A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 27 Avr 2017 11:57

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Nov 2007 10:44 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Sep 2007 12:21
Message(s) : 70
Localisation : Paris
Pour ceux qui recherchent une initiation aux civilisations africaines, il existe un Que sais-je intitulé "Les civilisations africaines", écrit par Anne Stamm aux éditions PUF, 1993.

C'est un ouvrage qui se lit très rapidement et très facilement. Les informations se suivent avec une recherche constante de liens logiques entre elles. Vraiment bien! :)

_________________
"Il ne faut pas brûler la peau de l'ours avant de l'avoir vendue" (Abdeslam Ouaddou)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Mai 2008 18:59 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Amazon vient de me livrer ce livre, que je ne trouve pas dans ce fil de Bibliothèque du forum Civilisations Africaines, et qui me semble intéressant, bien que datant un peu (publié en 1972, édition de 1978) :

Image

Le Monde a écrit :
Ce volumineux ouvrage est le fruit de plus de dix années de travaux. Qualifié de "vigoureux" par le professeur Fernand Braudel qui l'a amicalement préfacé, ce texte est le premier dans lequel un historien africain traite de l'histoire du continent noir dans son ensemble...

Sans verser dans les excès de certaines études historiques contemporaines, que leur ardeur anticolonialiste apparente étroitement au pamphlet, c'est en militant pourtant que Joseph Ki-Zerbo a conçu son travail, pensant à juste titre que "la vision du passé peut nous aider à mieux concevoir le panafricanisme"...


_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Mai 2008 19:03 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
C'est effectivement un bon opus très pratique qui vient tout juste d'être réimprimé par Hatier.

De Ki-Zerbo, lire également son recueil d'entretiens aux éditions de l'Aube:

Image

Voir également:

viewtopic.php?f=32&t=15713

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juin 2008 23:13 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Mars 2007 16:27
Message(s) : 181
Localisation : Grenoble
Je ne souhaite pas avoir une liste d'ouvrages sur l'histoire de l'Afrique, celle-ci n'est pas ardue à dénicher. Je souhaiterais plutôt vos avis sur les différents ouvrages existants: par lesquelles commencer? quels sont les intérêts de chacun? quels auteurs appartiennent à quelles écoles de l'histoire africaine?

Je tiens à préciser que je suis plutôt un néophyte en histoire africaine. J'ai déjà eu l'occasion de lire:
[*]A. HUGON, Introduction à l’histoire de l’Afrique contemporaine, Paris, Armand colin, 1998.
[*]A. STAMM, L’Afrique de la décolonisation à l’indépendance, Paris, PUF, 2005.
[*]D. ROPA, Qui est Idi Amin Dada ?, Paris, L’Harmattan, 1995.
(Après avoir vu le dernier roi d'Ecosse :P )

Je souhaiterais à la fois apprendre d'abord sur les XIXème-XXème mais aussi sur la période pré-coloniale (période impériale chez certains africanistes), et pourquoi pas sur les origines de l'Humanité. Je souhaiterais d'abord commencer par l'historiographie française.

Voici un panel des ouvrages existants, j'ai déjà eu l'occasion de les feuilleter en librairie mais en raison de mon mince budget j'hésite vraiment lesquelles choisir... La relative ancienneté de certains ouvrages m'inquiète un peu,l'Histoire générale de l'Afrique commandée par l'UNESCO commence déjà à dater (1980-1998)...

[*]J. KI-ZERBO, Histoire de l’Afrique noire (Paris, Hatier), 1972. (très ancien mais auteur africain)
[*] H. D'ALMEIDA-TOPOR, L'Afrique au XXe siècle, Paris, A. Colin, 1993.
[*]E. M'BOKOLO, L’Afrique noire. Histoire et civilisation, 2 volumes, Paris, Hatier, 1992.
[*]P.SALMON, Nouvelle introduction à l'histoire de l'Afrique (Broché), 2007. (je n'ai jamais eu l'occasion de le feuilleter)

Dictionnaires:
[*]B. NANTET, Dictionnaire de l'Afrique : Histoire, Civilisation, Actualité. (pour 20 euros ça vaut le coup?)
[*]Les 100 clés de l’Afrique, une coédition Hachette Littératures et RFI (15 euros)

Atlas historiques:
[*]B. LUGAN, Atlas historique de l'Afrique des origines à nos jours, Éd. du Rocher, Paris, Monaco, 2001.

Voilà, je ne les ai pas tous citer donc si vous en connaissez qui ont d'autres intérêts ou qui sont tout simplement de meilleur qualité, n'hésitez pas à me les signaler. (Si vous savez également où je pourrais les trouver moins cher mais en bonne état.)
Merci pour votre aide.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juin 2008 0:00 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Mars 2007 16:27
Message(s) : 181
Localisation : Grenoble
J'ai oublié de citer:
Histoire générale de l'Afrique, tome 8 : L'Afrique depuis 1935 (Poche) (UNESCO, ZERBO) qui semble-t-il pourrait être un ouvrage complet sur l'Afrique au XXème siècle...
Si quelqu'un à un avis sur cet ouvrage j'aimerais bien qu'il m'en fasse part. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2008 11:12 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 20 Août 2006 15:19
Message(s) : 30
Bonjour à tous,

J'écris au sujet d'un livre qui est trés interressant sur l'histoire de l'Afrique du XIXème siècle à nos jours. C'est le livre de Elikia M'Bokolo, dont parlait la personne juste avant moi. Ce livre est trés complet et il résume bien tous les aspects de l'Afrique à cette période.
lol

_________________
"La vie est si vaine qu'elle n'est qu'un reflet de notre mémoire." Chateaubriand


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2008 11:47 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Mars 2007 16:27
Message(s) : 181
Localisation : Grenoble
voilà, juste pour dire que je me suis lancé! :wink:
Je viens d'acquérir Histoire de l'Afrique noire de Joseph Ki-Zerbo (1978) présenté en photo plus haut dans le topic.

Un peu ancien mais plusieurs avantages:
-pas trop cher (20 euros pour 750 pages)
-écrit par un historien africain (ça change un peu de tous les ouvrages sur l'Afrique noire écrit par des historiens occidentaux)
-apparemment très complet (des origines de l'homme au milieu du XXème siècle)

Je vous dirais ce que ça vaut :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juin 2008 1:45 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Selfmademan3 a écrit :
voilà, juste pour dire que je me suis lancé! :wink:
Je viens d'acquérir Histoire de l'Afrique noire de Joseph Ki-Zerbo (1978) présenté en photo plus haut dans le topic.

Un peu ancien mais plusieurs avantages:
-pas trop cher (20 euros pour 750 pages)
-écrit par un historien africain (ça change un peu de tous les ouvrages sur l'Afrique noire écrit par des historiens occidentaux)
-apparemment très complet (des origines de l'homme au milieu du XXème siècle)

Je vous dirais ce que ça vaut :wink:


A part quelques passages, je ne l'ai pas encore vraiment attaqué. J'attends avec impatience votre avis ;)

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Juin 2008 15:09 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Mars 2007 16:27
Message(s) : 181
Localisation : Grenoble
Après deux semaines d’une lecture assidue, je suis en position de vous faire un premier bilan au sujet de l' Histoire de l'Afrique noire de Joseph Ki-Zerbo (1978).

Comme je l'avais déjà signalé, l'intérêt principal de l'ouvrage réside dans le fait qu'il couvre l'ensemble du continent noir (sous-entendu l'Afrique sub-saharienne) et ce, des "origines" aux milieux des années 70. Il est ainsi très agréable de pouvoir axer ses lectures sur "un pays" tout au long de son histoire (précoloniale, coloniale et indépendante) ou à l'inverse de pouvoir lire les chapitres concernant une période particulière mais englobant l'ensemble des régions puis des états.

Ensuite, il faut souligner que l'ouvrage est particulièrement bien écrit. Il est clair et se lit très vite (a fortiori quand on est passionné ;) )

Pour ce qui est du contenu en lui même, je n'ai repéré que quelques rares approximations. L'important est de noter que le point de vue de Ki-Zerbo est vraiment rafraichissant, bien que l'ouvrage ne soit pas tout jeune. En effet, je ne saurais vraiment comment l'écrire, mais sa vision de l'histoire africaine se distingue réellement de celle des africanistes européens. On peut par exemple noter qu’il reprend les thèses de certains historiens africains tels que le sénégalais Anta Diop (notamment au sujet de l’Egypte ancienne) mais ce que je veux surtout souligner c’est que de son discours se dégage une réelle force, une puissance à la fois militante et éclairante.

Je suis donc incapable de faire ressortir un défaut de cette ouvrage quoique qu'il est bon d'accompagner sa lecture de celle d'un ouvrage plus récent et adoptant un point de vue légèrement différend.
Pour ma part, je lis également le Tome 8 de Histoire générale de l'Afrique dirigé, il est vrai par… Ki-Zerbo également.

J'envisage donc d'acquérir aussi l'ouvrage d'Elikia M’Bokolo: L’Afrique noire. Histoire et civilisation, Tome 2. A ce sujet donc, si quelqu'un a lu ce livre, pourrait-il me dire ce qu'il en pense.

D’avance merci.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juin 2008 11:59 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Mars 2007 16:27
Message(s) : 181
Localisation : Grenoble
Selfmademan3 a écrit :
Pour ma part, je lis également le Tome 8 de Histoire générale de l'Afrique dirigé, il est vrai par… Ki-Zerbo également.


En faite non :oops: , Ki-Zerbo signe un chapitre mais le collège de professeurs est dirigé par Ali Mazrui. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Nov 2008 0:41 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1706
Localisation : Nanterre
Selfmademan3 a écrit :
Pour ce qui est du contenu en lui même, je n'ai repéré que quelques rares approximations. L'important est de noter que le point de vue de Ki-Zerbo est vraiment rafraichissant, bien que l'ouvrage ne soit pas tout jeune. En effet, je ne saurais vraiment comment l'écrire, mais sa vision de l'histoire africaine se distingue réellement de celle des africanistes européens. On peut par exemple noter qu’il reprend les thèses de certains historiens africains tels que le sénégalais Anta Diop (notamment au sujet de l’Egypte ancienne) mais ce que je veux surtout souligner c’est que de son discours se dégage une réelle force, une puissance à la fois militante et éclairante.
Déjà, cela part mal. C'est un ouvrage de propagande que vous décrivez, surtout s'il s'appuie sur les élucubrations de Cheik Anta Diop.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Nov 2008 1:01 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1706
Localisation : Nanterre
Je profite de la mention de Diop pour signaler plusieurs ouvrages concernant l'afrocentrisme, la maladie qui ronge l'histoire de l'Afrique.

Déjà, celui par qui le scandale arrive : Nations nègres et culture: De l'antiquité nègre égyptienne aux problèmes culturels de l'Afrique Noire d'aujourd'hui, de Cheikh Anta Diop.
Image

J'en déconseille vivement l'achat, mais j'en recommande tout aussi vivement la lecture. Le fait que son nom ait été donné à l'université de Dakar est extrêmement inquiétant pour les étude africaines.

Il s'agit d'une reconstruction raciste de l'histoire de l'Afrique, basé sur un axiome simple : les Noirs ont tout fait, les Méchants Blancs ont tout pris et réécrit l'Histoire pour s'approprier le travail des Noirs. Tout historien qui prétend le contraire est un Méchant Blanc. lol lol lol

Un détail m'a marqué, c'est que Diop distingue trois races : le Noir, le Méchant Blanc, et le Pygmée. lol

Les artifices de Diop, et notamment la manière dont il recycle les théories racistes du XIXe siècle en se contentant d'en inverser les termes, sont analysés dans L'Afrique de Cheikh Anta Diop : Histoire et idéologie, de François-Xavier Fauvelle.
Image

L'afrocentrisme en général, et son utilisation dans la "culture noire" américaine, est le sujet de L'impossible retour : A propos de l'afrocentrisme de Clarence-E Walker.
Image

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Nov 2008 9:45 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Mars 2007 16:27
Message(s) : 181
Localisation : Grenoble
Dites-moi Nebuchadnezar, est-ce que vous condamné l'afrocentrisme dans son ensemble? sans aucune disinction? Celui-ci n'a eu aucun apport majeur? Ce sont de simples questions que je vous pose, ne connaissant pas bien le sujet. ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Déc 2008 8:42 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Mars 2007 16:27
Message(s) : 181
Localisation : Grenoble
Avant de se lancer dans la lecture d'un ouvrage historique sur l'Afrique subsaharienne, je conseille vivement la lecture d'un petit livre très intéressant signée de l'historienne Hélène d'Almeida-Topor (CEMAF, Paris I).

D'ALMEIDA TOPOR H., L'Afrique, Paris, Le Cavalier Bleu, 2006.

Image

Bien qu'il ne s'agisse pas à proprement dit d'un livre d'histoire, il est écrit par une des meilleures historiennes de l'Afrique française et permet de se mettre dans de bonnes dispositions pour étudier les civilisations africaines en traitant des idées reçues liées au continent. Il ne s'agit pas ici de les démonter, plutôt de comprendre la naissance de ces images en les situant notamment dans leur contexte et d'essayer de démêler le vrai du faux. Son défaut principal est un qu'il est un peu cour, un peu superficiel dirons certains.

En revanche, je déconseille le Que sais-je présenté plus haut "Les civilisations africaines", d'Anne Stamm aux éditions PUF, 1993. Il s'agit d'une écriture de l'histoire africaine désormais dépassée et critiquée par des historiens tels que Jean Pierre Chrétien.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mars 2009 19:39 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Parution d'une volumineuse synthèse de plus de 1000 pages sur l'histoire de l'Afrique aux éditions Ellipses, par le controversé Bernard Lugan:

Image

La critique du Figaro:

Citer :
Dans «Histoire de l'Afrique des origines à nos jours», Bernard Lugan brosse une histoire du continent noir sans hésiter à sortir des sentiers battus. Raconter l'Afrique depuis sa préhistoire, voici plus de douze mille ans, jusqu'à nos jours : telle est l'ambition de ce livre de 1 300 pages qui retrace l'aventure d'un continent méconnu du fait de son extraordinaire complexité. Une performance réalisée par l'africaniste Bernard Lugan. Après avoir évoqué les premiers peuplements de cette région, il développe de manière chronologique les grandes périodes qui ont façonné le visage multiple de l'Afrique, de la civilisation égyptienne à l'islamisation des royaumes berbères du Nord, en passant par le développement des empires africains de l'Ouest (Ghana, Mali, Songhay), les débuts de l'intrusion européenne au début du XVIe siècle, et bien sûr la colonisation et ses conséquences. Ce récit aussi linéaire qu'érudit aurait pu être monotone, mais Lugan, qui a vécu sa jeunesse au Maroc et longtemps travaillé au Rwanda, est un passionné. Il insiste particulièrement sur des épisodes que nous avons quelquefois oubliés. Par exemple l'histoire de ces anciens esclaves noirs revenus vivre en Afrique de l'Ouest au XIXe siècle, au Liberia ou en Sierra Leone. Ou encore la guerre des Boers, au début du XXe, en Afrique australe où l'Angleterre de Cecil Rhodes, fondateur de la Rhodésie, et les Afrikaners du Transvaal se sont combattus : un conflit qui, par sa cruauté - les Anglais créèrent les premiers camps de concentration du siècle -, est comme un prélude aux déchaînements à venir en Europe. Bernard Lugan nous rappelle l'épopée des aventuriers de légende que furent Livingstone et ­Stanley à la recherche des sources du Nil et revient très longuement sur la tragédie de l'esclavage. L'auteur, qui enseigne depuis vingt ans l'histoire de l'Afrique, ne cache rien de ses partis pris. Opposé à toute forme de repentance historique, tout en étant plus que critique à l'égard de l'impérialisme, il considère que la colonisation, si elle a bouleversé la vie de ce continent, n'a été qu'une parenthèse : « La période coloniale, qui débute véritablement après la conférence de Berlin, organisée par Bismarck, et s'achève dans les années 1960, représente la durée de vie d'un homme. Ce n'est qu'un bref éclair dans la longue histoire africaine, et c'est pourquoi il est faux de lui attribuer tous les malheurs de ce continent. » À ses yeux, le modèle d'une relation réussie entre Européens et colonisés fut le protectorat de Lyautey au Maroc, parce qu'il était respectueux des traditions de ce pays. Son antimodèle fut la colonisation de l'Algérie fondée sur le mépris de la population et l'utopie de l'assimilation. Plus généralement, pour Bernard Lugan, il est absurde de vouloir que l'Afrique nous ressemble au nom d'un universalisme censé être favorisé par la mondialisation. « La colonisation au nom du développement, idée totalement occidentale, a voulu modifier le socle social et familial de l'Afrique. Donc tout a été fait pour développer les villes. Ce qui était insensé. En Europe, la ville ou la cité fait depuis toujours partie de notre réalité. Au sud du Sahara, à l'exception de l'Éthiopie, il n'existait pas de ville. Les exemples de villes africaines précoloniales sans influence arabe ou européenne sont très rares », explique l'universitaire. Pour lui, l'Afrique fascine justement parce qu'elle est « autre », irréductible et foisonnante depuis toujours. Un point de vue évidemment contestable, mais qui mérite le détour, à travers ce livre que l'on peut lire tout à la fois comme un essai et une encyclopédie.

Paul-François Paoli , Le Figaro, 29 janvier 2009

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB