Forum Histoire - Passion Histoire
http://passion-histoire.net/

Faiblesse de la démographie en Centrafrique
http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=73&t=31913
Page 1 sur 1

Auteur :  Pouzet [ 01 Sep 2012 12:44 ]
Sujet du message :  Faiblesse de la démographie en Centrafrique

En Centrafrique, pays + grand que la France (623 000 km²) il n'y a que 4,5 millions d'habitants, soit 7,22 habitants au km² (source wikipedia).
Comment expliquer une si faible densité d'habitants, qui existait déjà à la fin de la colonisation ( 2,13 habitants au km² en 1950) ?
Les ravages des trafiquants d'esclaves, l'inhospitalité de la forêt, la dureté de la colonisation ?
Si vous pouvez apporter vos lumières sur ce sujet....

Auteur :  Barak Obamo [ 01 Sep 2012 23:22 ]
Sujet du message :  Re: Faiblesse de la démographie en Centrafrique

La densité a quand été multipliée par près de 3,5 en 60 ans, ce n'est quand même pas rien !

Auteur :  Curious [ 02 Sep 2012 10:10 ]
Sujet du message :  Re: Faiblesse de la démographie en Centrafrique

Pouzet a écrit :
En Centrafrique, pays + grand que la France (623 000 km²) il n'y a que 4,5 millions d'habitants, soit 7,22 habitants au km² (source wikipedia).
Comment expliquer une si faible densité d'habitants, qui existait déjà à la fin de la colonisation ( 2,13 habitants au km² en 1950) ?
Les ravages des trafiquants d'esclaves, l'inhospitalité de la forêt, la dureté de la colonisation ?
Si vous pouvez apporter vos lumières sur ce sujet....


D'abord ce n'est pas une densité faible, c'est du même ordre que l'Australie. C'est plutôt les autres pays qui subissent une densité très (trop) élevée.
Ensuite les chiffres correspondent a une multiplication par plus de trois en très peu de temps, et malheureusement rien ne permet de prévoir qu'il y ait une inversion de tendance à court terme :(

Auteur :  Yughurtha [ 02 Sep 2012 20:50 ]
Sujet du message :  Re: Faiblesse de la démographie en Centrafrique

Aucune explication liée aux causes que vous citez n'est possible en se basant uniquement sur les deux chiffres que vous citez (situation à l'indépendance et situation aujourd'hui). On ne peut que constater la très forte augmentation de la population comme déjà souligné par Barak Obamo et Curious.
Ce qui serait intéressant c'est de retrouver d'autres chiffres sur la population à différentes périodes clés de l'histoire de la région (apparition de l'islam, pénétration européenne, colonisation française...).

Auteur :  Geopolis [ 06 Sep 2012 18:12 ]
Sujet du message :  Re: Faiblesse de la démographie en Centrafrique

Le magazine Manière de voir 82 paru en 2005 rapporte (pp. 74/77) que la conquête et la colonisation française en fit disparaître 50 % de la population.

Le site users.erols.com/mwhite28/ mentionnait l'évolution de la population de l'AEF, notant 15 millions d'habitants en 1900, 9 millions vers 1914 et 2 à 3 millions au début des années 1920, détaillant davantage de pertes dans les populations des forêts tropicales (le cas du Congo-Brazzaville étant plus souvent cité).

Mais dans ces colonies, Rummel n'estime les démocides par travaux forcés qu'à plus de 200.000 morts.

En ôtant de la moyenne de ces deux estimations les morts des conflits et travaux forcés distincts aux Tchad, Centrafrique et surtout les pertes de population au Congo-Brazzaville, je calculais une estimation assortie des détails relevés suivants :
Citer :
Colonisation française de l’Oubangui-Chari et du Tchad (1890-1940)
Contexte : ravagé par les esclavagistes musulmans (...), l’Oubangui est exploré par des Belges vers 1885 et le premier poste français y est fondé en 1889. La région est livrée à l’exploitation des sociétés concessionnaires qui soumettent les populations au travail forcé. L’Oubangui-Chari devient colonie française en 1905 et connaît la colonisation la plus brutale de toutes les colonies françaises. Plusieurs révoltes éclatent contre les impôts et le travail forcé entre 1909 et 1928. La conquête militaire du Tchad débute en 1900. Elle s’achève au sud en 1909 mais les territoires du nord resteront insoumis jusqu’en 1965. Les populations du sud y acceptent bien la présence française qui les met à l’abri des esclavagistes musulmans du nord. L’Oubangui-Chari et le Tchad rejoignent l’Afrique-Équatoriale française (AÉF) en 1910.
Bilan : 5 792 000 morts en dehors de la construction du chemin de fer Congo-Océan (...) et des guerres du Ouaddaï (...) et du manche de houe. La population de l’Afrique-Équatoriale française chute de 15 000 000 à 2 500 000 habitants, dont trois quarts en Oubangui-Chari et au Tchad, entre 1900 et 1920.

Auteur :  Pouzet [ 07 Sep 2012 9:23 ]
Sujet du message :  Re: Faiblesse de la démographie en Centrafrique

Merci de ces indications très intéressantes. ;)

Page 1 sur 1 Le fuseau horaire est UTC+1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/