A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Nov 2017 5:37

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 13 Avr 2017 19:38 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1549
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bonsoir

Il y a quelques jours je suis allé voir le film intitulé, "A bout de souffle" de Jean Luc Godard, sorti en 1960.
Dans ce film on voit des acteurs appeler au téléphone en demandant des choses comme "Danton 1015" ou "Odéon 1215".
Apparemment les gens à l'époque devaient appeler un opérateur d'un central téléphonique pour pouvoir être mis en relation.
Cela appelle une question ; à partir de quand le téléphone en France est devenu entièrement automatique, c'est à dire qu'on soit mis en relation directement avec la personne appelée sans opérateur intermédiaire ?

Si vous avez des réponses, cela ferait progresser notre connaissance sur ce forum de l'histoire des télécommunications en France...

Merci.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Avr 2017 19:59 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3646
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Turbigo 20 20 (police judiciaire) ou Balzac 0001 (publicité Jean mineur) à Paris étaient des numéros automatiques. Certes il sortaient de centraux téléphoniques qui avant, avaient certainement été manuels (desservis par des demoiselles du téléphone) mais ils étaient bien automatisé. On avait gardé les 3 premières lettres en tête du numéro, parce qu'on pensait qu'ils étaient plus mnémoniques. Mais par la suite ces lettres on été remplacées par les chiffres correspondants

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Avr 2017 20:23 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4492
Localisation : Allemagne
On n'avait recours, encore jusque dans les années 70 à l'opératrice que pour les communications hors de sa ville ou pour l'étranger. En arrivant en Allemagne en 1969, j'avais eu la surprise de voir qu'à partir de n'importe quelle cabine de rue on pouvait appeler tous les numéros d'Allemagne, en mettant les pièces en conséquence. Bien évidemment c'était valable pour les postes privés du domicile ou du bureau. Nous en étions loin en France !

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Avr 2017 20:34 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1549
Localisation : Lyon-Vénissieux
Citer :
On avait gardé les 3 premières lettres en tête du numéro, parce qu'on pensait qu'ils étaient plus mnémoniques


A oui peut-être que dans le film quand la personne demande le "1015 Danton", elle est dans un hôtel et appelle le standard pour avoir le numéro.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Avr 2017 21:32 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Jan 2007 15:49
Message(s) : 367
Localisation : Lyon
Dans les années 50, mes parents avaient comme indicatif VI ( devenu 84) pour Villeurbanne suivi de 4 chiffres, ils habitaient Lyon, dans le troisième arrondissement du côté de Grange-Blanche.
Le quartier de Vaise avait Terreaux (83).
Je me souviens de Burdeau, Franklin et Moncey. Il y en avait d'autres mais je les ai oubliés.

En 1972 à Saint - Jean- de- Maurienne, le téléphone n'était pas encore direct, il fallait passer par une opératrice.

_________________
Il est beau de suivre sa pente, pourvu que ce soit en montant . André Gide .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Avr 2017 22:19 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2228
Localisation : Versailles
Le retard du téléphone dans notre pays était un véritable scandale. Alain Peyrefitte en a parlé dans un de ses livres : pour avoir une ligne chez soi sans attendre des années il fallait souvent être pistonné par un député ! Les experts estimaient que cet outil n'était qu' "un passe temps pour femme oisive". Il y avait un accord entre le ministère des finances, celui des postes et la CGT pour bloquer tout investissement dans ce domaine. Ça a commencé à bouger sous Pompidou .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Avr 2017 0:05 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4492
Localisation : Allemagne
Exact, le budget de l'état n'arrivant pas à faire face aux investissements nécessaires, on a eu recours à la création d'une société Finextel, je crois, qui a récolté l'épargne privée et a financé les investissements. Les résultats ne se firent pas attendre et la question a été résolues en quelques années. C'est une bonne démonstration comme quoi tout n'est pas mauvais dans le capitalisme.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Avr 2017 6:19 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 508
Localisation : Gard
Jerôme a écrit :
Il y avait un accord entre le ministère des finances, celui des postes et la CGT pour bloquer tout investissement dans ce domaine .


Je ne comprends pas cette phrase. @Jérôme : pouvez vous M'expliquer comment la CGT passait des accords avec Bercy ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Avr 2017 6:37 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1815
Bonjour

C'est curieux que personne n'a encore cité le fameux sketch de Fernand Raynaud 'le 22 à Asnière" qui doit dater des années 60 ??

https://www.youtube.com/watch?v=nkSYLi2N9zs

Bien à tous lol lol

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Avr 2017 7:33 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1782
marc30 a écrit :
Jerôme a écrit :
Il y avait un accord entre le ministère des finances, celui des postes et la CGT pour bloquer tout investissement dans ce domaine .

comment la CGT passait des accords avec Bercy ?

;)
Pas de Bercy à l'époque, mais la rue de Rivoli !

EDIT : l'effort significatif pour améliorer le téléphone en France démarre vraiment avec Giscard
J'ai connu la délicieuse époque en Bourgogne du 2 à Vic de Chassenay et pour Paris, wiki est une synthèse assez complète à mon sens
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anciens_i ... 3%A0_Paris

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Avr 2017 7:42 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6064
Lorelei a écrit :
En 1972 à Saint - Jean- de- Maurienne, le téléphone n'était pas encore direct, il fallait passer par une opératrice.

L'automatisation totale a été très tardive. A Besançon, sorti de la ville, en 1975 il fallait encore passer par l'opératrice. Et dans le village de famille, je jurerais que ça a duré jusque vers 1980.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Avr 2017 9:47 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2228
Localisation : Versailles
marc30 a écrit :
Jerôme a écrit :
Il y avait un accord entre le ministère des finances, celui des postes et la CGT pour bloquer tout investissement dans ce domaine .


Je ne comprends pas cette phrase. @Jérôme : pouvez vous M'expliquer comment la CGT passait des accords avec Bercy ?


D'abord il ne s'agissait pas à l'époque de Bercy mais de la rue de Rivoli ! :P

Ensuite, la logique administrative et politique de l'époque était la suivante : la CGT défendait avec une grande efficacité l'armée des facteurs et des postiers, ultra-syndiqués et dont un jour de grève avait un effet catastrophique sur l'économie nationale. Le courrier ne se borne pas aux lettres d'amour mais inclut aussi les envois de factures, de chèques et de contrats !
Pour avoir la paix avec la CGT le ministre des PTT privilégiait absolument les postiers et se désintéressait radicalement du téléphone.
Le ministère des finances refusait de financer les investissements sur le budget de l'Etat - vieille obsession de l'équilibre budgétaire. Il refusait aussi d'emprunter pour cela. Il n'avait pas de contact explicite avec la CGT mais une alliance implicite ("objective" en termes marxistes) pour ne pas développer le téléphone.
Je crois aussi que jouait un peu le fait que le téléphone relevait de corps d'ingénieurs peu prestigieux - rien à voir avec les X mines ou X Ponts ! donc aucune aura dans les cercles dirigeants du pays !

Comme l'a dit Faget, Pompidou a brisé tout cela en créant une caisse autonome qui a reçu le droit d'emprunter massivement pour financer la modernisation du réseau. cette caisse remboursait sa dette en percevant une fraction des recettes du téléphone. Et comme le matériel était souvent importé, Pompidou a aussi créé une (ou plusieurs ?) entreprise française de fabrication de câbles, de centraux, etc ...

cela s'appelait la politique industrielle gaullo-pompidolienne !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Avr 2017 10:01 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15477
Localisation : Alsace, Colmar
marc30 a écrit :
Jerôme a écrit :
Il y avait un accord entre le ministère des finances, celui des postes et la CGT pour bloquer tout investissement dans ce domaine .


Je ne comprends pas cette phrase. @Jérôme : pouvez vous M'expliquer comment la CGT passait des accords avec Bercy ?


Pour ce que j'en sais, il ne s’agissait pas "d'accords" au sens commercial, notarial du sens. Mais plutôt d'une espèce de pacte de non-agression : on ne prenait pas de décisions qui auraient pu entrainer un mouvement de grève et en contrepartie, dans les instances représentatives, quand il y en avait, la CGT ne votait pas contre telle ou telle décision si son opposition pouvait entrainer son annulation.

Bref, rien d'écrit. De temps en temps la CGT faisait une démonstration de force (une journée de grève pour telle ou telle raison). Cela servait aussi à maintenir motivés ses adhérents.

On parle "d'accords", alors qu'il s'agit plutôt d'une entente informelle entre gens qui pensaient avoir les mêmes intérêts. L'administration des postes s'en tirait sans mouvements de grève qui pouvait paralyser la circulation du courrier dans le pays. Elle tirait un autre avantage, la force d'un ministre dépendait aussi des ressources en personnel qu'il gérait. Bref, ne pas réduire le personnel était aussi dans l'intérêt des ministres et des hauts fonctionnaires. En fait, une gestion à la petite semaine sans grande vision sur l'avenir

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Avr 2017 12:24 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 508
Localisation : Gard
@Nardu et Jérôme : merci de vos réponses qui coïncident . Vous devriez faire équipe


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Avr 2017 15:33 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2228
Localisation : Versailles
marc30 a écrit :
@Nardu et Jérôme : merci de vos réponses qui coïncident . Vous devriez faire équipe


lol lol
:P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB