A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 10 Déc 2018 3:39

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 04 Déc 2018 20:04 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 03 Déc 2018 20:52
Message(s) : 2
Bonjour/bonsoir à tout le monde, voilà je poste ce sujet ici parce qu'il y a une chose dans l'histoire militaire dont je trouve très peu d'informations, c'est sur la signification des couleurs des uniformes (français en l'occurrence), de leur évolution et pourquoi on a changé la couleur de certains uniformes.

Par exemple, sous Napoléon Ier, l'infanterie avait comme couleurs dominantes le blanc et le bleu, et les généraux le noir et le blanc ; puis sous Napoléon III c'est le bleu et le rouge pour l'infanterie et le noir et le rouge pour les officiers. A l'inverse, les voltigeurs et tirailleurs ont longtemps eu comme couleur le vert.

Et donc voilà mon interrogation : quelle signification a telle couleur et telle couleur selon les uniformes ? Pourquoi certaines couleurs subsistent (pour reprendre le vert chez les voltigeurs/tirailleurs) et à l'inverse pourquoi change-t-on les couleurs d'autres unités ? Le fantassin est à dominant blanc et bleu sous Napoléon Ier : pourquoi ? que signifie le blanc et le bleu ? Puis ça passe au bleu et rouge sous Napoléon III : pourquoi ? que signifie le bleu et le rouge ?

Voilà j'espère que ma question est compréhensible, merci beaucoup pour vos réponses !

_________________
Je vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins de Paris qu'on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Moi, quand on m'en fait trop, je correctionne plus : je dynamite, je disperse, je ventile !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Déc 2018 20:42 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2803
Je crois qu'il faut remonter à l'armée royale qui portait des uniformes aux couleurs des maîtres en titre des régiments:La ligne en blanc:couleur royale ,la garde française :bleu et blanc comme le vieux drapeau bleu à croix blanche la garde suisse :rouge et blanc,la garde irlandaise :vert....Il y avait aussi le souci d'être visibles de loin et se démarquer de l'ennemi éventuel pour suivre les combats et pouvoir donner des ordres..Plus tard les pantalons garance pour se différencier des tuniques rouges Anglaises...Quand il fut nécessaire de fournir de grandes quantités d'uniformes,il fut indispensable d'avoir le colorant produit en France et à bon marché d'où les variantes de la fin du Ier Empireavec les capotes brun clair.....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2018 7:38 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2081
Petite anecdote

L'expression "être un bleu" (être un nouveau) viendrait du fait que les soldats des nouveaux "régiments" républicains portaient un uniforme bleu et que les soldats des anciens régiments royaux portaient un uniforme blanc.

Lorsque ces deux types de régiments ont été fusionnés, les "bleus" étaient forcément les "nouveaux".

Et en 1793, pour parfaire la fusion entre l'ex-armée royale et la garde nationale, issue de la levée en masse, on amalgame par la loi de la Convention Nationale du 21 février 1793, à chaque bataillon des régiments blancs, deux bataillons bleus de volontaires, donnant naissance aux demi-brigades de première formation, que l'on confie aux chefs de brigades, issus du rang qui remplacent les officiers supérieurs, dont beaucoup ont émigré.

Bien à tous.

_________________
Hugues de Hador.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2018 8:36 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10344
Localisation : Région Parisienne
Il me semble que le rouge et bleu date de Louis Philippe et non Napoléon III.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2018 9:36 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2809
Localisation : Versailles
Ne serait-ce pas plutôt sous Charles X ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2018 10:08 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2803
Oui,c'est bien sous Louis Philippe que le rouge/garance est adopté (peut être pour distinguer de loin en Algérie les lignards des indigènes portant des sarouels blancs le plus souvent )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2018 10:38 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2803
Il semblerait que le règlement introduisant le pantalon garance soit de 1829......serait-ce une prévision?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2018 12:44 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2809
Localisation : Versailles
1828 plutôt Si j en crois ceci : http://pacofaitlezouave.blogspot.com/20 ... 0.html?m=1


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2018 14:32 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juil 2009 17:45
Message(s) : 344
Le pantalon garance est introduit par décision du Roi le 26 juillet 1829 (https://books.google.be/books?id=Bfz_44glBbsC&pg=PA292&lpg=PA292&dq=26+juillet+1829+garance&source=bl&ots=jb_pBh4C7w&sig=cHMaQEOYXns_k9JvNyKuhY3nkj0&hl=en&sa=X&ved=2ahUKEwjJw7q65IjfAhVELlAKHesrD1oQ6AEwAXoECAIQAQ#v=onepage&q=26%20juillet%201829%20garance&f=false).
La décision est dans la suite des simplifications des couleurs distinctives: le garance s'est généralisé comme couleur de l'infanterie de ligne. Le choix du garance permet de créer un contraste haut/bas qui rend la silhouette moins austère. Curieusement l'infanterie légère reçoit aussi le pantalon garance malgré sa couleur distinctive jonquille, sans doute une volonté d'uniformisation et de simplification de l'intendance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2018 21:56 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 03 Déc 2018 20:52
Message(s) : 2
carlo68 a écrit :
Le pantalon garance est introduit par décision du Roi le 26 juillet 1829
La décision est dans la suite des simplifications des couleurs distinctives: le garance s'est généralisé comme couleur de l'infanterie de ligne. Le choix du garance permet de créer un contraste haut/bas qui rend la silhouette moins austère. Curieusement l'infanterie légère reçoit aussi le pantalon garance malgré sa couleur distinctive jonquille, sans doute une volonté d'uniformisation et de simplification de l'intendance.


D'accord, je comprends et je trouve ça intéressant. Mais justement, pour reprendre l'exemple des uniformes sous le Second Empire, ce que je cherche à comprendre c'est pourquoi par exemple l'infanterie a un pantalon rouge garance, là où l'artillerie a un pantalon bleu foncé avec une bande sur le côté rouge, là où les chasseurs à cheval ont un pantalon rouge garance avec une bande sur le côté blanc, et enfin là où les gendarmes ont un pantalon bleu clair (avec une bande sur le côté rouge mais j'en suis pas sûr). Je comprends parfaitement qu'il faut des couleurs et des associations de couleurs différentes pour distinguer les unités, mais ce que je cherche à comprendre c'est si l'attribution de telle(s) couleur(s) à telle unité est faite par pur hasard, genre on attribue les couleurs par tirage au sort grâce à un chapeau lol , ou est-ce que telle couleur est associée à telle unité pour une raison symbolique précise ?



Sir Peter a écrit :
Je crois qu'il faut remonter à l'armée royale qui portait des uniformes aux couleurs des maîtres en titre des régiments:La ligne en blanc:couleur royale ,la garde française :bleu et blanc comme le vieux drapeau bleu à croix blanche la garde suisse :rouge et blanc,la garde irlandaise :vert....


Il y avait donc une certaine corrélation entre le choix des couleurs pour les uniformes et le sens symbolique et culturel qu'avait telle et telle couleur ?
Est-ce que vous auriez un livre ou un site à me proposer qui explique l'attribution de telle couleur pour telle uniforme pour l'époque Ancien Régime/XIXe siècle ?

_________________
Je vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins de Paris qu'on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Moi, quand on m'en fait trop, je correctionne plus : je dynamite, je disperse, je ventile !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2018 23:30 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2803
Il faut se reporter au moyen âge avec un certain sens mystique accordé aux couleurs:rouge=> couleur du sang des martyrs évoquant St Denis et les saints"militaires" cape rouge des centurions issus des Légions comme St Georges Blanc => la pureté et,sans doute le Christ (cf les couleurs du Pape:blanc et Or) le Bleu => le ciel,la Vierge et son voile......c'est une partie de l'héraldique


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Déc 2018 8:41 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2081
Bonjour

FaçonPuzzle a écrit :
je comprends parfaitement qu'il faut des couleurs et des associations de couleurs différentes pour distinguer les unités, mais ce que je cherche à comprendre c'est si l'attribution de telle(s) couleur(s) à telle unité est faite par pur hasard, genre on attribue les couleurs par tirage au sort grâce à un chapeau lol , ou est-ce que telle couleur est associée à telle unité pour une raison symbolique précise


Attention, n'attendez pas à trouver une règle précise, universelle et uniquement symbolique pour les associations des couleurs.
De plus, la symbolique des couleurs change au cours du temps (le "jaune" était mal vu à certaines périodes médiévales)

Petit détail qui a également son importance. A l'heure d'aujourd'hui, colorer un vêtement avec des teintures artificielles qui résistent au temps (et à la machine à laver) ne pose plus de problème.

Mais avant les teintures artificielles, on utilisait des teintures naturelles. Elle tenaient moins bien sur les vêtements et parfois, ses teintures étaient fort onéreuse.

Parfois c'est donc des préoccupations économiques qui détermine le choix des couleurs.

Ne prenons qu'un exemple. La teinture "rouge pourpre" des Empereurs romains était extraite d'un coquillage -> le murex
Le coût de revient élevé de cette teinture réservait son usage à des étoffes destinées aux dieux et aux classes dirigeantes des sociétés entourant la Méditerranée. A Rome, c'est devenu le symbole du pouvoir.

Bien à vous.

PS : le spécialiste des "couleurs et leur symbole" au Moyen Age c'est Michel Pastoureau

_________________
Hugues de Hador.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Déc 2018 8:46 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2081
Sir Peter a écrit :
Il faut se reporter au moyen âge avec un certain sens mystique accordé aux couleurs:rouge=> couleur du sang des martyrs évoquant St Denis et les saints"militaires" cape rouge des centurions issus des Légions comme St Georges Blanc => la pureté et,sans doute le Christ (cf les couleurs du Pape:blanc et Or) le Bleu => le ciel,la Vierge et son voile......c'est une partie de l'héraldique


En héraldique il y a 7 couleurs

Les métaux, composés essentiellement de l'or ( jaune) et de l'argent (blanc) ;
Les émaux, composés essentiellement de l'azur (bleu) , du gueules (rouge), du sable (noir), du sinople (vert) et du pourpre (pourpre)

Bien à tous.

_________________
Hugues de Hador.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Déc 2018 10:47 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1058
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
L'uniforme n'est vraiment apparu et généralisé dans les Armées qu'au XVIIe Siècle, pour le fond le blanc-gris perle pour la France, l'Espagne, l'Autriche, le bleu pour la Prusse, le vert pour la Russie qui sont des grandes armées, le rouge pour des petites armées comme les Britannique et Danoise

cela ne signifie pas qu'une seule couleur de fond soit en vigueur à l'exclusion de toutes les autres, l'Armée Russe Danoise Suédoise Espagnole était multicolore au début

même dans l'Armée Française le blanc gris perle assez économique auquel on a eu recours, car l'Armée Française était une armée de masse, était dominant mais loin d'être exclusif, il coexistait déjà avec le bleu qui était la couleur des régiments royaux, le rouge tellement associé à l'ennemi héréditaire dans notre imaginaire était aussi employé pour les régiments étrangers Suisses et Irlandais, la Gendarmerie, une partie de la Maison Militaire (Mousquetaires Gendarmes Chevau-légers) certains régiments de cavalerie, les Dragons (sauf exceptions en bleu) avant de passer au vert après 1762 cette dernière couleur sera attachée à cette subdivision de cavalerie pendant un siècle, l'Artillerie et le Génie ont toujours eu le bleu

après c'est une histoire de tradition et de raisons diverses parfois dictées par d'autres considérations si une couleur s'impose, l'Armée Française passe au bleu national dominant après 1793, puis c'est l'économie et la standardisation qui l'impose partout, après 1868 les Dragons et les Chasseurs à cheval verts et les Hussards multicolores passent ainsi au bleu, la diversité des couleurs dans les armées modernes s'estompait

les Chasseurs et Tirailleurs ont traditionnellement le vert depuis l'apparition de certains troupes légères au XVIIIe siècle, certains l'interprètent comme une couleur de camouflage, mais dans l'Armée Française la couleur n'a guère fait école pour nos troupes légères, à part pour les Chasseurs à cheval qui l'ont conservé jusqu'en 1868, puisque l'Infanterie légère dans laquelle ont été absorbés les Bataillons de Chasseurs de Louis XVI sont aussi passés au bleu national, de même quand ils ont été reconstitués sous Louis-Philippe, celui-ci l'avait introduit pour les Tirailleurs Algériens le vert étant la couleur de l'islam, la mesure ne fut guère appréciée par les principaux concernés semble t'il, c'est ainsi qu'il fut remplacé par le bleu céleste

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2018 10:54 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2809
Localisation : Versailles
je crois que le bleu de l'habit des soldats de la révolution était repris du bleu de la garde nationale elle même ayant repris l'uniforme des gardes françaises dont la mutinerie en juillet 1789 a permis la prise de la bastille ! je ne suis pas un spécialiste du sujet cependant.

Pour les distinctives, je crois que le rouge est symbole de courage (le sang versé) et devait distinguer certaines unités d'élite (grenadiers ?). Le vert est lié à la nature et par là aux unités légères.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB