A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Nov 2018 7:49

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 01 Jan 2018 17:18 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 361
Localisation : lorraine
PaulRyckier a écrit :
Yet Another Yves,

merci pour ce grand debat et pour votre contribution dans celui-ci. J'ai beaucoup appris. J'ai participé dans un debat similaire sur un petit forum anglophone et on a eu à peu près la même conclusion.

Merci de nouveau et avec estime, cordialement Paul.


Merci pour le compliment Paul, peut-être que la référence aux choux de Bruxelles vous aveugle ? :P

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 01 Jan 2018 17:38 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 622
YetAnotherYves a écrit :
Les convictions d'Einstein sur un univers statique (mais incurvé dans le temps et l'espace) n'est absolument pas lié à une croyance religieuse.
C'est une question essentiellement mathématique: mathématiquement une constante cosmologique permet de contrebalancer l'effet de la gravitation.
Certes il part d'une intuition de stabilité, mais si mathématiquement cette constante n'apparaissait pas il aurait immédiatement abandonné cette hypothèse. Et il a fallu plus que Hubble pour le convaincre. On pourrait alors plutôt parler d'une croyance dans l'efficacité des mathématiques (et pourtant ils ne les appréciaient pas beaucoup). C'est également pour cette raison que Einstein était si gêné par la physique quantique. Il espérait des lois mathématiques plus précises que les statistiques.


Pour le sujet de l'expansion de l'univers, si la croyance a eu un rôle, celui-ci a plutôt eu un effet inverse. Plusieurs scientifiques de l'époque étaient favorables à un univers statique et immuable parce que l'inverse avait une forte connotation religieuse justement. L'univers statique permettait d'écarter facilement le concept de création de l'univers propre aux religions alors que le Big Bang, évidemment, peut aisément se rapprocher de l'idée de création de l'univers par Dieu (si en plus, on rajoute le fait que la lumière ne s'est désolidarisée de la matière/particules que dans un second temps, le parallèle avec la Genèse est plus que facile). Il y avait donc, pour certains scientifiques, (et, sauf erreur, Einstein en faisait parti), une réticence à l'expansion de l'univers motivée par un contexte religieux, mais dans le but, justement, de s'en éloigner et non de rapprocher science et religion.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 01 Jan 2018 18:15 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 361
Localisation : lorraine
ThierryM a écrit :
YetAnotherYves a écrit :
Les convictions d'Einstein sur un univers statique (mais incurvé dans le temps et l'espace) n'est absolument pas lié à une croyance religieuse.
C'est une question essentiellement mathématique: mathématiquement une constante cosmologique permet de contrebalancer l'effet de la gravitation.
Certes il part d'une intuition de stabilité, mais si mathématiquement cette constante n'apparaissait pas il aurait immédiatement abandonné cette hypothèse. Et il a fallu plus que Hubble pour le convaincre. On pourrait alors plutôt parler d'une croyance dans l'efficacité des mathématiques (et pourtant ils ne les appréciaient pas beaucoup). C'est également pour cette raison que Einstein était si gêné par la physique quantique. Il espérait des lois mathématiques plus précises que les statistiques.


Pour le sujet de l'expansion de l'univers, si la croyance a eu un rôle, celui-ci a plutôt eu un effet inverse. Plusieurs scientifiques de l'époque étaient favorables à un univers statique et immuable parce que l'inverse avait une forte connotation religieuse justement. L'univers statique permettait d'écarter facilement le concept de création de l'univers propre aux religions alors que le Big Bang, évidemment, peut aisément se rapprocher de l'idée de création de l'univers par Dieu (si en plus, on rajoute le fait que la lumière ne s'est désolidarisée de la matière/particules que dans un second temps, le parallèle avec la Genèse est plus que facile). Il y avait donc, pour certains scientifiques, (et, sauf erreur, Einstein en faisait parti), une réticence à l'expansion de l'univers motivée par un contexte religieux, mais dans le but, justement, de s'en éloigner et non de rapprocher science et religion.


Strictement parlant l'hypothèse du Big Bang a été introduite après le constat que l'univers est en expansion. Ensuite, comme je le disais, l'hypothèse de départ n'a que peu d’importance et peut effectivement être culturelle, religieuse, artistique voir inavouable.
Néanmoins l'aspect mathématique est certainement plus important pour un scientifique. Ce qui troublait beaucoup Einstein c'est qu'un petit nombre de constantes régissaient toutes les lois de l'univers. La moindre légère modification d'une de ces valeurs rend notre univers totalement incohérent. Rechercher les valeurs de ces constantes pousse certainement à privilégier une solution statique.

Il est d'ailleurs curieux que depuis 2009 on s'est rendu compte que l'univers était en extension encore accélérée (prix Nobel). Une des explications actuellement étudiée est de réutiliser la «constante cosmologique» d'Einstein mais avec d'autres valeurs que la valeur initiale d'Einstein.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 01 Jan 2018 18:36 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 603
YetAnotherYves a écrit :

Tolan a écrit :
Oui, mais à un moment donné, cela peut faire dévier le scientifique.
C'est vraiment difficile de séparer religion et science, mais aussi idéologie et science, et tout autre croyance.

Le cas le plus célèbre est sans doute Albert Einstein, qui ne voulait pas croire ce que ces formules supposaient: un univers en expansion. Ce qui était pour lui, contraire à sa croyance religieuse.
Cependant, il a eu l'intelligence de changer d'avis, lorsque Hubble le prouva d'une autre manière.


Les convictions d'Einstein sur un univers statique (mais incurvé dans le temps et l'espace) n'est absolument pas lié à une croyance religieuse.

C'est une question essentiellement mathématique: mathématiquement une constante cosmologique permet de contrebalancer l'effet de la gravitation.
Certes il part d'une intuition de stabilité, mais si mathématiquement cette constante n'apparaissait pas il aurait immédiatement abandonné cette hypothèse. Et il a fallu plus que Hubble pour le convaincre. On pourrait alors plutôt parler d'une croyance dans l'efficacité des mathématiques (et pourtant ils ne les appréciaient pas beaucoup). C'est également pour cette raison que Einstein était si gêné par la physique quantique. Il espérait des lois mathématiques plus précises que les statistiques.


C'est tout le contraire...
Albert Einstein a introduit une constante pour garder un univers statique! C'est la constante cosmologique.
Après Hubble, Albert Einstein reconnait que sa constante est sa "plus grande bêtise de sa vie. "
https://fr.wikipedia.org/wiki/Constante_cosmologique

Et pourtant, cette constante cosmologique sera reprise plus tard, lorsqu'on va découvrir que l'univers est non seulement en expansion mais qu'en plus cette expansion s'accélère. Elle décrirait une force, appelée Énergie sombre, dont on ignore tout.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 01 Jan 2018 19:14 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 622
YetAnotherYves a écrit :
Strictement parlant l'hypothèse du Big Bang a été introduite après le constat que l'univers est en expansion. Ensuite, comme je le disais, l'hypothèse de départ n'a que peu d’importance et peut effectivement être culturelle, religieuse, artistique voir inavouable.

Cela dépend ce que vous appelez « hypothèse du Big Bang ». Si cela signifie « première utilisation de l’expression », oui, en effet. Si cela signifie « théories de l’expansion de l’univers », vous vous trompez. Les théories concernant l’expansion de l’univers apparaissent avant le constat de cette expansion. Dès 1917, de Sitter expose cette possibilité d’expansion en travaillant sur les équations de la relativité générale d’Einstein. Friedmann publiera en 1922 un article évoquant cette expansion théorique de l’univers (toujours en s’appuyant sur les équations d’Einstein). Lemaître présente sa propre théorie en 1927 et, par calcul, estime ce qui sera appelé quelques années plus tard la constante de Hubble. Durant toute cette décennie, Einstein, justement, cherche à trouver des erreurs dans ces articles et interventions, refusant l’idée d’un univers en expansion. Durant cette même décennie, Hubble procède à ses observations et calculs, qui aboutissent, en 1929, à la loi de Hubble. C’est cette loi, qui confirme par les faits que plus les galaxies sont lointaines, plus elles s’éloignent vite, donne leur validité aux théories de l’univers en expansion.

YetAnotherYves a écrit :
Néanmoins l'aspect mathématique est certainement plus important pour un scientifique. Ce qui troublait beaucoup Einstein c'est qu'un petit nombre de constantes régissaient toutes les lois de l'univers. La moindre légère modification d'une de ces valeurs rend notre univers totalement incohérent. Rechercher les valeurs de ces constantes pousse certainement à privilégier une solution statique.

Beaucoup de choses troublaient Einstein… Les constantes étaient un questionnement qui se retrouve aujourd’hui dans la question du principe anthropique, fort ou faible. Ce qui dérangeait aussi Einstein, c’était d’avoir à faire face à un univers purement probabiliste – la mécanique quantique – où il n’est pas possible d’observer complètement un phénomène (mais il n’était pas seul dans ce cas… le chat de Schrödinger vient de là aussi).

YetAnotherYves a écrit :
Il est d'ailleurs curieux que depuis 2009 on s'est rendu compte que l'univers était en extension encore accélérée (prix Nobel). Une des explications actuellement étudiée est de réutiliser la «constante cosmologique» d'Einstein mais avec d'autres valeurs que la valeur initiale d'Einstein.


Curieux ou plutôt, pour moi, le signe que, justement, l’état de la science actuelle ne permet pas de véritablement comprendre ce qui se passe et/ou ce qui est et qu'elle est en constante remise en cause et progression au fur et à mesure que les données, les observations, les expériences sont réalisées. Dans les années 1980, la relativité générale n’était contestée que par quelques hurluberlus et quand on demandant « ok, mais avant le Big Bang, y avait quoi », la réponse (en tout celle que donna Reeves à une conférence à laquelle j’assistais au lycée) était « la question n’a pas de sens ». Aujourd’hui, en 2017, les voix se multiplient pour s’interroger sur la relativité générale (qui, au final, n’explique que 5% de l’univers, ce qui fait relativement peu quand même) et on trouve aujourd’hui des articles évoquant « l’avant Big Bang ».


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 01 Jan 2018 19:18 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 361
Localisation : lorraine
Tolan a écrit :
YetAnotherYves a écrit :

Tolan a écrit :
Oui, mais à un moment donné, cela peut faire dévier le scientifique.
C'est vraiment difficile de séparer religion et science, mais aussi idéologie et science, et tout autre croyance.

Le cas le plus célèbre est sans doute Albert Einstein, qui ne voulait pas croire ce que ces formules supposaient: un univers en expansion. Ce qui était pour lui, contraire à sa croyance religieuse.
Cependant, il a eu l'intelligence de changer d'avis, lorsque Hubble le prouva d'une autre manière.


Les convictions d'Einstein sur un univers statique (mais incurvé dans le temps et l'espace) n'est absolument pas lié à une croyance religieuse.

C'est une question essentiellement mathématique: mathématiquement une constante cosmologique permet de contrebalancer l'effet de la gravitation.
Certes il part d'une intuition de stabilité, mais si mathématiquement cette constante n'apparaissait pas il aurait immédiatement abandonné cette hypothèse. Et il a fallu plus que Hubble pour le convaincre. On pourrait alors plutôt parler d'une croyance dans l'efficacité des mathématiques (et pourtant ils ne les appréciaient pas beaucoup). C'est également pour cette raison que Einstein était si gêné par la physique quantique. Il espérait des lois mathématiques plus précises que les statistiques.


C'est tout le contraire...
Albert Einstein a introduit une constante pour garder un univers statique! C'est la constante cosmologique.
Après Hubble, Albert Einstein reconnait que sa constante est sa "plus grande bêtise de sa vie. "
https://fr.wikipedia.org/wiki/Constante_cosmologique

Et pourtant, cette constante cosmologique sera reprise plus tard, lorsqu'on va découvrir que l'univers est non seulement en expansion mais qu'en plus cette expansion s'accélère. Elle décrirait une force, appelée Énergie sombre, dont on ignore tout.


Le contraire de quoi ?

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 01 Jan 2018 19:40 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 361
Localisation : lorraine
ThierryM a écrit :
YetAnotherYves a écrit :
Strictement parlant l'hypothèse du Big Bang a été introduite après le constat que l'univers est en expansion. Ensuite, comme je le disais, l'hypothèse de départ n'a que peu d’importance et peut effectivement être culturelle, religieuse, artistique voir inavouable.

Cela dépend ce que vous appelez « hypothèse du Big Bang ». Si cela signifie « première utilisation de l’expression », oui, en effet. Si cela signifie « théories de l’expansion de l’univers », vous vous trompez. Les théories concernant l’expansion de l’univers apparaissent avant le constat de cette expansion. Dès 1917, de Sitter expose cette possibilité d’expansion en travaillant sur les équations de la relativité générale d’Einstein. Friedmann publiera en 1922 un article évoquant cette expansion théorique de l’univers (toujours en s’appuyant sur les équations d’Einstein). Lemaître présente sa propre théorie en 1927 et, par calcul, estime ce qui sera appelé quelques années plus tard la constante de Hubble. Durant toute cette décennie, Einstein, justement, cherche à trouver des erreurs dans ces articles et interventions, refusant l’idée d’un univers en expansion. Durant cette même décennie, Hubble procède à ses observations et calculs, qui aboutissent, en 1929, à la loi de Hubble. C’est cette loi, qui confirme par les faits que plus les galaxies sont lointaines, plus elles s’éloignent vite, donne leur validité aux théories de l’univers en expansion.


Je jouais un peu sur les mots mais comme vous le signaler c'est les équations d'Einstein qui permettaient d'envisager une expansion de l'univers et pas une hypothèse religieuse. Il y a peut-être eu d'autres hypothèses qui auraient inspirées Einstein.

ThierryM a écrit :
YetAnotherYves a écrit :
Néanmoins l'aspect mathématique est certainement plus important pour un scientifique. Ce qui troublait beaucoup Einstein c'est qu'un petit nombre de constantes régissaient toutes les lois de l'univers. La moindre légère modification d'une de ces valeurs rend notre univers totalement incohérent. Rechercher les valeurs de ces constantes pousse certainement à privilégier une solution statique.

Beaucoup de choses troublaient Einstein… Les constantes étaient un questionnement qui se retrouve aujourd’hui dans la question du principe anthropique, fort ou faible. Ce qui dérangeait aussi Einstein, c’était d’avoir à faire face à un univers purement probabiliste – la mécanique quantique – où il n’est pas possible d’observer complètement un phénomène (mais il n’était pas seul dans ce cas… le chat de Schrödinger vient de là aussi).


On est d'accord et je disais justement à ce propos qu'il y a une vrai "croyance" dans l'efficacité des mathématiques et l'espoir d'Einstein était d'avoir des lois mathématiques plutôt que des solutions probabilistiques.

ThierryM a écrit :
YetAnotherYves a écrit :
Il est d'ailleurs curieux que depuis 2009 on s'est rendu compte que l'univers était en extension encore accélérée (prix Nobel). Une des explications actuellement étudiée est de réutiliser la «constante cosmologique» d'Einstein mais avec d'autres valeurs que la valeur initiale d'Einstein.


Curieux ou plutôt, pour moi, le signe que, justement, l’état de la science actuelle ne permet pas de véritablement comprendre ce qui se passe et/ou ce qui est et qu'elle est en constante remise en cause et progression au fur et à mesure que les données, les observations, les expériences sont réalisées. Dans les années 1980, la relativité générale n’était contestée que par quelques hurluberlus et quand on demandant « ok, mais avant le Big Bang, y avait quoi », la réponse (en tout celle que donna Reeves à une conférence à laquelle j’assistais au lycée) était « la question n’a pas de sens ». Aujourd’hui, en 2017, les voix se multiplient pour s’interroger sur la relativité générale (qui, au final, n’explique que 5% de l’univers, ce qui fait relativement peu quand même) et on trouve aujourd’hui des articles évoquant « l’avant Big Bang ».


Je voulais dire mathématiquement curieux : cette constance a une vrai utilité mathématique. La valeur initiale d'Einstein est valable pour un univers statique. C'est effectivement Friedmann et Lemaître qui convainquent Einstien quelle doit avoir une valeur de 0 pour valider les observations de Hubble (puis d'autres). Les nouvelles observations permettent de réutiliser cette constante avec d'autres valeurs. Elle a alors un autre sens physique.

Sinon c'est une démarche tout à fait normale d'interroger les théories actuelles et surtout de chercher à les compléter pour expliquer ce que l'on ne comprend pas encore.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 01 Jan 2018 20:16 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 622
YetAnotherYves a écrit :
Je jouais un peu sur les mots mais comme vous le signaler c'est les équations d'Einstein qui permettaient d'envisager une expansion de l'univers et pas une hypothèse religieuse. Il y a peut-être eu d'autres hypothèses qui auraient inspirées Einstein.

Je n'ai jamais écrit que l'hypothèse de l'expansion de l'univers avait une quelconque origine religieuse. Ce que j'ai écrit, c'est que, pour Einstein, ces théories d'un univers expansion le dérangeaient, entre autres choses, parce qu'elles se rapprochaient trop d'une vision religieuse avec un acte divine créateur à l'origine de l'univers. Outre la question des mathématiques et des probabilités quantiques, cela lui déplaisait que ces équations puissent amener à une certaine confluence entre la science et la vision religieuse de la naissance de l'univers. C'est un déplaisir ; je n'ai pas écrit qu'il s'appuyait sur cet élément pour rejeter les théories d'expansion de l'univers avant 1929 ; c'est sur un plan mathématique qu'il cherchait à les contrer. Mais il y avait convergence, en lui, entre ce désir d'un univers mathématiquement parfait et de tenir éloigné science et religion en ce domaine. Restant scientifique, quand les faits ont prouvé que son désir ne serait pas satisfait, il a accepté la réalité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 01 Jan 2018 22:02 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1498
Localisation : Belgique
Une question aux experts dans le domaine...
Dans le temps (il y a 55 ans) j'étais abboné à "Sciences et Avenir", si ça existe encore?) on parlait de (en néerlandais: pulserend heelal. Mais je ne trouve pas une traduction sur le net. Et j'ai inventé une moi-même et ça marche sur le net :wink: ) "univers pulsant" et de ça j'ai trouvé l'anglais: "the pulsating universe"....
C'est quoi, cet univers pulsant? Et ce theorie ça existe encore?

Cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 01 Jan 2018 22:46 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
PaulRyckier a écrit :
Une question aux experts dans le domaine...
Dans le temps (il y a 55 ans) j'étais abonné à "Sciences et Avenir", si ça existe encore?)

Cela fait plus de 35 ans que je suis abonné chez le concurrent : Science & Vie. Mais Sciences & Avenir existe encore.

PaulRyckier a écrit :
on parlait de (en néerlandais: pulserend heelal. Mais je ne trouve pas une traduction sur le net. Et j'ai inventé une moi-même et ça marche sur le net :wink: ) "univers pulsant" et de ça j'ai trouvé l'anglais: "the pulsating universe"....
C'est quoi, cet univers pulsant? Et ce theorie ça existe encore?

Cordialement, Paul.


J'ignore si vous parlez de la même chose, mais il y a des théories qui font succéder à des big bangs des big crunchs, suivis d'autres big bangs ... Le problème est que si cela est vrai, nous n'avons aucun moyen actuel de voir en-deça de l'instant de Planck. Il est donc difficile de dire qu'est-ce qu'il y avait avant le Big Bang qui a donné naissance à l'Univers dans lequel on vit actuellement

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 02 Jan 2018 9:20 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 361
Localisation : lorraine
PaulRyckier a écrit :
Une question aux experts dans le domaine...
Dans le temps (il y a 55 ans) j'étais abboné à "Sciences et Avenir", si ça existe encore?) on parlait de (en néerlandais: pulserend heelal. Mais je ne trouve pas une traduction sur le net. Et j'ai inventé une moi-même et ça marche sur le net :wink: ) "univers pulsant" et de ça j'ai trouvé l'anglais: "the pulsating universe"....
C'est quoi, cet univers pulsant? Et ce theorie ça existe encore?

Cordialement, Paul.


Je dirais comme Narduccio que cela correspond aux théories cycliques de Big Bangs suivis de Big Crunshs.
Cependant il y a 50 ans c'est également la découverte des Pulsars. Le terme a été créé pour l'occasion d'après le wikipédia français qui a une section étymologique.
Je crois vaguement me souvenir que, le pulsar étant issu de l'effondrement d'une étoile à neutron, cela avait été présenté comme un modèle possible de mini Big Bang. Comme l'univers n'a pas de trace de pulsation magnétique originelle quelle que soit la direction, celle théorie a été, très certainement, rapidement abandonnée.
Je ne retrouve pas de trace sur Internet de cette théorie, peut-être que ce n'était qu'une hypothèse de journaliste scientifique.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 02 Jan 2018 13:09 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 622
YetAnotherYves a écrit :
Je dirais comme Narduccio que cela correspond aux théories cycliques de Big Bangs suivis de Big Crunshs.

Une recherche sur le net avec "pulserend heelal" conduit à cet article https://nl.wikipedia.org/wiki/Uiteindel ... het_heelal qui est le correspondant de l'article français https://fr.wikipedia.org/wiki/Destin_de_l%27Univers.
Donc, même si la démonstration n'est pas une certitude, je pense qu'on peut quand même considérer que "pulserend heelal" fait allusion à la théorie des cycles d'univers (ce que confirme, a priori, la formule "Big Bounce" qui se trouve dans l'article néerlandophone).

YetAnotherYves a écrit :
Je crois vaguement me souvenir que, le pulsar étant issu de l'effondrement d'une étoile à neutron, cela avait été présenté comme un modèle possible de mini Big Bang. Comme l'univers n'a pas de trace de pulsation magnétique originelle quelle que soit la direction, celle théorie a été, très certainement, rapidement abandonnée.
Je ne retrouve pas de trace sur Internet de cette théorie, peut-être que ce n'était qu'une hypothèse de journaliste scientifique.


A priori, au moins la très grande majorité des pulsars sont des étoiles à neutron (il ne peut pas être exclu aujourd'hui que d'autres types d'étoiles, les naines blanches notamment, puissent donner naissance à un pulsar). En revanche, il n'y a pas d'effondrement de l'étoile à neutron, mais "simplement" une étoile à neutrons tournant extrêmement rapidement sur elle-même (une seconde au maximum) et doté d'un champ magnétique élevé, l'interaction des 2 phénomènes conduisant à l'émission des pulsations du pulsar. En revanche, je n'ai jamais lu (ou plutôt je ne me souviens pas) de l'éventualité d'un lien entre les pulsars et le Big Bang. Les étoiles à neutrons sont relativement stables ; en revanche, ce sont les trous noirs qui demeurent, eux, des éléments hypothétiques intéressants pour un lien avec la création d'univers.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 02 Jan 2018 22:19 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1498
Localisation : Belgique
ThierryM a écrit :
YetAnotherYves a écrit :
Je dirais comme Narduccio que cela correspond aux théories cycliques de Big Bangs suivis de Big Crunshs.

Une recherche sur le net avec "pulserend heelal" conduit à cet article https://nl.wikipedia.org/wiki/Uiteindel ... het_heelal qui est le correspondant de l'article français https://fr.wikipedia.org/wiki/Destin_de_l%27Univers.
Donc, même si la démonstration n'est pas une certitude, je pense qu'on peut quand même considérer que "pulserend heelal" fait allusion à la théorie des cycles d'univers (ce que confirme, a priori, la formule "Big Bounce" qui se trouve dans l'article néerlandophone).

YetAnotherYves a écrit :
Je crois vaguement me souvenir que, le pulsar étant issu de l'effondrement d'une étoile à neutron, cela avait été présenté comme un modèle possible de mini Big Bang. Comme l'univers n'a pas de trace de pulsation magnétique originelle quelle que soit la direction, celle théorie a été, très certainement, rapidement abandonnée.
Je ne retrouve pas de trace sur Internet de cette théorie, peut-être que ce n'était qu'une hypothèse de journaliste scientifique.


A priori, au moins la très grande majorité des pulsars sont des étoiles à neutron (il ne peut pas être exclu aujourd'hui que d'autres types d'étoiles, les naines blanches notamment, puissent donner naissance à un pulsar). En revanche, il n'y a pas d'effondrement de l'étoile à neutron, mais "simplement" une étoile à neutrons tournant extrêmement rapidement sur elle-même (une seconde au maximum) et doté d'un champ magnétique élevé, l'interaction des 2 phénomènes conduisant à l'émission des pulsations du pulsar. En revanche, je n'ai jamais lu (ou plutôt je ne me souviens pas) de l'éventualité d'un lien entre les pulsars et le Big Bang. Les étoiles à neutrons sont relativement stables ; en revanche, ce sont les trous noirs qui demeurent, eux, des éléments hypothétiques intéressants pour un lien avec la création d'univers.

Merci Thierry, Yves et Narduccio pour l'élaboration de ces notions assez difficile à comprendre.
J'ai lu les deux liens que vous avez donné et comme je le comprends on cherche encore et rien est définitive en attendant des nouvelles constatations...mais oui, ça c'est vrai pour toute la science...

Oui, "pulsars" (radioster (étoile radio?)), j'ai lu là dedans dans Sciences et Avenir déja dans les années soixantes...mais les dernières années (trente) plus au courant dans ce domaine...et dans mon humble opinion ça devient de plus en plus difficile à comprendre...

PS: Thierry, vous comprenez le néerlandais? Il y a plusieures années que nous avons eu quelqu'un des Pays-Bas ici (venu avec moi du site de l'histoire du BBC)...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 03 Jan 2018 13:04 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 622
PaulRyckier a écrit :
PS: Thierry, vous comprenez le néerlandais?

Absolument pas. En ce qui me concerne, hors l'anglais, point de salut.
Non, j'ai juste copier la formule incriminée sur Google, lancer la recherche et allé sur le lien Wikipédia en néerlandais pour revenir vers le Wikipédia français. C'est une chose que je fais assez souvent quand, justement, j'ai une expression étrangère dont je souhaite avoir sinon la traduction, du moins avoir une idée du domaine en question. Ces Wikipédias en différentes langues sont très pratiques, je trouve, pour ce genre de recherches.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La terre est elle plate ?
Message Publié : 03 Jan 2018 15:18 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 165
Bonjour

Pour revenir à la théorie du Disque-Monde :wink: , j'avais trouvé un article en ligne qui expliquait l'origine de la popularité de cette idiotie - article que je n'arrive pas à retrouver. J'ai pourtant passé 2 longues minutes à chercher lol - il y a l'article de Wiki sur la Flat Earth Society, sinon :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Flat_Earth_Society

Apparemment, il y avait au départ un groupe d'illuminés américains (what a surprise... :rool: ), qui a fini par quasiment disparaître. Mais l'idée est revenue en force grâce à Internet : des sites, forums etc. se sont créés, et ont bénéficié de la caisse de résonance du réseau. Sans oublier la capacité d'Internet à réunir des gens qui, sans lui, serait restés isolés dans leur coin.

De plus, la popularité de cette croyance imbécile a été aggravée par les moqueurs qui sont se fait un plaisir de se moquer d'eux par l'ironie. Conséquence : plus on se moque de cette idée et de ses partisans, plus elle est populaire.
En voulant discréditer l'idée d'une Terre plate, les moqueurs l'ont renforcée... On l'a vu plus récemment sur le Net français avec le "daubecumentaire" "La révélation des Pyramides", qui (selon moi) a bénéficié d'une plus grande visibilité grâce à ceux qui s'en sont moqué et ont pris le temps de démolir ses idées ineptes. Remarquez que pour ce "film", depuis que son initiateur s'est vautré, plus personne n'en parle...

Comme quoi, la règle de base d'Internet reste valable : "Don't feed the troll" >:)

De toutes façons, il est impossible de faire comprendre la réalité du monde à une personne qui a une conviction et refuse d'en démordre. La logique, la science, les évidences, aussi exceptionnelles soient-elles, ne fonctionnent jamais sur ces gens-là.
Si on leur prouve qu'ils ont tort, cela prouve qu'ils ont raison ! Car si la preuve existe, c'est qu'elle a été inventé par "eux", ceux qui, dans l'ombre, complotent pour maintenir l'Humanité dans l'asservissement... Faudra d'ailleurs que j'en parle à la prochaine réunion des Illuminatis, je trouve qu'on parle beaucoup trop de nous, on va finir par perdre notre certification de société secrète avec toutes ces histoires ! :'(

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB