A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Nov 2017 11:08

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Mai 2005 21:55 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2005 20:03
Message(s) : 1831
Localisation : Tournai
Ce qui est primordial,ce n'est pas tant d'avoir une étincelle,mais c'est surtout de savoir quoi faire de l'étincelle ...

Elle doit attérir sur des combustibles "hyper sec et surtout hyper pulvérisés ...

Je n'en ai pas l'expérience personelle,mais il est dit que le salpètre et les polypores soufrés sont de très bons "relais" .

POLYPORE SOUFRE :
Image

Pour ce qui est de la production d'étincelles,il y avait le "briquet gaulois" en fer saturé de carbone .
Le carbone était introduit dans le fer porté au rouge en frottant une corne de vache sur le métal .

BRIQUET GAULOIS :
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Mai 2005 8:54 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2005 20:03
Message(s) : 1831
Localisation : Tournai
Sur ce site:
http://www.armae.com/moyenage/12moyenagecadre.htm

Je suis tombé là dessus :

Voilà une petite biblio pour ceux que çà interesse:

Préhistoire du feu (un peu vieux quand même)
1977
C.Perles
Ed Masson

Art et création du feu (pas pu trouver encore)
1977
S.T.Dupont

Catalogue de l’exposition le feu apprivoisé
Nemours
1987

Le feu avant les allumettes (l'indispensable")
J.Collina-Girard
Coll. Archéologie expérimentale et ethnologie des techniques
Ed. Maison des sciences de l’homme
1998

L’amadouvier, grande et petite histoire d’un champignon ("un très bonne synthèse sur ce champignon")
Roussel, Rapior, Masson, Boutié
Supplément hors-série des Annales de la société d’horticulture et d’histoire naturelle de l’hérault
2002, 48p

Et sur ces précisions techniques :

"L'écorce de bouleau, l'herbe sèche, les copeaux de bois fins, le duvet d'oiseaux, les pommes de pin pulvérisées, les aiguilles de pin et l'écorce interne des cèdres, les champignons séchés finement réduit en poudre. Le lin et le coton séchés ou carbonisés et finement écrasés. La fine poussière produite lorsque les insectes tels que des guêpes ont creusé des arbres. Les fientes d'oiseaux et de chauves souris réduit en poudre (sèche bien-sur). L'intérieur des nid d'oiseaux et des nid de mulots..... "

A l'intérieur de la masette la bourre prend bien sans traitement, ou alors il faut laisser les massettes dans une cave, le salpêtre fera le travail et facilitera l'amorçàge du feu.


Il y a même moyen d'acheter sur le site à faible prix des accessoires :

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Oct 2007 11:03 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 19 Oct 2007 10:07
Message(s) : 1
Localisation : paladru
Sujet fusionné

Bonjour !

Nous sommes une petite association nouvellement créée et nous aimerions travailler à la reconstitution des différentes méthodes de production du feu dans les sociétés anciennes (en particulier monde antique et moyen âge).

Nous avons glanés quelques informations et un de nos membres a travaillé sur le principe du briquet à silex. Cependant, il nous reste plusieurs interrogations.

- A quel moment apparait le briquet en acier ? (en remplacement du briquet marcassite+silex). Il me semble chez les gaulois, mais je n'ai pas d'élément précis.

- Existe-t-il à votre connaissance des exemples archéologiques de briquets trouvés en fouilles antérieurs au 5ème siècle ?

- Est-ce que de l'amadou a déjà été trouvé en fouilles ? (problème de conservation !)

Par ailleurs, nous sommes à la recherche de sources iconographiques concernant les briquets à silex tous modèles et époques confondues.

Merci pour vos contributions éventuelles et bonne journée !

_________________
Association ORCHIS
-Animations pédagogiques
-Briquets médiévaux
-Méthodes anciennes de production du feu
-Travail du cuir


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Oct 2007 16:25 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Juin 2007 13:21
Message(s) : 259
Localisation : Lille ... bureau au fond à droite
Pour les autres questions je laisserai les spécialistes répondre.
Pour l'amadou on en a jamais retrouvé bien entendu sur les sites. Mais par contre on a déjà retrouvé sur certain site des sports d'amadou en très grandes quantités, et dans les sites à foyer il arrive qu'en anthroco on arrive (mais il parrait que c'est très difficil) à en distinguer. Mais il s'agit quasi exclusivement de site paléo-sup. Je chercherai plus précisemment si vous le désirez le nom des sites et les dates plus précises.

_________________
"Celui qui est prét à saccrifier un peu de liberté pour sa sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Nov 2008 16:33 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2006 2:08
Message(s) : 33
Localisation : Sherbrooke
Bonjour à tous,
je me pose une question, que vous trouverez peut-être niaiseuse...

Comment allumait-on un feu avant l'invention du briquet et des allumettes ?
Exemple: nous sommes un groupe de voyageurs au XIIIe siècle, nous décidons de faire une halte dans la forêt pour la nuit (les clichés s'enchaînent), va-t-on allumer le feu avec des silex ? Je ne le pense pas c'est pour cela que je m'interroge.

Existait-il des techniques plus simples ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Nov 2008 16:37 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15478
Localisation : Alsace, Colmar
Ben, on battait le briquet...

Il y a déjà eu une discussion sur le sujet, il me semble que c'était en préhistoire. Avant l'invention des allumettes, on se servait du briquet gaulois, je crois qu'il y a des images dans un post.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Nov 2008 16:38 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2006 2:08
Message(s) : 33
Localisation : Sherbrooke
Merci , je vais regarder sur le forum préhistoire et bas Moyen Âge, je n'avais cherché que sur le forum sciences et techniques. Je suis maintenant curieuse du briquet gaulois !! Je vais aller regarder ça.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Nov 2008 11:04 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Juil 2007 11:03
Message(s) : 43
Localisation : Pantin 93
le principe du briquet gaulois ou médiéval:
un morceau de fer doux et un morceau de silex.
Battre le silex avec le fer, cela donne des étincelles.
Le but du jeu est de faire tomber l'étincelle sur de l'amadou sec,
qui va former une braise. après, il '' suffit'' d'enflammer de la paille , des copeaux
ou du petit bois avec cette braise...

le briquet à friction avec un archet fonctionne bien aussi.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Le feu au Moyen-âge.
Message Publié : 31 Mai 2010 16:26 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 07 Avr 2009 15:00
Message(s) : 91
Bonjour,
Voici une petite question, sans doute un peu bête, qui me trotte dans la tête. Je me demande quelle technique on employait pour allumer un feu domestique au moyen- âge. Existait-il plusieurs procédés ? Conservait-on tooujours un feu allumé pour éviter de le rallumer ?
Merci de vos réponses


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le feu au Moyen-âge.
Message Publié : 31 Mai 2010 16:32 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5586
Localisation : Limoges
Il suffisait de posséder un briquet médiéval ; une sorte de percuteur métallique que l'on frappait sur du silex afin d'enflammer de l'amadou.

Image

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le feu au Moyen-âge.
Message Publié : 31 Mai 2010 16:43 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 07 Avr 2009 15:00
Message(s) : 91
Pédro a écrit :
Il suffisait de posséder un briquet médiéval ; une sorte de
percuteur métallique que l'on frappait sur du silex afin d'enflammer de l'amadou.

Image

Merci pour l’information. Ce briquet était-il très répandu ? Etait-il accessible pour toutes les chaumières ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le feu au Moyen-âge.
Message Publié : 31 Mai 2010 17:50 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1819
Bonjour

Voici un site qui en parle -> http://association-orchis.over-blog.com ... 23461.html

Bien à vous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le feu au Moyen-âge.
Message Publié : 31 Mai 2010 21:17 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 07 Avr 2009 15:00
Message(s) : 91
Hugues de Hador a écrit :
Bonjour

Voici un site qui en parle -> http://association-orchis.over-blog.com ... 23461.html

Bien à vous.

Je vous remercie pour ce lien très intéressant. J’ignorais tout de ces techniques, notamment concernant l’usage des allumettes. Merci


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Sep 2015 11:10 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1551
Localisation : Lyon-Vénissieux
Voilà, j'aimerais savoir si il était "long" de faire du feu avant le 19° siècle et l'invention des allumettes.
Il me semble que les gens utilisaient des silex, mais était-ce "compliqué", "difficile", "long", les silex s'usait-ils ?
Les silex coûtaient-ils cher à acheter ?
Merci de vos lumières c'est le cas de le dire !
:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Sep 2015 11:58 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15478
Localisation : Alsace, Colmar
Il y avait une discussion assez longue et qui s'était concentrée sur les "briquets" gaulois sur la fin. Pendant des siècles : "battre le briquet" voulait dire quelque chose de concret.

Le sujet revient assez régulièrement, j'ai donc fusionné les 4 discussions qui donnaient des infos sur le sujet.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB