A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Oct 2017 18:49

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 05 Août 2014 13:19 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 330
Localisation : lorraine
ATM : Asynchronous Transfer Mode

C'est un protocole réseau pour les niveaux 2 et 3 donc différent de Ethernet et IP (par contre TCP est toujours utilisé).

L'idée d'origine est de pouvoir garantir la bande passante et les délais de transmission. Cette technologie provient en particulier des téléphonistes français et européens. Ils ont essayés de la généraliser à Internet pour dédier des flux voix ou vidéo. Malheureusement la complexité d'ATM en augmentait également le coût. Les entreprises US ont privilégié la simplicité d'Ethernet ce qui a également permis d'augmenter la vitesse de transmission. Alors qu'ATM plafonnait à 650Mo (qu'on estimait suffisant!), Ethernet permettait de transporter 1Go en 1999 puis très vite 10Go et de nos jours 100Go. La gestion de la bande passante d'Ethernet privilégie lors de la congestion certain flux au lieu de bloquer tout le canal même s'il est inutilisé.

(Le contrôle de collision que proposait Cyclades était également plus complexe qu'Ethernet et n'aurait certainement pas permis de telles vitesses)

ATM n'est plus utilisé que partiellement pour les réseaux DSL dont l'ADSL qui vous permet certainement de vous connecter actuellement à Internet.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2014 14:29 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15417
Localisation : Alsace, Colmar
YetAnotherYves a écrit :
Narduccio a écrit :
Le Minitel était en avance sur son temps. tellement en avance que l'on s'est endormi sur nos lauriers....


Pour une fois je ne suis pas d'accord avec Narduccio lol

D'après Louis Pouzin, le Minitel est en réalité une régression.


Sur le plan technique, c'était sans doute une régression. Mais, ceux qui avaient accès à un réseau informatique étaient une minorité. Quelques pays étaient en train de mettre en place un réseau télématique orienté grand public. L'accès à un réseau informatique était encore une galère sur de nombreux ordinateurs. Donc, cela a été perçu comme une grande avancée et cela a permit à pas mal de personnes d'utiliser des services télématiques. On pouvait tout à coup acheter des objets à la Redoute, des livres, des CDs. Et le paiement était facile pour les possesseurs des premières cartes bancaires ... quand ils tombaient sur un site qui les acceptaient. Pour le grand public, ce fut une réelle avancée qui était en avance sur les possibilités réelles, de l'époque, de ce qui deviendra internet.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2014 15:54 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 330
Localisation : lorraine
Narduccio a écrit :
On pouvait tout à coup acheter des objets à la Redoute, des livres, des CDs. Et le paiement était facile pour les possesseurs des premières cartes bancaires ... quand ils tombaient sur un site qui les acceptaient. Pour le grand public, ce fut une réelle avancée qui était en avance sur les possibilités réelles, de l'époque, de ce qui deviendra internet.


Dans mon entourage j'entendais surtout parler de messageries roses et de factures astronomiques :mrgreen: .
J'ai même connu des étudiants embauchés comme "animatrice" de messagerie rose. L'objectif étant uniquement d'obtenir le plus long temps de connexion.

Un autre argument courant est que cela a permis aux français de se familiariser avec l'ordinateur. Cependant le Minitel ne permettait pas la création ni la publication de contenu (à part sur les messageries roses). Ici aussi on constatera un retard français, Internet n'étant vu que comme un service avec très peu de contribution.

À mon sens, cela reste tout de même une grande erreur stratégique.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2014 17:16 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1532
Localisation : Lyon-Vénissieux
Personnellement le Minitel m'a été très utile pour trouver un appartement et pour consulter des statistiques.
Le système n'était pas non plus encombré par les virus et les pirates informatiques. ;)

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2014 17:16 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3644
Localisation : Myrelingues la brumeuse
YetAnotherYves a écrit :
À mon sens, cela reste tout de même une grande erreur stratégique.


Comme d'habitude nos "élites" avaient raisonné en fonctionnaires, habitués à la centralisation :mrgreen:

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2014 17:20 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3644
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Pouzet a écrit :
Personnellement le Minitel m'a été très utile pour trouver un appartement et pour consulter des statistiques.


Chez moi c'était surtout l'annuaire électronique. On faisait peu de 3615

Pouzet a écrit :
Le système n'était pas non plus encombré par les virus et les pirates informatiques. ;)


C'était évidemment l'avantage :wink:

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2014 18:01 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 412
Teletel, minitel et autres services télématiques n'étaient pas une idée purement franco française mais faisaient partis de nouveaux services normalisés définis en commun avec les autres pays (allemagne, Uk, Italie, etc...). Tout ça pour dire que ce n'est pas la DGT (les télécoms françaises) dans son coin qui a pondu ça. Mais la France est le pays qui a le mieux réussi son expérimentation et est allé jusqu'au bout.

Alors que ce n'était pas du tout mon domaine informatique, ce qui me frappait lorsque j'avais l'occasion d'aller à l'étranger (US surtout) c'est que tous les professionnels (en informatique) que je rencontrais étaient au courant de Teletel et surtout extrêmement curieux des résultats de l'expérimentation et auraient aimés avoir plus de détails.

Trop centralisé ? Oui sans doute et après ? Le système tel qu'il a été déployé a bien marché quelque soit ses limitations. Et je ne pense pas qu'une autre approche aurait forcement donné des résultats meilleurs et aurait permis un passage en douceur vers l'internet par la suite.

Sinon en tant qu'utilisateur Minitel à l'époque j'ai trouvé le service très utile que ce soit pour la consultation de l'annuaire électronique, les horaires SNCF/Avions ou plein d'autres applications de la vie de tous les jours. Et cela était disponible pour tout le monde alors que la majorité des gens ne disposaient pas d'un ordinateur...

_________________
"Pour ceux qui vont chercher midi à quatorze heures, la minute de vérité risque de se faire longtemps attendre."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2014 18:35 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1532
Localisation : Lyon-Vénissieux
Je ne vois pas en quoi le Minitel a empêché ensuite le développement d'Internet en France.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2014 18:56 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 330
Localisation : lorraine
Gér@rd a écrit :
Teletel, minitel et autres services télématiques n'étaient pas une idée purement franco française mais faisaient partis de nouveaux services normalisés définis en commun avec les autres pays (allemagne, Uk, Italie, etc...). Tout ça pour dire que ce n'est pas la DGT (les télécoms françaises) dans son coin qui a pondu ça. Mais la France est le pays qui a le mieux réussi son expérimentation et est allé jusqu'au bout.

Alors que ce n'était pas du tout mon domaine informatique, ce qui me frappait lorsque j'avais l'occasion d'aller à l'étranger (US surtout) c'est que tous les professionnels (en informatique) que je rencontrais étaient au courant de Teletel et surtout extrêmement curieux des résultats de l'expérimentation et auraient aimés avoir plus de détails.


... et ils ne l'ont pas copié ... même pas les japonais :wink:

il n'y avait pas non plus d’intérêt de créer des virus ... une messagerie rose était beaucoup plus rentable.

Gér@rd a écrit :
Trop centralisé ? Oui sans doute et après ? Le système tel qu'il a été déployé a bien marché quelque soit ses limitations. Et je ne pense pas qu'une autre approche aurait forcement donné des résultats meilleurs et aurait permis un passage en douceur vers l'internet par la suite.


En réalité, plusieurs coches ont été ratés : à la fin des années 80 cela aurait pu être le vecteur d'une industrie micro-informatique française au lieu de la production des terminaux et de la vente forcée de To7 aux écoles. Même si cette industrie n'existerait certainement plus maintenant.

À partir de 1995-96, en tant que réseau il aurait fallu envisager une interconnexion avec Internet mais les choix techniques initiaux ne le permettait déjà plus. À cette époque on a plutôt choisi de développer et même d'imposer des services.

Pouzet a écrit :
Je ne vois pas en quoi le Minitel a empêché ensuite le développement d'Internet en France.


Il ne l'a pas empêché mais il l'a retardé, autant dans l'offre de services que dans le déploiement des infrastructures. Ce qui est tout de même regrettable alors que les objectifs étaient justement un développement de l'informatique pour tous. Personnellement j'appelle ça un échec.

On peut reconnaître une avancée française dans l'usage de la télématique mais les choix de mise en œuvre ont été navrants et pour des raisons plus politiques que techniques. Et je me répète en faisant remarquer que ces choix n'ont été copiés par personne.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2014 20:09 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 412
Dans les années '80, les US comme d'autres pays suivaient l'expérimentation française. Ils avaient de leur côté tenté un truc à écran couleur mais c'était trop lent et pas concluant. D'autres pays avaient leur propre expérimentation comme Prestel en UK, Télidon au Canada, et aussi (je sais plus les noms) en Italie et en Allemagne.

Ce n'était pas la technique française qui intéressait les autres pays puisque c'était basé sur des spécifications normalisées accessibles par n'importe qui et qu'avaient déjà appliqué les pays cités précédemment (il n'y avait rien à acheter ou à copier...). Mais ce qui intéressait les autres pays c'était justement la philosophie de déploiement à grande échelle en France qui se passait très bien financièrement. Alors que d'autres pays (comme l'UK avec Prestel) avait choisi un système par abonnement (qui stagnait) les minitels étaient fournis gratuitement à tout le monde et la facturation était faite au débit et en fonction du service (via le kiosque). Extrait de l'article wiki sur le Minitel :

"Au début des années 1990, le Minitel équipait 6,5 millions foyers. Il dépassait de loin le nombre d'utilisateurs du réseau CompuServe, qui offrait en Amérique du Nord des services semblables, et plus encore de Prodigy qui lui ressemblait davantage parce qu'utilisant le code Vidéotex, raison pour laquelle dès la fin des 1980, les Américains s'intéressèrent de très près au réseau Vidéotex français. À un moment où les Français s'interrogeaient sur l'avenir du Minitel, les agences financières de Wall Street [réf. souhaitée] notaient déjà le formidable bénéfice à attendre d'un tel programme. C'est pourquoi le futur vice-président Al Gore envoya un jeune homme, David Lytel, enquêter non sur les techniques utilisées mais sur les contenus des services offerts. Ce rapport fut à la source du discours sur « les autoroutes de l'information » prononcé par Al Gore en juillet 1994."

Bref on peut qualifier ça d’échec mais c'est quand même tout relatif... :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2014 20:40 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 330
Localisation : lorraine
Merci Gér@rd, je ne me rappelais plus de CompuServe mais il s'agit d'un bon exemple de service télématique qui a su migrer vers Internet.

Sinon comme le Minitel n'est clairement pas un succès on peut alors à minima le qualifier d' "aventure" française.

À ma connaissance, le seul succès du Minitel c'est le financement de Free avec les bénéfices des messageries roses d'Iliad.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2014 22:17 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15417
Localisation : Alsace, Colmar
YetAnotherYves a écrit :
À ma connaissance, le seul succès du Minitel c'est le financement de Free avec les bénéfices des messageries roses d'Iliad.


Pas si sur, à la vitesse où de nombreux commerces ouvrirent leurs pages minitel. Le minitel rose explosa un peu plus tard ... lorsque tout à coup on vit des pubs pour des 3615 avec des prénoms de filles derrière. Puis la séparation entre les 3615 et les autres 36xx.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2014 4:04 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1532
Localisation : Lyon-Vénissieux
Je ne vois pas en quoi le Minitel a freiné le développement d'Internet en France.
Au contraire beaucoup de services de messageries du minitel se sont empressés d'être présentes sur Internet.
Internet s'est moins vite répandue en France que dans les pays technophiles comme les USA ou les pays scandinaves, mais s'est plus vite répandue que dans les pays d'Europe de l'est et du sud.
Par rapport au Royaume-Uni et à l'Allemagne il n'y a pas un gros écart.
Par ailleurs si certaines personnes ont tardé à s'équiper d'Internet en France cela n'a rien à voir avec le Minitel mais avec le fait qu'il était coûteux d'acheter un ordinateur, une imprimante, un modem et tuti quanti et que le niveau de vie en France n'est pas aussi élevé que dans des pays comme la Suède ou les USA.
A moins que je ne me trompe ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2014 7:15 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 412
Pour l'aspect économique et impact sur l'arrivée d'internet une analyse intéressante ---> http://junon.univ-cezanne.fr/u3iredic/?p=9045

Un aspect intéressant du Minitel/teletel c'est que (pour une fois) ce sera une expérimentation nationale qui ne se soldera pas par un déficit mais sera rentabilisée dés le début des '90 et sera par la suite largement en bénéfice.

Pour le retard internet (qui serait imputable au minitel) franchement je ne vois pas le rapport. La vraie arrivée d'internet dans tous les foyers français c'est grâce à l'Adsl qui a enfin apporté la haute vitesse vers le milieu des années '90. Ce n'est que vers la fin des '90-début 2000 que l'internet français s'est bien implanté. Quel qu'aurait pu être auparavant un autre choix technologique à la mi '80 (PC de conception française par ex.) et un autre type d'architecture réseau (décentralisée) tous les équipements et PC auraient déjà été obsolètes arrivé au début des '90 (jonction avec l'Adsl) et le problème aurait été le même...

Si on peut parler de retard ce sera éventuellement pour les fournisseurs de services Teletel qui gagnaient sans soucis grâce à la facturation de type kiosque (c'est FT qui leur reversaient leur part). Alors que passer leurs applis sur internet les obligeait à pas mal de boulot (revoir l'appli qui n'est plus alors "Videotex" et trouver un serveur Web) et surtout savoir facturer l'utilisateur (au début d'internet la quasi totalité des applis était gratuite).

Les fournisseurs d'applis "indispensables" (annuaire, SNCF...) mettront très vite en ligne leur version internet. Et les utilisateurs 3615 du minitel rose trouveront rapidement un équivalent et souvent bien au delà de leurs espérances sur internet... lol

J'ai beau le retourner dans tous les sens je ne vois pas en quoi cette expérience française serait un échec ou aurait retardé l'arrivée d'internet en quoi que ce soit. Cela a juste été une étape utile qui a donné un avant goût de ce que serait internet.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2014 10:44 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3644
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Gér@rd a écrit :
La vraie arrivée d'internet dans tous les foyers français c'est grâce à l'Adsl qui a enfin apporté la haute vitesse vers le milieu des années '90. Ce n'est que vers la fin des '90-début 2000 que l'internet français s'est bien implanté.


Je suis l'un des premiers utilisateurs internet. Quelle galère ! Modem 56 Ko, impossibilité de téléphoner quand on était connecté (j'avais du faire installer une deuxième ligne téléphone) et au niveaux des abonnements, c'était des packs de 10 ou 20 H, pas d'illimité. Le minitel de l'époque quoi lol

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB