A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Oct 2017 18:50

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
Message Publié : 06 Août 2014 11:45 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2012 20:56
Message(s) : 611
Localisation : Suisse
Elgor a écrit :
Gér@rd a écrit :
La vraie arrivée d'internet dans tous les foyers français c'est grâce à l'Adsl qui a enfin apporté la haute vitesse vers le milieu des années '90. Ce n'est que vers la fin des '90-début 2000 que l'internet français s'est bien implanté.


Je suis l'un des premiers utilisateurs internet. Quelle galère ! Modem 56 Ko, impossibilité de téléphoner quand on était connecté (j'avais du faire installer une deuxième ligne téléphone) et au niveaux des abonnements, c'était des packs de 10 ou 20 H, pas d'illimité. Le minitel de l'époque quoi lol


Que de souvenirs! lol lol lol

_________________
Comme disaient les Kennedy, "faut pas se laisser abattre"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2014 12:23 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6003
Dans mes souvenirs, je me suis tapé un modem 56k de 95 à 2000, et j'habitais Lyon... (Je veux dire pas au fin fond du Larzac) Je me demande si l'ADSL n'est pas plus tardif encore.

Mais c'est peut-être que mon utilisation limitée (relever mes mails, regarder quelques sites...) ne justifiait pas un abonnement illimité. Quelle que soit la formule, le tarif était élevé. Je me demande d'ailleurs si il y avait d'autres concurrents que France Telecom et SFR ?

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2014 12:24 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15417
Localisation : Alsace, Colmar
Il y avait AOL, plus quelques autres.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2014 12:51 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 412
L'internet basse vitesse (par modem classique qui piquait toute la ligne téléphonique) devait être limité à 56 Kbits/sec (dans le meilleur des cas). l'ADSL des débuts permettait (dans le meilleur des cas) une vitesse (descendante, vers l'utilisateur) max théorique de 512K (et de 128 dans l'autre sens). Le gain était énorme au niveau utilisation. Et en plus (très gros intérêt) cela ne bloquait plus la ligne téléphonique (bandes de fréquences séparées de celles du téléphone).

Pour les dates d'arrivées de l'ADSL en France je ne me souviens pas des dates exactes (il y a du y avoir d'abord des zones expérimentales) mais je me rappelle l'avoir eu dans les premiers en région parisienne en fin 99.

_________________
"Pour ceux qui vont chercher midi à quatorze heures, la minute de vérité risque de se faire longtemps attendre."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2014 15:36 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1532
Localisation : Lyon-Vénissieux
Moi je me souviens tendrement de mon premier modem, un US ROBOTICS au bruit si caractéristique qui faisait du 23 k seulement. ;)

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2014 16:03 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Si je peux me permettre, du "haut" de mon expérience (dans les années 80, je pilotais des machines de mes clients à travers un modem 1200 bps, soit 1,2k , 2400 ça a été ensuite la gloire ) : je suis un peu agacé par des remarques qui, sauf votre respect, dépendent de vos préjugés. Préjugé "les français sont les plus forts" implique "le Minitel était génial". Préjugé "les français sont nuls" implique "le Minitel a retardé l’accès à Internet" .
Selon moi, rien de tout ça. Le minitel a été ce qu'il a été à son époque, un outil correspondant aux technologies et - n'oublions pas - au niveau culturel des utilisateurs potentiels.
Et aujourd'hui (hors des limites du forum, c'est juste pour illustrer), je fais la maintenance (bénévolement) de 3/4 des ordinateurs du village (utilisateurs un peu plus âgés que moi, les autres se débrouillent). Presque tous sont utilisés pour la messagerie, exclusivement. Et ils arrivent souvent à la planter, la messagerie.
Revenons à la technologie en général, et à sa vulgarisation : vous savez, sur un auto-radio, par exemple, l'appui bref sur un bouton n'a pas le même effet que l'appui prolongé. Je connais (très bien) une dame (charmante) qui n'arrive pas (n'arrivera jamais ?) à faire la distinction. Nous qui sommes habitués à manipuler nos claviers devrons penser aussi à cette (charmante) dame, dans nos raisonnements.

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2014 16:56 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1532
Localisation : Lyon-Vénissieux
Entièrement d'accord avec dédé, le Minitel était simple d'utilisation, un système plus performant techniquement aurait peut-être été + compliqué à utiliser.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2014 19:39 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 2003 12:43
Message(s) : 2340
Localisation : Nantes
Je ne reviendrai pas sur les différences technologiques entre Internet et le Minitel. Au début des années 90's je travaillais dans un service de développement informatique. On avait un serveur télématique de type 3615. Cela nous rapportait 5 millions de francs par an et autant pour France Telecom. Quand avec mes collègues on a commencé à parler d'Internet à notre big boss, c'est tout juste s'il nous a pas répondu que c'était un truc pour bidouilleur acnéique ! Quand vous avez une poule aux œufs d'or, vous hésitez à la tuer. Aux USA même, le truc de nerd c'était les BBS, pas encore les sites internet. En 1998, j'ai fait mon premier site perso en HTML... et je l'ai utilisé d'abord en intranet. A l'époque, le mode hypertexte était surtout connu même chez les informaticiens uniquement pour les fichiers d'aide de type winhelp. Après, tout a explosé en quelques années avec les modems haut débit et les offres triplay, mais jusqu'au début des années 2000, internet avec un modem 56K c'était assez vite énervant dès qu'il y avait la moindre photo à télécharger. Tim Berners-Lee, le fondateur du WWW, l'avait à l'origine conçu pour faciliter la diffusion de la doc entre scientifiques.

Une dernière anecdote : quand France Telecom a été privatisé, on a découvert qu'il y avait des ingénieurs télécom qui bossaient sur l’adaptation de la souris pour le minitel...

Il ne s'agit pas de critiquer FT pour autant, dans ce domaine l'innovation et la concurrence ont tué plus d'une major même aux USA : vous vous souvenez de Bell, Colt, Motorola, Lucent...

En matière de réseau, javais un prof qui citait cette phrase attribuée à Steve Jobs : "je ne sais pas qui a inventé l'eau, mais c'est certainement pas les poissons". En résumé, les utilisateurs ne sont jamais ceux qui avaient été envisagés quand on a conçu le système au départ. Idem pour le GPS, les caméras GoPro... et regardez ce qui se passe avec les mini-drones.

_________________
"Lisez, éclairez-vous, ce n'est que par la lecture qu'on fortifie son âme." - Voltaire
"Historia vero testis temporum, lux veritatis, vita memoriae, magistra vitae." De oratore - Cicéron


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2014 11:32 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1532
Localisation : Lyon-Vénissieux
C'est dommage alors que pour une fois on avait des années d'avance sur le reste du monde qu'on ait torpillé cette innovation en ne la modernisant pas. :'(

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2014 11:43 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15417
Localisation : Alsace, Colmar
Pouzet a écrit :
C'est dommage alors que pour une fois on avait des années d'avance sur le reste du monde qu'on ait torpillé cette innovation en ne la modernisant pas. :'(


Pourtant, l'histoire de l'informatique, plus que dans d'autres technologies est riches d'inventions qui ont occupé le terrain à un moment donné, ont tardé à se moderniser et ont été remplacées par d'autres technologies qu'elles regardaient de haut quelques mois avant. Il faudrait trouver les articles où l'on dénigrait la capacité de l'USB par rapport à d'autres technologies en place à l'époque. Quand sont sortis les premiers micros avec indication de l'heure, j'ai entendu un collègue les railler. Son Apple II avec carte horloge était bien plus précis. Surtout que c'était une option assez chère à l'époque. Qui a une carte-horloge additionnelle de nos jours ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2014 12:36 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Déc 2006 15:45
Message(s) : 229
Pouzet a écrit :
C'est dommage alors que pour une fois on avait des années d'avance sur le reste du monde qu'on ait torpillé cette innovation en ne la modernisant pas. :'(


Comme la dit Narduccio, en informatique, il y a de nombreux exemples de technologies à la pointes qui se retrouvent dépassées par des "challengers" en qui peu de personnes croyaient.

Mais il faut aussi voir que le Minitel n'était pas si en avance que ça sur le reste du monde.
Sa principale réussite est plus "commerciale" que "technique". Ce qui lui donne une longueur d'avance c'est son adoption et utilisation massive en France. C'est ça qui en fait une expérience "unique".

D'un point de vue technique, la plupart des grandes puissances industrielles auraient put produire ce même système, certaines l'ont même fait, comme en Allemagne ou Angleterre. Mais ils n'ont jamais réussit à attendre la "masse critique d'utilisateur" nécessaire pour viabiliser le projet (et le rentabiliser encore moins).

C'est Internet, par son coté plus "universelle" et moins "fermé" qui réussira à agréger plus d'utilisateurs.
En ce sens, je me demande si le Minitel, du fait de son centralisme extrême (à la française ^^) ne partait pas perdant dés le départ. Pour le rendre compétitif il aurait fallut le généraliser au monde, comme l'a été internet. Mais cela me semble utopique/impossible car trop centralisé.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2014 13:12 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15417
Localisation : Alsace, Colmar
Walsingham a écrit :
En ce sens, je me demande si le Minitel, du fait de son centralisme extrême (à la française ^^) ne partait pas perdant dés le départ. Pour le rendre compétitif il aurait fallut le généraliser au monde, comme l'a été internet. Mais cela me semble utopique/impossible car trop centralisé.


Je pense que le Minitel a eu 2 "défauts" principaux. Le premier est qu'il était un système fermé, hiérarchisé. L'un des succès d'internet est que tout le monde peut créer sa page, son blog, dire ce qu'il veut dire exposer ses passions, sa vie. Le Minitel était un système hiérarchisé où l'on servait des services à l'usager. Le débit descendant et le débit montant n'étaient pas les mêmes.

Le second défaut fut sa réussite. C'est quelque chose qu'on a vu pas mal dans l'informatique, mais aussi dans les télécommunications. Vous possédez plus de 50% de parts de marché, vous êtres "le" prescripteur du moment et en quelque mois, un "petit poucet" ou un "david" prend votre place et vous devenez un dinosaure has-been... Dans les télécoms, il y a 3 exemples récents. A un moment, il fallait avoir un Nokia. La personne qui avait un téléphone portable d'une autre marque était un ringard. Mais, enfermé dans sa tour d'ivoire Nokia a loupé le virage des smartphones. Là, il fallait un Blackberry, le monde était partagé en deux : ceux qui avaient un Blackberry et les autres. Dans le monde de l'entreprise, il y avait ceux à qui l'entreprise payait un blackberry pour leur travail et tous les autres (ceux qui se l'étaient acheté à titre perso et ceux qui n'en avaient pas ...). Et puis vinrent les tablettes. Là, au début ce fut l'IPhone et l'Ipad. Surtout l'Ipad. Sauf que l'on se retrouve avec quelque chose de très proche de ce qui s'est passé au début de la micro-informatique quand il y a eu la guerre MAC-PC. Le système ouvert Androïd est en train de s'imposer. Il a dépassé les 50% de parts de marché, il file vers les 75% (il les a peut-être déjà atteints).

Chaque fois, une concurrent qui occupait une part infime du marché, mais qui a compris que l'avenir était ailleurs. Alors que le Goliath du marché s'essouffle à faire ce qu'il fait en plus performants. Le Minitel n'a pas su s'ouvrir à temps. On n'a pas su créer les passerelles entre les 2 mondes. Et au moment où il aurait fallu lancer tout cela, les gens qui étaient sur Minitel et qui gagnaient des millions n'ont pas tout de suite compris l'avantage de basculer d'une technologie à l'autre. On parle beaucoup de la réussite d'Iliad/Free, on oublie simplement qu'il fut un cas particulier. Pratiquement le seul acteur du minitel qui a réussi sa reconversion vers l'internet.

En France, nous avions quelques géants de la VPC. Ils ont assez bien réussi le virage vers le minitel. Ils avaient une infrastructure, des boutiques de distribution, ils savaient gérer des marchandises, donc ils avaient la logistique adaptée. Quand vers 1999, 2000, on a appris qu'Amazon allait ouvrir une filiale française, la plupart des acteurs du marché levèrent un sourcil étonné en ce disant qu'ils sauraient juguler la menace. Ils étaient bien installés. Ou sont nos géants de la VPC ? Ils sont en difficultés. Certains ont simplement disparus. Ils n'ont pas su s'adapter, alors que les transformations qu'ils avaient à faire pour s'adapter au marché étaient minimes. Des concurrents nés "ex-nihilo", sans expérience, sans logistique, mais aussi sans parti-pris les ont ringardisés en quelques années.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2014 12:15 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1532
Localisation : Lyon-Vénissieux
Je me permet de faire rebondir ce fil.
C'est à partir de 1982 que l'on a décidé de distribuer gratuitement des minitels.
Savez-vous qui en a pris la décision ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2014 17:34 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 412
Pouzet a écrit :
Je me permet de faire rebondir ce fil.
C'est à partir de 1982 que l'on a décidé de distribuer gratuitement des minitels.
Savez-vous qui en a pris la décision ?

Vue la date je dirai que c'est une décision dont la responsabilité doit incomber au gouvernement en place en 1982 et indirectement à J. Dondoux nommé directeur de la DGT (Direction Générale des Télécommunications) à partir de l'ère Mitterand (Dondoux était un ancien de la maison, en particulier directeur du CNET, le centre d'étude et de recherche des PTT).

La gratuité du Minitel a été une décision très importante (et même fondamentale) car c'est en grande partie grâce à ça que "la mayonnaise a pu prendre" et que la masse critique a pu être atteinte rapidement (en nombre d'abonnés). Le financement par le ministère des PTT était indispensable pour un tel projet car si la rentabilité était recherchée elle l'était à des horizons lointains et les investissements étaient importants. L'idée de départ était de ne plus distribuer l'annuaire papier et de réaliser ainsi une économie très importante. La deuxième idée était de ne pas facturer les communications à la distance mais seulement à la durée (cela préfigure aussi bien internet que les téléphones portables). Mais ce qui a accéléré à fond la rentabilité du système fût l'idée de la facturation très simple des services de type "kiosque" (une partie de la facturation téléphonique est reversée au fournisseur de services).

Ce sont ces aspects qui ont permis rapidement à Teletel de se rentabiliser et d'être largement bénéficiaires alors que d'autres services télématiques étrangers (comme le Prestel anglais par exemple) loueront leurs terminaux et factureront le service (abonnement) et de ce fait n'arriveront pas à décoller.

_________________
"Pour ceux qui vont chercher midi à quatorze heures, la minute de vérité risque de se faire longtemps attendre."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB