Nous sommes actuellement le 26 Mai 2020 9:59

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 30 Mars 2020 20:20 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1720
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bonjour

A partir de quand l'armée française a t-elle eu recours aux test de QI pour sélectionner les hommes ?
Durant ce qu'on appelait les 3 jours, que passaient les jeunes qui étaient recensés, quel était dans les années 1980 le score aux tests pour être élève officier de réserve ?

Merci de vos réponses.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvée dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Mars 2020 21:07 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4409
Localisation : Berry
Bonsoir,

Je connais assez bien le sujet (du moins depuis le début des années 2000) et aucun test de quotient intellectuel n'est passé.
Il y a des tests psychotechniques passés pour les recrutements officiers et sous-officiers, c'est tout. Ce qui s'en rapproche le plus, depuis quelques années, est le recours à des sociétés de conseil en psychologie pour des évaluations psychologiques et intellectuelles, mais seuls les brevetés de l’École de Guerre et au-dessus (CHEM) y ont le droit.
Je ne parle bien sûr pas des branches par trop "spéciales" des forces armées, qui par nature ne communiquent pas sur leurs méthodes de sélection.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mars 2020 9:50 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3307
Localisation : Versailles
Pouzet a écrit :
Bonjour

A partir de quand l'armée française a t-elle eu recours aux test de QI pour sélectionner les hommes ?
Durant ce qu'on appelait les 3 jours, que passaient les jeunes qui étaient recensés, quel était dans les années 1980 le score aux tests pour être élève officier de réserve ?

Merci de vos réponses.


je crois qu'il y avait deux tests dans les années 80 .

Un test NG (niveau général) noté sur 20 obligatoire pour tous lors des 3 jours : il fallait 13 ou 14 pour avoir le droit de passer le test EOR (qui n'était pas obligatoire). J'ai oublié la barre du test EOR.

Au test NG, il me semble que 5% des jeunes avaient 20, 5%19, etc ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mars 2020 10:40 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 712
L'Adjudant: "Y a-t-l parmi vous quelqu'un qui parle anglais?
- Moi mon adjudant! J'ai une licence de langues et civilisations anglaise, j'ai obtenu une mention pour mon étude comparative des personnages des tragédies de Shakespeare.
- Parfait. Vous êtes de corvée de latrines".

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mars 2020 10:42 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3307
Localisation : Versailles
Darwin1859 a écrit :
L'Adjudant: "Y a-t-l parmi vous quelqu'un qui parle anglais?
- Moi mon adjudant! J'ai une licence de langues et civilisations anglaise, j'ai obtenu une mention pour mon étude comparative des personnages des tragédies de Shakespeare."
- Parfait. Vous êtes de corvée de latrines".


Je doute que "latrines" ait jamais appartenu au vocabulaire militaire !

lol lol lol


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mars 2020 11:07 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 712
Jerôme a écrit :
Je doute que "latrines" ait jamais appartenu au vocabulaire militaire !

Vocabulaire militaire par excellence. Vocabulaire d'adjudant: plus souvent remplacé :mrgreen:

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mars 2020 12:51 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1741
J'ai passé les 3 jours en 1980
si ma mémoire est bonne il fallait 16 de moyenne au questionnaire principal en QCM pour être admis aux EOR
Souvenir impérissable de la première question : comment bien placer son pied sur une pédale de vélo ?
l'une des réponses possibles était le talon sur la pédale
lol

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Avr 2020 0:35 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 02 Mai 2004 1:57
Message(s) : 61
Moi j'ai passé mes 3 jours en 83
Il y avait différentes sortes de tests qui étaient éliminatoires au fur et à mesure.
Donc on était au départ une cinquantaine au départ...
1er test: savoir écrire, ceux qui ne savaient pas lire et écrire:éliminé. Il en restait 40.
Puis on vous donnait une fiche avec des cases A B C D et des questionnaires avec des réponses de QCM qui effectivement ressemblaient à des tests de QI, genre il y a avait un petit bonhomme qui portait un sac de sable de quatre manières différentes et il fallait remplir la case qui correspondait à la bonne façon de le porter ou il y avait l'image d'un clou et il fallait dire avec quel instrument on enfonçait un clou 4 propositions ou il y avait une phrase en swahili et on te disait que tel mot en swahili voulait dire telle chose en français et à partir de la il fallait retrouver le sens de la phrase etc...
Au bout de ces épreuves nous étions encore une vingtaine.
C'est alors qu'arrivait l'abominable test INT : C'était un test de morse, sachant que I=. N=- T=.- on devait reconnaitre du morse qui était diffusé de plus en plus vite et dire si c'était I N ou T.
A la fin de cette épreuve nous n'étions plus que cinq.

Je m'en souviens très bien car il s'est passé un événement amusant: j'étais en train de remplir un de ces tests d'intelligence pendant que le planton corrigeait du haut de son bureau les fiches du test précédent. Tout à coup je m'aperçoit qu'il me regarde, puis qu'il regarde sur son bureau puis à nouveau moi puis son bureau et ainsi de suite une dizaine de fois. M...! me suis-je dis qu'est-ce que j'ai fait? Puis il appelle les surveillants dans la salle, il leur montre une fiche, tous les surveillants regardent la fiche puis ils me regardent fixement avec étonnement. Plus tard je compris pourquoi.

Puis après nous avoir montré un film sur la joie d'être EOR puis avoir rencontré un officier aviateur auquel j'ai dit que vu que j'étais étudiant en médecine, en sortant de mes classes à Libourne je serais aspirant et automatiquement OR et que j'irai faire mon service au service de santé des armées donc ma voie était toute tracée, j'ai reçu le résultat du test.

Et alors je compris pourquoi ils m'avaient regardé avec des yeux ronds. J'avais eu 22/20, c'est à dire que non seulement j'avais eu tous les points mais en plus les points bonus! et j'étais major de la promotion, le suivant étant à 19.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Avr 2020 9:49 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1343
Localisation : Orne
Je me souviens surtout du test des dessins montrant des engrenages et demandant dans quel sens il faut tourner une roue en bas pour faire tourner une roue en haut dans le sens indiqué. Il y a avait aussi des suites à compléter, des intrus à trouver, etc.
bourbilly21 a écrit :
J'ai passé les 3 jours en 1980
si ma mémoire est bonne il fallait 16 de moyenne au questionnaire principal en QCM pour être admis aux EOR
Un minimum de 16 sur 20 était requis pour moi aussi. Ayant été sélectionné pour les EOR, j'ai su que j'avais franchi ce seuil, mais j'ai refusé la formation.

Quelques semaines après, à l'arrivée dans la caserne, comme tous les autres, j'ai eu un entretien individuel avec un officier. Il m'a appris que j'avais obtenu 20/20, et donc qu'il m'orientait, non pas vers le nettoyage des latrines, mais vers une formation de sous-officiers pendant les deux premiers mois, puis à un poste de secrétaire-comptable. Mais la vaccination m'ayant occasionné un bon 39 de fièvre, j'ai été renvoyé vers le groupe des soldats de base.

Plus tard, à mon poste de secrétaire, j'ai eu accès à une armoire renfermant une petite pile de fiches confidentielles. Par curiosité, j'y ai jeté un rapide coup d'oeil. Elles contenaient les résultats des tests des trois jours. Non seulement, il y avait la note sur 20, mais en plus, une note sur 200, s'apparentant fortement à un QI. Ce n'était pas une simple multiplication par 10 de la note sur 20, puisque j'étais loin des 200. J'ai alors cherché qui avait le meilleur score. C'était un élève ingénieur en physique avec une note de 165/200 si je me souviens bien. A ma grande déception, je n'étais que le deuxième de l'escadron.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Avr 2020 17:07 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1538
Localisation : Vienne (86)
Jerôme a écrit :
Pouzet a écrit :
Bonjour

A partir de quand l'armée française a t-elle eu recours aux test de QI pour sélectionner les hommes ?
Durant ce qu'on appelait les 3 jours, que passaient les jeunes qui étaient recensés, quel était dans les années 1980 le score aux tests pour être élève officier de réserve ?

Merci de vos réponses.


je crois qu'il y avait deux tests dans les années 80 .

Un test NG (niveau général) noté sur 20 obligatoire pour tous lors des 3 jours : il fallait 13 ou 14 pour avoir le droit de passer le test EOR (qui n'était pas obligatoire). J'ai oublié la barre du test EOR.

Au test NG, il me semble que 5% des jeunes avaient 20, 5%19, etc ...


Il y avait également un test de détection de l'illettrisme pour les appelés n'ayant aucun diplôme. Ces tests étaient gentiment appelés, les tests T0.
Les tests des 3 jours se sont par la suite déroulés au sein de cabines (Appelés cabines Espace) pour tester la coordination, les réflexes et l'habileté manœuvrière aussi bien des EVAT que des appelés.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Avr 2020 17:13 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Juil 2007 13:23
Message(s) : 328
Localisation : Tours
Au début des années 2000, je faisais passer les 3 jours aux autres jeunes à Blois. Je m'occupais aussi des JAPD qui contenaient aussi des tests de lecture.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Avr 2020 17:18 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1538
Localisation : Vienne (86)
René Fonck a écrit :
Au début des années 2000, je faisais passer les 3 jours aux autres jeunes à Blois. Je m'occupais aussi des JAPD qui contenaient aussi des tests de lecture.


De même, mais durant les années 90 au CS4 de Limoges.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB