A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Sep 2017 14:23

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 08 Sep 2017 16:30 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 505
Localisation : Nevers
Comment se déroulait le secours au blessés sur le champ de bataille durant les guerres du XXème s. ?
Je ne parle pas de la médecine militaire, ni de l'organisation des ambulances chirurgicales, qui sont des sujets plutôt bien documentés (de Larrey à Florence Nightingale ...), mais du relevage et du transport des blessés depuis le champ de bataille jusqu'au lieu de soin.
En un mot, quelle est l'histoire du brancardage sur le champ de bataille ? Avec quel matériel ? Sur ce point précis, les grands conflits (Sécession, Crimée, etc.) ont-ils été également déterminants ?
Merci d'avance pour vos contributions.

PS à l'attention des administrateurs :
J'ai posté ce message dans Histoire des sciences et des techniques parce qu'il englobe l'histoire de la médecine.
A vous de le déplacer si vous le jugez nécessaire (XXème siècle ? Histoire militaire ? ...). Merci

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Sep 2017 8:19 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1772
Bonjour

Guerre de Sécession et Crimée, c'est 19ème ?? non ??

Bien à vous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Sep 2017 13:15 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1344
Localisation : Val de Marne
Maurice Genevoix a écrit des récits très intéressants, dont celui intitulé, "La mort de près", paru en 1972, réimprimé avec d'autres histoires dans le volume "Ceux de 14" paru en 1998, auquel se réfèrent mes numéros de page.

Après la blessure, un camarade arrive presque toujours, et fait apporter des pansements ou une atèle, ou encore un baton pour se tenir.

Ensuite, il faut se déplacer pour se retirer du champ de bataille et trouver un médecin militaire. Plusieurs cas se présentent :

- Les intransportables, page 1043, qui agonisent sur place.
- Ceux qui sont secourus par des brancardiers, pages 1027, 1031 et 1045.
- Ceux qui sont portés par des camarades, pages 1047 et 1049.
- Ceux qui peuvent marcher, pages 1036 et 1043.

Le médecin fait un diagnostic, change les pansements, et fait souvent une piqure, par exemple de la caféine, page 1052, pour redonner des forces au blessé en attendant une opération, qui sera faite ailleurs par des chirurgiens.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Sep 2017 7:46 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2568
La première intervention organisée date apparemment des guerres napoléoniennes et du baron Larrey, inventeur de l'ambulance.
http://www.slate.fr/story/120789/baron-larrey-genie-lambulance-serie-mash

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Sep 2017 8:50 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5979
Si on parle du 20e siècle, il faut commencer par la Grande Guerre, où les conditions particulières de la guerre des tranchées rendaient problématiques l'évacuation des blessés et le poste de brancardier très dangereux.

Georges Blond raconte qu'à Verdun il arrivait, en période d'offensive, que des blessés attendent un ou deux jours sur le terrain qu'on ait le temps et les conditions de calme suffisantes pour les évacuer - lorsqu'on les évacuait - mais Verdun marque sans doute un paroxysme dans ce domaine.

En revanche, dans les deux camps, on soignait fréquemment les blessés ennemis, lorsqu'on avait le temps de les ramasser. Plus souvent qu'on ne croit aussi, des trêves courtes étaient conclues pour ramasser les blessés entre les lignes.

jibe a écrit :
La première intervention organisée date apparemment des guerres napoléoniennes et du baron Larrey, inventeur de l'ambulance.
http://www.slate.fr/story/120789/baron-larrey-genie-lambulance-serie-mash

Intéressant cet article.

Je n'aurais que deux réserves :

- Larrey admirait sans doute Napoléon, mais je crois qu'il n'appréciait guère le volume des pertes, ce gâchis d'hommes magnifiques dont le second faisait une consommation effrénée, à son goût.

- L'idée que les blessés étaient triés en fonction de leur état et non pas de leur grade est sans doute à moduler, ne serait-ce que parce que les soldats devaient évacuer en priorité leurs officiers blessés. Et je doute un peu qu'on ait fait passer l'amputation d'un colonel après celle d'un simple soldat.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Sep 2017 7:35 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1748
si vous rendez hommage à Larrey, ne pas oublier Percy et Desgenettes !

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Sep 2017 18:19 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 505
Localisation : Nevers
Jean-Mic a écrit :
... durant les guerres du XXème s. ? ...
Hugues de Hador a écrit :
Guerre de Sécession et Crimée, c'est 19ème ?? non ??

:oops: Oups, c'est un lapsus ou une faute de frappe si vous préférez, je parlais bien du XIXème, dont on peut dire qu'il a vu apparaître la médecine militaire.

C'est bien du XIXème qu'il s'agit, car la Guerre de 14-18 (n')a (fait que) systématisé(er) les schémas et les dispositifs nés au siècle précédents, au moins sur le point précis qui m'intéresse : le relevage des blessés et leur transport vers le lieu de soin. Merci néanmoins à Oliviert pour la précision des citations de Genevoix.

Je repose donc la question un peu différemment : quand voit-on apparaître les brancards sur les champs de bataille ?

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Sep 2017 18:36 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4425
Localisation : Allemagne
De mes souvenirs de Logistique santé, j'ai le souvenir que le problème des blessé se faisait en trois phases. Il y a d'abord le relevage où on porte, on traine ou on transporte le blessé jusqu'au poste de secours où se trouve le médecin régimentaire. C'est là que se passe la phase la plus délicate et la plus dramatique : le triage. Le toubib doit décider entre ceux qui sont hors de combat mais dont l'évacuation peut attendre ( une fracture d'un membre par exemple), ceux qui doivent être évacués le plus vite possible vers l'arrière, parfois avec demande d'hélicoptère (crâniens, abdomen, etc...) enfin ceux qui sont irrémédiablement foutus quoiqu'on fasse et il n'y a plus qu'à appeler l'aumônier. Le médecin après avoir donné des anti-douleurs et fait placer un pansement rédige une fiche de diagnostic succint pour l'hôpital de campagne. Je ne sais si le règlement a évolué depuis les années 1980.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Sep 2017 18:37 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1772
Bonjour

sur wiki : Services de santé et médecine militaire pendant la Guerre de Sécession :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Services_ ... %A9cession


sur gallica : Livret du brancardier (vers 1900) :


http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... .item.zoom


PS : sur wiki, j'ai aussi trouvé ceci :

Le Surgeon General of the United States Army est le chef des services de santé de l'US Army. Il est le premier officier de l'Army Medical Department (AMEDD). De par sa fonction, il est l'officier commandant l'U.S. Army Medical Command (MEDCOM) aussi bien que de l'AMEDD. Son administration, qui porte le nom d´Office of the Surgeon General (OTSG), se trouve à Falls Church en Virginie. Les services de santé de l'Armée continentale sont créés le 27 juillet 1775. À cette époque, son chef portait le titre de Chief physician and director general (médecin chef et directeur général). L'appellation actuelle remonte au Reorganization Act du 14 avril 1818.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Sep 2017 20:02 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15363
Localisation : Alsace, Colmar
Faget a écrit :
De mes souvenirs de Logistique santé, j'ai le souvenir que le problème des blessé se faisait en trois phases. Il y a d'abord le relevage où on porte, on traine ou on transporte le blessé jusqu'au poste de secours où se trouve le médecin régimentaire. C'est là que se passe la phase la plus délicate et la plus dramatique : le triage. Le toubib doit décider entre ceux qui sont hors de combat mais dont l'évacuation peut attendre ( une fracture d'un membre par exemple), ceux qui doivent être évacués le plus vite possible vers l'arrière, parfois avec demande d'hélicoptère (crâniens, abdomen, etc...) enfin ceux qui sont irrémédiablement foutus quoiqu'on fasse et il n'y a plus qu'à appeler l'aumônier. Le médecin après avoir donné des anti-douleurs et fait placer un pansement rédige une fiche de diagnostic succint pour l'hôpital de campagne. Je ne sais si le règlement a évolué depuis les années 1980.


Cela a transpiré dans la médecine d'urgence. En cas de catastrophes industrielles ou humanitaires il est prévu de gréer des centres de secours avancés où on procèdera au triage. Ceux qui relèvent de la "bobologie" sont mis de cotés, soit pour être traités plus tard, mais aussi, éventuellement, pour qu'ils se traitent entre eux. Ceux à évacuer en priorité, et les autres... ceux où on ne peut plus rien faire, mais aussi qui immobiliseraient trop de ressources. C'est dur à dire, mais quand les services de secours sont débordés, il faut parfois choisir entre sauver 2 vies ou une. Ou entre 3 et 2 ... Il faut donc prendre les décisions qui peuvent condamner 1 personne pour en sauver 2 ou 3.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Sep 2017 9:35 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2568
En fait, la tradition de secours aux blessés remonte aux Grecs, l'usage des civières, brancards et charrettes étant la solution de transport-évacuation universelle.
http://www.attelage-patrimoine.com/2015/01/les-differents-ambulances-militaires-hippomobiles.html

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Sep 2017 12:06 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1772
jibe a écrit :
En fait, la tradition de secours aux blessés remonte aux Grecs, l'usage des civières, brancards et charrettes étant la solution de transport-évacuation universelle.
http://www.attelage-patrimoine.com/2015/01/les-differents-ambulances-militaires-hippomobiles.html


Whaaw, avec plan des ambulances et tout et tout (pour les amateurs de modèles réduits !!) -> super.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB