A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 28 Mars 2017 3:26

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Mathématiciens
Message Publié : 20 Juin 2006 15:56 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 13 Juin 2006 20:46
Message(s) : 2
Bonjour

Quels sont pour vous les mathématiciens les plus influents de l'Histoire?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Juin 2006 21:31 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2004 15:03
Message(s) : 654
Localisation : PARIS
Les deux qui me viennent tout de suite sont Gauss et Euler. Et puis il y a Newton et Archimède. Je crois que l’on a là un carré magique difficilement contestable. On peut citer aussi Leibniz. Ensuite je vois des français : Fermat, Pascal, Lagrange, Cauchy, Poincaré. D’ailleurs, s’il y a bien un pays de mathématiciens c’est bien la France. Car non seulement les meilleurs mathématiciens d’aujourd’hui sont français, mais aux quatre que j’ai cité on peut ajouter Descartes, les Bernoulli, Fourier, Galois, Monge, Legendre, D’Alembert...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Juin 2006 22:39 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Mai 2006 22:36
Message(s) : 488
Localisation : Toulouse
pas si sûr...
D'abord qu'est-ce qu'un mathématicien influent ?
Ensuite, même si on pense tout de suite à Archimède et Newton, Archimède est surtout un physicien me semble-t-il ; c'est aussi le cas de Newton, quant au calcul différentiel on peut à égalité (voire plus) en attribuer la paternité à Leibnitz.
Par contre Gauss et Euler me semblent en effet "incontournables"
Il faudrait quand même mettre les inventeurs de l'algèbre que je ne connais pas tous (avec un précurseur Diophante)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juin 2006 3:25 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 09 Mai 2006 18:17
Message(s) : 408
Localisation : Metz
Noacyl, il me semble que vous vous avancez beaucoup avec votre "carré magique" ! A moins, bien sûr, que vous ne consentiez - une fois n'est pas coutume - à lui accorder des coins ou des côtés supplémentaires ! Je me contenterai d'en citer deux qui me paraissent tout autant incontournables : Euclide et Pythagore.

PJ


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juin 2006 14:55 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 26 Mai 2006 13:38
Message(s) : 65
Essayer de déterminer quel est le mathématicien le plus influent de l'histoire est (pardonnez moi) idiot.

Répondre à cette question nous pousse à regarder des mathématiciens du passé avec nos regards contemporains. C'est la première et peu être la plus grande des erreurs…
Si on veut répondre à cette question il faut se remettre dans le contexte ou les mathématiciens vivent. Il faut connaître le contexte politique et social dans lequel ils exerçaient leur profession. Il faut savoir ce sur quoi ils travaillaient et des travaux dont ils s’inspiraient.

Dans la mesure ou le plus grand des mathématiciens s’est forcément inspiré de ses prédécesseurs cela ne revient il pas à résoudre le problème de l’œuf et de la poule ?
L’influence d’un mathématicien est elle plus due à ses travaux ou à sa personnalité et son status social ?
N’est il pas plus pertinent de penser que c’est son temps qui influence le mathématicien et non l’inverse ?

Désolé si je ne crois pas aux génies tombés du ciel :roll: !!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juin 2006 14:55 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14976
Localisation : Alsace, Colmar
Noacyl a écrit :
D’ailleurs, s’il y a bien un pays de mathématiciens c’est bien la France. Car non seulement les meilleurs mathématiciens d’aujourd’hui sont français, mais aux quatre que j’ai cité on peut ajouter Descartes, les Bernoulli, Fourier, Galois, Monge, Legendre, D’Alembert...


Désolé, ces 6 là sont suisses. http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernouilli


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juin 2006 16:58 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1701
Localisation : Nanterre
Avant de comparer, il faut d'abord définir la métrique sinon on ne s'en sort pas.

N'oubliez pas les mathématiciens arabes (c'est-à-dire arabophones : arabes, perses, égyptiens...) qui n'ont pas chômé non plus.

A commencer par Abou Jafar Muhammad Ibn Mūsa al-Khuwārizmī dont l'ouvrage Al-ĵabr wa'l-muqābalah qui signifie « La transposition et la réduction », publié en 825, est le premier ouvrage connu sur l'algèbre.
"X" vient d'ailleurs de "xai", transcription en caractères latins de shay ou «la chose».

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juin 2006 17:03 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2004 15:03
Message(s) : 654
Localisation : PARIS
Lorsque Gauss pensait que Newton, Archimedes et lui-même étaient les plus grands mathématiciens de l'Histoire, lorsque que Lapace disait que Gauss était le meilleur mathématicien du monde, ou lorsqu'une revue de mathématique écrit que Newton est le plus grand mathématicien de tous les temps, cela ne leur pose pas de problème de hiérarchisation. Et je pense qu'ils savent de quoi ils parlent...

Ensuite j'ai dit que mon carré magique était difficilement contestable et non pas incontestable. Cela ne me choquerait pas de remplacer Euler par Lagrange par exemple... Par contre Newton par Pythagore un peu...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juin 2006 20:57 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Mai 2006 22:36
Message(s) : 488
Localisation : Toulouse
Noacyl a écrit :
Lorsque Gauss pensait que Newton, Archimedes et lui-même étaient les plus grands mathématiciens de l'Histoire, lorsque que Lapace disait que Gauss était le meilleur mathématicien du monde, ou lorsqu'une revue de mathématique écrit que Newton est le plus grand mathématicien de tous les temps, cela ne leur pose pas de problème de hiérarchisation. Et je pense qu'ils savent de quoi ils parlent...

Etre un grand scientifique, comme Gauss ou Lagrange, n'est pas une garantie d'objectivité.
En ce qui concerne Newton, sa découverte la plus célèbre (le calcul différentiel) doit être attribuée à égalité à Leibnitz, qui eut, lui, le mérite d'une notation plus rationnelle et plus utilisable.
cela dit, le débat est évidemment très subjectif .

Si le mot "influent" se rapport à la célébrité par exemple, nul doute que Newton (qui savait faire sa propre pub comme personne et qui a par la suite bénéficié de la mondialisation anglophone) peut être classé n°1


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juin 2006 22:49 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2004 15:03
Message(s) : 654
Localisation : PARIS
Newton n'a pas découvert que le calcul différentiel. De plus, je fais plus confiance à Gauss ou Lagrange qu'à Monsieur tout le monde...

Lagrange estimait que c’était le plus grand génie qui ait jamais existé. Il disait à ses étudiants que la géométrie était un arc robuste que seul un homme comme Newton pouvait utiliser complètement.
Quand Gauss parlait de grands mathématiciens il utilisait les mots "mangus" ou "clarus". Quand il parlait de Newton il utilisait le mot "summus".

Une anecdote qui montre bien sa supériorité :
Un jour Johann Bernoulli défia Leibnitz sur deux problèmes. Au bout de 6 mois Leibnitz résolu le premier et proposa à Bernoulli d’envoyer les problèmes à Newton et aux autres. Newton résolu les deux en un jour...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Juin 2006 11:38 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 26 Mai 2006 13:38
Message(s) : 65
Une anecdote qui ne démontre qu'une supériorité anecdotique :lol:.

Une autre anecdote dit qu'il aurait déduit ses trois lois parce qu'une pomme lui tomba sur la tête :roll: ...

Il ne s’agit pas de faire confiance à monsieur tout le monde ou de s’appuyer sur une caution morale ou scientifique. Il s’agit de voir qui est le plus influant.

Si c’est un concours de popularité Newton peut évidemment prétendre à la première place. Il n’y a qu’à voir le nombre de méthodes et autres théories ou il a laissé son nom (même si il n’a pas vraiment travaillé dessus).
Si il faut estimer l’apport dans le domaine des mathématiques aussi bien quantitativement que qualitativement ça se corse. Il faut au moins lire ses travaux, de préférence non traduit, ce qui n’est pas évident y compris (surtout ?) pour un matheux. On ne faisait pas des math comme maintenant… En suite le comparer avec les travaux de ses contemporains dont Leibniz, ce qui est le plus intéressant car tout deux « inventé » le calcul différentiel en même temps. Il faut aussi regarder les travaux de ceux qui précèdent et les travaux de ceux qui suivent, tout en gardant à l’esprit qu’il s’agissait d’époque différente…

Cependant Newton parait plus rationnel que Leibniz qui s’intéressait d’avantage à la théologie ce en quoi il se rapproche des mathématiciens modernes (quoique rien n’empêche d’être mathématicien et théologien). Mais si on s’intéresse au rationalisme comme influence majeure (voir la source ?) des mathématiques alors on peut remonter jusqu'à Aristote…

Je passe mon tour pour ce qui est de décerner l'oscar du plus grand des mathématiciens...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Juin 2006 22:20 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Mai 2006 22:36
Message(s) : 488
Localisation : Toulouse
Je ne conteste nullement que Newton était un génie, capable de résoudre en un jour ce que les autres mettaient 6 mois à trouver.

Mais puisqu'on parle de "mathématicien influent", son génie s'est beaucoup plus appliqué à l'optique, à la mécanique, à l'astronomie (avec en effet une influence immense) qu'aux mathématiques (sauf quand il s'agissait de mathématiques appliquées au mouvement, etc.). Sans être un spécialiste de Newton, je ne vois pas d'autre découverte "influente" (ou, en tout cas, célèbre) de Newton que le calcul différentiel.
Je fais le parallèle avec Kepler : très bon mathématicien qui a fait des calculs astronomiques très compliqués en inventant au besoin des notions mathématiques nouvelles ; n'empêche que c'est essentiellement en astronomie et en optique qu'il a exercé une influence.

Pour ce qui concerne les appréciations de ses successeurs :
- dire que "la géométrie était un arc robuste que seul un homme comme Newton pouvait utiliser complètement" c'est manifestement reconnaître à Newton une parfaite maîtrise de la géométrie et des ses applications (par exemple en mécanique et en cinématique), pas forcément une influence particulière sur les mathématiques ;
- et même quand le mot "mathématiques" est employé, il faut se souvenir que jusqu'au XIXème siècle les catégories et frontières entre les différentes sciences n'étaient pas aussi nettes qu'aujourdhui, et on utilisait souvent le mot "mathématiques" pour englober le tout. La preuve : l'ouvrage majeur de Newton, intitulé "principia mathematica", est un traité de cinématique et de mécanique (selon nos catégories actuelles).

Enfin sur l'aspect "rationnel" de Newton comparé à Leibniz, il faut signaler que Newton s'est lui aussi beaucoup préoccupé de théologie (la fixité des étoiles étant une preuve de l'existence de Dieu...) et même d'alchimie dans la grande tradition ésotérique.

C'est d'ailleurs frappant de voir comme beaucoup des grands scientifiques de l'époque moderne se sont intéressés de près à la théologie (Descartes, Pascal, Newton, Leibniz et même d'une certaine manière Kepler avec sa recherche de l'"harmonie des sphères").

Ceci soit dit, bien sûr, en toute sérénité... :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Juin 2006 0:48 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 26 Mai 2006 13:38
Message(s) : 65
Sans remettre en question son talent, Newton a pu avoir déjà résolu un problème similaire auparavant. Il aura prit deux jour pour retrouver ses notes :roll:. En fait ca ne peut pas servir de preuve, c'est ce que j'entends par supériorité anecdotique ...

Je parle d’aspect rationnel de Newton parce que j’ai eu l’occasion de lire (en biais malheureusement) quelques uns de leurs ouvrages.
J’ai cru voir plus d’occurrences du mot Dieu chez Leibniz (boutade en fait c'est plus une impression), il faudrait que je les retrouve est que je fasse plus attention dans ma lecture pour être sûr.

Pour ce qui est de l’influence je dirai que d’un coté Newton a laissé son nom à de nombreuses formules et objets, d’un autre coté aujourd’hui on parle plus souvent de « calcul différentiel » (nom donné par Leibniz) que de « Théorie des fluxions » (équivalent de Newton). De plus on utilise les notations de Leibniz pour le calcul différentiel, les anglo-saxon eux-mêmes on adopté cette notation mais plus tardivement bien sûr (finalement il y a encore de l’espoir pour le système métrique :wink:).

un petit site qui explique le pourquoi du comment et qui montre surtout de trouver un "vainqueur" n'est pas aussi simple que cela:
http://www.cosmovisions.com/calculdifferentiel.htm
En gros si Leibniz gagne c'est grace à Cauchy 8O ...

Sinon si je devais choisir en fonction d'une anecdote je dirai Gödel.
En gros sont prof donne à sa classe un probleme que personne n'a pu resoudre avant. La Gödel sort le théoreme d'incompletude et montre que ce probleme n'a pas de solution (à peu de choses pres :) )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Juin 2006 6:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2853
Localisation : Lorraine
Pourquoi vouloir à tout prix classer des mathématiciens ?? Quant à trouver des critères...
Chacun a apporté sa pierre à la connaissance, et c'est tout.
Newton lui-même disait qu'il n'était "qu'un nain monté sur des épaules de géants" pour voir plus loin (voir un topic récent dans "Langues, noms et mots).

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Juin 2006 7:07 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
julien, dans une discussion voisine, a écrit :
je vous conseille le livre de Denis Guedj "Le Théorème du perroquet", éd. du Seuil.
C'est un roman mais le personnage principal du livre c'est l'histoire des maths.

Je me joins à lui pour vous conseiller cet excellent ouvrage, qui répondra en partie à la question :wink:

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB