qui d'ailleurs par certains moment correspond bien à Fulvia. Référence est faite, lors de la scène des proscriptions, où elle demande qu'on ajoute le nom de Rufus Tranquilus, parce qu'elle n'aime pas sa fille. En vrai, il y a bien eu un Rufus dans la liste des proscrits, sur la demande de Fulvia, parce que celui-ci aurait refusé de lui vendre une maison. Il y a d'autres références que je n’énumérais pas, mais ça montre bien que les scénaristes se sont inspirés de cette femme romaine. Son trait miséricordieux ressort aussi, par exemple lors d'une scène que je trouve magnifique dans la première saison, où Brutus et Cicéron sont dans le Sénat et parle à deux, et que Marc Antoine les interpelles, et qu'il dit "on se méprend sur moi souvent, je suis un homme clément, je n'ai pas cette réputation... mais je le suis", parce qu'il sait que Cicéron complote contre lui.
Par contre, il ne semble pas si cultivé, ni attiré par la Grèce comme ça pouvait être le cas du vrai Marc Antoine. A la fin, avant de se suicider, on peut même voir une pointe de nationalisme si je puis dire "un glaive romain... ça c'est une vrai arme". En vrai, il a demandé des funérailles digne à Brutus, dans la série il veut qu'on le décapite et mette sa tête dans un sac (en vrai c'est Octave qui fera cela). Par contre, on peut voir le souci du détail dans la série, où après Mutina, il arbore une barbe de deuil bien négligée. Et comme le vrai, il a bien ce franc parlé un peu rustre.
Globalement, j'aime beaucoup cette interprétation de Marc Antoine, qui n'est pas parfaite, mais qui est pour moi la meilleure. Comme on peut le lire dans les commentaires sur youtube, James Purefoy ne joue pas Marc Antoine, il est Marc Antoine.

Mes sources pour la description du vrai Marc Antoine :
- "Antoine et Cléopâtre : la fin d'un rêve " de Paul-Marius Martin
-" Marc Antoine, dernier prince de l'Orient grec " de François Chamoux

(si mes notes bibliographiques sont fait comme ça à la va vite, c'est parce que ce n'est pas non plus un travail que je réalise^^)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2012 1:33 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 09 Mars 2012 23:07
Message(s) : 82
Localisation : Thélème
Bien dit. C'est vrai que le "véritable" Antoine ne ressemblait sans doute pas à ce qu'en a fait la propagande augustéenne et cicéronienne.
dans les interprétation, je note aussi celle de Richard Burton dans le film-monument de Joseph L. Mankiewicz.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2012 11:30 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7449
Localisation : Montrouge
Bien vu aussi, notamment dans le fait qu'Antoine est bien autre chose qu'un soudard et qu'il est un politique avisé, tout comme un homme cultivé sensible à l' hellénisme. Le film ne va pas assez loin dans cette réhabilitation de Marc Antoine mais il est une bonne première approche. Auguste est plus favorisé. mais c'est César qui est le grand vainqueur du film. L'acteur est prodigieux, il donne à César une grande épaisseur, quelqu'un qui voit plus loin, et dispose d'une puissance intérieure, comme s 'il savait tout à l'avance, ce qui le place au dessus des autres personnages. Le grand battu du film, c'est cette grande carcasse de Pompée, si loin du vrai Pompée. Et pourtant le film reste unique, comme un miracle pour ceux qui aiment Rome.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2012 12:49 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 09 Mars 2012 23:07
Message(s) : 82
Localisation : Thélème
Vous parlez du film de Mankiewicz ? Si c'est le cas, oui, en effet, Rex Harrison est tout simplement impressionnant. Par contre, dans mes souvenir, on en voit que la tête de Pompée (à moins qu'il n'y ait une version longue que je n'aurai pas vu).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2012 17:01 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7449
Localisation : Montrouge
Non, je parlais de Rome.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2012 17:11 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 09 Mars 2012 23:07
Message(s) : 82
Localisation : Thélème
Ah pardon. vu que vous employiez le terme de "film", j'ai été induit en erreur. Mais j'insiste, Mankiewicz, c'est pas mal non plus. :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2012 17:30 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7449
Localisation : Montrouge
César me semble moins fin dans Mankiewics, plus théatral et Brando attire trop à lui son personnage d'Antoine. Il y a moins de réalité que dans Rome. La version de l' histoire est très différente, par ailleurs, Shakespeare est passé par là, ce qui m'a gêné, César est plus complexe dans Rome, de mémoire du moins.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2012 18:08 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 09 Mars 2012 23:07
Message(s) : 82
Localisation : Thélème
RE-pardon, mais je parlais du film "Célopâtre" de 63 ;-)
D'accord avec vous sur Antoine concernant le "Jules César" de 1953.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2012 19:31 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7449
Localisation : Montrouge
Dans Cléopatre, César est bien effectivement dans César, mais on est dans le théâtre filmé, alors que Rome est si réaliste et même si naturaliste dans ses détails de la vie romaine. Faire jouer des acteurs peu connus a par ailleurs des avantages.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2012 23:35 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Août 2011 13:21
Message(s) : 246
Alain.g a écrit :
Bien vu aussi, notamment dans le fait qu'Antoine est bien autre chose qu'un soudard et qu'il est un politique avisé, tout comme un homme cultivé sensible à l' hellénisme. Le film ne va pas assez loin dans cette réhabilitation de Marc Antoine mais il est une bonne première approche. Auguste est plus favorisé. mais c'est César qui est le grand vainqueur du film. L'acteur est prodigieux, il donne à César une grande épaisseur, quelqu'un qui voit plus loin, et dispose d'une puissance intérieure, comme s 'il savait tout à l'avance, ce qui le place au dessus des autres personnages. Le grand battu du film, c'est cette grande carcasse de Pompée, si loin du vrai Pompée. Et pourtant le film reste unique, comme un miracle pour ceux qui aiment Rome.


Pompée n'en ressort pas grandi, c'est vrai. Mais à la fin de sa vie, selon les sources, il semble être l'ombre de lui-même, donc la vision de Rome ne m'a pas gêné. :wink:

Le Marc Antoine de Rome n'est pas du tout mauvais (comme vous j'aime bien Richard Burton dans le rôle, en passant), mais dans les deux sources que j'ai cité, selon les auteurs, si Marc Antoine est bien le rustre soldat, c'est aussi quelqu'un qui aime se cultiver, et Cléopâtre sera aussi satisfaire cette partie du triumvir (c'était une femme très cultivé, et Alexandrie était une capitale de la culture :wink: ). Ce trait apparait, mais très peu (on peut le constater lorsqu'il philosophe avec Vorenus la soirée avant son suicide "est-ce qu'il y a une vie après la mort).
Sinon Marc Antoine, c'est aussi quelqu'un qui se laisse emporter par la passion (pas seulement en amour je précise), et ça c'est plutôt bien retranscrit dans la série. Selon Paul-Marius Martin, il souffrirait de cyclothymie (son humeur peut aller de l'euphorie à la tristesse, de façon rapide).

Sinon, d'accord avec vous, César est probablement le personnage le plus magnifique (au sens premier du terme: grandeur) de la série. L'un des meilleurs César qu'il m'ait été donné de voir, assurément. Sa mort est poignante, on lit dans son regard le "toi aussi mon fils". Et aussi, l’interrogation qu'il a juste avant de recevoir le coup de poignard de Brutus "va-t-il aussi me poignarder?".

En parlant de Brutus, j'ai quand même eu de la compassion pour ce personnage. A notre époque, on pense que c'est un lâche, mais les choses étaient vu différemment par les romains, et poignardé un homme au Sénat n'était pas banal, mais n'était pas non plus quelque chose de mal vu, ce n'est pas pour rien que la Guerre Civil à continuer. Brutus était une figure héroïque pour certains (le poète Horace sera même séduit par les idéaux de Brutus, et participera à la bataille de Philippes, où il s'enfuira d'ailleurs lâchement lol , chose qu'il ironisera plus tard). Toujours est-il que dans la série, le personnage est intéressant, on sent qu'il est torturé, il aime César mais pas le tyran. Et il est un des rares à défendre véritablement une idéologie. Par contre, je regrette que dans la série il meurt au combat et pas en se suicidant (mais bon, artistiquement c'est beau : il meurt comme César).

Du reste, c'est de la fiction, il y a des erreurs, mais l'esprit de la Rome Antique est bien là. Et puis, un tel divertissement est un bel hommage à l'histoire pour moi. ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Déc 2012 1:15 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Août 2011 13:21
Message(s) : 246
Au fait, la conférence qui a été mis en ligne est intéressante. Je ne partage juste pas le point de vue du journaliste spécialiste des séries qui dit qu'il y a une référence à l'Amérique actuel, parce que je pense que dans Rome ils ont juste voulu énoncer des faits sans voir plus loin (je veux dire, pas de métaphore avec notre époque). Je ne partage pas son avis quand il dit que le doublage est mauvais, par exemple ils ont passé l'extrait du combat de gladiateur (lorsque Pullo est condamné à devoir se battre), je trouve le passage plus épique en français, lorsque Vorenus crie "treizième!!!!!". Puis j'adore la voix française de Marc Antoine (la voix anglaise aussi). Je pense juste que critiquer le doublage est une forme de snobisme, pour moi tout n'est pas mauvais dans le doublage.
Pour le reste, ils font une très bonne analyse.

Joyeux Noël à tous (ne pensez pas que je passe un mauvais Noël, je suis en famille, mais j'ai le temps d'écrire tout ça :mrgreen: ). :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Déc 2012 11:07 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7449
Localisation : Montrouge
La direction d'acteurs a été dans cette série d'une grande précision et très inspirée, tous ont l'air habité par leur rôle et faire partie de l'époque, chacun bien à sa place.
Il y a toutefois un raté à cet égard, il concerne Cléopâtre, qui semble une petite garce lubrique et opportuniste. La vraie était autre chose, une femme hors du commun et typiquement grecque par ses manières: la vie magnifique.
L'erreur commence dès le casting, l'actrice qui représente Cléopâtre n'a pas le profil, cette Ptolémée était une grecque très cultivée et très intellectuelle dépositaire du savoir faire politique de la dynastie. Elle avait une vision politique à ce titre et voulait gouverner. Je n'ai cessé de souffrir en suivant son jeu, trop horizontal !!

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 284 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16 ... 19  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB