A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Mars 2017 16:30

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 26 Mai 2015 7:27 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 1842
Localisation : Versailles
On attribue souvent au pape Sylvestre II l'introduction en Europe des chiffres arabes. Néanmoins leur diffusion fut assez lente me semble t il. Connaissons nous les dates auxquelles ces chiffres se sont généralisés ? Et ce en particulier en Europe non occidentale : Russie ou Grèce par exemple.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mai 2015 11:27 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 302
Localisation : Isère
Bonjour,
je ne peux que vous répondre de façon partielle mais j'avais vu un documentaire sur les cathédrales gothiques en France (ou est-ce en Angleterre, je suis désolé mais je ne m'en souviens plus :rool: ) et on avait retrouvé, dans l'une d'elle, gravés sur les poutre du toît des chiffres arabes. Ils servaient aux artisants à numéroter ces poutres pour leur usage. Cela prouverait que les chiffres arabes seraient arrivés plus tôt qu'on ne le pensait en Europe (dde surcroît dans des pays bien occidentaux), et qu'ils furent utilisés dans des tâches simples puisque jugés plus pratiques que les latins. Je ne sais plus la date... Une cathédrale du XII ème ou XIII ème (?)
Je ne peux vous en dire plus et il faudrait préciser tout cela.

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mai 2015 11:36 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 302
Localisation : Isère
Je suis allé voir sur internet, je n'ai pas trouvé mieux...
Ils se sont généralisés au XV ème avec leur normalisation. Sur wikipédia, ils disent qu'ils seraient arrivés via l'Espagne dès le Xème...
Si ils étaient utilisés pour numéroter des poutre cela veut tout de même dire qu'ils étaient assez utilisés en europe occidentale avant le XVème....

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mai 2015 18:00 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Fév 2010 22:31
Message(s) : 815
Le document "européen" le plus ancien contenant des chiffres arabes daterait de 976 : c'est le Codex Vigilianus, écrit dans le cloître d'Abeldo dans le Nord de l'Espagne.
Gerbert d'Aurillac (plus tard devenu le pape Sylvestre II), tenta d'introduire en 980 un abaque utilisant les chiffres arabes, mais sans succès.
C'est Léonard de Pise qui fut l'artisan principal de l'introduction réelle des chiffres arabes au début du XIIIème siècle. Jusqu'à la fin du XIVème siècle, l'utilisation de ces chiffres arabes reste quasiment une exclusivité des Italiens, qui avaient un rôle central dans le trafic des marchandises entre le monde musulman à l'est et le monde chrétien à l'ouest. L'Allemagne et la France "s'y mettent" à partir du début du XVème siècle, puis l'Espagne, l'Angleterre, les Pays-Bas et le Danemark au XVIème siècle.

Source : Du zéro à la virgule - Les chiffres arabes à la conquête de l'Europe, d'Alain Schärlig (2010).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mai 2015 18:07 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 320
Localisation : lorraine
Léonard de Pise c'est plus communément Léonard Fibonacci

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mai 2015 18:56 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 302
Localisation : Isère
Mais ces chiffres (datant de l'époque de la construction) sur les poutres attestent d'une utilisation avant le XV ème...

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mai 2015 19:50 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 01 Oct 2012 10:48
Message(s) : 353
Il y a aussi Jean de Holywood , alias Sacrobosco


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mai 2015 21:22 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 01 Oct 2012 10:48
Message(s) : 353
Le traité De Algorismo , de Sacrobosco ( 1221) utilise les chiffres pour les opérations de l'arithmétique élémentaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mai 2015 21:29 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1308
Localisation : Val de Marne
En Angleterre, Adelard of Bath (c. 1080 – c. 1152) fut l'un des premiers à introduire les chiffres indo-arabes en Europe.

En Espagne, Juan Hispalense (? - c. 1180), aussi appelé Jean de Séville, décrivit les chiffres indo-arabes.

Jerôme a écrit :
Grèce
Vers l'an 1300, Maximos Planudes, appelé Maxime Planude par Wikipedia, a écrit un traité intitulé Le grand calcul des Indiens, qui montre des chiffres indo-arabes.
La diffusion s'est faite lentement, parce que les Grecs utilisaient des lettres de l'alphabet pour noter les nombres, et ils le font encore maintenant pour certains documents administratifs ou ecclésiastiques.

Jerôme a écrit :
Russie
Comme les Grecs, les Russes utilisaient des lettres de leur alphabet. Par exemple, on peut voir des cadrans solaires anciens avec des lettres cyrilliques à la place des chiffres (http://famkuzn.ru/suzdal.html ). Copernic, qui vivait en Prusse Orientale, utilisait les chiffres indo-arabes dès 1500, et je pense que les astronomes de la Moscovie voisine devaient faire de même. Plus tard, Pierre 1er généralisa l'utilisation des chiffres indo-arabes dans son empire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Août 2015 12:42 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 933
Diviacus a écrit :
Jusqu'à la fin du XIVème siècle, l'utilisation de ces chiffres arabes reste quasiment une exclusivité des Italiens, qui avaient un rôle central dans le trafic des marchandises entre le monde musulman à l'est et le monde chrétien à l'ouest.
C'est à mettre en parallèle avec l'avance prise par les commerçants italiens dans les techniques comptables.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Août 2015 18:12 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 503
Localisation : Nevers
Champollion a écrit :
Mais ces chiffres (datant de l'époque de la construction) sur les poutres attestent d'une utilisation avant le XV ème...
Pouvez-vous préciser vos sources ? Merci.

À ma connaissance, on utilise les chiffres romains, ou des marques qui leur ressemblent fort, jusqu'à une époque assez tardive : le XVIII°s. Et ce pour une raison très simple : ils sont très faciles à tracer (sauf de le C de cent, mais il est rare qu'on monte jusque là) avec les outils de charpenterie (ciseau, bisaiguë, etc.) ! Alors que le tracé des chiffres arabes nécessite un crayon (chiffre écrit donc peu durable) ou une pointe (chiffre gravé), pour un résultat incertain sur un bois peu ou pas raboté, ce qui est souvent le cas pour les pièces de charpente.

Nota : La pointe est l'outil du tracé préalable (au sol ou sur la table), pas un outil de taille. Or la numérotation des pièces n'a de sens qu'une fois taillées d'après le modèle tracé et avant assemblage bien sûr. L'usage des outils nécessaire à la taille semble bel et bien plus logique ...

C'est le cas en charpenterie de construction (couverture). Je suppose que c'est vrai également en charpenterie navale.

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Août 2015 17:09 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 12 Mai 2012 3:13
Message(s) : 902
Est-il vrai que le commerce dans le port de Bougie au Maghreb notamment avec la présence de marchands italiens a favorisé l'introduction des chiffres arabes en Occident ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB